Catégorie "ARTHUR Keri"
30 septembre 2012 - ARTHUR Keri    Aucun commentaire

Riley Jenson – T2 : Le baiser du mal – Keri ARTHUR

  • Auteur : Keri ARTHUR
  • Titre : Le baiser du mal – Tome 2
  • Série : Riley Jenson (9 tomes actuellement dont 8 en français)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 410

Quatrième de couverture

Lorsque Riley se réveille nue et couverte de bleus dans une ruelle abandonnée, elle n’a qu’un choix à faire : fuir pour sauver sa peau. Mais pour cette bombe anatomique moitié loup-garou, moitié vampire, les ennuis ne font que commencer. Tandis qu’anciens amants et vieux ennemis lui courent après, elle sait qu’elle affronte là un nouveau genre de criminel. Car son sang recèle le secret qui permettrait de créer le guerrier parfait.

Face au danger, Riley n’est pas sans ressources, mais encore faut-il qu’elle résiste à ses pulsions. D’autant qu’elle vient de rencontrer l’homme le plus sexy qu’elle ait jamais vu…

Mon avis

*Attention ma chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas encore lu le tome 1 !*

C’est avec beaucoup de réticences que je me suis plongée dans ce deuxième tome des aventures de Riley Jenson. Il faut dire que le premier ne m’avait pas vraiment emballée. L’intrigue était certes sympathique, mais les personnages et le nombre trop important de scènes « olé olé » avaient fait redescendre le niveau en flèche. Et c’est ce qu’on retrouve dans ce second tome. Et malheureusement, j’ai encore moins accroché que le premier…

J’avais aimé l’univers créé par l’auteure dans le premier tome avec les loups-garous, les vampires et quelques autres créatures fantastiques. Mais dans ce deuxième tome, l’univers prend encore plus d’ampleur avec l’arrivée de tout un tas de créatures plus farfelues les unes que les autres. Riley en découvre une nouvelle espèce toutes les deux pages et j’ai trouvé que ça faisait un peu trop. On s’y perd complètement.

L’intrigue esquissée dans le tome 1 se poursuit : Riley enquête toujours sur les mystérieux laboratoires qui créent des clones. L’intrigue m’avait bien plu jusque là, mais ici, elle m’a lassée. Ca avance très lentement, l’auteure nous donne les informations au compte-goutte et tout est trop complexe. En refermant le livre, j’ai pas eu l’impression d’avoir compris grand-chose. Il faut dire que j’ai fait traîner cette lecture sur plus d’une semaine et je n’arrivais pas à mettre assez d’entrain pour m’intéresser à l’histoire.

Passons maintenant aux personnages : ils ne me plaisaient pas vraiment dans le tome 1 et là, c’est encore pire. J’ai littéralement détesté Riley qui ne pense qu’à baiser tout ce qui bouge, ce qui ralentit cruellement l’intrigue. J’avais envie de la secouer en permanence pour qu’elle se bouge un peu. Elle m’a vraiment agacée et je n’ai absolument pas réussi à éprouver de la sympathie pour elle.

Quinn m’avait plu dans le tome précédent, mais je ne l’ai pas apprécié dans ce tome. Il ne pense qu’à lui et il est complètement obstiné. J’ai l’impression qu’au tome 36, sa relation avec Riley en sera toujours au même point tellement il est borné.

Rhoan et Jack sont toujours aussi peu approfondis et donc inintéressants.

Kade et Kellen, ses deux nouveaux prétendants, m’ont plus agacée qu’autre chose.

Ma chronique est plutôt courte mais je ne sais pas vraiment quoi dire d’autre. J’ai voulu donner une seconde chance à cette série en lisant ce tome 2 mais ça n’a absolument pas été une réussite. J’ai eu énormément de mal à achever cette lecture et j’ai eu envie d’abandonner à plusieurs reprises. Je ne continuerai pas cette série.

 

En conclusion, j’ai tenté de donner une deuxième chance à la série Riley Jenson avec la lecture de ce second tome, mais malheureusement, je n’ai absolument pas accroché. Aucun personnage n’a réussi à me plaire et c’est principalement à cause de cela que j’ai eu tant de mal à achever ce roman. L’intrigue aurait pu être passionnante, mais je n’au pas réussi à m’y intéresser tellement le reste du roman m’a rebutée J’ai donc décidé d’abandonner cette série et la laisser à ceux qui sauront mieux l’apprécier que moi.

Ma note : 5,5/10.

 

Pour consulter ma chronique sur le tome 1, cliquez sur l’image !

