Catégorie "SHOWALTER Gena"
8 avril 2019 - SHOWALTER Gena    Aucun commentaire

Chasseuses d’aliens – T4 : Noire passion – Gena SHOWALTER

  • Auteur : Gena SHOWALTER
  • Titre : Noire passion
  • Série : Chasseuses d’aliens
  • Traducteur : Lionel EVRARD
  • Illustration : 101dalmatians
  • Edition : J’ai lu (Crépuscule)
  • Parution : 22 mai 2013
  • Nombre de pages : 408

Quatrième de couverture

Quatre-vingts ans après la guerre qui a opposé les humains aux aliens, Bride McKells retrouve un monde méconnaissable. Autrefois pourchassée, il semblerait aujourd’hui qu’on fuie à son approche. Or s’il y a une leçon que la jeune vampire a retenue, c’est qu’il vaut mieux être redoutée que traquée. Seule, Bride erre dans les rues de New Chicago à la recherche des siens. Est-elle la dernière de son espèce ? Devyn, le roi des Targons, a la réponse à sa question. Guerrier, séducteur-né, il ne fait pas mystère de l’attirance qu’il a pour elle. Mais Bride ignore encore à quel point il peut lui être dangereux…

Mon avis

J’ai été heureuse de voir que nous retrouvions Devyn, le roi des Targons, comme personnage principal de ce quatrième tome. Nous avions fait la connaissance de ce coureur de jupons invétéré dans le tome 2. Sa confiance excessive en lui et en sa faculté à plaire aux femmes m’avait fait sourire. Je m’étais imaginé que ce n’était qu’une façade qu’il laissait voir de lui et que son histoire allait donc être très intéressante. Malheureusement, j’ai rapidement déchanté…

Premièrement, c’est dès le chapitre 2 que nous apprenons tout son passé. Donc question suspens, il faudra repasser. Et deuxièmement, ce que je pensais être une façade n’en est pas une : il croit vraiment qu’il est totalement irrésistible et que tout le monde finira par lui céder. Dans le domaine de la mégalomanie, on ne fait pas mieux. J’ai donc trouvé les premiers chapitres plutôt lourds. Mais heureusement, il gagne en modestie au fil des chapitres et il devient plus facile à supporter !

Sa dulcinée est un personnage que nous rencontrons pour la première fois : Bride, une vampire. J’ai été un peu déçue de découvrir sa nature : l’originalité de cette série était justement de se différencier des autres en ne traitant ni des vampires ni des loups-garous. Nous voilà donc retombés dans du classique. Mais ce n’est pas pour autant que c’était inintéressant car la mythologie du vampire dans ce tome est un peu différente de celles qu’on voit habituellement. J’ai beaucoup apprécié la personnalité de Bride, qui est modeste, mesurée et réfléchie.

La romance est bien amenée, comme d’habitude, et est agréable, même si elle reste assez caricaturale. L’intrigue surnaturelle est un peu moins étoffée dans ce tome : la quête de Bride sur ses origines passe devant. J’espère qu’elle reprendra avec un peu plus d’intensité dans le prochain tome.

En résumé, j’ai trouvé ce tome un peu moins bien que les deux précédents pour les raisons citées au-dessus. Il reste cependant une lecture agréable et divertissante. Je prévois de lire la suite très prochainement.

Ma note : 7,5/10.

La série Chasseuses d’aliens :

6 avril 2019 - SHOWALTER Gena    Aucun commentaire

Chasseuses d’aliens – T3 : Mortelle étreinte – Gena SHOWALTER

  • Auteur : Gena SHOWALTER
  • Titre : Mortelle étreinte
  • Série : Chasseuses d’aliens
  • Traducteur : Lionel EVRARD
  • Illustration : Marcus RANUM
  • Edition : J’ai lu (Crépuscule)
  • Parution : 16 janvier 2013
  • Nombre de pages : 374

Quatrième de couverture

 

