Catégorie "DUBOIS Ambre"
14 janvier 2016 - DUBOIS Ambre    Aucun commentaire

Les soupirs de Londres – T4 : Le Prince de l’Ombre – Ambre DUBOIS

  • Auteur : Ambre DUBOIS
  • Titre : Le Prince de l’Ombre
  • Série : Les soupirs de Londres
  • Illustration : Anne-Claire PAYET
  • Public : adulte
  • Edition : Editions du Petit Caveau
  • Parution : 31 mars 2014
  • Nombre de pages : 220

Le prince de l'ombre

Quatrième de couverture

Un cadavre au milieu du salon du Manoir…

Voilà comment l’Ordre a annoncé sa venue dans la capitale de l’empire britannique. Et ce mort a une signification particulière : la terrible entité réclame vengeance pour le trépas de l’un de ses membres.

En ces temps incertains, Stella Hunyadi, vampire exilée à Londres, risque sa vie. Car elle est l’unique responsable de cette dérangeante disparition… Le Prince de la ville, Rodrigue, l’aidera-t-il à survivre ou la livrera-t-il aux puissants immortels ?

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Ce tome est le dernier de la série des Soupirs de Londres, une série qui m’a séduite par son atmosphère victorienne, par son écriture travaillée et distinguée (je ne suis pas sûre que ça se dit pour qualifier une écriture, mais c’est ce qui convient le mieux à mon sens !) et par ses intrigues captivantes.

Le roman débute peu après le troisième tome. La mort du gardien de nuit de la tour de Londres a attiré l’Ordre – l’instance supérieure qui régule les vampires. Stella est celle qui a porté le coup fatal et elle se sait en grand danger.

Comme dans le tome précédent, Stella est partagée entre deux hommes et entre deux visions du monde. D’un côté Rodrigue, le Prince de Londres, qui veut s’associer à elle pour qu’ils recherchent ensemble le pouvoir et la liberté Et de l’autre, l’énigmatique Drake, prince exilé d’Ecosse qui a manifestement une dent contre le prince de Londres. Stella ne sait à qui faire confiance et j’apprécie le talent de l’auteure qui nous fait douter tout autant que son personnage principal. Depuis le début de la série, j’ai moi–même été incapable de choisir un camp, changeant d’avis tous les trois chapitres !

Le rythme de ce tome est très soutenu : les événement et les révélations s’enchaînent. Les pensées et les objectifs de chacun se précisent et se dévoilent. Le dénouement de ces quatre tomes s’étale presque sur tout le dernier quart du roman. J’ai apprécié qu’Ambre DUBOIS prenne son temps pour clore la saga et nous révèle tous les secrets des personnages rencontrés depuis le début de la série. J’ai eu l’impression d’une vraie fin bien finie ! (Et oui, je n’aime pas les séries qui se finissent sans donner toutes les clefs !)

En conclusion, j’ai été conquise par cette série et par ce quatrième tome. L’intrigue est riche et parfaitement menée. Le style est poétique et très élaboré. J’ai apprécié les personnages, tous différents mais tous très attachants, avec leurs faiblesses et leurs envies. Le dénouement est très bien maîtrisé et clôt à merveille la série. J’ai particulièrement apprécié à la dernière phrase du quatrième tome qui fait écho à la première du premier tome ! Bref, c’est une saga que je n’oublierai pas de sitôt et que je recommande très vivement !

Ma note : 9/10.

 

La série « Les soupirs de Londres » :
Le manoir des immortels Le sang d'Hécate Marquise des ténèbres Le prince de l'ombre

 

Challenge Fin de série Challenge Les 170 idées

7 janvier 2016 - DUBOIS Ambre    Aucun commentaire

Les soupirs de Londres – T3 : Marquise des Ténèbres – Ambre DUBOIS

  • Auteur : Ambre DUBOIS
  • Titre : Marquise des Ténèbres
  • Série : Les soupirs de Londres
  • Illustration : Anne-Claire PAYET
  • Public : adulte
  • Edition : Editions du Petit Caveau
  • Parution : 15 février 2012
  • Nombre de pages : 270

Marquise des ténèbres

 

Quatrième de couverture

Quand les cadavres se relèvent d’entre les morts, Stella Hunyadi, la vampire hongroise exilée à Londres, se doit de mener l’enquête. Elle est loin d’imaginer que derrière cette histoire de meurtre et de sorcellerie, c’est tout un passé qui resurgit. En parcourant les sous-sols de l’effroyable Tour de Londres, entre jeux de pouvoir, séductions et manipulations, la belle immortelle aura fort à faire pour découvrir les liens tragiques qui nouent les vampires de la capitale…

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Décidément, je ne me lasse pas de cette série ! Chaque tome est un pur régal et répond à toutes mes attentes !

Dans ce tome, les immortels de Londres sont confrontés à plusieurs cadavres, retrouvés avec une rose blanche sur le torse. Ce mode opératoire n’est pas inconnu de nos vampires et des secrets du passé vont devoir être mis à jour.

