Catégorie "BRIGGS Patricia"

Mercy Thompson – T4 : La croix d’ossements – Patricia BRIGGS

  • Auteur : Patricia BRIGGS
  • Titre : La croix d’ossements
  • Série : Mercy Thompson
  • Traducteur : Lorène LENOIR
  • Illustrateur : Daniel DOS SANTOS
  • Public : Adulte
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 384

La croix d'ossements

Quatrième de couverture

Marsilia, la Reine des vampires de la région, a appris que Mercy l’avait trompée en tuant l’un des membres de son clan… et elle n’acceptera que le prix du sang pour venger cette trahison. La jeune coyote-garou vient de tomber sur un os, car la sentence qui pèse sur elle en fait la cible de toutes les créatures à la botte des vampires. Heureusement que Mercy peut compter sur Stefan et sur l’Alpha si sexy qui a juré de la protéger. Mais s’ils étaient menacés par sa simple présence ? Et si, pour les épargner, Mercy n’avait plus qu’un seul choix : partir ?

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents*

Mercy Thompson est une série que j’apprécie beaucoup et qui ne faiblit jamais au fil des tomes. Ce quatrième tome ne fait pas exception à la règle.

Mercy est confrontée à bien des soucis dans ce tome (comme dans tous les autres d’ailleurs !). Marsilia, la reine des vampires, a découvert que c’était Mercy qui avait tué André et elle ne compte pas laisser impuni cet assassinat. Mais de son côté, la Meute ne compte pas laisser Mercy sans protection. L’affrontement entre les deux clans semble imminent. Mercy décide donc de s’éloigner pour quelques temps afin que les tensions se calment. Elle compte aider une ancienne amie dont la maison serait hantée par un fantôme plutôt malveillant.

Ce n’est donc pas une, mais deux intrigues que nous suivons en parallèle dans La croix d’ossements. Ces deux intrigues m’ont bien plu et sont très bien menées. Le dénouement amène un peu plus d’action et est très bien déroulé.

Parlons un peu plus personnage désormais. J’aime beaucoup Mercy, qui est un personnage très humain (même si elle n’est pas humaine !). Elle sait être forte et courageuse, comme on l’attend d’une héroïne, mais elle dévoile parfois quelques faiblesses ou quelques blessures mal cicatrisées. Elle peut être douce et bienveillante, comme elle peut être envahie par la fureur et le désir de vengeance. J’aime beaucoup sa personnalité qui en fait un personnage auquel on peut très facilement s’identifier.

Adam a également une personnalité bien à lui et très travaillée. Je le vois comme coincé dans sa fonction de dirigeant de meute et d’homme puissant. Un costume qu’il adopte tous les jours mais qu’il peut laisser de côté dans certaines occasions. Il peut alors quitté son masque de dureté et de nonchalance pour un visage tendre et attentionné. Bref, j’aime beaucoup la manière dont Patricia BRIGGS construit ses personnages.

Le troisième personnage qui a son importance dans ce tome, c’est Stefan. Il est ami avec Mercy depuis de longues années et j’ai trouvé que cette amitié (ou autre chose ?) se renforçait dans ce tome, leur relation évolue, même si on ne sait pas vraiment vers quoi. Stefan est un personnage que j’ai plutôt du mal à cerner car j’ai du mal à concevoir sa soumission à Marsilia avec les autres traits de sa personnalité, notamment son affection pour Mercy.

En conclusion, La croix d’ossements est un tome bien sympathique. La double intrigue est très intéressante et explore un domaine peu abordé depuis le début de la série : la capacité de Mercy à voir les fantômes. Je continuerai la série sans hésitation et je vous invite fortement à la découvrir si ce n’est pas encore le cas.

Ma note : 8/10.

 

La série « Mercy Thomson » :
L'appel de la lune Les liens du sang Le baiser du fer La croix d'ossements Le grimoire d'Argent
La marque du fleuve La morsure du givre

 

Les 170 idées Idée n°42 : une borne, un point de repère d’une ville (le panneau)

Challenge Fin de série

Chasse aux vampires

2 janvier 2015 - BRIGGS Patricia    2 Commentaires

Alpha & Omega – T2 : Terrain de chasse – Patricia BRIGGS

  • Auteur : Patricia BRIGGS
  • Titre : Terrain de chasse
  • Série : Alpha & Omega
  • Traducteur : Éléonore KEMPLER
  • Illustrateur : Daniel DOS SANTOS
  • Public : Adulte
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 352

Terrain de chasse

Quatrième de couverture

Anna et Charles assistent à un conseil sur la proposition controversée de Bran: révéler l’existence des loups-garous.

