Catégorie "CHATTAM Maxime"
17 avril 2016 - CHATTAM Maxime    Aucun commentaire

Que ta volonté soit faite – Maxime CHATTAM

  • Titre : Que ta volonté soit faite
  • Auteur : Maxime CHATTAM
  • Lecteur : Antoine TOMÉ
  • Public : Adulte
  • Edition : Audiolib
  • Parution : 15 avril 2015
  • Durée : 8 h 58 min

 

Que ta volonté soit faite

 

Quatrième de couverture

Bienvenue à Carson Mills, petite bourgade du Midwest avec ses champs de coquelicots, ses forêts, ses maisons pimpantes, ses habitants qui se connaissent tous. Un véritable petit coin de paradis… S’il n’y avait Jon Petersen. Il est ce que l’humanité a fait de pire, même le Diable en a peur. Pourtant, un jour, vous croiserez son chemin. Et là… sans doute réveillera-t-il l’envie de tuer qui sommeille en vous.

Maxime Chattam nous manipule tout au long de ce récit troublant dont le dénouement, aussi inattendu que spectaculaire, constitue l’essence même du roman noir : la vérité et le crime.

Mon avis

C’est la première fois que je lis un thriller, je n’ai donc pas de point de comparaison, mais je vais quand même essayer de vous donner mon avis.

J’ai lu ce roman pour deux raisons. La première est que je devais lire un thriller pour le challenge Top 50. La deuxième est que je ne connais Maxime CHATTAM qu’à travers sa série Autre-Monde et que j’avais envie de découvrir d’autres facettes de son travail.

On ne peut pas vraiment dire que j’ai apprécié ce roman. L’histoire est celle d’un homme, Jon Petersen, envahi par le mal, que l’on suit tout au long de sa vie. J’ai été écœurée et assez mal à l’aise pendant le récit de ses méfaits. Jon est un monstre et entrer ainsi dans son quotidien pour le voir œuvrer en toute impunité m’a glacée. Vous allez me dire que les romans que je lis habituellement contiennent aussi une part de cruauté. Oui, certes, mais puisque le genre est fantastique, je me dis que tout cela ne peut pas exister. Alors que là, Jon pourrait certainement exister et en prendre conscience m’a gênée. J’ai préféré les moments d’enquêtes de l’inspecteur Jefferson. Être du côté de celui qui cherche à l’arrêter me tranquillisait surement !

Bien que je n’aie pas apprécié le thème du roman, j’ai apprécié la narration. Le narrateur interrompt parfois le récit pour s’adresser à nous, j’ai trouvé cela original et sympathique. Le point de vue varie au cours de l’histoire et j’ai également trouvé cela agréable, car ça nous permet de mieux connaître les personnages qui entourent Jon tout en ne le perdant pas de vue.

Je dois avouer que la fin m’a vraiment surprise. Elle témoigne à elle seule de la qualité du roman. Elle est à la fois frustrante (on reste quand même sur sa faim) et à la fois magnifique et très juste. Cette fin est un véritable coup de maître et jamais je ne me serai attendu à cela.

En conclusion, mon avis est assez mitigé sur mon premier thriller. La cruauté et l’immoralité du personnage principal m’ont dérangé et mise mal à l’aise. Cependant, la fin est vraiment surprenante et très réussie. Le livre noir n’est décidément pas mon genre de prédilection, mais je peux comprendre que certains aiment ce roman au vu de la qualité de la narration et des idées développées.

Ma note : 6,5/10.

 

 

Challenge Top 50

31 mars 2016 - CHATTAM Maxime    2 Commentaires

Autre-Monde – T3 : Le cœur de la Terre – Maxime CHATTAM

  • Titre : Le cœur de la Terre
  • Série : Autre-Monde
  • Auteur : Maxime CHATTAM
  • Lecteurs : Véronique GROUX DE MIÉRI et Hervé LAVIGNE
  • Illustrateur : A. DE CROUZET
  • Public : Adolescents
  • Edition : Audible FR
  • Parution : 16 juillet 2013
  • Temps de lecture : 11 h 48 min

 

Le coeur de la Terre

 

Quatrième de couverture

Ils n’ont plus le choix : il faut se battre ou mourir. De la survie d’Eden dépend celle des enfants, de leur union, l’avenir de cette étrange planète. Pour l’Alliance des trois, l’épreuve ultime, la fin d’une longue quête, naissance ou mort de l’espoir.

