Catégorie "FITZPATRICK Becca"
29 mai 2016 - FITZPATRICK Becca    3 Commentaires

Les anges déchus – T3 : Silence – Becca FITZPATRICK

  • Titre : Silence
  • Série : Les anges déchus
  • Auteur : Becca FITZPATRICK
  • Traducteur : Marie CAMBOLIEU
  • Public : Adolecents
  • Edition : Le Masque
  • Parution : 7 mars 2012
  • Nombre de pages : 412

 

Silence

 

Quatrième de couverture

Après une lutte acharnée entre deux mondes que tout oppose, une quête désespérée vers un amour qui semblait voué à l’échec, Patch et Nora voient leur passion mise à l’épreuve.

Quand Nora se réveille à l’hôpital après ce qu’elle croyait être un banal accident de voiture, elle apprend qu’elle est portée disparue depuis plusieurs mois. Seulement, Nora ne se souvient de rien de ce qui s’est passé pendant toute cette période, ni même d’avoir rencontré celui qui a bouleversé sa vie, Patch.

Alors que tous tentent de lui cacher son existence, Nora est persuadée que quelqu’un l’attend. Tandis que sa vie est plus que jamais menacée, la jeune femme suivra obstinément son cœur et remuera ciel et terre pour retrouver la personne qui lui apparaît en rêve.

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

L’action commence fort dans Silence puisque Nora se réveille dans un cimetière sans aucun souvenir des cinq derniers mois. Le comble ? Elle apprend qu’elle a disparu pendant trois mois et a probablement été kidnappée… sans qu’elle n’en ait aucun souvenir. J’ai beaucoup apprécié ce début incisif, qui nous plonge directement dans le bain. J’ai beaucoup apprécié de voir Nora redécouvrir ses cinq derniers mois. Et pour nous lecteur, ça nous permet de nous remettre en mémoire tous les détails car même si ma lecture du tome précédent est assez récente, on a vite fait d’oublier car l’univers est très riche.

Le point fort de ce tome est l’intrigue, qui est très bien construite et qui paraît inextricable. Les événements et les actions s’enchaînent. On se demande comment Nora va s’en sortir. On formule des hypothèses, mais l’auteure parvient toujours à nous surprendre ! J’ai trouvé assez étrange qu’on sache, nous, dès les premières pages qui a enlevé Nora, mais finalement, ça ne gâche absolument pas notre plaisir.

Puisque la demoiselle n’a aucun souvenir des cinq dernier mois… elle n’a plus aucun souvenir de Patch. Et celui-ci se fait d’ailleurs désirer ! L’attente est longue mais tellement délicieuse avant qu’il ne réapparaisse enfin ! L’intrigue amoureuse est presque en retrait dans ce tome, puisque l’auteure laisse la place principale la guerre qui couve entre Nephilims et déchus. Mais rassurez-vous, on a le droit à quelques scènes avec Patch et Nora, ainsi qu’à quelques dialogues des plus croustillants !

Le personnage de Nora m’a beaucoup plu dans ce tome. Elle est moins agaçante: ses choix sont plus compréhensibles et ne s’apparentent pas à des caprices comme c’était parfois le cas dans le tome précédent. J’apprécie son courage et sa détermination.

Par contre, Vee m’a déçue. Elle est devenue aigrie, presque méchante envers Nora puisqu’elle lui cache des choses, et elle a perdu l’humour et la légèreté qui faisait tout son charme dans les tomes précédents. Et son régime par couleurs alors, c’est fini ?

En conclusion, Silence est excellent, bien meilleur que les deux premiers tomes à mon sens car l’intrigue sur les néphilims et les anges déchus est totalement addictive. C’est vraiment une saga que je n’oublierai pas et que je recommande !

Ma note : 9/10.

