Catégorie "ADRIAN Lara"
10 août 2014 - ADRIAN Lara    2 Commentaires

Minuit – T4 : Le Tombeau de Minuit – Lara ADRIAN

  • Auteur : Lara ADRIAN
  • Titre : Le Tombeau de minuit
  • Série : Minuit
  • Traducteur : Pascal TILCHE
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Genre : Romance paranormale
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2008, VF : 2011
  • Nombre de pages : 384

Le tombeau de minuit

Quatrième de couverture

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.

Rio sacrifie sa vie pour lutter contre les Renégats. Il ne laissera rien ni personne se dresser contre lui, et surtout pas cette mortelle, capable de révéler l’existence des vampires… Dylan, une jeune journaliste, fait une terrible découverte qui la plonge dans un tourbillon de violence et de mystère. Mais rien n’est plus dangereux pour elle que cet homme couvert de cicatrices surgi de l’ombre…

Et si son monde de ténèbres avait un lien avec le passé qui la hante ?

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

J’avais beaucoup aimé les trois tomes précédents, et celui-ci est encore une fois une très bonne découverte. J’aime beaucoup cette saga ainsi que celle de la Confrérie de la dague noire. Il n’y a jamais de mauvaise surprise et on est sûr de passer un bon moment. Quand j’ai un petit coup de mou dans mes lectures, c’est le remède idéal !

Au début de ce tome, nous retrouvons Rio dans le Tombeau de l’Ancien, que les membres de l’Ordre avaient découvert à la fin du tome précédent. Alors que ses frères sont rentrés, Rio est resté pour détruire la caverne et les preuves qu’elle contient.

Ce guerrier m’intriguait beaucoup car son histoire est des plus difficiles. Au début de la série, c’était un homme heureux et comblé par la vie, mais après la trahison de sa femme Eva, il était devenu aigri, suicidaire et était au bord de la folie. Son histoire est très touchante. J’avais hâte de le voir retrouver l’amour (et oui, la fin de ce genre de livre est toujours écrite à l’avance !)

L’autre personnage phare de ce tome est Dylan, une journaliste en voyage avec des amies de sa mère pour un tour d’Europe. Quand elle découvre la grotte dont les parois sont couvertes de glyphes, elle imagine tout de suite l’article sensationnel qu’elle pourra écrire en s’inspirant de ce décor. C’est alors qu’elle rencontre ce vagabond crasseux qui semble vivre dans la caverne et qui est bien décidé à lui faire oublier tout ce qu’elle a vu dans cette grotte.

L’intrigue concernant les Renégats, que l’auteur nous donnait à des doses homéopathiques dans les tomes précédents, prend de l’ampleur dans ce tome. L’histoire se complique et s’épaissit et j’ai hâte de voir comment l’Ordre va se sortir des funestes événements à venir. L’affrontement final dans ce tome était un tantinet rapide et trop facile, mais le reste du livre est bon donc on oublie très facilement ce détail.

En conclusion, Le tombeau de minuit est un très bon tome, à la hauteur des premiers. La rencontre de Rio et de Dylan est des plus touchantes et l’intrigue concernant les Renégats devient de plus en plus intéressante. Bref, j’ai hâte de lire le tome suivant !

Ma note : 8,5/10.

 

La série « Minuit » :
Le baiser de minuit Minuit écarlate L'alliance de minuit Le tombeau de minuit Le voile de minuit
Les cendres de minuit Les ombres de minuit Captive de minuit Minuit - T9 - Au-delà de minuit Après minuit
Le fil de l'aube

 

Les 170 idéesIdée n°126 : un ou des oiseaux

Baby Challenge 2014

Challenge Fin de série

29 août 2013 - ADRIAN Lara    4 Commentaires

Minuit – T3 : L’alliance de minuit – Lara ADRIAN

  • Auteur : Lara ADRIAN
  • Titre : L’alliance de minuit
  • Série : Minuit
  • Traducteur : Eléonore KEMPLER
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Genre : Romance paranormale
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007, VF : 2011
  • Nombre de pages : 480

L'alliance de minuit

Quatrième de couverture

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.

