Catégorie "HAMILTON Laurell K."
8 février 2014 - HAMILTON Laurell K.    2 Commentaires

Anita Blake – T3 : Le Cirque des Damnés – Laurell K. HAMILTON

  • Auteur : Laurell K. HAMILTON
  • Titre : Le Cirque des Damnés
  • Série : Anita Blake, tueuse de vampires
  • Traducteur : Isabelle TROIN
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 1995 ; VF : 2002
  • Nombre de pages : 379

Le Cirque des Damnés

Quatrième de couverture

Je vous le dis franchement : je stresse ! Nous vivons vraiment clans un univers IM-PI-TOYABLE ! Prenez par exemple Jean-Claude, propriétaire, entre autres, du Cirque des Damnés, une boîte branchée des plus rentables. Eh bien, il n’est entouré que de gens qui veulent soit lui faire la peau, soit prendre sa place, voire les deux. Tous des vampires, bien sûr, avec des dents qui rayent le parquet. Vous me direz que, même s’il a le sens de l’humour, J.-C., lui aussi est un vampire et que sa principale ambition semble être de faire de moi son esclave. Peut-être finalement devrais-je laisser les loups-garous et autres se dévorer entre eux. Et plutôt me consacrer à empêcher mes chers zombies de nuire…

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Encore un très bon tome pour la série Anita Blake ! J’ai retrouvé dans celui-ci tout ce que j’avais aimé dans les précédents et même encore plus !

Dans ce tome, Anita enquête sur des meurtres qui ont été perpétrés par un maître vampire bien décidé à renverser Jean-Claude.

J’ai trouvé cette intrigue très sympathique. Elle est riche et on va de rebondissement en rebondissement. Le dénouement a su me surprendre et m’a bien plu.

En marge de cette enquête, Anita a toujours bien des soucis avec Jean-Claude qui est déterminé à faire d’elle sa servante humaine, ce dont Anita ne veut pour rien au monde. J’ai moins aimé les scènes entre Jean-Claude et Anita. Elles étaient un peu trop longues à mon goût et peut-être un peu trop bizarres ! Et puis il faut dire que je n’aime pas spécialement le personnage de Jean-Claude : il est arrogant et imbu de lui-même. Bref, il ne m’attire pas du tout.

Je lui préfère très nettement Richard, dont Anita fait la connaissance dans ce tome. Ce personnage m’a beaucoup intriguée et j’attend avec impatience d’en avoir plus sur lui.

Dans ce tome, Edward, que nous avions déjà rencontré dans le premier tome, refait son apparition. J’avais adoré ce personnage et c’est toujours le cas. Il est très mystérieux : on ne sait presque rien sur lui et sur sa vie. Bref, j’adore l’aura de mystère et de danger qui l’entoure !

Parlons un peu d’Anita maintenant, car c’est elle le personnage principal après tout ! Le plus étonnant avec elle, c’est qu’elle ne dort jamais et qu’elle est toujours au top de sa forme. Parfois elle ne dort pas carrément. Je ne sais pas comment elle fait ! Il faudra qu’elle me donne sa recette car moi, à partir du moment où je n’ai pas eu mes huit heures de sommeil, je ne suis bonne à rien ! Mis à part ce détail, c’est un personnage que j’aime beaucoup. Elle est courageuse, elle est indépendante, elle tente de faire le bien autour d’elle… bref, que des qualités qui font qu’on ne peut que l’adorer !

Je finirai en parlant de l’univers de cette série. On en apprend toujours plus avec l’apparition de nouvelles créatures. On fait notamment la connaissance d’une lamie, une créature mi humaine mi reptile. J’aime beaucoup les séries où l’univers est riche mais où on n’apprend pas tout d’un coup. J’aime découvrir de nouvelles choses à chaque tome ! Bref, encore un bon point pour ce roman !

En conclusion, la série Anita Blake me plaît de plus en plus et je compte bien la poursuivre !

Ma note : 8,5/10.