La série « Les anges déchus »:
Hush, hush Crescendo Silence Finale

 

Challenge Fin de série Challenge gourmand 5

20 avril 2016 - FITZPATRICK Becca    Aucun commentaire

Les anges déchus – Tome 1 : Hush, hush – Becca FITZPATRICK

  • Titre : Hush, hush
  • Série : Les anges déchus
  • Auteur : Becca FITZPATRICK
  • Traducteur : Marie CAMBOLIEU
  • Illustrateur : James PORTO
  • Public : Adolescents
  • Edition : Le Masque (Msk)
  • Parution : 14 avril 2010
  • Nombre de pages : 352

 

Hush, hush

 

Quatrième de couverture

« Tu appartiens à la race biblique des Néphilim. Ton véritable père était un ange, chassé du Paradis. Tu es à demi mortel… et à demi ange déchu.

Dans un recoin de son esprit, Chauncey perçut la voix de son précepteur, récitant des passages de la Bible. Il avait parlé d’un peuple perverti, né des anges bannis des cieux et des mortelles. Une race violente et puissante. »

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ?

Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d’un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

Mon avis

Il s’agit d’une relecture, j’avais déjà lu ce roman il y a cinq ans, avant que je ne tienne le blog. Peu après, j’ai lu le tome 2. Et bien que j’aie adoré ces deux tomes, je n’avais jamais poursuivi la série. Je me suis donc décidée à le faire cette année, sans me priver de relire les deux premiers tomes !

J’ai été autant happée par le livre qu’à ma première lecture. Je ne me souvenait pas de grand chose, alors j’ai adoré tout redécouvrir. On a deux fils conducteurs principaux, qui s’entremêlent d’ailleurs : d’abord la romance entre Nora et Patch, qui a ravi mon côté fleur bleue, et une intrigue orientée plutôt suspens puisque Nora est espionnée et suivie par un mystérieux homme aux lunettes de ski. La narration est donc bien équilibrée, avec des moments plus calmes et des moments d’action.

Nora est une héroïne agréable à suivre, assez courageuse et pas trop naïve, très humaine en quelque sorte. Elle sait avoir peur quand elle assiste à des événements qu’elle ne comprend pas, mais elle a quand même du cran. Son personnage présente un bon équilibre entre qualités et défauts je trouve. Par ailleurs, j’ai beaucoup apprécié les touches d’humour qu’apporte sa meilleure amie Vee.

Patch est le bad boy ténébreux par excellence : vêtu de noirs, habitué des bars malfamés, un passé trouble, une propension certaine à la provocation et à la bagarre… tout est là pour faire monter la température et faire chavirer nos petits cœurs ! La moindre de ses répliques n’est que pur délice, tout particulièrement quand elles sont adressées à Nora !

L’univers fantastique reprend des éléments assez classiques, mais se démarque par de petites touches plus originales. C’est presque dommage que la couverture nous révèle si vite la vérité. Du coup, les petits indices discrets laissés par l’auteur pour nous faire conduire à cette réalité apparaissent comme le nez au milieu de la figure ! Mais bon, la couverture est tellement magnifique, on n’aurait pas pu s’en passer !

En conclusion, Hush, hush est un roman à découvrir de toute urgence. Malgré un début assez classique, qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler Twilight (un nouveau qui devient son binôme de biologie, c’est du jamais vu !), la fin s’en démarque agréablement. J’ai aimé l’univers, j’ai aimé les personnages (surtout Patch en fait !) et j’ai aimé l’intrigue. J’enchaîne de suite avec le tome 2 !

Ma note : 9/10.

 

La série « Les anges déchus » :
Hush, hush Crescendo Silence Finale

 

Challenge Top 50

20 avril 2012 - FITZPATRICK Becca    Aucun commentaire

La saga des anges déchus – Tome 2 : Crescendo – Becca FITZPATRICK

  • Auteur : Becca FITZPATRICK
  • Titre : Crescendo – Tome 2
  • Série : La saga des anges déchus (3 tomes actuellement)
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Le Masque
  • Parution : 2010
  • Nombre de pages : 377

Quatrième de couverture

Après une année tourmentée, Nora a retrouvé Patch, l’homme qu’elle aime et qui est maintenant son ange gardien. Alors qu’elle devrait savourer ce bonheur nouveau, un passé menaçant refait surface. Hantée par le meurtre violent de son père, la jeune fille se retrouve plongée dans un mystère qui la dépasse. Son père a-t-il payé de sa vie son ascendance néphilim ?