Mais l’Alpha le plus redouté d’Europe, la Bête du Gévaudan, est contre ce projet… et il n’est pas le seul.

Les vampires, eux non plus, ne considèrent pas ce coming out d’un très bon œil. Et lorsqu’ils attaquent Anna, Charles entre dans une rage folle. Anna et lui doivent alors découvrir au plus vite qui se cache derrière tout ça… avant de perdre tous ceux qu’ils aiment.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents ! *

Il s’est écoulé exactement 7 mois et 17 jours entre le moment où j’ai commencé ce roman et celui ou je l’ai achevé… avec une très très longue pause en cours de route pendant laquelle j’ai lu d’autres bouquins.

J’ai commencé la série Alpha & Omega par le tome 0, dénommé L’origine. Ce prologue assez court m’avait complètement charmée et m’avait poussée à poursuivre avec la trilogie. Le premier tome m’avait un peu moins plu, mais j’ai espéré que la suite retrouverait l’intensité que le prologue possédait. Malheureusement, mon vœu n’a pas été exaucé. Ce deuxième tome n’a pas du tout réussi à me plaire et je vais tenter de vous expliquer pourquoi.

Premièrement, le rythme est très très lent dans ce roman et il manque de peps. Charles et Anna sont conviés à un sommet où il sera débattu du bienfait ou non pour les loups-garous d’une révélation au grand jour de leur existence… Si de nombreux loups sont pour, d’autres, comme Chastel, l’Alpha français qui s’est autrefois fait appeler la bête du Gévaudan, sont bien décidés à s’y opposer. Patricia BRIGGS prend beaucoup de temps pour installer cette rencontre. Tous les personnages sont présentés un à un et il y en a un peu trop pour qu’on réussisse à tous les retenir du premier coup. De plus, une petite centaine de pages s’écoule avant qu’un peu de grabuge survienne. C’est d’ailleurs peu avant les premières véritables actions que j’avais mis le livre en pause car je ne parvenais pas à lui trouver un intérêt.

Finalement, j’ai repris ma lecture plusieurs mois plus tard, motivée par l’idée que si je voulais atteindre le 20/20 au Challenge Bit-Lit 2014 (qui n’a malheureusement pas été obtenu !), il faudrait bien que je le termine. L’action est arrivée peu après, alors ça m’a poussée à continuer. Malheureusement, j’ai ensuite été beaucoup gênée par les états d’âme de nos deux personnages principaux. Charles et Anna s’aiment, alors pourquoi est-ce qu’ils se torturent autant l’esprit en essayant de savoir ce à quoi pense l’autre ? Charles m’a particulièrement agacée. Il est trop protecteur envers Anna et ne la laisse pas respirer. Anna aussi m’a agacée. Elle tente de prendre un peu les choses en main mais ces tentatives sont en réalité ridicules. Bref, les deux personnages m’ont vraiment déçue.

La résolution de l’intrigue finale commençait plutôt bien. Je n’avais pas soupçonné le coupable une seule seconde. Malheureusement, ça n’en est pas resté là : Patricia BRIGGS a ajouté des légendes arthuriennes. D’habitude, j’aime beaucoup ces légendes, mais là, j’ai trouvé que ça tombait comme un cheveu sur la soupe et ça a gâché mon plaisir.

Parlons un peu du positif maintenant (car il y en a quand même un peu !) J’ai bien aimé en découvrir plus sur les autres meutes du monde entier. Et j’ai beaucoup aimé connaître mieux le statut d’un Omega dans une Meute.

En conclusion, ce deuxième tome m’a vraiment déçue. Le rythme est trop lent, l’accent est trop porté sur les sentiments des personnages principaux et le dénouement est un peu trop délirant. Je ne pense pas que je continuerai la saga, même s’il ne me reste qu’un seul tome.

Ma note : 5/10.

