Catégorie "IVY Alexandra"
19 juin 2015 - IVY Alexandra    Aucun commentaire

Les Gardiens de l’Eternité – T3 : Styx – Alexandra IVY

  • Auteur : Alexandra IVY
  • Titre : Styx
  • Série : Les Gardiens de l’Eternité
  • Traducteur : Hélène ASSENS
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2008 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 448

Styx

Quatrième de couverture

La tentation est éternelle…

Darcy Smith est détentrice d’un pouvoir capable d’influencer le destin d’une espèce entière de démons. Aussi devient-elle un pion dans la lutte opposant vampires et garous…

Salvatore Giuliani sait que le temps est compté pour les garous. Il compte faire de Darcy sa plus grande conquête et sa reine, car elle seule possède la clé de leur survie. Mais Styx, l’Anasso des vampires, est prêt à tout pour sauver Darcy d’une morsure qui la plongerait à jamais dans une vie de servitude…

Auquel de ces hommes peut-elle vraiment se fier ?

Mon avis

Ma lecture des deux premiers tomes date déjà de plus de deux ans. Mon souvenir en est assez flou mais je me souviens avoir été conquise par deux histoires d’amour très différentes et plutôt passionnantes ! C’est donc sans appréhension que je me suis lancée dans la lecture du troisième tome de la série.

Malheureusement, le plaisir n’a pas vraiment été au rendez-vous. Parlons d’abord de l’intrigue amoureuse, car c’est en elle que j’avais placé le plus d’espoirs. Elle est plutôt bien partie : Styx, l’Anasso de tous les vampires, c’est-à-dire leur chef, enlève Darcy, une humaine qui semble un peu trop intéresser les loups-garous, leurs ennemis. Il est bien connu dans la littérature que la captive tombe toujours amoureuse de son geôlier et cela nous laisse espérer une belle histoire d’amour en perspective. Malheureusement, le coup de foudre entre ces deux là a été un peu trop facile et les deux personnages n’ont quasiment pas lutté contre leurs sentiments avant de tomber dans les bras l’un de l’autre. Résultat : les deux tiers restants du roman sont consacrés à l’intrigue fantastique, qui est plutôt fade. On découvre bien trop vite pourquoi Darcy intéresse les loups-garous et la lutte entre les deux peuples n’a pas su trouver grand intérêt à mes yeux.

Les deux personnages principaux étaient sans plus, me laissant indifférente au final. Aucun trait de leur personnalité n’a réellement réussi à me faire pétiller les yeux, ils étaient un peu trop plats. Par contre, Levet, la mini gargouille qui apparaissait déjà dans le tome précédent, a réussi a me faire réagir : elle m’a franchement agacée ! Elle parle pour rien dire et commet bourde sur bourde. Bref, une calamité…

Avec tous ces défauts que je viens de pointer du doigt jusqu’ici, on pourrait avoir l’impression que ce roman était plutôt médiocre. Ce n’est pas vraiment ça au final : il s’est laissé lire sans trop de résistance. C’est simplement que tout était un peu trop fade ou un peu trop simple, ou un peu trop « déjà vu ».

En conclusion, j’ai lu Styx sans y trouver d’attrait particulier. : une histoire d’amour un peu trop rapide ; une intrigue un peu plate ; des personnages fades ou agaçants. L’ensemble m’a peu intéressée. Je tenterai quand même le quatrième tome car après tout, si j’ai aimé les deux premiers, il n’y a pas de raison que tout le reste de la série soit condamnable. Mais je ferai probablement passer d’autres séries que je préfère avant celle-ci dorénavant.

Ma note : 7/10.

 

La série « Les gardiens de l’éternité » :
Dante Viper Styx Cezar Jagr
Salvatore Tane Ariyal Caine Santiago
Roke Cyn

 

Chasse aux vampires

Top 50 Un livre dont le titre tient en un mot

Mystery World : Catégorie Doppelgänger : vampire

Challenge Fin de série

29 juillet 2012 - IVY Alexandra    Aucun commentaire

Les Gardiens de l’Eternité – Tome 2 : Viper – Alexandra IVY

  • Auteur : Alexandra IVY
  • Titre : Viper – Tome 2
  • Série : Les Gardiens de l’Eternité (6 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : 2007
  • Nombre de pages : 416

Quatrième de couverture

La tentation est éternelle…

Shay est la dernière de son espèce : moitié humaine, moitié Shalott. Son sang est un aphrodisiaque puissant. Lorsque Viper, le séduisant chef d’un clan de vampires, l’aperçoit dans une vente d’esclaves, il est pris d’une soudaine envie de la posséder. Ainsi la ramène-t-il chez lui. Mais une entité maléfique poursuit Shay. Le sacrifice de cette dernière pourrait sauver l’espèce de Viper. Celui-ci est donc confronté à un terrible choix, mais l’amour qu’il ressent pour Shay est si fort qu’il est prêt à tout endurer.