Quand elle cherche des réponses auprès de Patch, celui-ci s’éloigne. Peut-elle vraiment compter sur lui ou lui cache-t-il d’autres secrets plus sombres encore ? Malgré la menace qui pèse, Nora se risque à enquêter seule, consciente que la vérité qu’elle s’apprête à dévoiler est peut-être plus terrible encore que le mensonge.

Mon avis

Nora pense reconnaître son père dans un restaurant alors que celui-ci est mort depuis un an… Malgré elle, des souvenirs du passé ressurgissent et l’amènent à se poser beaucoup de questions sur la mort de son père. Des questions qui pourraient bien la mettre en danger…

Nora pense vivre une parfaite idylle avec Patch, pourtant quelques détails la chagrinent : elle n’est pas censée tomber amoureuse de son ange gardien et les archanges pourraient venir intervenir, Patch se montre distant et semble se rapprocher de Marcie Millar, la pire ennemie de Nora… Leur couple va-t-il résister aux épreuves qui les attendent ?

En un mot, WAAAOOOOUUUHHH ! Ce livre est extraordinaire ! (j’en trépigne tellement je suis toute chamboulée). Il y a de l’action, de l’amour, du mystère, des intrigues… Un mélange explosif qui donne un résultat encore plus explosif ! Becca parvient à nous faire passer par tout un tas d’émotions en quelques pages : on est frustrée de ne pas savoir assez vite, on est en colère contre Patch, on a peur pour Nora… mais au final, c’est trop bon et on ne peut qu’en redemander !

D’ailleurs, la citation de Librarything.com de la troisième de couverture l’illustre à merveille : « Cette histoire vous rend si accro qu’elle devrait être classée parmi les drogues dures !» (j’ai d’ors et déjà réservée ma place parmi les addicts anonymes…).

Mais ne nous emportons pas et reprenons tout dans l’ordre (je me sens un esprit cartésien aujourd’hui !). D’abord la couverture : elle est sublime (comme l’était celle de Hush Hush d’ailleurs). J’aime beaucoup le noir et blanc, l’effet de la pluie et des éclairs… et la petite plume en couleur qui crée le contraste parfait !

Le titre est également bien trouvé : il a de belles sonorités et il exprime bien la montée en émotions, en tension et en mystères tout au long du livre jusqu’au final qui atteint le summum (je m’emballe un peu là, mais vous verrez, ça fait cet effet-là de lire Crescendo !)

Les personnages et l’univers sont toujours aussi vivants et bien construits, c’est simple, on a l’impression d’y être (et quand on relève la tête du livre, on ne sait plus où on est !).

Nora est douce et gentille, assaillie de nombreuses questions et de nombreux problèmes. Patch, et bein… c’est toujours Patch : il est toujours aussi mystérieux et un peu louche dans ses activités, mais on adore ! (c’est pas possible d’être jalouse d’une héroïne de roman, si ?) Rixon, le meilleur ami de Patch prend un peu plus d’importance dans ce tome. De même, Scott, un ami d’enfance de Nora refait surface, avec de sombres secrets…

L’intrigue est passionnante et très riche tout en laissant une bonne place à l’histoire d’amour, ce qui fait un roman plein de rebondissements. Le rythme est tout simplement insoutenable du début à la fin (quand tu refermes le livre, t’as l’impression d’avoir couru un marathon…). La fin du livre en révèle beaucoup sur le passé de Nora et sur sa famille (et c’est du scoop digne des journaux people !). Par contre, sur Patch, on est un peu frustré de ne rien apprendre de nouveau…

En conclusion, une lecture ultra-addictive avec de l’action, des intrigues et des rebondissements en veux-tu en voilà. Je n’ai pas un seul reproche à faire à ce roman. C’est un vrai coup de cœur pour moi ! (je n’ai toujours pas réussi à m’arrêter de trépigner…).

Ma note : 9/10.

Voici le trailer, j’aime particulièrement la musique :