Catégorie "KALENGULA Catherine"
23 avril 2012 - KALENGULA Catherine    4 Commentaires

Obsession – Catherine KALENGULA

  • Auteur : Catherine KALENGULA
  • Titre : Obsession
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Black Moon
  • Parution : 2010
  • Nombre de pages : 244

Quatrième de couverture

Je sens de nouveau l’étrange caresse qui m’avait tant terrifiée alors que je dansais seule sur la scène du Fairhall. Envoûtée par ce souffle, je suspends tout mouvement, de peur de l’interrompre. Soudain, un murmure au creux de mon oreille.

Les battements de mon cœur se bousculent.

La panique me submerge.

Comme l’autre fois, il n’y a personne près de moi. Une seule question, une seule obsession : suis-je en train de devenir folle ?

Mon avis

Gisèle aime la danse. Tellement qu’à 19 ans, elle a décidé de partir seule à New York pour se faire connaître. Mais cette entreprise est bien difficile. Elle se retrouve à faire le ménage au théâtre de Fairhall après avoir été prise en pitié par le directeur lors d’une audition ratée…

Gisèle n’a jamais aimé son prénom. Il lui vient d’une grande tante, morte alors qu’elle était atteinte de folie. Et Gisèle se demande bien si ce n’est pas aussi son avenir : elle ressent d’étranges caresses d’air, elle entend des mots chuchotés à son oreille et un jour, elle voit même un message s’écrire sur la buée d’un miroir…

Quand j’ai commencé ce livre, je n’étais pas très emballée. La danse, ce n’est pas bien ce qui me plaît et, au début du roman, l’héroïne ne fait pas grand-chose à part passer des auditions… (un peu lassant quand même). Mais rapidement nous sommes plongés dans le mystère et ses auditions passent au second plan (ouf !) ; j’ai alors immédiatement accroché à l’histoire et j’ai dévoré le livre (rassurez-vous, je ne l’ai pas réellement mangé !).

Gisèle est très lentement immergée dans un monde fantastique (qui n’est pas tellement merveilleux en fait). Nous suivons toutes ses impressions, ses peurs, ses angoisses face aux sensations étranges qu’elle perçoit. J’ai beaucoup aimé cette manière de découvrir l’univers, en même temps que l’héroïne, et très lentement pour ménager le suspens… et la peur aussi.

Mais on ne fait pas que découvrir un monde fantastique, il y a aussi une histoire d’amour (et ba oui !). Et Gisèle se retrouve bientôt prise dans un triangle amoureux entre Chance, beau, passionné mais dangereux, et Bevan, gentil, attentionné, mais un peu fade (oui, je les vois comme ça !). J’ai été un peu frustrée sur la fin parce que l’héroïne choisit celui que je n’aurais pas choisi (à croire que j’ai des mauvais goûts…). Je vous laisse découvrir l’heureux élu et vous me direz si vous êtes du même avis que moi !

Cette histoire est pleine de douceur mais aussi de sentiments passionnés, parfois tellement passionnés qu’ils en deviennent violents et dangereux (là, c’est plus du tout doux !). Aucun des personnages ne pourra résister aux sentiments qu’il éprouve, même si ceux-ci les conduiront à la mort, au crime, à l’échec… L’auteure a une vision un peu pessimiste parfois, mais c’est une vision belle et poignante.

Pour moi, ce roman a été une très bonne lecture, qui frôle le coup de cœur (mais j’ai lu Crescendo juste avant, et on ne peut qu’être déçu après une telle lecture !). Les personnages sont émouvants et ont tous une personnalité parfois ambivalente. L’histoire d’amour est très belle.

Ma note : 8,5/10.

Si vous voulez lire les premiers chapitres (avec que des auditions de danse pour l’instant !), c’est par ici.