Catégorie "NEILL Chloé"
11 avril 2015 - NEILL Chloé    Aucun commentaire

Les Vampires de Chicago – T5 : Morsures en eaux troubles – Chloé NEILL

  • Auteur : Chloé NEILL
  • Titre : Morsures en eaux troubles
  • Série : Les Vampires de Chicago
  • Traducteur : Sophie BARTHÉLÉMY
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2011 ; VF : 2012
  • Nombre de pages : 416

Morsures en eaux troubles

Quatrième de couverture

Sale temps pour les vamps !

Avec la multiplication des manifestations contre les vampires et la ville qui menace d’adopter une loi sur le fichage des surnaturels, les temps n’ont jamais été aussi durs. On aurait bien aimé se faire oublier quelque temps. Sauf que le lac Michigan a viré au noir, et là ça a dégénéré. Le maire de Chicago prétend qu’on n’a pas à s’en faire, mais moi je sais quelle magie est assez puissante pour perturber les lois de la nature. Et laissez-moi vous dire que ça sent mauvais, pour les vamps comme pour les humains…

Mon avis

*Attention, ma chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents !*

Avec la fin, aussi surprenante que terrible, du tome précédent, je me demandais quel tournant allait prendre les aventures de Merit ! Et je me demandais si j’allais autant apprécier la suite ! Pourtant, malgré les différences, on s’habitue très rapidement à la disparition de ce personnage si important. Et il faut dire que nous sommes pris tellement rapidement dans une nouvelle intrigue que l’on a peu de temps pour s’appesantir sur sa mort.

En effet, une vague d’événements magiques survient et inquiète tous les habitants de Chicago, humains comme créatures surnaturelles. Et par dessus le marché, la Maison Cadogan a été mise sous tutelle et le curateur entend mener la vie dure aux vampires Cadogan. Bref, l’intrigue riche et le rythme très soutenu nous font tourner les pages sans même que nous nous en rendions compte !

Le dénouement de l’intrigue ne m’a pas vraiment surprise car j’avais deviné à l’avance qui était l’auteur de ces événements magiques. Par contre, l’autre événement qui se produit à la fin (et dont je ne donnerai aucun détail pour préserver l’ignorance de ceux qui n’auraient pas lu ce tome) m’a littéralement scotchée. D’un côté je l’attendais avec impatience, mais de l’autre, je trouve que ça fait un peu trop « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » et je ne pensais pas que l’auteure oserait le faire ! Du coup, j’ai hâte de voir comment vont se goupiller les prochains tomes !

Sinon, j’ai beaucoup aimé l’importance que prend Jonah et la Garde rouge. On nous en parlait déjà dans le tome précédent, mais un voile de mystères les entourait. On commence à en apprendre un peu plus, pour mon plus grand plaisir. Et il faut dire que j’apprécie de plus en plus Jonah (même si je doute qu’il parvienne un jour à surpasser Ethan dans mon cœur) !

La richesse de ce tome réside également dans le fait que nous découvrons l’existence de nouvelles créatures surnaturelles : les sirènes et les nymphes (même si nous avions déjà rencontré brièvement ces dernières). J’aime beaucoup apprendre de nouvelles choses à chaque tome, j’apprécie que l’univers de la série ne cesse de s’enrichir !

J’ai par contre été très déçue par Catcher et Mallory, qui m’ont fait l’impression de deux grognons insupportables dans ce tome. Alors qu’ils apportaient de la fraicheur et une touche d’humour dans les tomes précédents, ici, ils sont franchement agaçants.

En conclusion, ce cinquième tome est tout simplement génial. De nombreuses intrigues, magiques, vampiriques ou amoureuses, se croisent et s’entrecroisent pour notre plus grand bonheur. Le rythme est très soutenu et le dénouement a de quoi surprendre. Les vampires de Chicago est l’une de mes séries préférées et je compte bien la poursuivre !

Ma note : 8,5/10.