 

La série « Alpha & Omega » :
L'origine Le cri du loup Terrain de chasse Jeu de piste

 

Baby Challenge 2014

Les 170 idées Idée n°80 : une oreille

Challenge Haut en Couleurs Couleur mauve

Chasse aux vampires

Challenge Fin de série

Philtres et Potions – Charlaine HARRIS, Patricia BRIGGS, JIM BUTCHER et bien d’autres…

  • Auteurs : Patricia BRIGGS, Jim BUTCHER, Rachel CAINE, Karen CHANCE, P.N. ELROD, Charlaine HARRIS, Faith HUNTER, Caitlin KITTREDGE et Jenna MACLAIRE
  • Titre : Philtres et Potions (nouvelles)
  • Traducteur : Claire ALLOUCH, Hélène ASSENS, Grégory BOUET, Marianne FERAUD, Aldéric GIANOLY, Lorène LENOIR, Marie-Aude MATIGNON, Virginie PAITRAULT
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Genre : Bit-lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 478

Philtres et Potions

Quatrième de couverture

Un délicieux cocktail de sorcellerie, de mystère et de glamour…

Loups-garous, vampires et sorcières peuplent les univers de vos séries préférées.

Retrouvez-les dans neuf aventures signées par les maîtres du genre : Patricia Briggs, Jim Butcher, Rachel Caine, Karen Chance, P.N. Elrod, Charlaine Harris, Faith Hunter, Caitlin Kittredge et Jenna Maclaine.

À consommer sans modération : tous les fans de bit-lit vont se régaler !

Mon avis

J’aime beaucoup lire des recueils de nouvelles de temps à autres. C’est le format qu’il faut pour s’occuper quand on a juste une petite heure de libre ! C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers l’un des recueils des éditions Milady, à savoir Philtres et Potions !

Comme dans tous les recueils, il y a forcément des nouvelles qui m’ont plu et d’autres qui m’ont beaucoup moins plu. Mais globalement, j’ai beaucoup aimé ce recueil.

À vrai dire, je ne savais pas comment organiser ma chronique : est-ce que je parle de chaque nouvelle les unes à la suite des autres ou est-ce que je parle globalement de l’ensemble des nouvelles ? J’ai finalement choisi la première option parce que ça sera un petit plus clair !

La première nouvelle s’appelle Loup d’aveugle et a été écrite par Patricia BRIGGS. Cette nouvelle était bien sympathique même si elle n’avait rien d’extraordinaire. Les personnages étaient intéressants et l’intrigue bien menée. Le petit plus que j’ai beaucoup apprécié, c’est que cette nouvelle s’inscrit dans le même monde que Mercy Thompson et Alpha & Omega ! J’ai bien aimé y retrouver des références à ces deux séries !

La deuxième nouvelle a été écrite par Jim BUTCHER et s’appelle La dernière tournée. Je n’avais jamais lu Jim BUTCHER avant, mais j’ai beaucoup entendu parler de sa série Les dossiers Dresden. Cette nouvelle m’a énormément plu (c’est ma préférée en fait !) et me donne bien envie de découvrir la série ! L’intrigue est très riche et très bien ficelée malgré ses 50 pages et les personnages Harry et Karrin m’ont beaucoup plu. Et cerise sur le gâteau, j’ai beaucoup aimé l’humour de l’auteur. Bref, un auteur que j’ai hâte de mieux connaître !

La troisième nouvelle s’appelle Cadavre exquis et a été écrite par Rachel CAINE. J’ai trouvé cette nouvelle intéressante par son univers et son intrigue. Je n’ai pas encore croisé beaucoup de nécromanciens dans mes lectures et j’ai trouvé ça intéressant. Les deux personnages principaux m’ont beaucoup plu et leur histoire m’a touchée. Il y a seulement la fin qui m’a laissée un peu perplexe car elle est, je pense, mal trouvée.

La quatrième nouvelle est celle de Karen CHANCE et s’appelle Les jeux sont faits. Cette nouvelle est l’une de mes préférées parce que j’ai adoré la personnalité de Lia, le personnage principal, et parce que j’ai adoré l’humour de l’auteur. Je ne connaissais pas cette auteur et j’ai bien envie de la découvrir un peu mieux !

La cinquième nouvelle s’appelle L’œil doré d’Hécate et a été écrite par P.N. ELROD. Je n’avais jamais entendu parler de cet auteur, mais j’ai beaucoup aimé cette nouvelle ! Ce qui m’a plu, c’est le nombre de rebondissements ! On nous présente les actions, puis quelques minutes après, on comprend qu’il ne s’est pas exactement passé ce que l’on nous a fait croire ! Chaque affirmation est remise en cause par la suite et j’ai trouvé ce style très intéressant ! Bref, encore un auteur que j’aimerai mieux connaître !