Oubliez tout ce que vous savez,
Autre-Monde vous attend…

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Avant de parler véritablement du roman, je voudrais vous donner mes impressions sur le livre audio car c’est ma première expérience de ce genre et je dois dire que je compte renouveler l’expérience !

J’ai trouvé deux points positifs. Le premier, c’est que le format permet de faire autre chose pendant l’écoute du livre. Si comme moi, vous avez un emploi du temps chargé et que vous peinez à trouver des moments tranquilles pour lire, rien de mieux que le livre audio ! J’ai écouté le livre pendant les moments de vaisselle et les moments de ménage. Les tâches ménagères en deviennent plus faciles ! Je vous juge, j’avais presque hâte d’aller faire ma vaisselle !

Deuxième point très positif : il y a une ambiance sonore en plus des voix des deux narrateurs. La musique s’accorde avec ce qu’il se passe dans le roman et j’ai trouvé que ça aidait à se projeter dans l’histoire. Par exemple, quand les personnages sont dans la forêt, on entend des bruissements d’arbre et des hurlements de loup, c’est super sympathique !

Il fallait bien trouver quelques défauts tout de même : il m’a fallu un petit temps d’adaptation avant de pouvoir apprécier cette manière de « lire ». Au début, le fait de ne pas pouvoir relire la phrase comme on le souhaitait m’a un peu dérangée, mais au final, ça passe bien. Le texte est lu assez lentement et on a le temps de tout comprendre.

Ce que j’ai le moins apprécié, c’est qu’il n’y a que deux narrateurs, une femme et un homme, chacun s’occupant des paroles des personnages de son sexe. Du coup, les voix des personnages se ressemblent assez, donc il n’est pas toujours évident de savoir qui est qui. Les deux lecteurs font quand même varier leur voix selon les personnages, mais ce n’est franchement pas très agréable car les voix qu’ils prennent ne sont pas vraiment réalistes. On a l’impression que ce sont des campagnards avec un bel accent bien de chez eux ou des demeurés qui parlent !

Malgré ce point négatif, qui va beaucoup évoluer d’un livre audio à un autre je pense, j’ai énormément apprécié ce mode de lecture et je compte bien tenter d’autres livres lus, au moins la suite de la série Autre-Monde !

Mais revenons-en maintenant au contenu du roman. Ce troisième tome débute juste après le précédent. Matt et Ambre parviennent jusqu’à Eden, la plus grande colonie de Pans, pour les avertir des projets de guerre de Malronce.

J’ai trouvé ce tome encore plus sombre que les précédents. Si le premier était assez gentillet, le second était plus cruel avec l’esclavage d’enfants. Dans celui-ci, avec la guerre, l’atmosphère s’assombrit encore plus. Plusieurs personnages meurent ou retournent leur veste. Si le public visé était nettement adolescent au début du cycle, ce dernier tome ne s’adresse visiblement pas aux plus jeunes lecteurs. Pour la lectrice adulte que je suis, j’ai trouvé étrange l’enchaînement de scènes plus graves (les derniers chapitres sur la guerre) et de scènes qui restent très jeunesses (l’identité du Raupéroden et de Malronce, que j’ai trouvée franchement ridicule). Mais bon, ça ne m’a pas empêchée d’apprécier le roman.

J’ai parfois été gênée par la facilité avec laquelle les personnages se sortent de certaines situations. Parfois, les événements se goupillent un peu trop bien pour qu’on y croie vraiment. À d’autres moments, la survie de tel ou tel personnage est un peu trop abracadabrante. Je comprends bien qu’on ne peut pas faire mourir tout le monde, mais il ne faut pas mettre ses personnages dans des situations si désespérées alors ! Et puis franchement, que Matt meurt alors qu’il reste trois autres romans, qui va tomber dans le panneau ? Bien sûr qu’il va s’en sortir !

L’univers me plaît énormément. J’aime beaucoup l’idée d’une nature qui se révolte contre ceux qui la détruisent. Découvrir toutes ses particularités et toutes les créatures qui l’habitent me plaît beaucoup. L’auteur a d’ailleurs une imagination débordante pour avoir inventé tout ça !

