Catégorie "WARD J. R."
13 mai 2016 - WARD J. R.    2 Commentaires

La confrérie de la dague noire – T8 : L’amant réincarné – J. R. WARD

  • Titre : L’amant réincarné
  • Série : La confrérie de la dague noire
  • Auteur : J. R. WARD
  • Traducteur : Marie CHABIN
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte (pour un public averti)
  • Edition : Milady
  • Parution : 26 avril 2013
  • Nombre de pages : 768

 

L'amant réincarné

 

Quatrième de couverture

Une guerre fait rage à l’insu des humains.

Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

John Matthew a vécu parmi les humains, sans jamais suspecter sa nature de vampire jusqu’à ce que la Confrérie le trouve. Même alors, son passé et sa véritable identité sont restés pour tous un mystère. Lorsque sa vendetta personnelle à l’encontre de Flhéau l’entraîne au cœur d’une guerre sans merci, il devra alors surmonter ses craintes afin de découvrir qui il est réellement. Car sans cela, il sera impuissant à venger son seul amour : Xhex, séquestrée et torturée par son pire ennemi.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Le couple John-Xhex est l’un de ceux que j’attendais avec le plus d’impatience. On suit John depuis de nombreux tomes et son amour éconduit nous était connu depuis quelques tomes. J’avais hâte d’en connaître le dénouement. Tout comme les précédents, j’ai été happée par ce tome que j’ai adoré et dévoré, en quelques jours tout de même car il faut dire que c’est un pavé !

Des fois, je me demande vraiment pourquoi j’apprécie tant cette série. Le style est tellement peu cru et peu vulgaire ! Je suis persuadée que si l’on faisait des statistiques, au moins 1% des mots du roman sont des gros mots ! Les personnages ne sont pas du tout stéréotypés : des mâles puissants, armés et musclés mais qui cachent des gros bobos dans leurs petits cœurs et des femelles enlevées et séquestrées par des vilains méchants qui puent et qui sont pas beaux du tout ! Et le pire, c’est que c’est le même scénario depuis le premier tome ! Mais J. R. WARD est une vraie magicienne parce que j’adore toujours autant cette série !

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Xhex : elle est bien plus forte et plus indépendante que les autres femmes rencontrées jusque-là et j’ai apprécié ce caractère. Son histoire est émouvante.

J’ai également apprécié que la romance soit un peu moins tortueuse que d’habitude. Les deux personnages savent à peu près ce qu’ils veulent et ne changent pas d’avis tous les trois chapitres. Je suis un peu blasée quand les personnages se disputent et se réconcilient quatre fois dans le même tome. Heureusement, rien de tout ça ici, ouf !

Comme depuis quelques tomes déjà, les éradiqueurs sont devenus des vrais méchants, qui ne font pas seulement partie du décor. Ça nous permet d’avoir plus d’action et de suspens que dans les premiers tomes. Un bon point !

Comme toujours, on change régulièrement de point de vue à chaque chapitre et l’auteure aime bien nous raconter des histoires parallèles sans trop de rapport avec l’histoire en cours. Même si on comprend l’intérêt de ces chapitres à la fin du tome, je les trouve ennuyeux, on a presque envie de les lire en diagonale pour revenir plus rapidement au couple principal.

Un dernier mot sur le titre : pourquoi L’amant réincarné ? Jusque là, les titres avaient une certaine logique et collaient à peu près à l’histoire, mais là je ne vois pas. Aucune réincarnation n’est au programme !

En conclusion, c’est encore un super tome, avec un super couple, que j’attendais depuis un moment. Pas de surprise avec J. R. WARD, les tomes sont toujours bons ! Le suivant portera sur Souffhrance, que l’on connaît à peine. Son histoire ne m’inspire pas vraiment, mais je fais confiance à l’auteure pour me régaler !

Ma note : 9/10.

 

La saga « La confrérie de la dague noire » :
L'amant ténébreux L'amant éternel L'amant furieux L'amant révélé L'amant délivré
L'amant consacré Le guide de la confrérie de la dague noire L'amant vengeur L'amant réincarné L'amant déchaîné
L'amant ressuscité L'amant désiré L'amant souverain L'amant des ombres

 

Challenge Fin de série

9 mars 2016 - WARD J. R.    Aucun commentaire

La confrérie de la dague noire – T7 : L’amant vengeur – J. R. WARD

  • Titre : L’amant vengeur
  • Série : La confrérie de la dague noire
  • Auteur : J. R. WARD
  • Traducteur : Éléonore KEMPLER
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte (pour un public averti)
  • Edition : Milady
  • Parution : 7 décembre 2012
  • Nombre de pages : 864

L'amant vengeur

 