La sixième nouvelle est de Charlaine HARRIS et se nomme Bacon. L’intrigue est plutôt intéressante et bien menée puisqu’on se demande jusqu’au bout ce qui est en train de se passer. J’ai bien aimé le style de la narration : les personnages en savent beaucoup plus que nous et nous devons attendre que l’auteur daigne enfin nous donner quelques informations à nous mettre sur la dent. Par contre, je n’ai pas trop aimé Dalhia, le personnage principal : elle est trop froide et trop cruelle pour être attachante.

La septième nouvelle s’appelle La marque des morts et elle est de Faith HUNTER. J’ai déjà lu le premier tome de la série Jane Yellowrock de cette auteure et j’ai été contente de retrouver ce personnage dans cette nouvelle, même si elle n’en était pas le personnage principal. J’ai trouvé cette nouvelle bien sympathique même si l’intrigue était assez simple et banale.

La huitième nouvelle est de Caitlin KITTREDGE et elle s’appelle La Rouquine. C’est la nouvelle que j’ai le moins appréciée dans ce recueil, je crois. À vrai dire, je l’ai lu un soir où j’étais très fatiguée et je n’ai pas bien compris ce que je lisais ! Je confondais les personnages… bref, ça a été laborieux. J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et j’ai eu du mal à comprendre le dénouement.

La dernière nouvelle s’appelle Sombres péchés et a été écrite par Jenna MACLAINE. Je n’avais jamais entendu parler de cette auteur, ni de sa série Cin Craven. En tout cas, je n’ai pas beaucoup aimé cette nouvelle car j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire et car j’ai trouvé le dénouement un peu trop facile : une déesse apparaît, un coup de baguette magique et tout est réglé !

 

En conclusion, ce recueil de nouvelles m’a dans l’ensemble beaucoup plu. Si certaines nouvelles (les deux dernières) m’ont un peu déçue, d’autres m’ont beaucoup plu, notamment La dernière tournée et Les jeux sont faits.

Ma note : 8/10.

 

Les 170 idées n°7 : une bouteille, une jarre ou une boîte de conserve

Alpha & Omega – T1 : Le cri du loup – Patricia BRIGGS

  • Auteur : Patricia BRIGGS
  • Titre : Le cri du loup
  • Série : Alpha & Omega
  • Genre : Bit-lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2008 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 363

Le cri du loup

Quatrième de couverture

Anna a toujours ignoré l’existence des loups-garous, jusqu’à la nuit où elle a survécu à une violente agression… et en est devenue un elle aussi. Dans sa meute, elle a appris à faire profil bas et à se méfier des mâles dominants jusqu’à ce que Charles Cornick, Alpha, et fils du chef des loups-garous d’Amérique du Nord entre dans sa vie.

Il affirme qu’Anna est non seulement sa compagne, mais qu’elle est aussi une Omega d’une puissance rare… ce qui se révèlera très utile pour traquer un loup-garou doté d’une magie si sombre qu’il pourrait menacer l’ensemble de la meute.

Mon avis

J’ai lu le tome introductif de cette saga il y a quelques mois et je l’avais énormément apprécié : j’étais sous le charme des deux personnages et j’avais adoré leur histoire d’amour. Mais malheureusement, j’ai beaucoup moins apprécié ce premier tome. J’en profite pour dire que je pense qu’il est indispensable de commencer par ce tome introductif car il éclaire beaucoup d’éléments dans ce premier tome.

Après que Charles a sauvé Anna des griffes de sa meute qui la maltraitait, il lui propose de l’accompagner dans la meute de son père, à Aspen Creek.

C’est ainsi que nous suivons Anna, toute perdue et toute timide parmi des nouveaux loups qu’elle ne connaît pas et dont inconsciemment elle ne peut que se méfier. J’ai beaucoup apprécié Anna et sa fragilité. Elle est toute douce, toute réservée, toute apeurée et on se sent obligé de la protéger. Parfois ça fait du bien d’avoir une héroïne un peu différente, qui ne passe pas son temps à jouer les casse-cou et qui n’agit pas avant de réfléchir !

Mais au fil du roman, Anna va s’affirmer et devenir plus forte, au fur et à mesure qu’elle apprend à mieux connaître Charles, sa meute et son statut d’Omega. Son évolution est plutôt intéressante et j’aime bien aussi cette nouvelle Anna.

