Catégorie "PRICE Lissa"
3 mai 2014 - PRICE Lissa    8 Commentaires

Starters – T2 : Enders – Lissa PRICE

  • Auteur : Lissa PRICE
  • Titre : Enders
  • Série : Starters
  • Traducteur : Cécile ARDILLY
  • Genre : Dystopie
  • Edition : « R » de Robert Laffont
  • Parution : VO : 2013 ; VF : 2013
  • Nombre de pages : 401

Enders

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune organisée par MelM sur Livraddict. Voici les avis des autres participants : StelladeMelM et Cerisia.

Quatrième de couverture

Message spécial du PDG de Prime Destinations à l’attention des Starters :

La location de votre corps a été interrompue.
Mais n’oubliez pas,
je contrôle toujours votre esprit.

Je peux voir à travers vos yeux.
Vous forcer à dire ce que je veux.
Vous pousser à entrer dans n’importe quel lieu.

Alors juste un petit conseil :
ne faites confiance à personne,
même pas à vous-mêmes !

Votre vie m’appartient.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu le premier tome*

J’avais lu le premier tome il y a de ça un moment déjà et je l’avais beaucoup apprécié. C’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans ce second tome.

Nous retrouvons Callie, peu de temps après la fin du tome 1. Les locaux de Prime Destinations détruits et son P-DG, surnommé Le Vieux, en fuite, elle pensait pouvoir mener une vie tranquille auprès de son ami Michael et de Tyler, son petit frère.

Malheureusement, elle va vite découvrir que Le Vieux peut s’inviter dans sa tête pour lui parler et voir tout ce qu’elle voit. Elle découvre même qu’il est capable de transformer la neuropuce des Métals (c’est-à-dire des Starters qui ont une neuropuce) en bombe. Callie se retrouve donc à la merci du Vieux qui menace de faire sauter les puces de Michael et Tyler à tout moment.

L’intrigue s’étant terminée à la fin du premier tome (si on oublie la fuite du Vieux), j’avais un peu peur que l’auteure nous propose un second tome très différent ou bien beaucoup moins intéressant, comme c’est trop souvent le cas pour d’autres séries. Mais heureusement, on ne retrouve pas ce scénario ici et l’auteure a réussi à nous proposer une super intrigue, bien en lien avec celle du premier tome. Toutes mes félicitations car ça n’était pas gagné d’avance !

L’intrigue est très riche et au début, elle part même dans tous les sens. Mais à la fin, tout prend un sens et le dénouement est très bien trouvé. Lissa PRICE a réussi à me surprendre plus d’une fois avec des retournements de situations que personne n’aurait pu imaginer.

Dans ce tome, Lissa PRICE nous parle beaucoup de la technologie futuriste qui permet de transférer un esprit dans un autre corps. C’est quelque chose qui m’a beaucoup intéressée et on voit immédiatement que l’auteure a vraiment bien approfondi son sujet et a su l’exploiter au maximum. Ça participe à la création d’un univers assez différent du nôtre mais très réaliste.

Parlons un peu des personnages à présent. J’ai beaucoup appréciée Callie car c’est une jeune fille très mâture, courageuse et toujours optimiste. C’est un personnage très agréable à suivre car elle a toute les qualités dont on peut rêver, mais dans des proportions judicieusement dosées, ce qui nous permet très facilement de nous identifier à elle.

Quant à Michael, bien qu’il soit auprès de Callie durant les deux tiers du roman, je me souviens à peine de sa présence. Cela pour dire qu’il est assez effacé et que j’ai trouvé son personnage pas assez exploité.

Enfin, je vous parlerai de Hyden, le petit nouveau de ce tome. J’ai immédiatement adoré son personnage et adoré l’alchimie qui s’installe entre Callie et lui. En fait, si j’ai autant aimé ce tome, c’est pour 50% grâce à lui ! C’est un jeune homme qui n’a pas eu une vie facile mais qui a su tiré son épingle du jeu grâce à son courage et son intelligence.

Un dernier mot pour parler de la couverture que je trouve très joliment exécutée. J’aime beaucoup l’arrière-plan « électronique » qui rappelle le monde futuriste dans lequel nous sommes plongés. J’aime aussi le petit clin d’oeil dissimulé dans le front qui semble se décoller et qui suggère que le visage qu’on observe et l’esprit qui l’habite n’appartiennent peut-être pas à la même personne.

En conclusion, j’ai adoré ce second tome qui clôt parfaitement bien le dyptique. L’intrigue est un peu différente de celle du premier, mais elle est parfaitement bien menée et s’inscrit dans la lignée de celle-ci. Au départ, seuls deux tomes étaient prévus, mais j’ai pu voir sur certains forums que l’auteur pourrait reprendre la plume pour un troisième. Si cela était confirmé, j’attendrai avec impatiente de retrouver Callie et ses amis !

