Catégorie "MEYER Stephenie"
27 juillet 2012 - MEYER Stephenie    2 Commentaires

Les âmes vagabondes – Stephenie MEYER

  • Auteur : Stephenie MEYER
  • Titre : Les âmes vagabondes
  • Genre : Science-fiction
  • Edition : JC Lattès
  • Parution : 2008
  • Nombre de pages : 617

Quatrième de couverture

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

Mon avis

Ca faisait un bon moment que j’avais envie de lire ce livre, on ne m’en avait dit que du bien ! Et je n’ai pas été déçue : j’ai été très agréablement surprise même !

Les âmes sont des créatures qui viennent d’une autre planète et qui ont la capacité de s’intégrer dans le cerveau d’autres créatures – leurs hôtes – afin de prendre le contrôle de son esprit. Les âmes sont arrivées sur la Terre et presque tous les humains sont contrôlés par les âmes. Il ne reste que quelques rares humains rebelles qui se terrent au fond de leur cachette.

Vagabonde est une âme. Elle possède depuis peu le corps de Mélanie, une jeune rebelle qui vient juste d’être capturée. Mais Vagabonde rencontre des problèmes avec Mélanie car son esprit ne s’est pas complètement effacé et elle entend sa voix au fond de sa tête.

J’ai beaucoup aimé ce concept de deux esprits pour un seul corps : Mélanie est furieuse car elle est comme prisonnière de son corps et Vagabonde est lassée de ne pas parvenir à chasser Mélanie de sa tête, qui est toujours en train de la contredire. Mais elles sont forcées de s’accepter et cette cohabitation forcée est très intéressante, de même que l’évolution de leur relation.

Vagabonde a été chargée par une Traqueuse de retrouver dans la mémoire de Mélanie des informations sur d’autres rebelles. Mais une fois encore, Mélanie fait de la résistance et tente de lui bloquer ses souvenirs. Vagabonde parvient enfin à découvrir que Mélanie vivait avec son petit frère Jamie et son l’homme de sa vie, Jared. Mais Vagabonde hésite à les dénoncer… à force de ressentir les sentiments de Mélanie, elle a commencé elle aussi à s’attacher à eux.

De nombreux romans m’ont émue et m’ont tiré des larmes, mais celui-ci remporte la palme haut-la-main ! L’histoire est terriblement émouvante du début à la fin. Twilight avait également su m’émouvoir, mais là, c’est vraiment la classe au-dessus !

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce roman, ce sont les personnages : ils sont tous très bien décrits, avec une personnalité intéressante et pleine de profondeur. Vagabonde est une jeune femme sage et réfléchie, mais elle est assez craintive et ses peurs m’ont beaucoup touchées. Elle est fragile et a besoin d’être protégée.

A l’inverse, Mélanie est courageuse, têtue et plutôt du genre à agir et à réfléchir seulement après. Parfois, heureusement que c’était Vagabonde qui avait le contrôle de leur corps sinon, je n’aurais pas donné cher de leur peau ! Son amour pour Jamie et Jared est fort et très attendrissant.

Jared et Ian (je vous laisse découvrir par vous-mêmes qui est Ian !) suivent également une évolution très intéressante. Leurs sentiments sont très forts et dominent leurs actions. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont superficiels, ils sont tous les deux torturés entre des choix impossibles.

Au final, le roman comporte que peu d’action, mais on ne s’ennuie pas une minute : la véritable intrigue réside dans l’évolution des personnages et leurs relations. On parle beaucoup des thèmes de l’amour, de la haine, de l’amitié, de l’acceptation de l’autre…

La fin du livre est surprenante et m’a fait passer par toutes les émotions possibles : de la rage, de la tristesse, du bonheur… bref vous allez rire et pleurer en alternance sans savoir ce qu’il faut faire tellement cette histoire nous remue le ventre !

En conclusion, c’est un roman extraordinaire à ne surtout pas manquer. Stephenie MEYER a façonné des personnages poignants et forts qui nous font passer par toutes les émotions possibles. L’histoire est terriblement addictive : une fois qu’on a commencé, on ne peut plus le lâcher !

Ma note : 9/10.

