Catégorie "KATE Lauren"
25 septembre 2012 - KATE Lauren    Aucun commentaire

Damnés – Lauren KATE

  • Auteur : Lauren KATE
  • Titre : Damnés
  • Série : Damnés (5 tomes actuellement dont 4 en français)
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Bayard Jeunesse
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 438

Quatrième de couverture

Lorsque Luce entre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession.

Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux.

Mon avis

Avant même de savoir de quoi parlait ce livre, j’avais décidé que je le lirai car sa couverture est absolument sublime. J’aime beaucoup l’ambiance un peu mystérieuse et inquiétante produite par la forêt à l’arrière-plan et j’adore la robe de la fille qui est magnifique !

Mais en débutant ce roman, j’ai compris une chose : certes l’emballage est magnifique, mais l’histoire qu’il contient l’est encore plus !

Luce vient d’être admise dans l’établissement Sword & Cross, un pensionnat de réinsertion pour adolescents difficiles ou ayant des troubles psychiatriques. Pourtant, Luce est persuadée qu’elle n’est pas folle. Mais plusieurs mois en arrière, elle s’est trouvée dans un incendie où son amie Trevor est mort alors qu’elle a survécu. Elle est la principale suspecte. Elle a aussi eu le malheur d’expliquer à un psychiatre qu’elle voyait souvent des ombres noires autour d’elles… que les autres sont incapables de voir.

Bref, personne ne la croit et elle se retrouve contrainte d’emménager dans cet immonde pensionnat qui ressemble à une prison et dont le parc n’est qu’un immense cimetière lugubre.

Luce se fait rapidement des amies, notamment Arriane et Penn. Penn m’a tout de suite fait bonne impression : elle semble être une amie fidèle et loyale. J’ai eu un peu plus de mal à apprécier Arriane qui est assez changeante. Parfois elle se montre comme une amie super et à d’autres moments, elle paraît plus distante.

Le personnage de Luce m’a beaucoup plu. Elle se retrouve un peu seule contre tout le monde qui la pense folle et dangereuse, on ne peut qu’éprouver de la compassion pour ses malheurs. Elle est parfois naïve et incapable d’aligner trois mots cohérents quand elle est devant un garçon, mais elle est très attachante. J’ai beaucoup apprécié sa fragilité, sa timidité, ses souffrances et ses espoirs.

Comme toute adolescente qui se respecte, Luce va rapidement s’intéresser aux garçons de l’établissement. Elle est immédiatement attirée par Daniel, un garçon beau à tomber par terre et solitaire. Mais il ne fait que la rejeter dès qu’elle s’approche et il semble la détester. Bref, le garçon mystérieux et impénétrable en puissance ! Par contre, il y a Cam, un garçon qui l’attire beaucoup moins mais qui est tellement plus sympathique et plus agréable avec elle… Nous avons donc rapidement un triangle amoureux qui se crée et qui occupe le devant de la scène dans les trois-quarts du roman.

Mais dans le dernier quart, tout bascule ! Fini les petites histoires de lycéen comme les autres et les rivalités entre garçons car le plus intéressant commence ! Je n’ose pas vous en dire un seul mot de plus pour ne pas vous gâcher la surprise ! Notre Luce se retrouve dans des situations qu’elle n’avait absolument pas imaginées et dont elle ne comprend pas grand-chose.

D’ailleurs, c’est ce qui m’a un peu dérangée dans ce roman. On a beaucoup de mal à comprendre ce qui se passe à la fin du roman car l’auteure ne nous donne que très peu d’informations, ce qui donne un final assez flou et nébuleux. On ne comprend pas vraiment les implications de ce qui est en train de se passer et les conséquences de ces événements. Certes, tout le suspens est conservé pour le tome 2, mais j’ai eu l’impression de rester sur ma faim et qu’il manquait quand même quelques éléments d’information pour apprécier pleinement cette fin à sa juste valeur car elle est vraiment belle et bouleversante.

 

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié Damnés. La première partie du roman semble un peu banale avec les déboires de Luce dans l’établissement Sword & Cross et ses aventures amoureuses, mais la fin vient changer la donne avec des rebondissements inattendus, émouvants et bien difficiles à surmonter pour notre héroïne. L’intrigue est vraiment intéressante et les personnages également. Je trouve seulement dommage que l’auteure ait choisi de faire une fin si floue, avec si peu d’éléments de réponse pour comprendre réellement ce qui est en train de se passer. Toutefois, ce roman reste une belle découverte et si vous n’avez pas encore lu ce roman, n’hésitez pas à vous lancer !

Ma note : 8/10.