Parlons à présent de Charles. J’aime beaucoup son côté protecteur, sûr de lui et autoritaire. C’est un personnage qui sait ce qu’il fait et qui semble toujours là pour prendre les bonnes décisions et sauver la situation.

Mais malgré cela, j’ai parfois eu un peu de mal à l’apprécier car il est blessé pendant la grande majorité du roman et j’en ai eu un peu marre de lire des phrases du genre « ses blessures le faisaient terriblement souffrir mais il serra les dents et se jeta dans le combat » toutes les trois pages. J’avais envie de dire : « c’est bon, on a compris qu’il était blessé ! »

La relation entre Charles et Anna est assez intéressante car ils savent déjà qu’ils s’aiment alors qu’ils se connaissent si peu. Ils ont encore tout à découvrir l’un de l’autre. Mais parfois, ils m’ont un peu agacée tous les deux : Anna, dans sa grande réserve, refuse de dire à Charles ce qui la tracasse. Et lui, par fierté ou pour la protéger, ne lui dit pas grand-chose. Du coup leur relation repose sur un sacré paquet de non-dits et ça en devient vite agaçant. J’avais parfois un peu envie de les secouer pour qu’ils se parlent enfin un peu et mettent les choses au clair !

Concernant les autres, personnages, j’ai eu un peu de mal à me faire une idée sur eux car on ne fait que les entr’apercevoir. En tout cas, je sais déjà que je déteste Leah, la compagne du Marrok et que j’ai trouvé le personnage d’Asil très intéressant car assez ambivalent et imprévisible.

J’ai beaucoup aimé les quelques références qui étaient faites à Mercy et à Samuel. J’aime beaucoup l’idée de deux séries bien distinctes mais qui se passent dans le même monde et qui s’entrecroisent parfois !

En ce qui concerne l’intrigue, j’ai trouvé qu’elle mettait beaucoup trop de temps à débuter. Au bout de la centième page, on ne sait toujours pas vraiment quel va être l’objectif de ce roman et quelle va en être l’intrigue. On doit se contenter de longues descriptions des émotions et états d’esprit de Charles et Anna concernant l’arrivée de cette dernière dans la meute du Marrok. Bref, j’avais que j’ai eu un peu de mal à débuter, mais après ça a été beaucoup mieux !

Des meurtres ont été commis sur le territoire du Marrok (en gros, le Marrok, c’est le super chef des loups-garous et c’est aussi le père de Charles) et tout laisse à penser que c’est l’œuvre d’un loup solitaire. Charles est donc envoyé par son père pour éliminer ce loup, mais comme vous pourrez le deviner, rien ne va se passer comme prévu !

J’ai plutôt bien apprécié cette intrigue : elle est originale et bien ficelée, même si on pourrait lui reprocher d’être un peu trop simple à mon goût. Mais de manière générale, elle m’a bien plu et j’en suis satisfaite !

 

En conclusion, ce second tome m’a un peu déçue car je m’attendais à mieux après avoir lu le roman-préquelle que j’avais adoré. J’ai aimé retrouver Anna et Charles, même s’ils ont parfois été agaçants. L’intrigue est sympathique, même si elle met beaucoup de temps avant de se mettre en place. Bref, mon avis est donc un peu mitigé mais j’ai hâte de lire le tome suivant car j’espère y retrouver ce qui m’avait tellement plus dans le roman introductif.

Ma note : 7,5/10.

 

Merci à Freelfe d’avoir organisé cette lecture commune sur Livraddict.

Les chroniques des autres participants : Nane,  L.J.Duhrel,  audel,  Harmonie,  Frankie,  mickdeca,  PetiteMarie, TariAlexielleChtitepuce et Mystix.

 

Les livres de la série :
– Tome 0 : L’origine
– Tome 1 : Le cri du loup
– Tome 2 : Terrain de chasse
– Tome 3 : Jeu de piste

 

Les 170 idées n°15 : un arbre ou plusieurs

Alpha & Omega – T0 : L’origine – Patricia BRIGGS

  • Auteur : Patricia BRIGGS
  • Titre : L’origine – Tome 0
  • Série : Alpha & Omega (4 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007, VF : 2011
  • Nombre de pages : 122

L'origine

Quatrième de couverture

Découvrez la rencontre d’Anna, une jeune louve battue et violée, et de Charles, le fils du chef des loups-garous d’Amérique du Nord.