Ivre de vengeance, Élise Chase traque les Renégats grâce à un extraordinaire don psychique. Consciente que ce pouvoir est en train de la détruire, elle doit apprendre à le maîtriser… et seul Tegan peut l’aider. Il est le plus terrible des guerriers de la Lignée. Bien qu’il soit animé d’une rage inextinguible, le feu chez lui couve sous la glace, et il garde toujours son sang-froid… jusqu’à ce qu’il croise le regard d’Élise. Leur alliance contre-nature va les entraîner dans une tempête de dangers et de désir dont ils ne ressortiront pas indemnes.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

C’est déjà le troisième tome de cette série que je lis et je dois dire que j’aime beaucoup ! Minuit fait assurément partie de mes séries préférées ! Chaque tome est une bonne découverte et j’espère que ça va continuer pour les tomes suivants !

Je me permets de faire une petite parenthèse (oui, après tout, c’est ma chronique, je fais ce que je veux !) qui concerne les titres de cette saga : j’en ai marre des titres qui contiennent tous le même mot !!! Toutes les séries sont faites comme ça, sur le même modèle, en ce moment et ça commence un peu à m’énerver ! J’aimerais bien un peu plus d’originalité ! Maintenant que c’est dit, je peux fermer ma parenthèse et revenir au roman en question !

Dans ce troisième tome, c’est le guerrier Tegan, le plus sombre et le plus solitaire, qui est en haut de l’affiche ! Tout comme Lucan, le chef des guerriers, il est un Gen-1. C’est-à-dire qu’il fait partie de la première génération engendrée par leurs pères extraterrestres lors de leur venue sur Terre.

Le personnage de Tegan m’a plutôt bien plu, mais sans plus car je l’ai trouvé un peu trop stéréotypé : le guerrier solitaire qui a souffert par le passé et blablabla. Bref, pas très original comme personnage mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier son histoire.

Face à lui, nous avons Elise Chase, dont nous avions déjà entendu parler dans le tome précédent : son fils avait succombé à l’Ecarlate et avait dû être tué par les guerriers de la Lignée. C’est donc une Elise très sombre et ivre de vengeance que nous retrouvons dans ce tome.

Autant je n’ai pas vraiment aimé Tegan, autant j’ai adoré Elise ! Les Renégats ont tout pris à cette jeune femme : son mari il y a quatre ans et maintenant son fils unique ! Sa souffrance et sa détresse sont très touchantes et on ne peut que l’apprécier.

Je vous ai parlé des personnages, parlons un peu de leur relation maintenant ! Et bien elle est plutôt pas mal puisqu’on a tous les ingrédients que j’aime tant : la romance sait prendre son temps, on a des dialogues croustillants… Bref, que demander de plus !

Parlons un peu de l’intrigue maintenant ! On a l’habitude maintenant : dans la romance, les intrigues ne sont pas souvent très élaborées. Mais dans ce tome, Lara ADRIAN a réussi à nous trouver une super intrigue avec des super rebondissements et une super fin ! Bref, c’est super agréable d’échapper à la romance de temps en temps (comment ça vous trouvez que je dis trop de « super » ?)

Pour finir, je parlerais de l’univers qui s’est étoffé dans ce tome. On en apprend plus sur le passé des guerriers et sur l’arrivée sur Terre de leurs géniteurs. J’ai trouvé cet univers original et intéressant. Et j’ai hâte d’en connaître encore plus dans le prochain tome !

 

En conclusion, encore un très bon tome de la série Minuit ! Les personnages sont attachants et leur histoire très agréable à suivre. L’intrigue est riche et très bien construite. L’univers se développe toujours plus pour notre plus grand bonheur. Bref, cette série continue de me plaire énormément et je ne me ferais pas prier pour lire les prochains tomes… qui sont d’ailleurs déjà dans ma PAL ! Et pour vous qui ne connaîtriez pas cette saga, je ne peux que vous la conseiller très vivement !

Ma note : 8,5/10.

 

Les livres de la série :
– Tome 1 : Le baiser de minuit
– Tome 2 : Minuit écarlate
– Tome 3 : L’alliance de minuit
– Tome 4 : Le tombeau de minuit
– Tome 5 : Le voile de minuit
– Tome 6 : Les cendres de minuit
– Tome 7 : Les ombres de minuit
– Tome 8 : Captive de minuit
– Tome 9 : Au-delà de minuit

 

