19 février 2015 - FERREIRA Angélique    4 Commentaires

Angélique FERREIRA – Femmes obscures

  • Auteur : Angélique FERREIRA
  • Titre : Femmes obscures
  • Illustrateur couverture : Silviya YORDANOVA
  • Illustrateur intérieur : Miss GIZMO
  • Public : Adulte (pour un public averti)
  • Edition : Artalys
  • Parution : 2013
  • Nombre de pages : 200

Femmes Obscures

Quatrième de couverture

Lorsque les rayons du soleil n’illuminent plus la vie de leur réalité claire et évidente, certaines femmes se révèlent dans l’ombre. Sortant de leurs recoins sombres à l’abri des regards, elles peuvent prendre vie à partir de vos rêves les plus fous. Ou de vos pires cauchemars… Femmes Obscures est un recueil de nouvelles fantastiques à plusieurs facettes. Chacune d’elles est un bijou obscur qui vous emportera là où la réalité s’arrête, où les barrières s’estompent.

Il comprend les nouvelles suivantes :

Le voile immaculé
Le songe d’une nuit d’automne
Le murmure de la mer
Le rosier grimpant
Le marc de café
Baiser mortel
Mastabas

Mon avis

Femmes obscures est un recueil de sept nouvelles, toutes différentes les unes des autres, mais qui ont un point commun : elles mettent toutes en scène une femme, au destin souvent tragique et qui cherche presque toujours la vengeance.

Je ne connaissais pas ce recueil de nouvelles avant que l’auteure, Angélique FERREIRA, ne me contacte pour m’en proposer la lecture. Le thème de ces nouvelles m’inspirait bien, alors c’est avec plaisir que j’ai accepté. J’en profite d’ailleurs pour la remercier de m’avoir fait découvrir ses écrits !

Ce que j’ai le plus aimé dans ce recueil, c’est la variété des lieux ou des époques où se déroulent les nouvelles. Chacune a une atmosphère bien particulière. Ce que j’ai le moins aimé, ce sont les descriptions un peu trop crues de viol ou de nécrophilie. Mon avis varie beaucoup d’une nouvelle à l’autre alors j’ai préféré vous donner mon avis sur chacune des nouvelles plutôt que sur l’ensemble du recueil.

La première nouvelle, intitulée Le voile immaculé, aborde les thèmes des fantômes et des châteaux hantés. Cette nouvelle commence par une citation issue de la nouvelle du Chat noir d’Edgar Allan POE et elle en est très clairement inspirée. C’est une nouvelle très sombre et que j’ai eu un peu de mal à apprécier car l’histoire de Deborah est vraiment très cruelle et m’a beaucoup trop touchée. Sinon, j’ai apprécié l’alternance des narrateurs et l’alternance des époques. J’ai beaucoup apprécié les deux personnages principaux.

La deuxième nouvelle s’appelle Le songe d’une nuit d’automne. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle car elle est surprenante. On s’attache tout de suite à la héroïne, cette jeune femme triste à qui la vie n’a pas sourit. Puis elle nous montre un tout autre visage auquel on ne s’attendait pas au fil de l’histoire. C’était vraiment sympathique !

La nouvelle Le murmure de la mer était très courte mais elle est de loin ma préférée. Elle m’a beaucoup plu et beaucoup touchée. L’histoire d’Agate est belle et émouvante. Bref, une vraie réussite.

Le rosier grimpant. Encore une nouvelle que j’ai adorée car elle est toute en douceur, en finesse et en mélancolie. J’ai beaucoup apprécié les illusions qu’entretient Angélique FERREIRA au début du récit. L’histoire d’amour est belle et triste. Bref, j’ai adoré.

Le marc de café est une nouvelle assez courte mais elle m’a séduite. L’intrigue principale m’a fait penser Au nom de la rose pour la similarité des intrigues. Sinon, j’ai beaucoup apprécié la personnalité froide et décidée de Lady Caitlin. C’est quelqu’un qu’il faut avoir dans son camp plutôt que contre soi !

Mon avis est très mitigé concernant la nouvelle du Baiser mortel. D’un côté, j’ai été dégoûtée par les pratiques nécrophiles du personnage central de cette histoire. Mais d’un autre côté, j’ai été très agréablement surprise par la chute à laquelle je ne m’attendais pas.

La dernière nouvelle, Mastabas, m’a séduite car elle a su me dépayser. Elle se passe au temps des pharaons, une époque qui m’a toujours séduite. L’auteure nous offre de nombreux détails sur la vie à cette époque et j’ai beaucoup apprécié tous ces apports documentaires. L’intrigue est intéressante, même si elle ne m’a pas marquée plus que ça.

En conclusion, j’ai plutôt bien apprécié ce recueil de nouvelles. Son véritable point fort est la diversité des époques, des lieux et des personnages. On ne lit jamais la même chose d’une nouvelle à l’autre et j’ai pu trouvé en chacune des éléments qui m’ont séduite.

Ma note : 8/10.

 

Chasse aux vampires

Top 50 Un recueil de nouvelles

Challenge Mystery World : Fantôme

mille bornes livresque

4 Commentaires

  • Merci pour cette chronique ! Même si elle donne très envie je ne pense pas que cette lecture soit faite pour moi, j’suis pas vraiment fan des nouvelles à vrai dire ^^ »

    • C’est vrai que c’est un genre particulier. Parfois je trouve ça frustrant car trop court pour pouvoir entrer correctement dans l’histoire. Mais de temps en temps, ça ne me déplaît pas !

  • Je ne suis pas fan de recueil mais on en trouve des géniaux, celui-ci a l’air pas mal!

    • Oui, il est très bien, les nouvelles sont très variées.

N'hésitez pas à laisser un commentaire!