 

Les livres de la série « Les vampires de Chicago » :
Certaines mettent les dents Petites morsures entre amis Mordre n'est pas jouer Mordre vous va si bien Morsures en eaux troubles
Morsure de sang froid Permis de mordre On ne mord que deux fois Mords un autre jour Une morsure ne suffit pas

 

Les 170 idées Idée n°16 : un outil (le sabre sur la couverture)

Baby Challenge 2014

Challenge Fin de série

13 août 2013 - NEILL Chloé    4 Commentaires

Les Vampires de Chicago – T4 : Mordre vous va si bien – Chloé NEILL

  • Auteur : Chloé NEILL
  • Titre : Mordre vous va si bien
  • Série : Les Vampires de Chicago
  • Genre : Bit-lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2011 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 459

Mordre vous va si bien

Quatrième de couverture

Attention vamps addicts !

Depuis que les métamorphes ont eu la mauvaise idée de révéler leur existence, les humains manifestent contre nous et campent devant les grilles de la Maison Cadogan. Et ce n’est pas la disparition de trois femmes attaquées par des vampires qui va arranger nos affaires.

Alors à charge pour Ethan et moi de rétablir l’ordre dans nos rangs. Pas sûr que cette enquête nous permette de mieux nous entendre ! Mais nous avons tout intérêt, car si nous n’arrêtons pas nous-mêmes les coupables, le maire de Chicago prendra de sévères mesures de rétorsion…

Mon avis

*Attention, ma chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents !*

J’ai adoré les trois premiers tomes de la série, j’attendais donc avec impatience de lire ce quatrième tome ! Et je ne suis pas déçue car il est aussi bon que les précédents !

L’histoire débute peu de temps après la fin du tome précédent. Depuis que la population a également appris l’existence des Métamorphes, elle commence à voir d’un très mauvais œil toutes ces créatures surnaturelles car elle se doute bien que d’autres restent encore dans l’ombre, à leur insu. C’est donc dans ce contexte que la Maison Cadogan est assiégée toutes les nuits par des dizaines de manifestants anti-crocs.

Malheureusement, la situation n’en reste pas là. Le maire, M. Tate, a du mal à digérer les récents événements qui secouent sa ville et qui ne lui font pas une très bonne publicité. Alors quand trois jeunes femmes sont tuées par des vampires, il décide d’agir et pose un ultimatum à Ethan : il a quelques jours pour arrêter le meurtrier sinon il fera exécuter un mandat d’arrêt à son nom ! Et comme toujours, c’est notre petite Merit qui se colle à l’enquête !

L’intrigue est plutôt intéressante même si elle manquait un peu d’originalité. En effet, elle m’a beaucoup fait penser à celle du tome 2 de la série Minuit où il était déjà question d’un trafic de drogue pour vampire. Mais bon, l’intrigue reste intéressante et bien construite donc je n’ai pas grand-chose d’autre à lui reprocher.

Parlons un peu des personnages à présent. Merit est toujours aussi agréable à suivre. Elle est forte et elle lutte pour ses convictions. Mais elle a aussi de nombreuses faiblesses qui la rendent humaine et attachante.

Quant à Ethan, je l’ai trouvé un peu mou dans ce tome. Je l’avais adoré dans les tomes précédents, mais ici, il m’a paru un peu fade. Quand le grand chef des vampires (qui est le plus borné des cons soit dit en passant) vient lui taper sur les doigts, il va presque jusqu’à lui cirer les bottes au lieu de s’opposer à lui comme Merit le fait.

Justement, parlons-en de sa relation avec Merit. Alors que Merit paraît forte et tente tout pour le repousser pour éviter de souffrir à nouveau, lui est presque en train de se trainer à ses pieds pour se faire pardonner. Bref, j’ai trouvé que ses réactions dans ce tome n’allaient pas avec l’attitude qu’on lui connaissait jusque-là et ça m’a un peu déçue.

