Catégorie "SELZER Adam"
26 avril 2015 - SELZER Adam    Aucun commentaire

J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré) – Adam SELZER

  • Auteur : Adam SELZER
  • Titre : J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré)
  • Traducteur : Cécile MORAN
  • Illustrateur : Alex CAO
  • Public : Adolescent
  • Edition : Albin Michel Wiz
  • Parution : VO : 2010 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 240

J'ai embrassé un zombie

Quatrième de couverture

Alley accable de sarcasmes les filles qui rêvent de sortir avec des vampires, zombies et autres loups-garous. Elle, elle n’est pas comme ça. La preuve, elle sort avec l’irrésistible Doug, chanteur dans un groupe de rock. D’accord, elle ne le voit que le soir, d’accord, il boit un sirop bizarre toutes les quatre heures à cause d’une étrange maladie, mais qu’importe, elle est amoureuse. Lorsqu’elle découvre que c’est un zombie, elle est furieuse. Car sortir avec un garçon déjà mort pose de nombreux problèmes…

Mon avis

Ce bouquin était dans ma PAL depuis plusieurs années. Il me faisait envie mais je n’avais jamais pris le temps de le lire jusque-là.

Nous suivons Alley, une lycéenne qui vit à notre époque, mais dans un monde où les vampires et les zombies ont fait leur coming-out quelques années auparavant. S’habiller gothique et sortir avec des non-morts est devenu hyper tendance pour les jeunes de son âge. Mais Alley n’est absolument pas de cet avis et préfère les petits copains bien vivants.

L’univers créé par l’auteur est finalement assez classique : des créatures surnaturelles qui font leur coming-out car elles ont trouvé des substituts alimentaires sans conséquence pour les humains. De ce fait, j’étais en territoire connu, si on peut dire, et j’ai très rapidement réussi à m’immerger dans cet univers.

Le personnage d’Alley est très marrant de part son opposition à la mode des non-morts. Elle est également l’une des rédactrices du journal du lycée et la manière dont elle fait la satire de tous les sujets qu’on lui donne m’a beaucoup amusée. C’est une jeune fille qui n’a pas la langue dans sa poche et qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense.

Sa vie bascule le jour où elle croise Doug, un adolescent de son âge pour qui elle a le coup de foudre. Malheureusement, il n’est pas tout-à-fait celui qu’elle espérait ! Le style comique de ce roman m’a énormément plu. Tout y est décalé ou exagéré. Bref, c’est une lecture faite pour nous détendre et nous faire sourire. Le titre et la couverture annoncent clairement ce à quoi on devait s’attendre !

J’ai cependant été surprise par l’épilogue, qui va à contre-courant du reste du roman. L’auteur nous propose une conclusion bien plus mature et plus sérieuse que le début du roman. J’ai beaucoup apprécié cet épilogue qui illustre parfaitement la folie de la jeunesse et l’amour qui rend aveugle.

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié ce roman qui parvient à mélanger avec subtilité l’amour et les zombies, l’humour et la mort. Bref, c’est un roman tout petit, mais qui contient finalement beaucoup d’éléments. L’intrigue peut paraître un peu simpliste, mais la véritable richesse de ce roman réside dans l’épilogue. Bref, c’est une lecture détente pas si détente, mais que je recommande vivement !

Ma note : 8,5/10.

 

Chasse aux vampires

Top 50

Mystery World 2015 : Zombie