Ma note : 9/10.

 

 

La saga « Starters » :
Portrait d'un starter Starters Portrait d'un marshal Enders

 

Les 170 idéesIdée n°19 : quelque chose qui se fabrique (le circuit imprimé)

Challenge Fin de série

2 mai 2014 - PRICE Lissa    Aucun commentaire

Starters – T0,2 : Portrait d’un Marshal – Lissa PRICE

  • Auteur : Lissa PRICE
  • Titre : Portrait d’un Marshal
  • Série : Starters
  • Traducteur : Cécile ARDILLY
  • Illustrateur : Michael WAGNER
  • Genre : Dystopie
  • Edition : « R » de Robert Laffont
  • Parution : VO : 2012 ; VF : 2012
  • Nombre de pages : 51

Portrait d'un marshal

Quatrième de couverture

Les Enders sont-ils tous mauvais ? Pas vraiment… Alors pas d’hésitation, glissez-vous dans la peau de l’un d’entre eux avec Portrait d’un marshal, une nouvelle inédite de Lissa Price, exclusivement en numérique !

Cette nouvelle vous fera découvrir l’univers de la série Starters et permettra aussi aux fans de retrouver tout le talent de l’auteur pour leur plus grand plaisir.

Mon avis

En prévision de ma lecture du tome 2 de la série Starters, j’ai voulu découvrir les deux nouvelles que l’auteure a écrites.

Si la première nouvelle n’apportait pas grand chose et manquait d’intérêt, celle-ci est bien plus captivante puisqu’elle relate une véritable petite enquête, parallèle à celle abordée dans les deux tomes de la saga. Nous nous retrouvons dans la peau d’un marshal qui enquête sur le meurtre de plusieurs starters, dont celui de sa petite fille, Jenny.

J’ai beaucoup apprécié de mieux connaître les marshals, sortes de policiers Enders. Dans le premier tome, ils apparaissent tous comme des agents grincheux et sans cœur qui ne pensent qu’à enfermer les starters orphelins dans des instituts pénitentiaires. Découvrir que l’un d’entre eux est bienveillant m’a beaucoup plu et nous apporte une nouvelle vision de l’univers qui était peut-être trop tranché, avec d’un côté les gentils Starters et de l’autre les méchants Enders.

L’enquête quant à elle est très bien menée, même si elle reste très courte. Le dénouement est inattendu et très bien trouvé.

En conclusion, même si cette nouvelle n’est absolument pas nécessaire pour lire la série, elle vaut le coup d’œil car elle nous permet de réviser la vision que l’on pouvait avoir des marshals et car elle nous permet de passer un bon moment avec une courte enquête sympathique. Il est possible de la télécharger gratuitement sur le site consacré à la saga : ici. Une troisième nouvelle sera bientôt disponible et j’ai hâte de voir ce qu’elle nous réservera.

Ma note : 8,5/10.

 

La saga « Starters » :
Portrait d'un starterStartersPortrait d'un marshalEnders

 

Challenge Fin de série

1 mai 2014 - PRICE Lissa    2 Commentaires

Starters – T0,1 : Portrait d’un Starter – Lissa PRICE

  • Auteur : Lissa PRICE
  • Titre : Portrait d’un Starter
  • Série : Starters
  • Traducteur : Aude LEMOINE
  • Illustrateur : Michael WAGNER
  • Genre : Dystopie
  • Edition : « R » de Robert Laffont
  • Parution : VO : 2012 ; VF : 2012
  • Nombre de pages : 21

Portrait d'un starter

Quatrième de couverture

Une nouvelle exclusive pour découvrir l’univers de la série événement STARTERS, la nouvelle étoile noire de la dystopie.

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps…

Mon avis

Je me suis inscrite à une lecture commune pour Enders, le tome 2 de cette série. Mais comme ma lecture du tome 1 commençait à dater, j’ai voulu d’abord lire les deux nouvelles de la série pour me remettre l’histoire en tête.

« Portrait d’un starter » est une courte nouvelle qui se situe en prélude du premier tome de la saga. C’est Michael, le meilleur ami de Callie, qui en est le narrateur. J’ai trouvé très agréable de voir les choses à travers ses yeux car bien que présent dans le tome 1, on n’en sait pas beaucoup sur lui.

Pour ceux qui, comme moi, lisent cette nouvelle après le premier tome, elle n’a que très moyennement d’intérêt car elle n’apporte rien de nouveau si ce n’est de mieux comprendre la couverture de Starters et de découvrir les pensées de Michael.

Par contre, pour ceux qui n’ont pas encore lu le premier tome, ce petit prélude aura plus d’intérêt car il vous permettra de découvrir les personnages principaux et l’univers de la saga. À mon sens, elle n’est toutefois absolument pas indispensable pour comprendre la série.

