26 août 2016 - L'HOMME Erik    2 Commentaires

A comme Association – T8 : Le regard brûlant des étoiles – Erik L’HOMME

  • Titre : Le regard brûlant des étoiles
  • Série : A comme Association
  • Auteur : Erik L’HOMME
  • Public : Adolescents
  • Edition : Gallimard Jeunesse/Rageot Editeur
  • Parution : 18 octobre 2012
  • Pages : 384

 

Le regard brûlant des étoiles

 

Quatrième de couverture

PRENOM : Jasper

AGE : 15 ans

DESCRIPTION : grand, maigre, peau blafarde et yeux charbons

PROFESSION : agent stagiaire à l’Association et lycéen (à ses heures perdues)

SIGNES PARTICULIERS : pratique la magie, et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval

AIME : les jeux de mots, Donjons et Dragons et l’agent stagiaire Ombe

MISSION : découvrir qui il est vraiment et finir en beauté

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents !*

J’ai trouvé ce dernier tome tout simplement magique ! D’abord de part la couverture, avec ses mouchetures brillantes, mais aussi de part l’intrigue qui clôt à merveille la série.

Fulgence, le directeur de l’Association, a ouvertement demandé à ce que Jasper lui soit livré… ce que Walter et Mlle Rose ont refusé. Ce tome constitue donc l’affrontement final où l’on trouvera réponses à toutes nos interrogations. Certaines hypothèses se confirment, certaines révélations nous surprennent. On retrouve d’ailleurs tous les personnages qu’on avait croisés dans les sept premiers tomes, les bons comme les méchants ! Et on se rend compte que chaque détail de chacun des tomes précédents n’était là que pour préparer ce final magnifique. Je tiens à saluer le travail des auteurs car rien ne manque et ce dénouement est parfaitement maîtrisé.

Je regrette une seule chose : j’ai eu du mal à comprendre pourquoi Jasper a choisi de quitter la bataille au début du roman. Certes les choses qu’il avait à faire avaient leur importance, mais plus que la vie de ses amis ? C’est la seule petite incohérence que j’ai pu relever dans ce tome.

J’ai apprécié le rythme de ce tome. Selon les chapitres, on suit différents personnages, ce qui nous permet d’alterner entre action, passages plus émouvants et révélations.

Le style est toujours aussi plaisant, avec les jeux de mots qui émaillent le récit. J’ai beaucoup apprécié quand Jasper a confondu « se mettre au vert » et « se mettre aux vers » !

En conclusion, j’ai apprécié la série A comme Association, du début à la fin. Ce dernier tome clôt à merveille la saga en répondant à toutes nos interrogations. Ce tome est émouvant, magique… et démoniaque !

Ma note : 9/10.

 

La série « A comme Association » :
La pâle lumière des ténèbres Les limites obscures de la magie L'étoffe fragile du monde Le subtil parfum du soufre Là où les mots n'existent pas
Ce qui dort dans la nuit Car nos coeurs sont hantés Le regard brûlant des étoiles

 

Challenge Fin de série Challenge Finis ce que tu as commencé

 

2 Commentaires

  • C’est une série que j’ai adoré aussi !
    Est-ce que tu as lu d’autres livres des auteurs ?

    • D’Erik L’homme, non, je ne connais pas encore les autres livres.
      Par contre, j’aime beaucoup Pierre Bottero et je peux te conseiller la série Ewilan ou Le chant du troll qui sont mes préférés.

N'hésitez pas à laisser un commentaire!