Catégorie "NIELSEN Jennifer A."
25 décembre 2015 - NIELSEN Jennifer A.    Aucun commentaire

Le royaume de Carthya – T2 : La vengeance de Roden – Jennifer A. NIELSEN

  • Auteur : Jennifer A. NIELSEN
  • Titre : La vengeance de Roden
  • Série : Le royaume de Carthya
  • Traducteur : Vanessa RUBIO-BARREAU
  • Illustrateur : Paul YOUNG
  • Public : jeunesse
  • Edition : Bayard jeunesse
  • Parution : 21 novembre 2014
  • Nombre de pages : 358

La vengeance de Roden

 

Quatrième de couverture

A peine couronné roi, Jaron est menacé dans son propre palais. Son ennemi Roden lui apprend que, dans dix jours, des pirates vont envahir le royaume de Carthya. Le jeune roi convoque immédiatement son assemblée de conseillers qui lui recommandent de fuir et d’aller se cacher pour préserver la paix. Comprenant qu’il ne peut compter sur eux, Jaron décide d’agir seul ! Il charge son fidèle ami Tobias d’occuper le trône pendant son absence, et, sous son ancienne identité, il part en Avénie. En effet, il soupçonne le roi Vargan de s’être allié avec les pirates pour lui prendre son royaume. Il a dans l’idée de rallier les pirates à sa cause… et même de devenir l’un des leurs pour retourner la situation à son avantage !

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Le premier tome m’avait énormément plu, c’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans ce second tome. Bien qu’il ne soit pas aussi addictif que le premier, j’ai bien apprécié cette lecture.

L’intrigue démarre peu après la fin du premier tome. Jaron n’est roi que depuis quelques jours qu’il doit déjà faire face à une tentative d’assassinat et à une guerre imminente. De plus, nombreux sont ceux qui pensent qu’il n’est pas apte à être roi. Bref, aucun repos ne s’annonce pour notre nouveau roi.

J’ai particulièrement apprécié la personnalité de Jaron. Il se retrouve dans des situations impossibles mais avec son insolence et son culot, il parvient à se sortir de situations improbables !

Le roman est très riche en action et en rebondissements, il n’y a pas une seule minute de temps mort. C’est très agréable et palpitant !

J’ai cependant été un peu déçue par le dénouement, qui est à mon goût un peu trop facile et presque improbable. Les quelques lignes de la fin remontent cependant le niveau en annonçant bien d’autres difficultés pour le prochain tome.

En conclusion, ce tome est un peu en-dessous du premier mais reste agréable grâce à un récit très rythme, une intrigue bien ficelée et un personnage principal aussi insolent que courageux. Je déplore simplement que le dénouement soit aussi facile. Le troisième tome est déjà sorti au Québec début 2015. J’attends la sortie française !

Ma note : 8/10.

 

La série « Le royaume de Carthya » :
Le faux prince La vengeance de Roden

 

Challenge Fin de série Challenge Les 170 idées

Au royaume de Carthya – T1 : Le faux prince – Jennifer A. NIELSEN

  • Auteur : Jennifer A. NIELSEN
  • Titre : Le faux prince
  • Série : Le royaume de Carthya
  • Traducteur : Vanessa RUBIO-BARREAU
  • Illustrateur : Paul YOUNG
  • Public : Adolescent
  • Edition : Bayard jeunesse
  • Parution : VO : 2012, VF : 2013
  • Nombre de pages : 374

Le faux prince

Quatrième de couverture

Au royaume de Carthya, le roi Eckbert, son épouse et leur fils aîné Darius, héritier légitime du trône, viennent d’être assassinés. Mais la nouvelle est encore tenue secrète, de peur que le royaume ne sombre dans une guerre civile. Pour tirer profit de la situation, Conner, un membre de la cour, formente un plan : il compte présenter un faux prince, en faisant croire qu’il s’agit du fils cadet, le prince Jaron, disparu en mer quatre ans plus tôt…

Quatre orphelins sont choisis :
Saige, Latamer, Roden, Tobias.
Un seul deviendra prince de Carthya
au terme d’une lutte sans merci !

Une grande aventure épique : complots, conspirations et révélations à couper le souffle !

Mon avis

Je ne connaissais ni l’auteure ni le roman avant qu’il ne me soit très vivement recommandé mes sœurs, dont voici le blog de l’une d’entre elles. Il faut dire qu’elles ne se sont pas trompées : j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman !

L’intrigue se déroule dans le royaume imaginaire de Carthya, à une époque que l’on pourrait qualifier de médiévale. La famille royale a été empoisonnée et la désignation du prochain souverain est sujette à controverse parmi les conseillers de feu le roi. L’un d’entre eux, Conner, imagine un plan : faire passer un orphelin pour le prince cadet, disparu en mer plusieurs années auparavant. Il choisit donc plusieurs orphelins susceptibles de se faire passer pour le prince Jaron et il leur fait subir un programme intensif pour parfaire leur transformation.

Le récit nous est conté du point de vue de Saige, l’un des quatre orphelins sélectionnés par Conner. J’ai trouvé ce choix de narrateur très judicieux car il nous permet de suivre de près la compétition qui s’installe entre les orphelins-princes. La narration est un vrai atout de ce roman car elle nous révèle bien des surprises. L’auteure se joue de nous en nous cachant certaines informations pour mieux laisser éclater la vérité au moment opportun. Je tiens à tirer mon chapeau à Jennifer A. NIELSEN qui a écrit ce roman d’une main de maître sans rien laisser au hasard !

Outre l’écriture très travaillée, j’ai beaucoup apprécié l’intrigue. Au départ, j’ai eu peur car j’ai vu beaucoup de ressemblances avec la série La Sélection et je craignais de relire deux fois la même histoire. Mais finalement, les intrigues se sont révélées très différentes. La compétition entre les jeunes hommes, qui oscille entre amitié et trahison, est vraiment palpitante et le dénouement est des plus captivants et inattendus.

Parlons personnages à présent. J’ai trouvé très agréable de suivre Saige. Il a un caractère bien trempé et ne mâche pas ses mots. Il est courageux, insolent, incontrôlable et intelligent. Bref, c’est un plaisir de vivre à travers ses yeux ses aventures et de frémir ou sourire en même temps que lui. Le roman ne comporte pas tant de pages que ça, mais les personnages ont été construits jusqu’au bout et on a l’impression de les connaître depuis toujours. Chacun a une personnalité différente et très intéressante.

En résumé, ce roman est un sans faute pour moi. Il ne m’a pas fallu 24 heures pour le terminer. La narration est très travaillée et absolument sensationnelle. On va au fond des événements et des personnages. En si peu de pages, ça relève de l’exploit. Bref, j’ai eu un coup de cœur pour ce roman et je le recommande à tous, grand et moins grands, car même si les personnages sont des adolescents, la profondeur de l’intrigue saura passionner aussi les plus grands. Je lirai bien évidemment le tome 2, mais avec un peu d’appréhension. Peut-on vraiment faire un autre roman aussi bon que celui-ci sans en changer les ingrédients ? Ce premier tome aurait largement pu se suffire à lui-même.

Ma note : 9/10.

 

Les livres de la série « Au royaume de Carthya » :
Le faux prince La vengeance de Roden

 

Top 50Un livre lu en une journée