Un autre personnage qui m’a marquée dans ce tome est Jonah, le second de la Maison Grey. On en avait vaguement parlé dans le tome précédent, mais ici, il devient le partenaire de Merit en mission et j’ai trouvé sa personnalité très intéressante. Merit est fidèle à sa Maison et à son Maître jusqu’au bout des ongles et on ne peut éprouver que de l’admiration pour sa position. Mais Jonah nous offre une vision un peu différente où pour lui, le bien-être de tous les vampires est aussi important que le bien-être des vampires de sa Maison. J’ai l’impression qu’il va prendre une place plus importante dans le prochain tome et j’ai hâte de voir ce que ça pourra donner.

Mon dernier mot sera consacré à la fin du roman qui pour le coup m’a fait tomber de haut ! Ecrire une fin pareille devrait être passible d’emprisonnement ! C’est de la torture psychologique pour nous, pauvres lecteurs que nous sommes ! Bref, la petite Chloé NEILL a intérêt à remédier dans le prochain tome à ce qu’elle a osé faire car sinon, je risque de ne pas continuer la série très longtemps vu comme c’est parti. Cette fin m’a vraiment déçue pour le coup et a un peu gâché ma lecture !

 

En conclusion, ce quatrième tome de la série des Vampires de Chicago est tout aussi bon que les précédents malgré une fin qui m’a un peu ébranlée. L’intrigue est intéressante et les personnages sont toujours aussi sympathiques même si j’ai trouvé qu’Ethan était un peu mou du genou. Mais l’ensemble reste positif et je vous recommande tout de même cette série !

Ma note : 8,5/10.

 

Les livres de la série :
– Tome 1 : Certaines mettent les dents
– Tome 2 : Petites morsures entre amis
– Tome 3 : Mordre n’est pas jouer
– Tome 4 : Mordre vous va si bien
– Tome 5 : Morsures en eaux troubles
– Tome 6 : Morsure de sang froid

 

Les 170 idées n°79 : une place ou un endroit (Chicago)

25 octobre 2012 - NEILL Chloé    Aucun commentaire

Les Vampires de Chicago – T3 : Mordre n’est pas jouer – Chloé NEILL

  • Auteur : Chloé NEILL
  • Titre : Mordre n’est pas jouer – Tome 3
  • Série : Les Vampires de Chicago (6 tomes actuellement, dont 5 en français)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2010 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 461

Quatrième de couverture

Une protection très rapprochée…

Mon nouveau job : garde du corps d’un alpha, Gabriel Keene, l’organisateur d’une convention qui rassemble les quatre Meutes du continent, ici, à Chicago. Je suis censée le protéger… et l’espionner pour le compte d’Ethan. Point positif : pour me préparer, ce dernier m’offre des entraînements plutôt chauds. Une fois sur le terrain, tout se complique. Quelqu’un cherche à tuer Gabriel.

Métamorphe ou non, quand on me confie une mission, je fais tout pour la mener à bien. Et sur ce coup-là, je vais avoir besoin d’aide. Mais la tension monte entre les surnats…

Mon avis

*Attention, ma chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents !*

Déjà le troisième tome de la série des Vampires de Chicago ! Il faut dire que j’adore cette série et que j’enchaîne les tomes à une vitesse supersonique ! Je trouve que, de tome en tome, la série ne fait que s’améliorer !

Nous retrouvons notre Merit dans une situation délicate : elle va devoir jouer aux gardes du corps avec Ethan pour l’alpha des Meutes de métamorphes, Gabriel. En effet, tous les métamorphes se sont rassemblés à Chicago pour assister à une convention qui décidera de leur avenir.

Merit reçoit également une étrange proposition : on lui demande de faire partie de la Garde Rouge, une coalition secrète dont le but est de protéger tous les vampires, quelle que soit leur Maison, et de s’assurer que les Maîtres n’abusent pas de leurs pouvoirs. Merit hésite beaucoup : elle reconnaît la justice de cette entreprise, mais elle hésite à trahir Ethan, qui l’a accueillie dans sa Maison, en se retournant contre lui.

Bref, vous l’aurez compris, plein de rebondissements et de suspens en perspective! Notre Merit n’aura pas le temps de se reposer car les actions s’enchainent et le rythme est très soutenu. L’intrigue est captivante et la fin est totalement imprévisible.