Envoyé par son père pour démêler une affaire délicate à Chicago, Charles est accueilli par Anna, que sa meute traite en esclave. Leurs regards se croisent et il comprend qu’il va devoir apprivoiser cette farouche jeune femme qui est bien plus que ce qu’elle paraît…

Mon avis

L’origine est en quelques sortes un tome 0, qui se situe avant le premier tome de la série. En français, il a été publié après la sortie du deuxième tome de la série. Pourtant, en anglais, il avait été écrit et publié avant le premier tome. Un peu bizarre tout cela, mais les voies des éditeurs sont impénétrables!

En tout cas, ce tome 0 est très court (un petit peu plus de 120 pages) et on pourrait presque dire que c’est une nouvelle !

J’en profite pour dire que ce petit bouquin de 120 pages est vendu tout de même 6 euros par Milady ! Sachant que pour 8 ou 9 euros on peut trouver des bons pavés de 500 pages, je trouve ça un peu cher… Mais bon, cette courte introduction à la série m’a bien plu donc je ne regrette pas d’avoir dépensé ces 6 euros !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je m’arrête juste une seconde sur le titre de la série que je trouve très beau. Je ne saurais pas trop expliquer pourquoi mais je le trouve bien ! Et la couverture aussi est jolie (vous voyez, je suis de bonne humeur aujourd’hui et tout me plaît !)

Au cours de ce roman, nous suivons Anna, une jeune femme qui a la particularité d’être un loup-garou. Elle a été transformée il y a trois ans de cela, contre sa volonté. Elle est malmenée (et c’est un euphémisme) par sa meute car elle est la dernière dans la hiérarchie : elle est un Omega.

Anna est un personnage sympathique qu’on apprécie immédiatement. Elle a subit beaucoup de choses au cours de sa triste vie, mais pourtant, elle a encore le courage de se battre. Elle est courageuse et déterminée. Par contre, on ne sait rien d’elle avant qu’elle ait été transformée. En même temps, ce roman est vraiment court donc on en saura peut-être plus dans le prochain tome.

Le deuxième personnage principal de ce roman est Charles, le fils du Marrok (qui est en gros le chef de toutes les meutes de loups-garous). Il va faire la connaissance d’Anna en enquêtant sur la meute dont elle fait partie. Je l’ai beaucoup apprécié car il est courageux, sûr de lui et séduisant.

L’univers de ce roman est le même que celui de Mercy Thompson, dont j’ai eu l’occasion de lire les trois premiers tomes. Toutefois, nous ne parlons dans ce tome que des loups-garous. Les vampires et faes que l’on connaissait avec Mercy n’apparaissent pas.

Concernant l’intrigue, elle est assez simple et assez succincte, mais en même temps le livre est court. Toutefois, le dénouement est intéressant : je ne le suspectais pas une seule seconde. Je regrette seulement qu’on n’en sache pas plus sur ce qui advient à la meute d’Anna à la fin.

Le roman comporte pas mal d’action : le tout se passe en tout juste 24 heures ! Ca se lit super vite (en moins de 2 heures pour ma part) et on ne s’ennuie absolument pas.

 

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié ce premier tome. Il pose des bases intéressantes pour une suite que j’ai hâte de découvrir. Les personnages sont sympathiques et l’intrigue est plaisante. Bref, si vous ne connaissez pas encore cette saga et que vous aimez le genre, je vous le conseille vivement car la série semble prometteuse !

Ma note : 8,5/10.

 

Merci à Freelfe d’avoir organisé cette lecture commune sur Livraddict.

Les chroniques des autres participants : Harmonie, Chtitepuce, L.J.Duhrel, Fille-de-lecture, Frankie et Freelfe

 

Les 170 idéesn°142 : quelque chose avec des poils (le loup)

19 octobre 2012 - BRIGGS Patricia    Aucun commentaire

Mercy Thompson – T3 : Le baiser du fer – Patricia BRIGGS

  • Auteur : Patricia BRIGGS
  • Titre : Le baiser du fer – Tome 3
  • Série : Mercy Thompson (6 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2008, VF : 2009
  • Nombre de pages : 410

Quatrième de couverture

« Je retroussai mes babines pour lui donner un aperçu de mes crocs. J’avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j’étais quand même un prédateur… »

Mercy est peut-être d’une nature changeante, mais elle a la loyauté chevillée au corps ! Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l’innocenter, qu’il le veuille ou non. En revanche, le cœur de Mercy est, lui, tout aussi changeant que son apparence : il balance entre deux loups-garous. Mais ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si Mercy ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s’en chargeront peut-être pour elle…

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents*

Depuis le premier tome, la série Mercy Thompson me plait énormément ; et j’ai trouvé que ce troisième tome était encore meilleur que les précédents ! Ce n’est pas tout à fait le coup de cœur mais on n’en est vraiment pas loin.