Un film inspiré du livre est en train d’être tourné, il est prévu pour avril 2013. J’ai hâte de voir comment la dualité entre Mélanie et Vagabonde va être rendue. Voici la première bande-annonce :

Stephenie MEYER, Meg CABOT, Lauren MYRACLE, Kim HARRISON et Michele JAFFE – Nuits d’enfer au paradis

  • Auteurs : Stephenie MEYER, Meg CABOT, Lauren MYRACLE, Kim HARRISON et Michele JAFFE
  • Titre : Nuits d’enfer au paradis
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Black Moon
  • Parution : VO : 2007, VF : 2008
  • Nombre de pages : 358

Quatrième de couverture

Quelle fille n’a jamais rêvé d’être la reine du bal de fin d’année ? Une robe vaporeuse, un cavalier élégant et amoureux, une musique entêtante…

Les histoires de ce recueil réunissent des héroïnes qui ont tout pout accéder au podium. Malheureusement, c’est sans compter sur les vampires, démons et autres morts-vivants qui s’invitent à la fête…

Alors, prêtes à danser avec le Diable ?

Mon avis

Mes premiers mots seront pour le titre de ce livre car je l’ai trouvé très bien tourné. Il met en évidence deux facettes différentes, mais qui coexistent tout au long des nouvelles.

Le mois dernier, j’ai lu le premier tome de Madison Avery de Kim HARRISON et j’avais peiné à rentrer dans l’histoire car j’avais u du mal à comprendre la mort de Madison et tout ce qu’elle impliquait, qui a lieu avant le commencement du roman. Puis Noëline de Fadaofbooks m’a appris l’existence d’une nouvelle préquelle à cette série, contenue dans ce recueil : Nuits d’enfer au paradis. C’est ainsi que je me suis décidée à lire le recueil.

Après avoir lu la nouvelle en question, je conseille vivement de la lire avant la série. Je pense qu’elle permettra d’être moins perdu au commencement du premier tome de Madison Avery !

Ce recueil comporte cinq nouvelles, écrites par cinq auteures différentes. J’en connaissais trois, mais Lauren MYRACLE et Michele JAFFE étaient pour moi des inconnues.

Le point commun de ces nouvelles est de parler d’un bal de fin d’année, mais l’histoire peut se passer avant, pendant ou après. Un autre point commun à ces nouvelles : toutes font appel à des êtres ou à des objets surnaturels (genre vampire, démon, magie…). Mais les nouvelles sont toutes très différentes au final car elles font appel à des créatures différentes et car les intrigues sont très différentes. Le style d’écriture et de narration varie également de l’une à l’autre.

La première, nommée L’enfer sur Terre de Stephenie MEYER est ma favorite. L’histoire est légère et belle. L’intrigue met du temps à démarrer, mais cela participe à créer une atmosphère d’attente : le bal n’est pas terrible et il ne s’y passe rien de bien intéressant.

La fille de l’Exterminateur par Meg CABOT est la seconde. Elle est très riche en actions et cela est majoré par une alternance des points de vue entre Adam et Marie. Elle est pleine d’humour et je l’ai également beaucoup aimée.

La troisième, écrite par Lauren MYRACLE et appelée Le Bouquet, est beaucoup plus glauque et effrayante. Je ne l’ai pas tellement appréciée car je n’ai pas aimé cette atmosphère sombre et étouffante. Mais sûrement que d’autres apprécieront ce type de nouvelle.

La quatrième est le préquelle de Kim HARRISON, nommé Madison Avery et l’Ange des Ténèbres. Elle reprend exactement les jours qui précèdent la série et est très fidèle à ce qui est dit dans la série. Presque trop même : on n’apprend rien de plus que dans le premier tome et il n’y a donc aucune surprise. J’aurais aimé que l’auteure nous apporte quelques informations inédites.

La cinquième s’intitule Baisers Divins et a été écrite par Michele JAFFE. Je l’ai bien aimée car l’auteure parvient à relever le défi de réaliser un nombre étonnant de retournements de situations en seulement une centaine de pages ! Et pas une seule fois j’ai eu l’impression que l’histoire était bâclée.

En conclusion, un recueil de nouvelles sympathiques, plaisantes et rapides à lire. Entre deux gros bouquins, c’est une lecture agréable !

Ma note : 8/10.