Sinon, nous en apprenons plus sur les métamorphes. Une question qui m’intriguait beaucoup était de savoir en quels animaux se transforment Jeff et Nick. Nous avons la réponse pour l’un, mais malheureusement pas pour l’autre. J’espère qu’on finira quand même par l’apprendre dans les tomes suivants !

Comme les précédents, une grande partie du roman est consacrée à la romance entre Merit et Ethan. Après nous avoir fait maronner pendant deux tomes, les choses vont enfin avancer, mais tout n’est pas encore gagné et tout est encore à faire à la fin de ce tome 3. Bref, ça avance, mais jamais assez vite à mon goût !

Concernant les personnages, le grand nouveau de ce tome, c’est Gabriel, l’alpha des métamorphes. C’est un personnage qui montre de nombreuses facettes de lui-même : le mari attentionné, l’ami compréhensif, le stratège militaire, le dirigeant tyrannique de centaines de métamorphes… Bref, c’est un personnage très complexe été assez difficile à appréhender dans sa globalité.

Un autre nouveau personnage que j’ai beaucoup apprécié : c’est Adam. Je l’ai trouvé intéressant et j’aimerais bien savoir ce qu’il devient dans les tomes suivants.

Merit, quant à elle, est toujours aussi attachante à travers ses doutes, ses espoirs, ses peurs, ses sentiments… elle est vraiment très agréable à suivre.

Et le meilleur pour la fin : Ethan !!!! Je l’adore toujours autant, même si parfois je l’ai détesté dans ce tome car il faisait n’importe quoi et ne savait pas vraiment ce qu’il voulait. J’adore ses petites manies et j’adore sa relation explosive avec Merit !

 

En conclusion, avec ce tome 3, la série des Vampires de Chicago ne fait que s’améliorer ! Nous découvrons cette fois-ci l’univers des métamorphes puisque Merit et Ethan doivent être les gardes du corps de Gabriel, l’alpha. On a donc pas mal de nouveaux personnages très intéressants Et ceux qu’on connaissait déjà sont au meilleur de leur forme. L’intrigue est très intéressante et pleine de rebondissements. La relation Ethan/Merit va évoluer (enfin !) pour le meilleur comme pour le pire. En bref, encore un tome génialissime ! Si vous n’avez pas encore découvert cette série, n’hésitez plus, vous n’allez pas vous ennuyer !

Ma note : 8,5/10.

 

Les tomes précédents :

29 septembre 2012 - NEILL Chloé    Aucun commentaire

Les Vampires de Chicago – Tome 2 : Petites morsures entre amis – Chloé NEILL

  • Auteur : Chloé NEILL
  • Titre : Petites morsures entre amis – Tome 2
  • Série : Les Vampires de Chicago (5 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 465

Quatrième de couverture

Les Vamps sont des stars !

Des vampires à Chicago ? En apprenant ça, les citoyens auraient dû partir en chasse… et bien, pas du tout ! Nous sommes devenus des stars et nous devons tenir à distance les paparazzis, presque si redoutables que les pieux et les crucifix. Mais ce fragile équilibre risque d’être rompu à cause d’un journaliste décidé à révéler l’existence des raves, ces orgies où les vampires regroupent des humains comme du bétail avant de s’offrir une petite beuverie.

C’est pourquoi Ethan Sullivan, mon Maître, me demande de renouer avec ma famille afin de faciliter les interactions entre humains et vampires. Mais quelqu’un ne voit pas ça d’un très bon œil. Quelqu’un qui nourrit une vieille rancune…

Mon avis

*Attention, ma chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu le tome 1 !*

Le premier tome des Vampires de Chicago m’ayant plutôt bien plu, je poursuis cette série avec le tome 2 que j’ai trouvé encore meilleur que le premier ! En effet, le premier a mis beaucoup de temps à démarrer, le temps que l’auteure nous présente les personnages, l’univers, l’intrigue (normal vous me direz puisque c’est un premier tome). Mais dans celui-ci, on plonge directement dans l’histoire et le rythme est bien plus soutenu.