Au début du roman, Mercy donne un coup de main à son ami Zee et à Oncle Mike pour retrouver le meurtrier de plusieurs faes. Mercy se rend sur toutes les scènes de crime pour « renifler » la trace du tueur. Mais la police arrête la mauvaise personne : son ami Zee, qui est innocent. Mercy va devoir tout faire pour sauver le sauver.

Dans le tome 1, l’intrigue portait sur le monde des loups-garous. Dans le tome 2, sur les vampires. Il était donc parfaitement logique et attendu que nous en apprenions plus sur les faes dans ce tome 3. Toutefois, cet univers des faes ne m’a pas autant plu que les précédents. En effet, les faes sont très secrets et dissimulent jalousement leurs mystères. Donc Mercy n’apprend pas grand-chose sur eux et cela m’a un peu frustrée car au final, on n’a quasiment rien à se mettre sous la dent, si ce n’est qu’il y a un nombre incroyable d’espèces de faes. Bref, l’univers était un peu plus pauvre que les précédents et c’est bien dommage.

Au niveau de l’intrigue, nous avons donc Mercy qui tente de retrouver le vrai coupable pour innocenter Zee. La résolution de l’intrigue est très intéressante et pleine de surprises. Je ne m’attendais pas du tout à l’identité du meurtrier (même si c’était assez prévisible quand on y réfléchit après coup !).

Dans ce tome, l’intrigue amoureuse va aussi avoir une grande importance (enfin!). En effet, Mercy comprend qu’elle ne peut plus continuer à faire tourner en bourrique ses prétendants et qu’elle doit rapidement choisir. Depuis le premier tome, on attendait que ça évolue de ce côté-là et c’était temps ! J’ai cru que j’allais commencer à m’impatienter !

Au niveau des personnages, j’aime toujours autant Mercy. C’est une vraie tête de mule et quand Oncle Mike lui demande de rester en dehors de l’enquête, elle va bien sûr continuer à ses risques et périls… et les périls ne seront pas négligeables dans ce tome. Cela nous montre que Mercy peut être forte mais qu’elle n’est pas invulnérable et qu’elle est même parfois fragile. Mercy est l’une de mes héroïnes préférées !

Quant à Adam, il reste mon personnage masculin favori ! Il est toujours aussi grincheux, colérique, possessif et jaloux, mais je l’apprécie énormément ! Je crois qu’il fait largement partie de mon top 5 des mâles les plus irrésistibles !

Par contre, Samuel m’insupporte complètement. Il ne m’a pourtant rien fait pour s’attirer tant de haine de ma part, mais je n’arrive tout simplement pas à le supporter! Et je ne comprends pas que Mercy soit toujours entichée de lui.

Oncle Mike prend de l’importance dans ce tome, même si on en sait toujours aussi peu sur lui. En tous cas, on sait désormais qu’il est dans le camp de Mercy, ce qui n’était pas trop évident dans les tomes précédents.

 

En conclusion, j’adorais la saga Mercy Thompson et je l’adore encore plus avec ce tome 3 que j’ai trouvé encore meilleur que les deux précédents. Cette fois-ci, nous n’explorons plus l’univers des loups-garous ni celui des vampires, mais celui des faes, qui se révèle aussi complexe qu’intéressant, même si on n’en apprend pas grand-chose au final. L’intrigue est toujours aussi plaisante : Mercy doit retrouver le véritable meurtrier de faes pour innocenter son ami Zee. Et Mercy va enfin faire son choix entre Adam et Samuel, et il était temps ! J’adore cette série et je ne peux que vous la conseiller si vous aimez les univers fantastiques !

Ma note : 8,5/10.

 

Pour consulter mes chronique sur les tomes 1 et 2, cliquez sur les images !

24 septembre 2012 - BRIGGS Patricia    Aucun commentaire

Mercy Thompson – Tome 2 : Les liens du sang – Patricia BRIGGS

  • Auteur : Patricia BRIGGS
  • Titre : Les liens du sang – Tome 2
  • Série : Mercy Thompson (6 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007, VF : 2009
  • Nombre de pages : 402

Quatrième de couverture

« Grâce à la science, les bûchers de sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi n’a pas à s’inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrai parfois être l’un de ces citoyens modèles… »

La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout… y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l’un d’entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main forte à son ami vampire Stefan, pour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d’être ordinaire… tout comme le démon qui le possède.