En conclusion, c’est un avis très court que je vous propose, mais la nouvelle était tout aussi courte ! « Portrait d’un starter » est un prélude sympathique au premier tome et qui m’a permis de me replonger en douceur dans la saga. Cette nouvelle est téléchargeable gratuitement sur le site de la saga : ici.

Ma note : 8/10.

 

La saga « Starters » :
Portrait d'un starter Starters Portrait d'un marshal Enders

 

Challenge Fin de série

4 septembre 2012 - PRICE Lissa    2 Commentaires

Starters – Lissa PRICE

  • Auteur : Lissa PRICE
  • Titre : Starters
  • Série : Starters (2 tomes sont prévus)
  • Genre : Dystopie
  • Edition : R de Robert Laffont
  • Parution : 2012
  • Nombre de pages : 449

Quatrième de couverture

Vous rêvez d’une nouvelle jeunesse ? Devenez quelqu’un d’autre.

Règles s’appliquant à la clientèle de Prime Destination :
1- N’oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d’une jeune personne
2- Il vous est strictement interdit de le modifier ou de le blesser
3- Toute activité illicite entraînera l’annulation de votre contrat

Le corps que vous avez loué nous appartient.

Mon avis

Avant de parler de l’histoire en elle-même, je voudrai parler de la couverture que je trouve sublime. J’aime beaucoup l’œil bleu qui ressort sur l’image à dominante grise et j’aime beaucoup le décor « électronique » à l’arrière-plan.

Pour revenir au roman, l’histoire se passe dans le futur : la guerre des spores a éclaté et seuls les enfants – les Starters – et les personnes âgées – les Enders – qui ont été vaccinés en premier, ont survécu à l’épidémie que la guerre a provoquée. Après la guerre, les Enders vivent dans le luxe : ils ont travaillé et gagné de l’argent toute leur vie. Alors que les Starters, pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir encore des grands-parents vivants, doivent se résoudre à vivre dans la rue, dans la plus grande pauvreté.

Le décor posé par l’auteur est tout de suite très attirant et intéressant car il offre plein de possibilités. Je regrette seulement que les causes de cette guerre des spores ne nous aient pas été expliquées plus en détails. Mais c’est le seul reproche que je puisse faire au livre car il est tout simplement addictif !

Callie, une jeune fille de 16 ans, vit avec son petit frère, qui est malade, et son ami Mickael dans le plus grand dénuement. Ils doivent se résoudre à squatter des immeubles désaffectés. Mais un jour, Callie entend parler de Prime Destination, un organisme qui recherche des adolescents pour louer leur corps à des Enders fortunés qui rêvent de retrouver leur jeunesse pour une courte période. A la clef, le Starter reçoit une grosse somme d’argent. Même si Callie se doute que cette location n’est pas sans danger, elle n’a pas d’autre choix pour sauver son petit frère.

Mais comme vous l’imaginez, la location ne va pas se passer tout à fait comme elle aurait dû !

Au départ, cette histoire m’a fait penser aux Âmes vagabondes de Stephenie MEYER : une héroïne qui protège son petit frère et qui doit partager son corps avec une autre. Mais les ressemblances s’arrêtent ici et cette histoire est complètement innovante.

Les personnages sont très réussis. J’ai particulièrement aimé Callie qui est déterminée à faire sortir son frère de cette situation terrible. Elle est très touchante, mais aussi forte et courageuse.

J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Mickael. Il est assez impulsif et il est en permanence tiraillé entre plusieurs décisions.

L’intrigue est très intéressante et complexe. Callie va de surprise en surprise et on se demande jusqu’à la fin comment elle va se sortir de ce pétrin. J’avais deviné une partie du dénouement dès le milieu du roman, mais ça n’a en rien gâché la lecture car la résolution est en réalité bien plus complexe que ce que mon petit cerveau aurait pu imaginé !

La plume de l’auteure est fluide et agréable. Elle parvient à nous faire ressentir avec justesse les émotions de Callie et à donner un récit parfois très triste et injuste qui saura forcément vous faire réagir.

 

En conclusion, ce roman est un parfait coup de cœur et il n’a aucun défaut : une couverture à tomber par terre ; des personnages intéressants et attachants ; un univers futuriste qui offre de nombreuses possibilités ; et une histoire très originale qui sera incapable de vous laissez de marbre ! Donc si vous ne connaissez pas encore ce livre ou si vous hésitez encore à l’ouvrir, n’attendez plus une seule seconde et lancez-vous dans l’aventure ! Quant à moi, je trépigne d’impatience en attendant le tome suivant, qui s’appellera « Enders » !

Ma note : 9/10.

Voici le trailer :