18 mars 2012 - MEYER Stephenie    4 Commentaires

La Saga du Désir Interdit – Tome 4 : Révélation – Stephenie MEYER

  • Auteur : Stephenie MEYER
  • Titre : Révélation – Tome 4
  • Série : Saga du désir interdit (4 tomes)
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Black Moon
  • Parution : 2008
  • Nombre de pages : 760

Quatrième de couverture

« N’aie pas peur, murmurai-je. Nous sommes faits l’un pour l’autre. »
L’instant était si parfait, si juste, qu’il était impossible d’en douter.
Ses bras se refermèrent autour de moi, me pressant contre lui…
« À jamais », renchérit-il.

Bella a fait son choix, et plus rien ne semble pouvoir l’empêcher de vivre ses rêves. Mais si ce choix s’avérait bien plus dangereux qu’il n’y paraît ? Et si Bella risquait d’y perdre la vie ?

Mon avis

Edward avait promis de transformer Bella en vampire si celle-ci acceptait de se marier auparavant. Bella et Edward se marient donc à Forks, auprès de tous leurs amis. Puis ils partent en lune de miel sur une île de l’Atlantique.

Mais leur séjour ne se passe pas tout-à-fait comme prévu. En effet, Bella se retrouve enceinte, pourtant tout le monde sait que les vampires sont stériles ! Face à ce constat, de nombreuses questions se posent : faut-il garder ce bébé ou faut-il l’éliminer avant qu’il ne tue Bella car le bébé vampire est beaucoup trop fort pour sa faible mère encore humaine ? Les loups-garous, eux, on un avis très arrêté : il faut éliminer cette menace qui sera incontrôlable lorsqu’elle naîtra.

Un petit mot sur le titre de la série : « la saga du désir interdit ». Vous ne saviez probablement pas que la série s’appelait comme cela, moi non plus avant de tomber par hasard sur cette information sur le net !

J’avais déjà lu les quatre tomes il y a quelques années, peu après avoir vu l’adaptation du premier tome au cinéma. J’aime beaucoup relire les livres avant ou après avoir vu le film pour remarquer les différences, ce qui est bien adapté, les éléments que je n’avais pas imaginés de cette manière… bref, la première partie de Breaking dawn étant sortie il y a peu, je me devais de relire ce tome.

Ce tome présente une nouveauté par rapport aux trois précédents. En effet, seule Bella était narratrice jusqu’ici. Or ce tome est divisé en trois parties, dont la deuxième, intitulée Jacob, est narrée du point de vue de ce dernier. J’ai beaucoup aimé ce changement de narrateur car il nous permet de mieux comprendre les pensées et dilemmes auxquels Jacob est confronté. Ce changement se voyait aussi dans la mise en page puisque les titres de chapitre étaient différents et plus longs que les précédents pour refléter les pensées de Jacob. Toutefois, je n’ai pas compris pourquoi Jacob et non Edward ? Après tout, c’est lui le second personnage le plus important et il aurait été tout intéressants de connaître à lui aussi les pensées. Mais bon, Jacob, c’est très bien aussi (vive la team Jacob au passage !).

Concernant l’intrigue, elle est plutôt bonne. Les personnages se retrouvent à plusieurs reprises dans des situations assez compliquées et on se demande comment ils vont s’en sortir. Mais pour autant, les dénouements sont assez bien travaillés et on n’a pas l’impression que l’auteure a donné un coup de baguette magique pour que « tout est bien qui finit bien ». Je pense par exemple au triangle amoureux impossible entre Bella, Edward et Jacob. Ce dernier finit par trouver la solution à son avenir qui aurait pu paraître sombre sans Bella.

Un détail m’a toutefois perturbée. Quand Bella devient enfin vampire, elle n’a que quelques jours mais elle se maîtrise pleinement et ne ressent pas le besoin de tuer des humains, alors que durant les trois tomes précédents, Edward a passé son temps à éviter de la tuer ! Carliste émet l’idée que la maîtrise de soi de Bella serait liée à sa préparation pour devenir vampire. Moi j’ai trouvé que c’était un peu fort de café. Sa transformation devient presque irréelle car ce n’est pas du tout ce à quoi on s’attendait. Mais c’est le seul point négatif de ce tome pour moi !

Ma note : 8/10

J’ai mis la note de 8/10, cependant, je pense que si on m’avait demandé de noter le livre juste après ma première lecture, j’aurais mis plus. La raison : bien que le récit soit passionnant, on arrive à s’en lasser car on n’en parle partout (notamment avec les films) et l’histoire devient banale, trop connue. Je n’ai pas autant ressenti à cette seconde lecture l’engouement que j’avais ressenti à la première.