30 juin 2015 - L'HOMME Erik    2 Commentaires

A comme Association – T1 : La pâle lumière des ténèbres – Erik L’HOMME

  • Auteur : Erik L’HOMME
  • Titre : La pâle lumière des ténèbres
  • Série : A comme Association
  • Illustrateur : Didier GATEPAILLE
  • Public : Adolescent
  • Edition : Gallimard Jeunesse/Rageot Editeur
  • Parution : 2010
  • Nombre de pages : 160

La pâle lumière des ténèbres

Quatrième de couverture

PRENOM : Jasper

AGE : 15 ans

DESCRIPTION : grand, maigre, peau blafarde et yeux charbons

PROFESSION : agent stagiaire à l’Association et lycéen (à ses heures perdues)

SIGNES PARTICULIERS : pratique la magie, et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval

AIME : les jeux de mots, Donjons et Dragons et l’agent stagiaire Ombe

MISSION : démanteler un trafic de drogues chez les vampires

Mon avis

J’avais commencé cette série il y a plusieurs années déjà. Il y a d’ailleurs les chroniques des tomes 5 et 6 sur le blog. Et puis je n’ai jamais été au-delà du sixième tome, alors que la série me plaisait énormément. Vu que les tomes sont courts, j’ai décidé de recommencer du début la saga avant de lire la suite.

Avant de parler de ce roman en particulier, parlons de la série. Il s’agit d’un projet commun entre deux auteurs : Erik L’HOMME et Pierre BOTTERO. Malheureusement, Pierre BOTTERO nous a quitté au milieu de ce projet, laissant derrière lui deux manuscrits. Erik L’HOMME a pris le parti de poursuivre leur projet commun, malgré la mort de son coéquipier. Les tomes 1, 3 et 5 à 8 sont de la main d’Erik L’HOMME. Les tomes 2 et 4 sont de la main de Pierre BOTTERO.

Dans ce premier tome, nous suivons Jasper, un adolescent de 16 ans qui a la particularité d’être un sorcier. La narration est à la première personne et nous plonge directement dans la tête de Jasper. J’ai adoré ce mode de narration car il nous permet de découvrir toutes les pensées de Jasper, que ce soit ses déboires amoureux, sa pratique de la magie ou ses jeux de mots un peu lourds qui ne pourront que vous faire sourire !

Pour des adultes comme moi, se retrouver dans la tête d’un adolescent pourrait rebuter, mais ça passe extrêmement bien : Jasper a les caractéristiques indéniables d’un adolescent de son âge, mais il a aussi une naïveté et des rêves utopistes qui nous font sourire et qui le rendent très attachant. Et pour ne rien gâcher, ses réflexions sont à chaque fois pleines d’humour, tout particulièrement dans les situations les plus cauchemardesques. Bref, le style d’écriture est un pur régal !

L’intrigue de ce premier tome nous amène à découvrir les Anormaux, des créatures surnaturelles que l’Association (avec un grand A) tente de réguler afin qu’ils restent invisibles aux yeux des Normaux (comprenez les gens comme nous). Pour cela, l’Association emploie des Paranormaux (comme Jasper), qui dans ce tome doit mener une enquête auprès de vampires drogués. Cet univers est au final assez simple, mais bien organisé et il fonctionne très bien. Les missions de Jaspers (qui se prend un peu trop souvent pour James Bond !) m’ont bien plu.

Dans ce premier tome, nous faisons aussi la connaissance d’Ombe, une jeune fille de 18 ans, qui sera la narratrice du second tome. L’auteur entretient de nombreux mystères autour de sa personne et nous n’avons qu’une hâte : se jeter sur le tome 2 pour en connaître plus !

En conclusion, j’avais adoré ce tome quand je l’avais lu il a quelques années. J’ai encore plus adoré ma relecture. Ce roman est tout simplement parfait et a tous les ingrédients nécessaires pour nous faire passer un très bon moment. Un seul inconvénient : j’aurais voulu le double de pages pour profiter de Jasper encore plus longtemps ! Je pense que je lirai le tome 2 dès le week-end prochain.

Ma note : 9/10.

 

La série « A comme Association » :
La pâle lumière des ténèbres Les limites obscures de la magie L'étoffe fragile du monde Le subtil parfum du soufre Là où les mots n'existent pas Ce qui dort dans la nuit Car nos coeurs sont hantés Le regard brûlant des étoiles

 

Les 170 idées gourmand 3 Chasse aux vampires Top 50

2 Commentaires

  • Il se trouve que je participe aussi au top 50 et je ne savais pas quoi lire pour le thème lire un livre dont le titre contient un antonyme et je suis tombée sur ton article, merci parce que je l’ai aussi dans ma bibliothèque et je vais pouvoir relire la saga =)=)

    • C’est sûr que cette consigne n’est pas évidente ! Je suis ravie si j’ai pu t’aider !

N'hésitez pas à laisser un commentaire!