Catégorie "SAINTCROW Lilith"
17 juillet 2012 - SAINTCROW Lilith    Aucun commentaire

Une aventure de Jill Kismet – Tome 1 : Mission Nocturne – Lilith SAINTCROW

  • Auteur : Lilith SAINTCROW
  • Titre : Mission Nocturne – Tome 1
  • Série : Une aventure de Jill Kismet (6 tomes actuellement dont 2 en français)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Orbit
  • Parution : VO : 2008, VF : 2011
  • Nombre de pages : 285

Quatrième de couverture

Mon nom est Jill Kismet.

Spécialiste en trucs surnaturels. Exterminatrice d’esprits malfaisants. Tueuse de démons. Tout le monde ne supporte pas la nuit et ses créatures, mais je ne suis pas tout le monde. Mon passé m’a beaucoup appris sur les ténèbres, et j’ai été entraînée par le meilleur. Les villes ont besoin de personnes comme nous, qui font des choses que même les flics refusent de faire, quand la nuit est tombée…

Bienvenue dans mon univers.

Mon avis

Lilith SAINTCROW est l’une des auteurs phare de la bit-lit et j’avais hâte de découvrir sa plume. Mais une fois la dernière page du livre refermée, j’ai été plutôt déçue par ce que j’y ai trouvé. Avant que je ne m’explique plus longuement, je vais vous parler un peu de l’histoire (pas vraiment pour vous mettre l’eau à la bouche, mais bon…).

Jill Kismet est une chasseuse de créatures de la nuit. Elle travaille en lien avec les policiers et entre en action quand ceux-ci sont mettent le doigt sur des phénomènes paranormaux. Jill lutte donc contre des Infernaux, des Pactisants, des Arkeus, des Garous solitaires… bref une faune assez nombreuse et variée ! Cet univers avait les ingrédients pour être intéressant mais l’auteure nous balance des noms de créatures inconnues sans nous expliquer vraiment ce qu’elles sont, ni à quoi elles ressemblent, ni comment elles vivent… J’ai donc trouvé que l’univers n’était pas assez développé.

Dans ce premier tome, Jill mène une enquête sur une série de meurtres plutôt inhabituels car elle se trouve dans l’incapacité à reconnaître quelle créature aurait pu commettre de tels meurtres.

Cette intrigue avait tout ce qu’il fallait pour donner quelque chose de bien mais au final, l’auteure a fait quelque chose d’assez plat. Il n’y a pas de réelle surprise quand on découvre le pot aux roses : j’avais deviné ce qu’il allait se passer et cela n’a rien de très original ou intéressant.

Jill a été entraînée par son maître Mikhail, aujourd’hui mort, mais qui était considéré comme le meilleur dans ce domaine. Le lecteur est donc amené à se poser des questions sur les circonstances de sa mort puisque Jill n’arrête pas d’y penser sans jamais nous donner la cause exacte. On s’attend à quelque chose d’un peu tordu et entouré de mystère, mais encore une fois… rien ! Je ne comprends pas pourquoi l’auteure a cherché à maintenir autant de suspens autour de cet événement puisqu’il n’y a pas grand-chose à découvrir. Donc au niveau intrigue, j’ai été pas mal déçue.

Les personnages auraient pu rattraper le niveau, mais malheureusement, je n’ai absolument pas réussi à rentrer dans la peau de Jill. C’est une combattante qui ne dort jamais et qui se retrouve à deux doigts de mourir au moins 15 fois en moins de 300 pages. Et elle court toujours aussi vite alors qu’il lui manque 10 litres de sang. Elle n’a pas réussi à provoquer chez mois de l’admiration pour son courage ou de la compassion pour ses mésaventures, elle paraît trop inhumaine pour cela.

Il y a aussi le personnage de Saul. Bien qu’il ne soit pas extra, c’est de loin celui que j’ai préféré dans le livre. Il est dommage qu’il soit si peu présent.

Parlons un peu à présent de la plume de l’auteure. Lilith SAINTCROW se répète énormément je trouve. Par exemple, Jill entre dans un hôpital et sent une odeur de désinfectant (information pas très utile entre parenthèses…). L’auteure va nous re-décrire cette odeur à plusieurs reprises dans les pages qui suivent alors qu’elle n’apporte strictement rien à l’intrigue. Ce défaut se retrouve à plusieurs autres endroits avec plusieurs autres détails du même genre.

Un autre petit défaut, les dialogues sont entrecoupés de très longues descriptions de l’état d’esprit des personnages, ce qui fait qu’à certains moments, on ne sait plus qui parle, ou bien on ne sait plus ce que le personnage précédent a dit. On est sans cesse obligés de revenir plus haut pour comprendre.

En conclusion, je n’ai pas vraiment apprécié cette lecture et ma critique est somme toute assez négative, mais ce livre a quand même des qualités que d’autres seront mieux apprécier que moi. Je tenterai sûrement de lire le second tome ou un autre roman de Lilith SAINTCROW car je ne veux pas dénigrer une auteure ou une série pour un seul livre. J’espère que ma prochaine lecture de cette auteure saura me surprendre.

Ma note : 6,5/10