9 août 2015 - BOTTERO Pierre    Aucun commentaire

A comme Association – T4 : Le subtil parfum du soufre – Pierre BOTTERO

  • Auteur : Pierre BOTTERO
  • Titre : Le subtil parfum du soufre
  • Série : A comme Association
  • Public : Adolescent
  • Edition : Gallimard Jeunesse/Rageot Editeur
  • Parution : 2011
  • Nombre de pages : 180

Le subtil parfum du soufre

Quatrième de couverture

PRENOM : Ombe

AGE : 18 ans

DESCRIPTION : cheveux blonds et courts en pétard, yeux bleus, allure sportive

PROFESSION : agent stagiaire à l’Association et étudiante (officiellement)

SIGNES PARTICULIERS : incassable

AIME : sa moto, tabasser un bon gros monstre, qu’on lui fiche la paix

MISSION : sauver la vie du loup-garou et éviter d’en tomber amoureuse

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Tout comme les précédents, ce tome est tout simplement génialissime ! Nous suivons Ombe cette fois-ci, et l’action se passe en même temps que celle du tome 3. D’ailleurs, la première et la dernière scènes sont communes aux deux tomes, bien que narrées de points de vue différents.

Grâce au tome 3, nous savions qu’Ombe était dans une situation très délicate… mais nous ignorions laquelle ! J’ai eu plaisir à découvrir enfin ce qui lui arrivait ! J’apprécie énormément le suspens que créent cette narration et cette chronologie partagées.

Nous découvrons avec bien plus de profondeur le personnage d’Ombe dans ce tome. Nous l’avions découverte incassable dans le deuxième, elle nous montre ici d’autres facettes d’elle-même que nous n’avions pas soupçonnées. J’aime de plus en plus ce personnage, qui est fort mais juste ce qui faut, qui est drôle et qui a du cran.

L’intrigue dans ce tome, n’est pas des plus exceptionnelles car elle est assez simpliste, mais l’histoire d’Ombe est si touchante et si fascinante que ce détail est totalement oublié et l’on ne s’ennuie pas une seconde. D’autant plus que certains détails nous amènent à découvrir une intrigue bien plus importante qui commence à relier chacune des diverses intrigues des tomes précédents entre elles. On comprend que le maillage s’enrichie et s’emmêle de plus en plus ! J’ai hâte d’avancer dans la série pour en savoir un peu plus !

Un dernier mot sur la fin du tome qui est tout particulièrement émouvante : Jasper et Ombe, en paix, filent à toute vitesse dans les rues désertes de Paris… Le petit mot d’Erik L’HOMME à la fin du livre l’est encore plus et nous rappelle que Pierre BOTTERO a perdu la vie dans un accident de moto peu de temps après avoir terminé l’écriture de ce tome. C’est donc sur une touche émotionnelle importante que ce termine ce tome.

En conclusion, j’ai trouvé ce quatrième tome excellent car il mêle avec habileté des passages d’action et des passages bien plus touchants, cela grâce à une plume poétique tout simplement exceptionnelle. La lecture de la suite est bien évidemment prévue pour très bientôt !

Ma note : 9/10.

 

 

La série « A comme Association », co-écrite avec Erik L’HOMME :
La pâle lumière des ténèbres Les limites obscures de la magie L'étoffe fragile du monde Le subtil parfum du soufre
Là où les mots n'existent pas Ce qui dort dans la nuit Car nos coeurs sont hantés Le regard brûlant des étoiles

 

Challenge Les 170 idées Challenge Fin de série

N'hésitez pas à laisser un commentaire!