Catégorie "VAUGHN Carrie"
16 août 2014 - VAUGHN Carrie    2 Commentaires

Kitty Norville – T3 : Vacances sanglantes – Carrie VAUGHN

  • Auteur : Carrie VAUGHN
  • Titre : Vacances sanglantes
  • Série : Kitty Norville
  • Traducteur : Paola APPELIUS
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Pygmalion Darklight
  • Parution : VO : 2007 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 353

Vacances sanglantes

Quatrième de couverture

« Et je l’ai vu, écartelé, là, sous mes yeux. Le lapin gisait, la tête rejetée en arrière, la fourrure de sa gorge assombrie, poisseuse, lacérée. J’ai froncé le nez, narines palpitantes. Je… la Louve… sentait l’odeur du sang. J’ai ouvert la porte un peu plus grand pour regarder dehors. Une croix ensanglantée était dessinée sur ma porte ».

Après avoir fait mon coming out en direct à la radio en révélant au monde que j’étais un loup-garou et, après avoir risqué ma vie en témoignant devant le Sénat, je méritais bien quelques jours de vacances, non ? Comme on ne voulait pas me lâcher, j’ai prétexté un bouquin à écrire, mon autobiographie en quelque sorte. Et me voici tranquille au cœur des montagnes du Colorado. Tout ce que je veux, c’est un peu de paix. Est-ce trop demander ? Sûrement puisque quelqu’un dépose devant ma porte les dépouilles de petits animaux mutilés… Convivial. Mais, lorsque Cormac débarque avec Ben parce que ce dernier vient d’être mordu par un lycanthrope, je peux définitivement dire adieu à mes vacances !

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les premiers tomes !*

Le deuxième tome m’avait plutôt déçue, j’appréhendais donc de découvrir ce troisième tome. Est-ce qu’il aura les ingrédients qui m’ont séduit dans le premier tome ou sera-t-il aussi décevant que le deuxième ? Au final, ce tome est même encore meilleur que le premier et frôle le coup de cœur (la faute à la fin que j’ai trouvée un peu longue) !

Après les événements du sénat, Kitty a envie de prendre des vacances pour réfléchir et écrire son autobiographie. Elle s’isole donc dans un chalet au cœur des bois. Malheureusement pour elle, ses vacances sont vite troublées par des animaux morts qu’elle retrouve sur son pallier et par Cormac qui débarque avec Ben, mordu par un loup-garou qui lui a inoculé la lycanthropie.

Dans le tome précédent, je me plaignais de la lenteur de l’action. Dans celui-ci, l’action ne manque pas et notre pauvre Kitty ne peut se reposer une seule seconde avec toutes les embûches qui se dressent sur sa route. De plus, finies les intrigues politiques ou juridiques ! Dans ce tome, on se concentre sur le fait d’être loup-garou.

Je regrettais aussi que Cormac soit si peu présent dans le tome précédent. Dans celui-ci, il est présent dans quasiment chaque chapitre. Et chacune de ses apparitions est plus croustillante que les précédentes. Je suis complètement sous son charme !

Jusque-là, Ben O’Farrell, l’avocat de Kitty, manquait de personnalité et d’originalité. Avec sa transformation en loup, il prend l’importante qui lui manquait. On le redécouvre sous un autre visage très intéressant !

Kitty est un peu différente dans ce tome. Les événements précédents l’ont marquée et elle est bien plus fragile. Sa relation avec les deux hommes prend un tournant des plus inattendus et j’ai beaucoup aimé être surprise ainsi ! J’ai beaucoup apprécié la dimension sentimentale de ce tome.

En ce qui concerne l’univers de la série, j’ai beaucoup apprécié son élargissement : on rencontre des porteurs de peau et plusieurs patriciens de la magie, bonne ou mauvaise.

La fin de ce tome est un peu plus lente et comporte un petit peu moins d’action, ce que j’ai trouvé dommage. Mais c’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur les porteurs de peau et surtout sur le passé de Cormac, donc au final, ça passe bien !

En conclusion, Vacances sanglantes est le meilleur tome de la série pour l’instant. Les personnages sont bien plus intéressants et il y a beaucoup d’action. J’adorerai pouvoir lire la suite, mais la publication en français de la série semble s’être interrompue… Je ne serais pas capable de lire la suite en anglais, alors pitié, traduisez la suite !!!

Ma note : 8,5/10.

