31 mars 2016 - CHATTAM Maxime    2 Commentaires

Autre-Monde – T3 : Le cœur de la Terre – Maxime CHATTAM

  • Titre : Le cœur de la Terre
  • Série : Autre-Monde
  • Auteur : Maxime CHATTAM
  • Lecteurs : Véronique GROUX DE MIÉRI et Hervé LAVIGNE
  • Illustrateur : A. DE CROUZET
  • Public : Adolescents
  • Edition : Audible FR
  • Parution : 16 juillet 2013
  • Temps de lecture : 11 h 48 min

 

Le coeur de la Terre

 

Quatrième de couverture

Ils n’ont plus le choix : il faut se battre ou mourir. De la survie d’Eden dépend celle des enfants, de leur union, l’avenir de cette étrange planète. Pour l’Alliance des trois, l’épreuve ultime, la fin d’une longue quête, naissance ou mort de l’espoir.

Oubliez tout ce que vous savez,
Autre-Monde vous attend…

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Avant de parler véritablement du roman, je voudrais vous donner mes impressions sur le livre audio car c’est ma première expérience de ce genre et je dois dire que je compte renouveler l’expérience !

J’ai trouvé deux points positifs. Le premier, c’est que le format permet de faire autre chose pendant l’écoute du livre. Si comme moi, vous avez un emploi du temps chargé et que vous peinez à trouver des moments tranquilles pour lire, rien de mieux que le livre audio ! J’ai écouté le livre pendant les moments de vaisselle et les moments de ménage. Les tâches ménagères en deviennent plus faciles ! Je vous juge, j’avais presque hâte d’aller faire ma vaisselle !

Deuxième point très positif : il y a une ambiance sonore en plus des voix des deux narrateurs. La musique s’accorde avec ce qu’il se passe dans le roman et j’ai trouvé que ça aidait à se projeter dans l’histoire. Par exemple, quand les personnages sont dans la forêt, on entend des bruissements d’arbre et des hurlements de loup, c’est super sympathique !

Il fallait bien trouver quelques défauts tout de même : il m’a fallu un petit temps d’adaptation avant de pouvoir apprécier cette manière de « lire ». Au début, le fait de ne pas pouvoir relire la phrase comme on le souhaitait m’a un peu dérangée, mais au final, ça passe bien. Le texte est lu assez lentement et on a le temps de tout comprendre.

Ce que j’ai le moins apprécié, c’est qu’il n’y a que deux narrateurs, une femme et un homme, chacun s’occupant des paroles des personnages de son sexe. Du coup, les voix des personnages se ressemblent assez, donc il n’est pas toujours évident de savoir qui est qui. Les deux lecteurs font quand même varier leur voix selon les personnages, mais ce n’est franchement pas très agréable car les voix qu’ils prennent ne sont pas vraiment réalistes. On a l’impression que ce sont des campagnards avec un bel accent bien de chez eux ou des demeurés qui parlent !

Malgré ce point négatif, qui va beaucoup évoluer d’un livre audio à un autre je pense, j’ai énormément apprécié ce mode de lecture et je compte bien tenter d’autres livres lus, au moins la suite de la série Autre-Monde !

Mais revenons-en maintenant au contenu du roman. Ce troisième tome débute juste après le précédent. Matt et Ambre parviennent jusqu’à Eden, la plus grande colonie de Pans, pour les avertir des projets de guerre de Malronce.

J’ai trouvé ce tome encore plus sombre que les précédents. Si le premier était assez gentillet, le second était plus cruel avec l’esclavage d’enfants. Dans celui-ci, avec la guerre, l’atmosphère s’assombrit encore plus. Plusieurs personnages meurent ou retournent leur veste. Si le public visé était nettement adolescent au début du cycle, ce dernier tome ne s’adresse visiblement pas aux plus jeunes lecteurs. Pour la lectrice adulte que je suis, j’ai trouvé étrange l’enchaînement de scènes plus graves (les derniers chapitres sur la guerre) et de scènes qui restent très jeunesses (l’identité du Raupéroden et de Malronce, que j’ai trouvée franchement ridicule). Mais bon, ça ne m’a pas empêchée d’apprécier le roman.

J’ai parfois été gênée par la facilité avec laquelle les personnages se sortent de certaines situations. Parfois, les événements se goupillent un peu trop bien pour qu’on y croie vraiment. À d’autres moments, la survie de tel ou tel personnage est un peu trop abracadabrante. Je comprends bien qu’on ne peut pas faire mourir tout le monde, mais il ne faut pas mettre ses personnages dans des situations si désespérées alors ! Et puis franchement, que Matt meurt alors qu’il reste trois autres romans, qui va tomber dans le panneau ? Bien sûr qu’il va s’en sortir !

L’univers me plaît énormément. J’aime beaucoup l’idée d’une nature qui se révolte contre ceux qui la détruisent. Découvrir toutes ses particularités et toutes les créatures qui l’habitent me plaît beaucoup. L’auteur a d’ailleurs une imagination débordante pour avoir inventé tout ça !

En conclusion, j’ai apprécié ce troisième tome, qui clôt le premier cycle, plus que le précédent. Bien que certains dénouements soient un peu trop faciles et trop rapides, j’ai apprécié l’intrigue, les personnages et l’univers. Je compte poursuivre la lecture commune de nini672 pour les trois prochains tomes de la série. J’en profite pour la remercier d’avoir organisé cette lecture commune, qui m’a donnée l’occasion de poursuivre cette série que j’avais mise de côté depuis trop longtemps.

Vous pouvez retrouver les avis des autres participants juste ici : Gilsayan.

Ma note : 8/10.

 

La série « Autre-Monde » :
L'alliance des trois Malronce Le coeur de la Terre
Entropia Oz Neverland

 

Challenge Les 170 idées Challenge Fin de série

2 Commentaires

  • C’est vrai que je te rejoins sur la facilité de survie de certains personnages alors qu’ils sont dans des situations désespérées, ce qui m’avait particulièrement marquée était la survie de Plume lorsqu’elle est censée se sacrifier avec les Mangeombres et qu’elle sent sort miraculeusement. J’avoue que ça m’avait un peu fait grincer des dents.

    • Ce passage là m’a aussi un peu chagrinée ! C’était vraiment improbable !

N'hésitez pas à laisser un commentaire!