J’apprécie énormément la plume de l’auteure, qui a très agréablement évolué dans ce tome : les phrases sont à la fois simples et travaillées, il n’y a pas de superflu. De plus, Ambre DUBOIS parvient à donner à son texte un petit goût de suranné qui colle à merveille avec l’atmosphère victorienne du roman.

J’ai apprécié l’intrigue, qui est originale et bien menée. Les divers rebondissements et le dénouement ont su me surprendre. À la fin de ce tome, nous sommes loin de posséder toutes les clefs et de nombreux mystères demeurent pour le prochain tome.

J’ai trouvé le personnage de Stella un peu plus distant dans ce tome. Je l’ai trouvée parfois entêtée et je n’ai pas toujours compris ses choix. Mais elle reste un personnage très intéressant à suivre. Je trouve d’ailleurs dommage qu’on n’en sache toujours pas plus sur son passé !

Au contraire, Drake se dévoile bien plus dans ce tome. Son opposition à Rodrigue devient de plus en plus marquée. Il est loin d’être évident de déterminer qui croire entre lui et le glacial Rodrigue, qui porte beaucoup d’intérêt à notre Stella dans ce tome. On a bien du mal à se faire un avis sur ses deux personnages : un coup on les apprécie, un coup on les déteste. Bref, Ambre DUBOIS parvient avec brio à nous mener en bateau !

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié ce troisième tome. Les liens entre les personnages se complexifient et on a bien du mal à savoir qui croire. L’intrigue est intéressante et bien menée. Et j’apprécie énormément l’écriture de l’auteure, qui est très soignée. Bref, j’ai hâte de découvrir le dernier roman de la série.

Ma note : 8,5/10.

 

La série « Les soupirs de Londres » :
Le manoir des immortels Le sang d'Hécate Marquise des ténèbres Le prince de l'ombre

 

Challenge Fin de série Challenge Chasse aux vampires

28 juillet 2015 - DUBOIS Ambre    2 Commentaires

Les soupirs de Londres – T2 : Le sang d’Hécate – Ambre DUBOIS

  • Auteur : Ambre DUBOIS
  • Titre : Le sang d’Hécate
  • Série : Les soupirs de Londres
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte
  • Edition : Editions du Petit Caveau
  • Parution : 2010
  • Nombre de pages : 292

Le sang d'Hécate

Quatrième de couverture

Une statuette qui ricane au fond d’un vieux musée, un meurtre étrange, un vol…

Et voilà la sérénité de la petite communauté des vampires de Londres à nouveau perturbée. Stella Hunyadi est mandatée par le ténébreux Rodrigue, maître de la ville, pour aller enquêter sur cette affaire pour le moins originale. En plus de cela, il faut gérer l’arrivée d’un envoyé du Prince de Paris dans la ville, invité au caractère particulièrement antipathique, qui débarque à Londres pour s’enquérir des expériences du mystérieux docteur de Mortepierre.

Les intrigues vont s’enchaîner et s’entremêler pour nos vampires qui ne seront pas au bout de leurs surprises. Car, au cœur de cet hiver londonien glacial, certains immortels risquent de se retrouver en position de faiblesse…

Finira-t-elle enfin par découvrir la terrible vérité ?

Mon avis

* Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome !*

Je tiens en tout premier lieu à remercier les Editions du Petit Caveau qui m’ont permis de (re)découvrir ce roman et plusieurs autres dans le cadre de l’opération «All you can read».

Il s’agit d’une relecture pour moi car j’avais lu ce second tome il y a déjà quatre ans. Mais je n’ai quasiment aucun souvenir de cette première lecture, donc ça a été comme une découverte !

Nous sommes de nouveau plongés dans le Londres victorien avec ses ruelles brumeuses et glaciales, ses britanniques charismatiques aux toilettes raffinés, son atmosphère gothique si particulière mais tellement agréable, sans oublier ses complots et ses immortels ! Car, encore une fois, nos personnages vont avoir du fil à retordre : entre une statuette volée, un ennemi juré en fuite, un empoisonnement et la visite d’un émissaire vampire venu de Paris, les immortels de Londres vont être bien occupés !

Ce qui m’a le plus attirée dans ce tome, c’est l’intrigue, qui est bien plus travaillée et plus fournie que celle du tome précédent. L’auteure nous fait zigzaguer en nous lançant sur plusieurs pistes qui ne semblent pas mener à grand chose. J’ai apprécié d’être menée dans plusieurs impasses avant de découvrir le fin mot de l’histoire. Cependant, j’ai été déçue par le dénouement, qui est un peu trop facile et trop rapide selon moi. J’ai également été frustrée de ne pas trouver toutes les réponses aux questions que je me posais à la fin de ce tome. Certes, j’ai bien compris que je devais attendre le tome suivant, mais j’aurai apprécié avoir un peu plus d’éclaircissement sur le dénouement de l’intrigue.