 

La saga « Kitty Norville » :
Kitty et les ondes de minuit Kitty au Capitole Vacances sanglantes

 

Les 170 idées Idée n°51 : l’entrée d’une maison

Challenge Fin de série

31 juillet 2014 - VAUGHN Carrie    Aucun commentaire

Kitty Norville – T2 : Kitty au Capitole – Carrie VAUGHN

  • Auteur : Carrie VAUGHN
  • Titre : Kitty au Capitole
  • Série : Kitty Norville
  • Traducteur : Paola APPELIUS
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Pygmalion Darklight
  • Parution : VO : 2006 ; VF : 2011
  • Nombre de pages: 384

Kitty au Capitole

Quatrième de couverture

« — Allô ?
— Kitty. C’est Ben.
J’ai grogné. Ben O’Farrell était mon avocat. Futé comme un renard et pas vraiment recommandable. Il avait accepté de me représenter, après tout.
— Je suis heureux de t’entendre aussi.
— N’y vois rien de personnel Ben, mais chaque fois que tu m’appelles, c’est pour m’annoncer des mauvaises nouvelles.
— Tu es citée à comparaître devant le Sénat.
Le Sénat ? Une citation à comparaître ? Comme Joseph McCarthy et la liste noire de Hollywood ? Comme dans l’affaire de l’Irangate ? Mon cerveau s’était immédiatement bloqué.
— Quoi ? »

Lorsqu’on est devenue célèbre grâce à une émission de radio — et loup-garou, accessoirement — , on préfère être entendue plutôt que vue, vous me comprenez certainement. Mais voilà, maintenant que j’ai été invitée à témoigner devant le Sénat sans aucun moyen d’y échapper, mon visage a été retransmis sur tous les écrans de télévision du pays. Comme si je n’avais pas suffisamment d’ennemis ! Parmi les nouveaux venus, la reine vampire de la ville et un député plus que religieux… Mes ennuis ne font que commencer…

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome !*

Sitôt le premier tome fini, j’ai enchaîné avec ce deuxième tome. Malheureusement, il est loin d’être à la hauteur du premier. Je me suis vraiment ennuyée et il m’a d’ailleurs fallu un mois pour le lire alors que j’avais dévoré très rapidement le premier tome.

Depuis que Kitty a dû avouer sa véritable identité de loup-garou dans son émission Les Ondes de Minuit, le monde s’interroge sur l’existence des créatures surnaturelles et sur leur dangerosité. Elle est donc conviée à participer à des auditions devant le Sénat pour témoigner de sa vie en tant que loup-garou.

L’intrigue principale sur le Sénat n’a pas vraiment su m’emballer. Kitty se contente d’assister à des auditions et l’action m’a cruellement manqué. L’auteure ne nous sert que du blabla politique. De plus, le suspens est loin d’être très développé et on subit plus qu’autre chose les auditions qui sont longues à mourir.

Au milieu du livre, Kitty résout une intrigue secondaire qui avait été développée dans le premier tome. J’ai trouvé bizarre que ça arrive au milieu. Du coup, lors de la seconde moitié du livre, le suspens retombe et on recommence à s’ennuyer avant d’arriver au dénouement final qui permet un peu plus d’action.

J’ai été très déçue de voir que Cormac joue un si petit rôle dans ce tome. Je m’étais beaucoup entichée de ce personnage dans le premier tome et je rêvais qu’il prenne une place plus importante dans l’intrigue. J’ai malheureusement dû déchanter rapidement.

Je n’ai cité que des défauts jusque-là, mais ce second tome comporte tout de même quelques bons points. J’aime beaucoup la personnalité de Kitty. Elle est réservée et discrète, elle est honnête, mais elle sait aussi se montrer courageuse et forte quand il le faut. Ces trois qualités en font un personnage auquel j’ai facilement pu m’identifier et dont il est très agréable de suivre les aventures.

Je ne peux m’empêcher de reparler de Cormac, le tueur à gages ! Malgré ses apparitions bien trop rares et bien trop courtes, je l’apprécie toujours autant. C’est un personnage difficile à comprendre et toujours mystérieux. On devine qu’il a encore beaucoup de secret à nous dévoiler.

Enfin, je finirai avec les personnages en parlant de Ben O’Farrell, l’avocat de Kitty. Il prend une place très importante dans ce tome puisqu’il seconde Kitty lors des auditions. C’est un homme droit et en qui Kitty peut avoir confiance. C’est un très bon ami pour elle. Mais je le trouve un peu trop plat et sans intérêt pour pouvoir vraiment m’attacher à lui. J’aurai aimé que sa personnalité soit plus recherchée.

Sinon, j’ai beaucoup aimé en connaître un peu plus sur les vampires, notamment par le biais d’Alette, la maîtresse des vampires de Washington, qui héberge notre héroïne lors de son séjour dans la ville. L’univers très simple du premier tome, partagé entre des loups-garous et des vampires s’élargit peu à peu puisqu’on fait la connaissance dans ce tome d’un jaguar-garou et même d’un lutin ! Bref, cet univers est sympathique et j’espère qu’il continuera à s’élargir dans les prochains tomes.

En conclusion, mon avis est assez mitigé en ce qui concerne ce deuxième tome. J’ai eu plaisir à retrouver tous les personnages, mais l’intrigue est vraiment trop lente et manque cruellement d’action. Je compte quand même poursuivre la saga, en espérant que le troisième tome sera meilleur, comme l’avait été le premier.