 

Les livres de la série :

Plaisirs coupablesLe cadavre rieurLe Cirque des DamnésLunatic caféLe Squelette SanglantMortelle SéductionOffrande BrûléeLune BleuePapillon d'ObsidienneNarcisse EnchainéPéchés CéruléensRêves d'incubeMicahDanse MacabreArlequinSang noirJeux de fauvesFlirtCoups de feu

 

Les 170 idées n°71 : quelque chose dont on peut être phobique (un serpent)

1 août 2013 - HAMILTON Laurell K.    4 Commentaires

Anita Blake – T2 : Le cadavre rieur – Laurell K. HAMILTON

  • Auteur : Laurell K. HAMILTON
  • Titre : Le cadavre rieur
  • Série : Anita Blake, tueuse de vampires
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 1994 ; VF : 2002
  • Nombre de pages : 373

Le cadavre rieur

Quatrième de couverture

Savez-vous ce que c’est qu’une « chèvre blanche » ? Eh bien, en jargon vaudou, c’est un doux euphémisme pour désigner la victime d’un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j’ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés… mais ça, non! Pas question… Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d’un million de dollars. L’ennui, c’est que tout le monde n’a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu’un pour faire le boulot. Qu’on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c’est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner ! Comme si je n’avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires…

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le tome précédent !*

J’avais lu le premier tome il y a bientôt un an maintenant et je n’avais pas franchement accroché. Le tome 2 est donc resté très longtemps dans ma PAL et y serait resté encore plus si Lilichat n’avait pas organisé la lecture commune qui m’a convaincue de le commencer ! Et au fin al, je suis contente de l’avoir enfin lu car j’ai adoré ce tome, bien plus que le précédent ! Voilà qui me réconcilie avec Anita Blake !

La principale raison ? J’ai trouvé l’intrigue beaucoup plus intéressante et bien plus riche ! Notre pauvre Anita a bien des soucis ! Il y a d’abord le milliardaire Harold Gaynor qui souhaite l’engager pour une réanimation. Or le cadavre étant très vieux, cela nécessiterait un sacrifice humain, ce qu’Anita se refuse de faire. Mais Gaynor ne souhaite pas se contenter de son refus…

Par ailleurs, une créature dévore des familles entières et demeure introuvable. Anita est appelée par la police en tant qu’experte pour résoudre ces meurtres…

Et en plus de ça, le vampire Jean-Claude, devenu maître de la ville, souhaite avoir une entrevue avec Anita… qui fait des pieds et des mains pour l’éviter à tout prix !

La résolution de l’intrigue est très intéressante, très bien construite et parfaitement inattendue. Ça c’est de l’enquête !

Bref, vous l’aurez compris, notre pauvre Anita n’a pas une seule seconde pour se reposer dans ce tome et les actions s’enchaînent à un rythme effréné, ne nous laissant pas une seule seconde pour souffler ! J’ai adoré !

En ce qui concerne les personnages, j’ai beaucoup apprécié Anita. Elle est courageuse et n’a peur de rien, elle est drôle et elle est attachante ! C’est une héroïne que j’aime de plus en plus !

J’ai beaucoup aimé également les deux policiers Dolph et Zerbrowski. Ils sont sympathiques et j’aimerais bien qu’on en sache un peu plus sur eux.

Un autre personnage qui m’a intriguée, c’est Jean-Claude. Dans le premier tome, je ne l’avais absolument pas apprécié. Mais dans celui-ci, je trouve qu’il montre un autre visage de lui-même que j’ai beaucoup plus apprécié. Il est certes le maître des vampires de Saint-Louis, mais on lui découvre aussi des faiblesses. Bref, j’ai été agréablement surprise par le vampire !

Dans le premier tome, on avait fait la connaissance d’Edward que j’avais énormément apprécié. Mais dans ce tome, point d’Edward et il m’a un peu manqué. J’espère qu’il réapparaîtra dans les prochains tomes !

En ce qui concerne l’univers, on n’apprend rien de neuf sur les vampires qui sont au final très peu présents dans ce tome. Par contre, on en apprend beaucoup sur le boulot de réanimatrice d’Anita et sur les pratiques vaudou. Pour l’instant, je n’ai lu que très peu de livres qui traitent de ce sujet, du coup, la mythologie sur les zombies et les réanimations m’a beaucoup intéressée !

 

En conclusion, le premier tome m’avait que très moyennement plu et j’appréhendais un peu la lecture du second. Mais finalement, j’ai été très agréablement surprise puisque je l’ai adoré. L’intrigue est intéressante et bien ficelée. Les personnages sont agréables à suivre. L’univers est de plus en plus intéressant. Bref, je commence à bien apprécier cette saga et je compte lire la suite prochainement !

Ma note : 8,5/10.

 

Merci à Lilichat pour l’organisation de cette lecture commune sur Livraddict !

Les avis des autres participants : Galahad.

