Catégorie "DASHNER James"
24 octobre 2014 - DASHNER James    2 Commentaires

L’épreuve – T1 : Le labyrinthe – James DASHNER

  • Auteur : James DASHNER
  • Titre : Le labyrinthe
  • Série : L’épreuve
  • Traducteur : Guillaume FOURNIER
  • Illustrateur : Philip STRAUB
  • Public : Adolescent
  • Edition : France Loisirs
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2012
  • Nombre de pages : 416

Le labyrithe

Merci à prettybooks pour l’organisation de cette lecture commune sur livraddict. Voici les avis des autres participants : prettybooks, Heraldie, PetiteLectrice et Chroniques Aléatoires.

Quatrième de couverture

Se souvenir, survivre, s’enfuir…

Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.

Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

Mon avis

Ayant entendu parlé tant et plus de ce livre, et avec le film qui n’allait pas tarder à sortir, il n’a pas fallu longtemps à la lecture commune organisée par prettybooks (http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?id=18539) pour me convaincre ! Surtout que ce roman m’attendait dans ma PAL depuis quelques temps.

Un adolescent se réveille dans un endroit inconnu avec pour seul souvenir son prénom : Thomas. Il découvre que d’autres garçons sont arrivés comme lui dans cet endroit qu’ils ont nommé le « bloc ». Entourés par un immense labyrinthe dont ils n’ont pas encore trouvé la sortie, les « blocards » se sont organisés pour survivre. Ils ont construit des bâtiments, élèvent du bétail, entretiennent des plantations…

J’aime beaucoup le langage des blocards, qui est retranscrit dans la narration. Ça nous plonge immédiatement dans cet univers si particulier. Le style de James DASHNER est simple et très agréable à lire. J’ai beaucoup aimé la narration au début : malgré le récit à la troisième personne, nous suivons le point de vue de Thomas et nous apprenons tout doucement à découvrir l’univers de ce roman.

Le décor de l’histoire : un labyrinthe inextricable, m’a tout de suite séduite. C’est une sorte de huis clos que nous offre l’auteur, et à chaque tournant une nouvelle surprise nous attends : des monstres mi bêtes mi machines, des trahisons, des amitiés improbables, des complots… Bref, l’histoire nous tient en haleine du début à la fin !

J’ai dévoré ce roman en quelques jours à peine. Le suspens et l’atmosphère oppressante font qu’on ne peut pas le lâcher. Je suis sûre que si j’avais eu la journée entière devant moi quand je l’ai commencé, je ne me serais pas arrêtée avant d’avoir terminé tellement ce bouquin est prenant !

La fin est des plus inattendues et des plus surprenantes. Elle nous laisse envisager beaucoup de choses pour la suite, mais sans vraiment nous dévoiler du concret. Le deuxième tome sera probablement très différent du premier mais j’ai hâte de le découvrir !

Sitôt le livre terminé, je suis allée voir le film au cinéma. Certes, le réalisateur a pris quelques libertés par rapport au récit original, mais ça ne m’a pas empêchée de beaucoup apprécier le film. Les différences avec le livre restaient dans le thème et avait un côté un peu plus spectaculaire et dramatique qui colle bien avec le cinéma. Donc ça ne m’a absolument pas dérangée. De plus, l’atmosphère oppressante et suffocante de cet huis clos était très bien rendue à l’écran, ce que j’ai beaucoup apprécié.

En conclusion, la lecture du labyrinthe m’a extrêmement plu et a su me tenir en haleine jusqu’au bout. Le film, bien qu’un peu différent, a su retranscrire toutes les qualités du livre. Bref c’est un roman et un film que je recommande vivement à tous ceux qui ne connaissent pas encore. Pour ma part, je compte lire la suite dès qu’elle sera publiée chez France Loisirs !

Ma note : 8,5/10.

 

La série « L’épreuve » :
Le labyrithe La terre brûlée Le remède mortel