Née dans un laboratoire, Mishka est dotée de superpouvoirs qui font d’elle une tueuse redoutable à la merci de son maître, qui a sur elle le droit de vie ou de mort. Quand l’ordre lui est donné d’enlever Jaxon Tremain, un agent chasseur d’aliens, afin de lui soutirer des informations sur un virus ravageur, Mishka croit s’engager dans une mission de routine. Or, non seulement Jaxon fait preuve d’une résistance hallucinante, mais il éveille en elle des pulsions torrides, incontrôlables. Et aussi l’espoir insensé que, peut-être, il pourrait la sauver de l’esclavage…

 

Mon avis

Comme pour le tome précédent, j’ai beaucoup apprécié le couple principal. Nous avions pu brièvement découvrir Jaxon dans le tome 1 puisqu’il s’agit de l’un de ses partenaires à l’A.I.R. J’ai apprécié sa personnalité : il est décidé et courageux, et les épreuves qu’il va traverser en aurait ébranlé bien d’autres.

J’ai également adoré Mishka, une hybride créée en laboratoire à partir de plusieurs ADN humains et aliens pour être le soldat parfait. Elle souffre de sa condition puisqu’elle n’est rien d’autre que l’esclave de son maître, contrainte par une puce de faire tout ce qu’il lui ordonnera.

La rencontre entre les deux personnages est explosive car tous deux ont un fort caractère. La romance se met en place finement et les obstacles qu’ils auront à franchir m’ont tenue en haleine tout au long du roman.

J’ai beaucoup apprécié que ce tome face le lien entre les deux tomes précédents. J’ai retrouvé avec plaisir les couples précédents, surtout Eden et Lucius, je l’avoue !

L’intrigue surnaturelle est peut-être un peu moins recherchée que dans les tomes précédents, mais elle n’en demeure pas moins inintéressante : Jaxon et Mishka enquêtent sur les Schön, des aliens récemment arrivés sur Terre, encore inconnus de tous, et qui n’ont pas l’air d’être inoffensifs.

En résumé, ce tome m’a beaucoup plu, autant que le tome 2. J’espère que la série se maintiendra à ce niveau car je compte bien poursuivre très prochainement avec le tome suivant.

Ma note : 8/10.

La série Chasseuses d’aliens :

31 mars 2019 - SHOWALTER Gena    Aucun commentaire

Chasseuses d’aliens – T2 : Eden en enfer – Gena SHOWALTER

  • Auteur : Gena SHOWALTER
  • Titre : Eden en enfer
  • Série : Chasseuses d’aliens
  • Traducteur : Nellie D’ARVOR
  • Edition : J’ai lu (Crépuscule)
  • Parution : 5 décembre 2012
  • Nombre de pages : 320

Quatrième de couverture

Eden Black, de la race des Raka, n’a besoin de personne pour sauver le monde. Certes, sa dernière mission, de la plus haute importance, a été un fiasco. Non seulement elle n’a pas réussi à éliminer cette racaille d’EenLi, un esclavagiste sans scrupule, mais elle n’a surtout pas su localiser les portails qu’utilisent les aliens pour envahir la planète. D’autant qu’elle a failli y laisser sa peau. Enfin de là à ce que son patron lui colle Lucius Adaire comme coéquipier… Il a beau ressembler à un Titan, elle déteste cet humain arrogant, prétentieux et terriblement séduisant.

Mon avis

Le premier tome m’avait plu, mais sans plus. Celui-ci, en revanche, je l’ai largement préféré, principalement en raison de la romance, qui est menée avec plus de finesse. En effet, ce n’est pas le coup de foudre au premier regard, au contraire ! Eden commence par détester Lucius, le coéquipier qui lui a été imposé alors qu’elle est parfaitement capable de se débrouiller seule. Les sentiments des personnages et leur évolution au cours du roman m’ont semblé plus forts et plus travaillés que dans le tome précédent.