En conclusion, j’ai apprécié ce troisième tome, qui clôt le premier cycle, plus que le précédent. Bien que certains dénouements soient un peu trop faciles et trop rapides, j’ai apprécié l’intrigue, les personnages et l’univers. Je compte poursuivre la lecture commune de nini672 pour les trois prochains tomes de la série. J’en profite pour la remercier d’avoir organisé cette lecture commune, qui m’a donnée l’occasion de poursuivre cette série que j’avais mise de côté depuis trop longtemps.

Vous pouvez retrouver les avis des autres participants juste ici : Gilsayan.

Ma note : 8/10.

 

La série « Autre-Monde » :
L'alliance des trois Malronce Le coeur de la Terre
Entropia Oz Neverland

 

Challenge Les 170 idées Challenge Fin de série

2 juillet 2013 - CHATTAM Maxime    4 Commentaires

Autre-Monde – T2 : Malronce – Maxime CHATTAM

  • Auteur : Maxime CHATTAM
  • Titre : Malronce
  • Série : Autre-Monde
  • Genre : Science-fiction
  • Edition : Albin Michel
  • Parution : 2009
  • Nombre de pages : 407

Malronce

Quatrième de couverture

Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit.

Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles.

Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce.

Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le tome précédent*

Le premier tome avait été un vrai coup de cœur et même si j’ai attendu presque un an pour lire ce second tome, j’avais hâte de le commencer. Mais malheureusement, j’ai été déçue car ce tome est assez différent du premier et je n’y ai pas retrouvé ce qui m’avait conquise dans ce dernier.

Matt, Tobias et Ambre ont décidé de quitter l’île Carmichael pour entreprendre un voyage vers le sud. Matt a découvert à la fin du tome précédent que les Cyniks (les adultes qui sont devenus cruels) ont des affichettes avec son portrait et qu’ils le recherchent activement, sur ordre de leur reine. Les Cyniks semblent s’organiser en villes dans le sud et Matt souhaite savoir pourquoi il est recherché.

Ce qui m’avait beaucoup plu dans le premier tome, c’est de suivre les Pans (les enfants qui ont survécu à la Tempête) alors qu’ils tentaient de s’organiser en société, et c’est de découvrir, avec nos trois héros, qui était le traitre de leur communauté. Mais dans ce second tome, nos héros quittent leur île pour entamer un long voyage et c’est ce voyage qui m’a que moyennement plu.

Toutefois, la fin de ce tome laisse présager qu’ils vont retourner dans un clan Panesque, donc j’espère de tout cœur que la suite saura mieux me convaincre.

La première moitié du roman est une succession de rencontres avec des créatures fabuleuses (mais non moins dangereuses) ou avec d’autres groupes de Pans (pas toujours très acueillants). C’est intéressant car chaque rencontre est encore plus originale que la précédente et que Maxime CHATTAM déborde d’imagination pour nous inventer des trucs complètement inattendus ; mais en attendant, l’intrigue n’avance pas et je me suis ennuyée. J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire et à m’y intéresser.

Heureusement, dans la seconde moitié du livre, nos héros arrivent enfin dans le sud et là les choses intéressantes commencent et les dangers se multiplient. À partir de ce moment-là, j’ai tourné les pages beaucoup plus facilement et il ne m’a fallu qu’une journée pour le terminer !

Sinon, j’aime toujours autant nos trois personnages principaux, ils sont toujours aussi agréables à suivre ! J’ai trouvé que Ambre et Tobias avaient changé dans ce roman. La première devient plus mature et plus réfléchie, c’est elle qui empêche ses deux amis de faire des choses idiotes. Quant à Tobias, lui aussi a gagné en maturité : il était un peu trop dans les pattes de Matt dans le premier tome, mais dans celui-ci, il s’affirme et montre qu’il peut prendre seul des décisions.

 

En conclusion, j’avais adoré le premier tome mais beaucoup moins celui-ci car j’ai trouvé la première moitié trop ennuyeuse. Il faut attendre la seconde moitié du livre pour qu’on ait enfin de l’action et une progression dans l’intrigue. Sinon, les personnages et l’univers m’ont beaucoup plu. Donc mon avis est un peu mitigé mais je tenterai très certainement la lecture du tome suivant.

Ma note : 7,5/10.

 

Et voici le trailer book que je trouve très bien fait. J’aime beaucoup comment ils ont reproduit le dirigeable-méduse !