23 mars 2012 - ARTHUR Keri    2 Commentaires

Riley Jenson – Tome 1 : Pleine Lune – Keri ARTHUR

  • Auteur : Keri ARTHUR
  • Titre : Pleine Lune – Tome 1
  • Série : Riley Jenson (9 tomes actuellement dont 6 en français)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : 2006
  • Nombre de pages : 415

Quatrième de couverture

Riley Jenson est une créature rare : un hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère Rhoan, elle travaille à Melbourne pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les êtres surnaturels et de protéger les humains. Si Rhoan est un gardien enthousiaste – autrement dit un assassin –, sa sœur, elle, se contente d’un poste administratif… jusqu’à ce que Rhoan disparaisse lors d’une mission.

Ca ne pouvait pas tomber plus mal : plus loup-garou que vampire, Riley est extrêmement lunatique et, la semaine avant la pleine lune, son besoin de s’accoupler devient irrépressible. Certes, elle a deux partenaires toujours prêts à la satisfaire, mais elle va devoir maîtriser ses pulsions si elle veut retrouver son frère !

Mon avis

Riley fait partie du Directoire des Espèces Alternatives, tout comme son frère jumeau Rohan. Tous deux partagent un secret : ils ne sont pas des loups-garous comme tout le monde le pense, mais des hybrides entre loups et vampires, croisements plutôt rares.

Un jour, Riley sent que son frère jumeau est en danger, grâce au lien qui réunit tous jumeaux. Le Directoire ne semble pas faire grand-chose pour prendre au sérieux ses inquiétudes. Elle décide donc de se lancer elle-même à la recherche de son frère. Mais elle se fait agresser à plusieurs reprises par des êtres étranges qui exhalent une odeur de pourriture et qui ont tous le même visage…

L’auteure reprend les mythes bien connus des vampires et des loups-garous, mais elle leur donne une originalité à chacun qui les différencie de tous ceux qu’on trouve dans les autres romans actuellement. Les vampires, ce sont des créatures en qui ont ne peut pas avoir confiance, qui se repaissent de sang humain et qui ont de très vagues notions d’hygiène (en gros, ils puent). Les loups-garous, quant à eux, sont dominés par leurs pulsions sexuelles durant la semaine qui précède la pleine lune (les autres semaines, on ne sait pas trop ce qu’ils font parce que toute l’histoire se déroule avant la pleine lune, mais j’ai l’impression que leurs activités ne varient pas tellement néanmoins). Donc des personnages plutôt originaux qui évoluent dans un monde où les humains sont au courant de leur existence.

Concernant l’intrigue, Riley se rend rapidement compte qu’elle a affaire à des clones, et ils semblent s’intéresser d’un peu trop près à elle. Elle va alors tenter d’en savoir plus sur la fabrication de ses clones. L’intrigue est donc plutôt intéressante avec un versant de science-fiction grâce au clonage. Toutefois, j’ai trouvé que l’intrigue traînait en longueur car Riley n’avance pas très rapidement dans son enquête. Il faut dire qu’elle a tendance à perdre sa petite culotte toutes les cinq pages (je me suis d’ailleurs demandé pourquoi elle ne restait pas nue en permanence, ça lui ferait gagner du temps !), ce qui ne fait pas forcément avancé les choses. Au passage, attention, ce livre s’adresse à des lecteurs avertis.

Concernant les personnages secondaires, ils sont nombreux, mais ne sont pas forcément très détaillés. Au final, on ne sait pas grand-chose sur Rohan qui est pourtant son frère. De même pour Jack son patron. Quinn a une personnalité un peu plus approfondie, mais pas encore assez à mon goût. Les personnages secondaires ont donc été un peu survolés et je trouve cela dommage, surtout qu’il s’agit du premier tome d’une série qui va reprendre ces personnages par la suite.

Un dernier mot sur le dénouement de l’histoire : en un mot, frustrant mais plaisant (je sais, ça fait trois mots…) ! Car on découvre une partie des responsables, mais pas tous ! L’auteure aurait pu en rester là, mais non ; elle ajoute que ce Big boss tout puissant est bien connu de Riley et qu’il est dans son entourage… Et Keri Arthur ose finir son premier tome sur cet horrible suspens ! J’adore et j’ai horreur de ce genre de fin ! Comment ne pas lire le tome 2 après cela ?

En conclusion, une lecture agréable avec une intrigue et un monde originaux malgré une petite défaillance sur les personnages un peu fades.

Ma note : 7,5/10