L’univers est toujours aussi plaisant, nous découvrons de nouvelles races d’aliens, avec des pouvoirs différents. L’histoire se passe dans le futur, j’ai beaucoup aimé découvrir les différences d’avec notre monde : les voitures à conduite autonome, les douches sèches – l’eau étant devenue une denrée trop rare pour la gaspiller, les armes… Mais ces références au futur restent en nombre restreint, j’aurai aimé que ce domaine soit plus développé.

J’ai été surprise de ne trouver aucun lien entre ce tome et celui d’avant. Certes, c’est le même monde et on nous parle toujours de l’A.I.R., mais Eden et Lucius ne semblent pas connaître Mia et Kyrin, les héros du tome 1. On pourrait lire le 2 avant le 1, ça ne nous empêcherait pas pour autant de suivre. Je suis peut-être trop habituée aux sagas du type Minuit ou La confrérie de la dague noire où l’on connaît déjà les personnages des tomes suivants, mais j’ai été un peu déçue.

L’intrigue qui évolue en parallèle de la romance est intéressante et bien menée : Eden est sur la piste d’un alien qui enlève et séquestre des femmes humaines avant de les vendre comme esclaves. Certaines révélations étaient malheureusement très prévisibles, mais ça n’a pas pour autant gâcher mon plaisir.

J’ai préféré ce deuxième tome au premier, je poursuis donc la saga en espérant que la suite reste au niveau de celui-ci.

Ma note : 8/10.

La série Chasseuses d’aliens :

29 mars 2019 - SHOWALTER Gena    Aucun commentaire

Chasseuses d’aliens – T1 : Fatal rendez-vous – Gena SHOWALTER

  • Titre : Fatal rendez-vous
  • Auteur : Gena SHOWALTER
  • Série : Chasseuses d’aliens
  • Traducteur : Nellie D’ARVOR
  • Illustration : Andrey KISELEV
  • Edition : J’ai lu (Crépuscule)
  • Parution : 7 novembre 2012
  • Nombre de pages : 314

Quatrième de couverture

Traqueuse d’aliens aux méthodes musclées, Mia Snow appartient à une brigade d’élite qui tente d’imposer la loi humaine aux hordes sauvages débarquées à New Chicago. Lors d’une enquête, son coéquipier est grièvement blessé. Une seule personne peut le sauver : Kyrin, un Arcadien, la plus redoutable des races aliens. En échange, ce dernier exige d’elle qu’elle trahisse les siens. Tiraillée entre son devoir et l’attraction irrésistible qui la lie au dangereux Kyrin, Mia fera-t-elle le bon choix ?

Mon avis

Un peu de nouveauté dans le monde de la bit-lit : des aliens ! Je ne savais pas tellement à quoi m’attendre au premier abord, j’étais à la fois un peu réticente, mais aussi impatiente de les découvrir ! Et je n’ai finalement pas été déçue : on apprend à connaître plusieurs races différentes et on comprend que bien d’autres seront à découvrir dans les prochains tomes.

Cette série se passe dans le futur, après que des aliens venus de différentes planètes ont envahi la Terre. L’agence A.I.R., dont fait partie notre héroïne, Mia, lutte contre les aliens qui ne respectent pas les règles. Les pages de ce roman se partagent donc entre romance et enquête policière surnaturelle, sur un rythme plutôt bien équilibré.

Ce premier tome s’est laissé lire sans trop forcer, mais il ne restera pas non plus dans les annales pour ma part. En effet, si j’ai d’abord été plutôt séduite par le caractère fort de l’héroïne, elle m’a rapidement agacée, se servant de ses poings un peu trop souvent à mon goût. Par ailleurs, l’intrigue a vraiment un goût de réchauffé : les révélations sur le passé de Mia étaient à peine surprenantes car trop clichées. Par ailleurs, Kyrin, l’heureux élu dans le cœur de Mia, ne m’a pas fait une très forte impression : il m’a semblé un peu fade, un peu trop « mou » par rapport à Mia. Je lirais quand même la suite, en espérant que le couple suivant soit plus accrocheur et que l’univers décrit par l’auteur soit toujours aussi intéressant.

Ma note : 7,5/10.

La série Chasseuses d’aliens :