Mon avis

Comme j’avais hâte de retrouver Mercy Thompson dans ce second tome ! Et je ne suis pas déçue : il est aussi bon que le premier !

Le roman commence à 3 heures du matin, quand Mercy reçoit un coup de fil de son ami Stefan, un vampire. Il lui demande un petit service. Mercy n’avait aucune envie de sortir du lit à 3 heures du matin et elle aurait mieux fait d’y rester car elle va se retrouver malgré elle au milieu d’un complot impliquant les vampires et un meurtrier vampire possédé par un démon (rien que ça !).

Dans ce tome, sont présents tous les personnages que j’avais aimés dans le tome 1. Nous avons bien sûr Adam, Alpha de la meute locale de loups-garous et voisin de Mercy. Au premier abord, il apparaît comme un homme grincheux, autoritaire et un peu trop sérieux, mais dès qu’on apprend à mieux le connaître, il peut devenir un homme charmant et attentionné… mais toujours aussi autoritaire (il ne faut pas non plus rêver !).

Nous avons aussi Samuel, un loup-garou solitaire, colocataire de Mercy. Il est assez peu présent dans ce tome j’ai trouvé, et il n’y joue pas un grand rôle. Il est toujours aussi protecteur envers notre petite Mercy, surtout quand Adam est dans les environs (un peu trop possessifs ces loups-garous…)

Le troisième homme présent dans ce tome, c’est Stefan. Il était tout juste mentionné dans le tome 1 alors que dans ce tome, il se place au centre de l’action. Je ne l’avais pas vraiment apprécié dans le tome 1 (après tout, on ne savait quasiment rien de lui, mis à part qu’il conduit un minibus à l’effigie de la Mystery Machine de Scoubidou !), mais ici, on apprend à mieux connaître sa personnalité et à l’apprécier.

Mercy me plaît toujours autant. Tout le monde essaie de la mettre à l’écart pour la protéger, mais elle n’en fait toujours qu’à sa tête et insiste pour être au centre de l’action. Et si on ne le lui permet pas, elle s’impose tout de même ! Elle est forte, courageuse, déterminée et prête à tout pour aider les gens qu’elle aime. Bref, une héroïne terriblement attachante.

Mercy est toujours partagée dans ses sentiments entre Adam, qui est tellement attirant, et Samuel, qu’elle a aimé quand elle était adolescente. Mais vient se rajouter à son harem de prétendants Stefan, pour mon plus grand plaisir car je commence à bien l’apprécier ce vampire ! Toutefois, je continue à lui préférer Adam (il faut croire que je préfère les hommes autoritaires…) ! Par contre, Samuel me laisse complètement indifférente et je ne l’apprécie pas, sans vraiment savoir pourquoi.

Dans le tome 1, l’intrigue concernait plutôt les loups-garous, même si on a eu l’occasion de faire un peu connaissance avec les vampires et les faes. Mais ce deuxième tome est beaucoup plus centré sur les vampires alors que les loups-garous sont nettement moins représentés. Ils m’ont un peu manqué, mais découvrir l’univers des vampires m’a rapidement plu et m’a fait oublier ce détail !

L’intrigue en elle-même est assez intéressante, complexe et bien trouvée. Il est beaucoup question de la politique des vampires : qui se place au-dessus de qui et par quels moyens. C’est un monde très intéressant et très bien imaginé que l’auteure nous fait découvrir.

 

En conclusion, ce deuxième tome des aventures de Mercy Thompson m’a beaucoup plu et il est aussi bon que le premier. Nous quittons l’univers des loups-garous pour plonger dans celui des vampires avec une intrigue très intéressante et très bien menée. Les personnages sont toujours aussi intéressants, avec des personnalités bien choisies : nous avons bien sûr la courageuse Mercy, mais aussi ses prétendants, Adam, Samuel et Stefan, toujours plus nombreux pour notre plus grand plaisir ! Mercy Thompson est une série très prometteuse que je me ferais un plaisir de poursuivre avec le tome 3 !

Ma note : 8,5/10.

 

Pour consulter ma chronique sur le tome 1, cliquez sur l’image !

Pages :12»