 

Les livres de la série :
– Tome 1 : Plaisirs coupables
– Tome 2 : Le cadavre rieur
– Tome 3 : Le cirque des damnés
– Tome 4 : Lunatic Café
– Tome 5 : Le squelette sanglant
– Tome 6 : Mortelle séduction
– Tome 7 : Offrande brûlée
– Tome 8 : Lune bleue
– Tome 9 : Papillon d’Obsidienne
– Tome 10 : Narcisse enchaînée
– Tome 11 : Péchés céruléens
– Tome 12 : Rêves d’Incube
– Tome 13 : Micah
– Tome 14 : Danse macabre
– Tome 15 : Arlequin
– Tome 16 : Sang noir
– Tome 17 : Jeux de fauves

 

ABC Imaginaire 2013

31 août 2012 - HAMILTON Laurell K.    2 Commentaires

Anita Blake – Tome 1 : Plaisirs coupables – Laurell K. HAMILTON

  • Auteur : Laurell K. HAMILTON
  • Titre : Plaisirs coupables – Tome 1
  • Série : Anita Blake (21 tomes actuellement dont 15 en français)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 1993 ; VF : 2009
  • Nombre de pages : 381

Quatrième de couverture

Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent « l’Exécutrice » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a des charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

Mon avis

Qui peut prétendre aimer la bit-lit s’il ne connaît pas Anita Blake ? Personne selon moi ! Donc il était largement temps que je corrige mes lacunes en faisant enfin connaissance avec cette héroïne si culte.

Je m’étais déjà frottée à la plume de Laurell K. HAMILTON pour la lecture du premier tome de Merry Gentry et je n’avais pas vraiment accroché (à vrai dire, j’ai même détesté…) : trop de sexe et pas assez d’histoire selon moi. C’est pour cela que j’ai tant hésité pour commencer Anita Blake. Mais on m’a dit que cette série restait sobre jusqu’au tome 9 avant de virer dans le rayon pornographique, donc j’ai voulu tenter l’aventure (au moins pour les neuf premiers tomes !).

Anita Blake est réanimatrice, c’est-à-dire qu’elle relève les mots (qui deviennent alors des zombis) pour diverses raisons, allant de l’enquête policière à la demande de proches. J’ai trouvé cette héroïne très originale et avec un boulot qui sort de l’ordinaire : un peu de nouveau en territoire bit-lit, ça fait du bien ! Mais ne vous inquiétez pas, il y a aussi des vampires (ça devient incontournable de nos jours) car Anita est aussi chasseuse de vampires à ses heures perdues. Ici, les vampires sont des plus classiques : ils craignent la lumière du soleil, les croix, l’argent et l’eau bénite.

J’ai beaucoup aimé la personnalité d’Anita : c’est une femme forte qui fait tout pour rester indépendante (même si on ne lui laisse pas souvent le choix) et mener sa vie comme elle l’entend.

La vampire la plus vieille de la ville, nommée Nikolaos (j’aurai juré que c’est un nom d’homme, mais bon…), fait appel à Anita pour résoudre une enquête sur des meurtres de vampires. Et là, ça dérape. Pourquoi Nikolaos a-t-elle fait appel à Anita qui risque plutôt de tuer d’autres vampires que de trouver le meurtrier ? J’ai trouvé ça un peu tordue. Anita n’a pas vraiment envie de résoudre cette enquête car elle y est contrainte, et cela se répercute sur le lecteur : Anita n’a pas envie de cette enquête alors pourquoi est-ce que nous on en aurait envie ? La résolution des meurtres est pourtant inattendue et bien trouvée, mais il y a un je-ne-sais-quoi qui m’a empêchée d’accrocher.

Nous faisons la connaissance de Jean-Claude dans ce roman, un vampire patron d’une boîte de strip-tease. Ce personnage m’a paru louche comme pas possible et je ne sais pas pourquoi, mais je ne l’aime pas.

Nikolaos est parfaite dans son rôle de reine orgueilleuse, méphistophélique (j’adore ce mot !) et manipulatrice. Et son physique colle à merveille à son personnage je trouve.

Edward, un chasseur de vampires, est un personnage qui m’a beaucoup intriguée et intéressée. On le voit sommes toutes assez peu dans ce tome alors j’espère qu’il prendra de l’importante dans la suite.

 

En conclusion, ce premier tome des aventures d’Anita Blake ne m’a pas entièrement séduite car j’ai eu du mal à m’intéresser aux meurtres qu’Anita tente de résoudre. Toutefois, l’univers créé par l’auteure est intéressant : j’ai hâte d’en savoir plus sur Anita et son boulot de réanimatrice. Les personnages sont tous soit sympathiques, soit intrigants. J’ai particulièrement aimé Edward, un vampire un peu louche, et Anita, une femme forte et intrépide. Ce premier tome était sommes toutes prometteur et j’espère que la suite sera encore meilleure !

Ma note : 7/10