Dans ce roman, il n’est plus tellement question de politique et d’alliance entre Maisons de vampires, mais d’un journaliste qui s’apprête à publier un article qui risque de faire une très mauvaise publicité pour les vampires. En effet, s’organisent illégalement parmi les vampires des raves – des soirées où des vampires se nourrissent aux veines d’humains plus ou moins consentants. Les Maîtres vampires ne parviennent pas à les arrêter et il serait très mauvais pour eux que la population humaine vienne à les découvrir.

Or le fameux journaliste n’est autre qu’un ami d’enfance de Merit. Ethan va donc demander à sa sentinelle de se rapprocher de sa famille et des amis de sa famille pour tenter d’en savoir plus et d’arrêter ce journaliste à temps.

Présentée comme cela, l’intrigue m’avait l’air un peu moins passionnante que celle du premier tome, mais elle est très bien menée et on ne s’ennuie pas une seule seconde, bien au contraire. Et ce qui s’avérait être une histoire un peu simplette prend rapidement une tournure bien plus complexe que ce que l’on s’était imaginé.

Les différents personnages m’ont toujours autant plu. J’adooooore Ethan (qui pourrait ne pas l’aimer ?) et il était beaucoup présent dans ce second tome, pour mon plus grand bonheur ! Je peux officiellement vous annoncer qu’il vient d’entrer dans mon top 10 des hommes les plus craquants ! Certes, il continue à se la jouer froid et distant quand il est avec Merit et ça commence un peu à m’agacer, mais il va heureusement se décoincer un peu dans ce tome…

Quand à Merit, elle file le parfait amour avec Morgan, du moins en apparence, puisqu’elle se languit toujours sur le bel Ethan qu’elle se refuse toujours d’approcher. Bref, vous l’aurez compris, ils ne font que se tourner autour sans jamais s’approcher, mais j’aime beaucoup !

Morgan, lui, m’a fait un peu de peine. On voit qu’il est amoureux de Merit et cela ne semble pas du tout réciproque. Le pauvre.

Quant à Mallory, je l’ai trouvée un peu garce dans ce tome. Elle reproche à Merit de l’oublier et d’oublier ses anciens amis alors que c’est plutôt elle qui s’éloigne de Merit, obsédée qu’elle est par son beau Catcher. Bref, j’espère qu’elle s’améliorera dans le prochain tome.

 

En conclusion, ce second tome est vraiment au-dessus du premier et j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire ! L’intrigue est toujours aussi sympathique et l’univers développé par l’auteure toujours aussi passionnant ! Les personnages me plaisent énormément, surtout Merit et Ethan. Un seul point négatif dans ce tome : Mallory m’a agacée à jouer à la mère envers Merit, mais sinon, que du positif ! J’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Merit dans le prochain tome que je me suis d’ailleurs déjà procuré ! Si vous ne connaissez pas encore cette série, je ne peux que vous la conseiller.

Ma note : 8,5/10.

 

Pour découvrir mon article sur le tome 1, cliquez sur l’image !

21 septembre 2012 - NEILL Chloé    Aucun commentaire

Les Vampires de Chicago – Tome 1 : Certaines mettent les dents – Chloé NEILL

  • Auteur : Chloé NEILL
  • Titre : Certaines mettent les dents – Tome 1
  • Série : Les Vampires de Chicago (5 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 461

Quatrième de couverture

Ils m’ont tuée. Ils m’ont soignée. Ils m’ont changée.

Les Vampires de Chicago ont décidé de révéler leur existence et ont fait de moi l’une des leurs. Certes, ma vie d’étudiante n’était pas très excitante, mais elle me convenait.

Maintenant, je dois apprendre à maîtriser mes pouvoirs naissants sans pour autant jurer fidélité à Ethan Sullivan, le Maître de mon clan. D’accord, il m’a sauvé la vie, mais c’est quand même à cause de lui si je suis allergique au soleil ! S’il croit que je vais fondre sous prétexte qu’il a des siècles d’expérience en manière de séduction…

J’ai plus urgent : un tueur a une dent contre moi.