Comme précédemment, les personnages m’ont énormément plu. J’aime beaucoup le caractère de Stella : une femme affirmée qui est tout en retenue et en élégance mais qui n’apprécie pas se faire marcher sur les pieds. J’ai apprécié également tous les hommes qui gravitent autour d’elle : Corwin, son ami mélancolique ; le puissant et mystérieusement glacial Prince Rodrigue ; le si séduisant Drake, et le médecin fou Rafael de Mortepierre auquel elle voue une haire implacable. Ce que j’ai apprécié avec ces personnages, c’est que notre perception d’eux ne cesse d’évoluer. On découvre de nouvelles facettes d’eux-mêmes que l’on ne soupçonnait pas et qui nous font changer d’avis sur leur personne. On croyait aimer certains et on finit par les détester. On croyait détester d’autres et on finit par les aimer !

Un dernier mot sur le style d’Ambre DUBOIS que je trouve très raffiné et très plaisant à lire. Il colle parfaitement avec la période historique du roman. La narration est riche et travaillée. Cela devient rare dans la littérature fantastique actuellement et j’ai tout particulièrement apprécié.

En conclusion, ce second tome est tout simplement excellent, de part son atmosphère si captivante, ses personnages si bien travaillées et parfois surprenants, et son intrigue riche et bien déroulée, même si légèrement bâclée sur la fin… Je prévoie de lire le troisième tome dès le mois prochain !

Ma note : 8,5/10.

 

La série « Les soupirs de Londres » :
Le manoir des immortels Le sang d'Hécate Marquise des ténèbres Le prince de l'ombre

 

 

Challenge Fin de série Challenge Chasse aux vampires

Challenge Les 170 idées

11 juillet 2015 - DUBOIS Ambre    2 Commentaires

Les soupirs de Londres – T1 : Le manoir des immortels – Ambre DUBOIS

  • Auteur : Ambre DUBOIS
  • Titre : Le manoir des immortels
  • Série : Les soupirs de Londres
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte
  • Edition : Editions du Petit Caveau
  • Parution : Première publication 2007
  • Nombre de pages : 280

Le manoir des immortels

Quatrième de couverture

Londres, 1888…

La ville est secouée par les épouvantables crimes de Jack l’Eventreur. Dans la petite communauté vampirique locale, dirigée par le ténébreux Rodrigue, l’on se pose des questions. Le tueur serait-il l’un d’eux ?

La belle Stella, reconnue pour ses étonnants pouvoirs occultes, va être chargée de mener l’enquête auprès d’une curieuse famille bourgeoise, les Heartavy.

Finira-t-elle enfin par découvrir la terrible vérité ?

Mon avis

Je tiens en tout premier lieu à remercier les Editions du Petit Caveau qui m’ont permis de (re)découvrir ce roman et plusieurs autres dans le cadre de l’opération « All you can read ».

J’avais déjà lu les deux premiers tomes de cette série il y a plusieurs années déjà. Je les avais alors empruntés à la médiathèque. J’avais beaucoup aimé, mais n’en gardais qu’un souvenir assez vague. Je souhaite donc relire les deux premiers tomes et enchaîner avec les deux suivants.

Ambre DUBOIS nous propulse à Londres, pendant l’ère victorienne et fait revivre pour nous la légende de Jack L’Eventreur. Cette atmosphère gothique est extrêmement plaisante. Nous suivons Stella, une vampire de plusieurs centaines d’années, qui fait partie d’un groupe de vampires aspirant à vivre en toute sérénité dans la capitale anglaise. Malheureusement, des meurtres de prostituées risquent d’attirer l’attention sur eux, qui souhaitent que leur identité reste secrète aux yeux de la population.

L’intrigue est des plus intéressantes car l’auteure nous amène à suspecter de nombreuses personnes au fil du roman. Finalement, l’identité de l’Eventreur m’aura drôlement surprise, malgré les indices qu’Ambre DUBOIS avait égrainés derrière elle.

La mythologie du vampire utilisée ici par l’auteure est en partie traditionnelle (avec pieu, soleil et compagnie), et en partie innovante car ses vampires développent avec l’âge des capacités psychiques proches de la magie. Ce sujet m’a beaucoup plu et j’aurais envie d’en apprendre d’avantage.

Concernant les personnages, j’ai beaucoup apprécié leurs personnalités respectives. Stella est une jeune femme forte, qui nous cache encore bien des secrets, notamment sur l’acquisition de ses pouvoirs occultes. C’est en cela qu’on s’aperçoit que ce tome n’est que le premier d’une série. J’ai également apprécié Drake et Rodrigues qui ont tout deux une attitude froide et mystérieuse. Stella se sent attirée bien malgré elle par ces deux hommes et j’ai énormément apprécié l’agilité de l’auteure qui réussit tour à tour à nous les faire apprécier ou détester !

En conclusion, Le manoir des Immortels est un agréable roman qui mêle à la perfection la légende de Jack l’Eventreur et le vampirisme. Rien n’est laissé au hasard dans cette enquête où Ambre DUBOIS réussit à nous balader d’une piste à l’autre, nous faisant apprécier ou soupçonner tour à tour chacun des personnages. Bref j’ai adoré et je compte bien lire la suite.

Ma note : 8,5/10.

 

La série « Les soupirs de Londres » :
Le manoir des immortels Le sang d'Hécate Marquise des ténèbres Le prince de l'ombre

 

 Chasse aux vampires Challenge Gourmand 3

Top 50