Je t'aime moi non plus

Baby Challenge Bit-lit 2013

ABC Imaginaire 2013Lettre A

Les 170 idées n°49 : quelque chose qui représente le temps

10 novembre 2012 - ADRIAN Lara    Aucun commentaire

Minuit – T2 : Minuit écarlate – Lara ADRIAN

  • Auteur : Lara ADRIAN
  • Titre : Minuit écarlate – Tome 2
  • Série : Minuit (10 tomes actuellement dont 8 en français)
  • Genre : Romance paranormale
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007, VF : 2011
  • Nombre de pages : 463

Quatrième de couverture

Dante appartient à la Lignée, une race de guerriers vampires engagée dans une lutte contre les ennemis de leur espèce. Il ne vit que pour combattre. Pourtant, lorsqu’il rencontre Tess, sa vie bascule. Un simple baiser entraîne en effet la jeune vétérinaire dans le monde dangereux des guerriers de la nuit. Elle découvre des dons qu’elle ignorait posséder. Unis par le sang, ils doivent faire équipe pour vaincre des adversaires redoutables.

Mon avis

Le premier tome de la série Minuit m’ayant bien plu, il me tardait de la poursuivre avec ce deuxième tome, que j’ai trouvé encore meilleur que le premier. Alors que Lucan était le héros du tome 1, dans celui-ci, nous allons suivre Dante.

J’ai préféré ce tome pour deux raisons. La première est les personnages, que j’ai beaucoup plus appréciés. Dante est certes un guerrier fort, beau, musclé et sexy, mais il ne passe pas la moitié du roman à le montrer, en faisant se pâmer toutes les demoiselles aux alentours. Il a su garder une modestie et ce n’est pas pour me déplaire. Je commençais à en avoir marre de tous ces héros de romance aux chevilles enflées comme des ballons et qui pensent qu’aucune « femelle », comme ils disent, ne peut leur résister. Bref, j’ai vraiment apprécié Dante.

Tess m’a également beaucoup plu, même si je l’ai trouvée un peu gourde parfois. Un petit bisou de Monsieur Dante et la voilà la tête dans les étoiles et ne jurant que par lui. Un peu trop facile à mon goût ! Mais heureusement, elle a su montrer beaucoup d’autres qualités qui ont su rattraper ce défaut !

Les autres personnages sont très peu présents. Les guerriers de la Lignée sont juste cités au passage, donc je ne m’attarderai pas sur eux.

Par contre, nous faisons la connaissance de Sterling Chase, un vampire civil, qui joue un rôle assez important dans ce roman. J’espère que l’un des prochains tomes lui sera consacré car j’ai beaucoup aimé son histoire.

Deuxième point qui m’a poussée à préférer ce tome au premier : ce sont les dons que certains guerriers de la Lignée et que certaines compagnes de sang possèdent. Dans le Baiser de minuit, Gabrielle avait déjà le don de repérer les lieux où habitaient renégats et vampires, mais cette compétence n’était pas réellement présentée comme un don alors que ça l’est dans ce second tome. Les dons de Tess, et surtout de Dante, sont très intéressants.

Bien que Minuit écarlate reste de la romance paranormale, il y a une véritable intrigue qui se développe au second plan. En effet, les guerriers de la Lignée ont affaire à une nouvelle drogue, l’Ecarlate, qui aurait la capacité de transformer en renégats les vampires des Havrobscurs. J’ai trouvé cette intrigue assez sympathique, même si au final, elle reste assez simpliste, assez prévisible et assez secondaire en comparaison à la romance.

Au niveau de la plume de l’auteure, c’est fluide et ça se lit bien même si elle n’a rien d’exceptionnel. Il y a juste un détail qui m’a un peu gênée (mais je chipote et je suis sûre que vous ne l’aurez même pas remarqué) : j’ai horreur quand l’auteure surnomme ses personnages par la première lettre de leur prénom. Ca m’insupporte ! Mais heureusement, ce n’est pas aussi fréquent que ce que l’on peut retrouver dans la Confrérie de la dague noire (d’ailleurs, encore un point commun à ces deux séries. Personnellement, je les confonds complètement).

 

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié la lecture de ce deuxième tome de Minuit, que j’ai même préféré au tome 1. Deux raisons à cela : un héros vampire un peu moins macho et imbu de lui-même que les autres. Et les dons que possèdent certains guerriers de la Lignée et certaines compagnes de sang : c’est très intéressant et plein de possibilités pour la suite. Bien que la romance soit majoritairement présente, ce livre a aussi l’avantage d’avoir une intrigue secondaire sympa et pas trop inexistante. Bref, j’ai l’impression que la série ne fait que s’améliorer et j’ai hâte de voir si cela se maintient avec les tomes suivants !