Mon avis

J’ai découvert cette série il y a un mois avec la lecture du premier tome. Et je poursuis avec la lecture de ce tome 2 que je trouve un poil au-dessus du premier !

Mais avant de parler un peu plus longuement de l’histoire en elle-même, je voudrais dire un petit mot sur la couverture. En général, je trouve toutes les couvertures Milady très belles, mais pour cette série, il y a eu une baisse de niveau indiscutable ! Celle du premier tome n’était déjà pas terrible, mais celle-ci est vraiment la pire ! Vous êtes d’accord avec moi, l’homme sur la couverture a une expression complètement niaise !?!

Passons sur ce détail pour aborder l’intrigue. Parmi les personnages que nous suivons dans ce tome, nous avons Viper, maître vampire et chef de son clan, que nous avions déjà rencontré dans le premier tome puisqu’il est un ami de Dante. Sa future chérie (oui, je casse le suspens, mais en même temps, il y en avait aucun…) est Shay, la démone Shalott que nous avions également croisée dans le tome 1.

Depuis que Shay a sauvé la vie à Viper, le puissant vampire ne peut cesser de penser à elle à chaque instant. Et il est bien décidé à tout faire pour la retrouver. J’ai bien aimé les sentiments de puissance et de raffinement que ce vampire dégage. Je n’avais pas tellement apprécié Dante car il bien trop sûr de lui et pourri d’orgueil ; mais Viper est bien plus « humain », plus sensible, et il est capable d’éprouver des doutes.

De son côté, Shay est détenue par Evor, un marchand d’esclaves, et elle s’apprête à être accordée au plus offrant. Elle est la dernière Shalott à sa connaissance et son sang a des propriétés aphrodisiaques et curatives pour les vampires… qu’elle hait plus que tout (ça paraît logique) ! La démone a une personnalité intéressante marquée par un passé difficile et une farouche envie de s’en sortir. Elle est attendrissante et agréable à suivre par le lecteur.

Concernant l’intrigue, rien de bien original : Shay et Viper tombent amoureux et il leur faut 200 pages pour s’en rendre compte, et tout une bandes de créatures maléfiques en a après le sang de Shay, que Viper va héroïquement protéger… bref, c’est classique, mais ça ne passe pas trop mal car la plume de l’auteure est agréable et les sentiments des personnages bien décrits (même si on a parfois envie de les secouer un peu !). Il y a bien sûr de la romance, mais aussi de l’action.

Il y a un troisième personnage qui a su attirer mon attention : il m’a beaucoup intriguée… mais m’a aussi beaucoup énervée ! Il s’agit de Levet, une gargouille. Ce type de créature est plutôt rare dans la littérature et j’ai beaucoup apprécié d’un savoir plus sur elle, notamment son état diurne que je vous laisse découvrir… Autant j’ai apprécié découvrir ce personnage, autant il m’a terriblement agacée : Levet ne sert quasiment à rien dans l’intrigue, il est particulièrement encombrant et il est fichtrement idiot ! Je trouve dommage que l’auteure est rendu ce personnage si peu attrayant à mon goût.
Comme pour le premier tome, nous faisons la connaissance du personnage principale du tome suivant : Styx. J’ai hâte de le découvrir car il semble avoir une personnalité complexe et ambiguë.

En conclusion, Viper est une histoire d’amour agréable avec une intrigue secondaire plaisante bien que sans grande originalité. Les personnages ont une personnalité intéressante et complexe. Cette saga semble s’améliorer de tome en tome, j’ai hâte de découvrir le suivant.

Ma note : 8/10.

Pour lire ma chronique sur le tome 1, cliquez sur l’image !