 

Les livres de la saga :
– Tome 1 : L’alliance des Trois
– Tome 2 : Malronce
– Tome 3 : Le cœur de la Terre
– Tome 4 : Entropia
– Tome 5 : Oz

 

Les 170 idées n°92 : une pomme

31 mars 2012 - CHATTAM Maxime    2 Commentaires

Autre-Monde – Tome 1 : L’Alliance des Trois – Maxime CHATTAM

  • Auteur : Maxime CHATTAM
  • Titre : L’Alliance des Trois – Tome 1
  • Série : Autre-Monde (4 tomes actuellement)
  • Genre : Fantasy
  • Edition : Albin Michel
  • Parution : 2008
  • Nombre de pages : 483

Quatrième de couverture

Personne ne l’a vue venir.

La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies…

Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la Terre n’était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser.

Pour comprendre.

Pour survivre…

…À cet Autre-Monde.

Mon avis

Le lendemain de Noël, une terrible tempête s’abat sur le monde. Quand Matt se réveille, il est seul. Les autres êtres humains ont tous été « aspirés »par d’étranges éclairs bleus surgis de la tempête. La nature a repris ses droits et la végétation a envahi les villes en l’espace d’une nuit.

Matt découvrira que quelques autres enfants comme lui ont survécu, notamment son ami d’enfance Tobias. Il leur faudra désormais se regrouper et apprendre à survivre seuls dans ce monde devenu hostile. Mais Matt et Tobias découvrent qu’il y a parmi leur groupe un traître qui ne souhaite que leur mort…

Pour faire rapide, j’ai trouvé ce livre GENIAL ! Les actions s’enchaînent, les héros sont sans cesse en danger ou dans des situations qui nous semblent perdues, le ou les traitres pourraient être n’importe qui… Je n’ai pas pu m’empêcher d’arrêter de lire et j’ai donc lu le livre en trois jours alors que je mets habituellement une petite semaine à lire un livre de cette taille. Mais revenons en détail sur quelques points.

Les personnages ont chacun leur personnalité, Matt est à la fois fort et très humain, Tobias est toujours en mouvement, Ambre est celle qui réfléchit et qui a le plus de connaissances. J’ai trouvé qu’ils étaient toutefois très matures pour leur âge, mais une Grande Tempête, ça peut faire changer les personnes et l’auteur précise lui-même que cette maturité soudaine serait une conséquence génétique de l’ouragan.

Une grande partie du roman est consacrée à la recherche du traître et à la mise à jour d’un complot contre les Pans (le nom que les enfants survivants se sont donnés en hommage à Peter Pan, l’enfant qui ne voulait pas grandir). En effet, il ne faut pas oublier que Maxime CHATTAM écrit du policier habituellement… L’auteur nous amène à suspecter tour à tour un grand nombre de Pans, mais bien sûr, il nous emmène sur un nombre incroyable de fausses-pistes. On connaîtra le traitre à la fin du tome et bien que je l’avais soupçonné à un moment (avant de changer pour en soupçonner d’autres), cette révélation amène un bon retournement de situation.

L’histoire est racontée du point de vue de Matt tout au long du livre, mais lors du dénouement, nous passons au point de vue du traitre (sans toujours savoir qui il est). J’ai trouvé ce changement original car il retarde encore un peu la révélation et nous oblige à patienter encore (mais pas trop longtemps, rassurez-vous !).

Une seule partie du roman m’a déplu, quand l’auteur tente de nous faire croire pendant deux chapitres que Matt est mort (et non il n’est pas mort et on s’en doute bien : ce livre n’est qu’un premier tome et il reste les deux tiers du bouquin, sur qui porterait la suite sinon ?). J’ai trouvé ce passage un peu long et pas très utile. Mais c’est le seul point négatif.

En conclusion, une très bonne lecture très prenante, on ne peut pas s’arrêter de lire (manger et dormir, mais quelle idée, moi je lis !). L’intrigue est bien construite et cet « Autre-Monde » surprenant et plein d’imagination.

Ma note : 9/10

En cherchant deux ou trois infos sur l’auteur sur Internet, je suis tombée par hasard sur le trailer de ce premier tome que j’ai trouvé très bien réalisé. Je ne résiste donc pas à l’envie de le faire partager :