Ma note : 8,5/10.

 

Les tomes précédents :

9 août 2012 - ADRIAN Lara    2 Commentaires

Minuit – Tome 1 : Le baiser de minuit – Lara ADRIAN

  • Auteur : Lara ADRIAN
  • Titre : Le baiser de minuit – Tome 1
  • Série : Minuit (10 tomes actuellement dont 7 en français)
  • Genre : Romance paranormale
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007, VF : 2011
  • Nombre de pages : 499

Quatrième de couverture

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.

Lucan Thorne est leur redoutable chef. Il a juré de protéger les siens, mais aussi l’humanité de la menace qui plane sur eux. Une mortelle n’a pas sa place dans cette vie de combat… jusqu’à ce que Lucan rencontre Gabrielle Maxwell, photographe de renom. Témoins d’un crime atroce, la jeune fille est la cible des Renégats. Pour la sauver, Lucan n’a d’autre choix que de l’entraîner dans les profondeurs où il règne. Gabrielle est soudain confrontée à un destin extraordinaire où se mêlent danger, séduction et les plaisirs les plus sombres.

Mon avis

Gabrielle Maxwell est une jeune photographe prometteuse (même si elle ne photographie que des vieux bâtiments tagués et en ruine). Un soir, à la sortie d’une boîte de nuit, elle voit cinq hommes en attaquer un sixième et boire son sang à sa gorge. Elle ne comprend pas ce qu’elle a vu (à croire qu’elle n’a jamais lu Twilight celle-là), mais elle a pu prendre des photos de l’agression qu’elle présente au commissariat le plus proche. Pourtant, les gendarmes semblent ne rien voir sur les photos et refusent de la croire…

Lucan Thorne est un vampire, chef des guerriers de la Lignée. Il emploie sont temps à chasser les Renégats : des vampires qui ont succombé à la Soif sanguinaire. Il vient d’assister à l’attaque de cinq Renégats sur un humain et il s’est étonné qu’une jeune femme ait semblé les voir : normalement, les humains ne voient pas les vampires. Il compte la retrouver pour en savoir plus et pour obtenir ses photos afin d’identifier le cinquième Renégat qui a pris la fuite avant qu’il ne puisse l’occire (la version officieuse c’est qu’il regardait trop Gabrielle et que le Renégat en a profité pour prendre la poudre d’escampette !).

Un vampire qui tombe amoureux d’une humaine, l’intrigue du roman n’a rien de révolutionnaire mais ça se laisse lire doucement. L’auteure a réussi à innover dans d’autres domaines, notamment pour l’origine des vampires (dont je vous laisse le plaisir de les découvrir par vous-mêmes).

Sinon, l’histoire d’amour entre Lucan et Gabrielle est ponctuée par quelques traques de Renégats, parfois qui finissent bien, parfois qui finissent mal (sinon, ce n’est pas drôle !). Au milieu du roman, on a un bon retournement de situation, je l’avais vu arrivé mais il est quand même bien trouvé.

Concernant les personnages, Gabrielle m’a bien plu : c’est une femme fragile mais qui sait se montrer forte et qui a une âme d’artiste. Elle a un passé douloureux et compliqué : sa mère a été jugée inapte à s’occuper d’elle et elle a été enfermée dans un hôpital psychiatrique.

Quand à Lucan, il est le parfait stéréotype du vampire : il est vieux de quelques siècles, voire plus, il est beau et sexy, il a un passé douloureux, il est riche et il possède de nombreuses belles voitures. Il vit dans la solitude depuis des lustres et il va mettre 400 pages avant de reconnaître qu’il est amoureux. Bref, rien de bien original, mais moi j’aime toujours ce mélange !

Nous faisons la connaissance des autres guerriers de la Lignée, qui seront les héros des prochains tomes. Tegan est celui qui m’a particulièrement intriguée : il est très réservé et il semble en vouloir à Lucan.

En conclusion, une bonne petite romance paranormale comme on les aime, beaucoup de classiques, mais des innovations intéressantes sur l’origine des vampires et l’univers créé par l’auteure. Cette série a du potentiel et j’ai hâte de voir ce que cela donne dans les tomes suivants.

Ma note : 8/10.

Pour lire un extrait, c’est ici !

Et voici le trailer :

Cet article rentre dans le cadre de l’Alpha Challenge !