30 juin 2012 - IVY Alexandra    Aucun commentaire

Les Gardiens de l’Eternité – Tome 1 : Dante – Alexandra IVY

  • Auteur : Alexandra IVY
  • Titre : Dante – Tome 1
  • Série : Les Gardiens de l’Eternité (6 tomes actuellement)
  • Genre : Romance paranormale
  • Edition : Milady
  • Parution : 2006
  • Nombre de pages : 371

Quatrième de couverture

La tentation est éternelle…

Abby Barlow était loin d’imaginer que travailler pour cette femme mystérieuse pourrait faire basculer sa vie. La mort de cette dernière va plonger Abby dans un monde de danger et de ténèbres, car elle est subitement chargée d’un bien lourd fardeau : elle est devenue le Calice, porteuse de la déesse du bien, cible de tous les démons.

Heureusement, elle dispose d’un allié de choix : Dante. Mortellement dangereux et outrageusement sexy. Un convent de sorcières a réduit ce vampire en esclavage quelques siècles auparavant et en a fait le gardien du Calice. Maintenant que c’est la belle et douce Abby qui est menacée, son dévouement ira bien au-delà des exigences de sa mission.

Mon avis

Ca faisait un petit moment que j’avais envie de me lancer dans la romance paranormale. J’ai peu d’expérience dans ce genre et j’ai eu l’occasion de combler mes lacunes avec ce livre qui m’a été prêté par ma sœurette.

Les Gardiens de l’éternité est une série en plusieurs tomes, chacun narrant une histoire d’amour différente.

Les personnages principaux de ce premier tome sont Dante, un vampire, et Abby, une humaine. D’après le titre du roman, on pourrait penser que c’est Dante qui est le personnage principal (logique, non ?), mais en réalité, le point de vue est celui d’Abby.

Parlons un peu de l’intrigue à présent. L’histoire commence assez rapidement et est plutôt riche. Je craignais que le livre ne soit trop centré sur l’histoire d’amour (et que ça devienne complètement fleur bleue), mais même si c’est le cas, il y a quand même une vraie intrigue au second plan (ouf ! nous voilà sauvés).

Abby est employée par une (riche) dame du nom de Selena pour entretenir sa demeure (cossue). Chez Selena, vit également Dante, un homme (du moins Abby le croit) terriblement sexy, du nom de Dante. Ses journées étaient monotones entre Selena qu’elle ne voyait jamais et les coups d’œil discrets à Dante quand elle pensait qu’il ne la voyait pas (mais en fait, comme c’est un vampire, il sait tout et voit tout…).

Mais un jour, tout bascule :
1- Selena meurt dans une déflagration d’origine inexpliquée.
2- Dante lui avoue qu’il est un vampire chargé de la protection du Calice.
3- Elle apprend qu’elle est devenue le Calice : elle porte dans son corps le Phénix, un esprit du bien qui tient éloigné le prince des Ténèbres.

Après toutes ces révélations, Abby se sent un tantinet perdue (et on peut la comprendre… j’ai dû mettre une numérotation pour vous ne soyez pas également perdus !).

Mais aucun répit ne lui est accordé car le Phénix s’est affaiblit en passant du corps de Selena au sien et toutes les créatures du mal tentent de s’en prendre à elle. Mais heureusement, Dante est là ! (nous sommes sauvés !)

Parlons-en de ce Dante : j’ai eu un peu de mal à accrocher avec lui. Certes il est beau, galant et un tantinet maléfique pour être encore plus attirant, mais il est tellement orgueilleux et sûr de lui que c’en est repoussant. Un peu de modestie ne l’aurait pas tué ! Et Abby (que j’ai parfois trouvée un peu cruche) lui tombe dans les bras en trois secondes. J’ai trouvé que tout allait un peu rapidement et je regrette que les sentiments n’aient pas mis plus de temps pour naître, pour se faire connaître et pour s’épanouir. Tout va un peu trop vite selon moi. Ils se côtoient depuis trois jours et ça y est, c’est l’amour fou et tout le tralala !

A la fin du roman, nous faisons la connaissance de Viper et d’une démone qui seront les personnages principaux du second roman. J’ai bien aimé leur intervention à la fin du roman car elle nous permet une première approche de ce qui va être la suite de la série. Viper m’a beaucoup intrigué et j’ai hâte de découvrir son histoire (viiiite !!).

En conclusion, ce roman a été une lecture agréable et divertissante avec une histoire d’amour une peu rapide mais avec une intrigue secondaire plutôt intéressante. Je regrette seulement qu’on ne sache pas comment va s’en sortir Abby avec son Phénix à long terme. J’espère que quelques bribes dans les tomes suivant pourront nous en informer.

Ma note : 7,5/10.