Ça va saigner !

Mon avis

Les Vampires de Chicago, c’est une série bit-lit qui me tentait depuis un bon moment et il était largement temps que je la découvre. Et le résultat était au rendez-vous puisque j’ai trouvé ce premier tome fort sympathique !

Merit était une humaine tout ce qu’il y a de plus normale, jusqu’au jour où un vampire tente de la tuer mais ne parvienne pas jusqu’au bout de sa tâche avant d’être dérangé. Trouvée mourante par d’autres vampires (mieux intentionnés), Merit est transformée en l’un d’entre eux pour pouvoir survivre.

Quand Merit se réveille avec ses crocs tout neufs, elle n’est absolument pas heureuse de son sort et encore moins quand elle apprend que dans une semaine, elle va devoir jurer fidélité à la Maison Cadogan et à son Maître, Ethan Sullivan, qu’elle se promet de détester jusqu’à la fin de ses jours. Mais elle n’avait pas encore vu que le célèbre Ethan était beau à tomber par terre et elle va avoir du mal à tenir sa promesse…

L’univers créé par l’auteure est très intéressant : on y trouve des vampires bien sûr, mais aussi des métamorphes, des sorciers, des nymphes… Toutefois, on n’en apprend que très peu sur les autres créatures car l’intrigue est centrée sur les vampires.

Il existe trois Maisons de vampires à Chicago : les Cadogan – celle d’Ethan- les Navarre et les Grey. Dans chaque Maison, tous les membres ont été transformés par le Maître de la Maison. Chacune de ces Maisons est en perpétuelle concurrence pour savoir qui est la plus puissante, qui est la plus nombreuse, etc. Leur Maître passe d’ailleurs leur temps à signer des accords avec d’autres clans ou espèces au cas où une guerre surgirait.

L’intrigue principale tourne autour d’une série de meurtres dont Merit a bien failli faire partie. L’intrigue est intéressante, bien ficelée et on ne se doute pas une minute du coupable.

Notre pauvre Merit se retrouve donc projetée dans ce monde complexe où elle a beaucoup de mal à trouver ses marques. Il faut dire que les règles des vampires sont nombreuses et complexes. Elles tiennent d’ailleurs toutes dans le Canon, un bouquin aussi gros et aussi rébarbatif que le dictionnaire. Merit fait pas mal de bourdes à ses débuts d’ailleurs et c’est pour cela que j’aime beaucoup sa personnalité. Elle est déterminée, parfois têtue, elle doute beaucoup, mais elle est très attachante !

J’ai également bien aimé Mallory, sa meilleure amie et colocataire. Elle est obsédée par le surnaturel et elle a plein de bons conseils pour aider Merit à s’adapter à sa nouvelle condition.

Passons aux hommes maintenant ! J’ai beaucoup aimé Ethan, même s’il m’a parfois agacé avec ses bonnes manières un peu désuètes et son goût prononcé pour les vêtements chics et de luxe. Mais je lui pardonne aisément ces petits défauts car il m’a fait complètement craquer !

J’ai également bien apprécié Catcher, un sorcier, qui est toujours là pour aider Merit et qui semble être un ami loyal.

Par contre, je n’ai pas vraiment aimé Morgan, un vampire de la Maison de Navarre, car je ne sais pas vraiment que penser de lui. On ne sait pas vraiment à quel bord il appartient même s’il paraît sympathique. Moi il ne m’inspire que de la méfiance.

 

En conclusion, Certaines mettent les dents est une très bonne découverte. On y découvre l’univers des vampires, organisé en Maisons et dirigé par des Maîtres, qui est très intéressant. L’intrigue concerne une série de meurtres : elle est sympathique et prenante. Les personnages sont intéressants et ont une personnalité originale. En bref, ce premier tome laisse présager une suite très prometteuse que je vais me faire un plaisir de suivre ! Je conseille vivement ce livre à tous ceux qui veulent passer un moment sympathique !

Ma note : 8/10.