Ma note : 7/10.

 

La saga « Kitty Norville » :
Kitty et les ondes de minuit   Kitty au Capitole   Vacances sanglantes

 

Les 170 idées Idée 73 : quelque chose de nouveau ou un endroit que vous découvrez pour la première fois (le Capitole)

Challenge Fin de série

30 juin 2014 - VAUGHN Carrie    2 Commentaires

Kitty Norville – T1 : Kitty et les Ondes de minuit – Carrie VAUGHN

  • Auteur : Carrie VAUGHN
  • Titre : Kitty et les Ondes de minuit
  • Série : Kitty Norville
  • Traducteur : Paola APPELIUS
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Pygmalion Darklight
  • Parution : VO : 2005 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 303

Kitty et les ondes de minuit

Quatrième de couverture

« – Bonne nuit, Denver. C’est Kitty qui vous parle sur K-NOB. Il est minuit, c’est l’heure du crime et je m’ennuie. Je vais donc vous saouler de blabla jusqu’à ce qu’un auditeur appelle.
À ma grande surprise, ça a tout de suite sonné. Cool. Je n’aurais pas à mendier.
– Est-ce que tu crois aux vampires ?
Silence. N’importe quel DJ lui aurait renvoyé illico une réponse bien torchée sans même y penser – encore un de ces tarés à la recherche d’un peu d’attention. Mais je n’étais pas n’importe quel autre DJ… »

Vous l’aurez compris, je suis animatrice radio et la nocturne n’est pas de tout repos ! Quand j’ai commencé mon émission, Les Ondes de minuit, je m’attendais à tout sauf à recevoir l’appel de tous les dépressifs du monde de la nuit. Et oui, tous y passent : vampires, sorcières, lycanthropes… Il est vrai qu’étant moi-même un loup-garou, mes auditeurs sont en confiance. Seulement, le succès est tel que ça commence à s’agiter dans l’ombre. Que ce soit ma meute ou la clique vampirique du coin, ils préféreraient que je me taise… définitivement.

Mon avis

Je ne connaissais pas du tout cette série ni cette auteure avant de découvrir Kitty Norville par le plus grand des hasards, sur les rayonnages de la médiathèque de ma ville. Le résumé m’a immédiatement donné envie de découvrir cette série.

Dans ce premier tome, nous suivons Kitty Norville, une animatrice de radio qui a également la particularité d’être un loup-garou. Un soir, son émission prend un tournant inattendu quand un auditeur lui demande si elle croit aux créatures surnaturelles.

Kitty m’a tout de suite plu. C’est une jeune femme simple qui peut ressembler à n’importe laquelle d’entre nous. Elle n’est pas spécialement courageuse, elle mène une vie tranquille sans particularité. Au sein de sa meute, elle occupe l’un des derniers rangs de la hiérarchie : elle n’a aucun goût pour le pouvoir et préfère se contenter d’obéir en échange de la protection des loups dominants. Bref, c’est une héroïne à laquelle il est très facile de s’identifier.

De nombreuses intrigues se développent autour d’elle : un mystérieux loup solitaire assassine des jeunes femmes ; un tueur à gages tente de la tuer alors qu’elle est à l’antenne ; elle enquête sur une homme mystérieux qui aurait trouvé une solution miracle pour guérir de la lycanthropie et du vampirisme… Vous l’aurez compris, ce premier tome est très riche en événements et on ne s’ennuie absolument pas en raison la variété des intrigues que l’auteure nous propose.

Concernant le style de l’auteur, il est simple et efficace. C’est très agréable à lire et les pages se tournent sans même que l’on s’en rende compte.

Je finirai en parlant des personnages secondaires. Nous faisons connaissance avec Carl et Meg, le couple d’Alphas de la Meute. Si au départ ils m’ont paru sympathiques et charismatiques, mon avis à leur propos a très rapidement changé.

Nous sommes aussi amenés à côtoyer T.J., un autre loup de la Meute. J’ai eu beaucoup de mal à le cerner. C’est le meilleur ami de Kitty, mais parfois je l’ai trouvé un peu dur avec elle. J’ai eu du mal à me faire un avis sur lui.

Mon personnage préféré a été Cormac. Il est lui aussi très difficile à cerner mais il m’a immédiatement intriguée. Sa rencontre avec Kitty est des plus originales et j’ai adoré chacune de leurs entrevues. J’ai vraiment hâte de le revoir dans les prochains tomes !

En conclusion, ce premier tome est une très bonne découverte. Ayant emprunté les trois tomes d’un coup à la médiathèque, je vais les enchaîner pour connaître au plus vite la suite !

Ma note : 8,5/10.

 

 

La saga « Kitty Norville » :

Kitty et les ondes de minuit Kitty au Capitole Vacances sanglantes

 

Les 170 idées Idée n°75 : des nuages