Quatrième de couverture

Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Vhengeance vit dans l’ombre depuis toujours. Mais lorsque le vent de la rébellion se met à souffler sur la société des vampires, son intrépidité fait de lui l’homme de la situation pour assassiner Kolher, le roi. Son côté sombre meurt d’envie de profiter de l’occasion, cependant Vhengeance a d’autres problèmes, car son identité de symphathe est sur le point d’être dévoilée. C’est alors qu’il se tournera vers l’unique lumière de son univers inquiétant : une femelle vampire ignorant tout de la corruption. Ehlena. Le seul être qui pourrait le sauver de la damnation éternelle…

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Ce tome est celui que j’attendais avec le moins d’impatience. Il faut dire que le personnage masculin ne m’attirait absolument pas. Vhengeance est présent depuis le début de la série, mais on n’en savait que très peu sur lui. On nous dit qu’il boîte et son surnom – le Révérant – ma poussée à me le représenter comme un vieil homme bedonnant dont le sommet du crâne est dégarni ! Bref, rien de bien glamour et pas vraiment l’ingrédient rêvé pour une romance palpitante !

Mais comme toujours, J. R. WARD est une magicienne et nous a concocté un roman excellent malgré ce personnage peu engageant. En apprenant à le connaître, mon image de lui a complètement changée et il est devenu un personnage fascinant, que j’ai pris plaisir à suivre ! Le personnage féminin, Ehlena, m’a également plu. Douce et déterminée, elle forme un couple idéal avec Rev.

Dans ce tome, nous en apprenons plus sur les sympathes, qui malgré leur nom n’ont rien de sympathiques ! Ce mot est employé depuis le premier tome, souvent avec répugnance, mais on ne savait toujours pas avec exactitude ce qu’il recouvrait. Nous obtenons enfin de nombreuses réponses et ce nouvel univers qui s’offre à nous m’a beaucoup plu.

Comme toujours, les romances suivantes sont largement esquissées en arrière-plan. Il est beaucoup question de Vhif, John et Blay. J’ai vraiment hâte de découvrir les romances qui leur seront consacrées !

Un dernier mot pour parler des Eradiqueurs, les méchants de l’histoire. Ils deviennent de plus en plus dangereux et de plus en plus menaçants. C’est une bonne nouvelle car jusque-là, ils tenaient plutôt un rôle de figurants qu’un rôle d’acteurs ! Ça apporte plus de richesse et de suspens au roman, puisqu’une réelle alternance entre romance et intrigue se met en place. C’est très appréciable.

En conclusion, ce tome était en apparence un peu moins engageant que les autres car le personnage principal ne m’attirait pas. Mais heureusement, l’auteure sait nous emporter dans son monde et nous le faire apprécier quoi qu’il arrive ! C’est donc avec autant de plaisir que les autres tomes que j’ai dévoré celui-ci. J’ai apprécié que l’intrigue amoureuse ne prenne pas toute la place et nous laisse découvrir les sympathes, sur qui nous nous posions de nombreuses questions. De même, l’intrigue sur les Eradiqueurs se complexifie pour mon plus grand bonheur ! Bref, c’est l’une de mes séries favorites et je ne vais pas l’abandonner de sitôt !

Ma note : 9/10.

 

La saga « La confrérie de la dague noire » :
L'amant ténébreux L'amant éternel L'amant furieux L'amant révélé L'amant délivré
L'amant consacré Le guide de la confrérie de la dague noire L'amant vengeur L'amant réincarné L'amant déchaîné
L'amant ressuscité L'amant désiré L'amant souverain

 

Challenge Chasse aux vampires Challenge Fin de série

Challenge Top 50

3 juillet 2015 - WARD J. R.    Aucun commentaire

La confrérie de la dague noire – T6,5 : Le guide – J. R. WARD

  • Auteur : J. R. WARD
  • Titre : Le guide de la confrérie de la dague noire
  • Série : La confrérie de la dague noire
  • Traducteur : Nolwenn LE FEUNTEUN
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte (pour un public averti)
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2008, VF : 2012
  • Nombre de pages : 576

Le guide de la confrérie de la dague noire

Quatrième de couverture

Plongez dans l’univers ténébreux et passionné de la saga best-seller dont cet ouvrage unique vous révélera les coulisses et les mystères…

Découvrez tous les secrets des frères à travers des documents exclusifs : interviews, dossiers, statistiques et talents personnels !

Partagez des moments très intimes avec ces personnages fascinants, dont un entretien déchirant avec Tohrment et Wellsie, des scènes supprimées par l’auteure (accompagnées des raisons qui ont motivé ces choix) ainsi que des pépites extraites du forum de J. R. Ward et une séance de questions/réponses avec les lecteurs de la série.

Vous apprendrez même comment J.R. Ward a vécu l’écriture de chaque tome de la série, et une fabuleuse inversion des rôles vous permettra de lire une interview de l’auteure… conduite par les frères eux-mêmes !

Inclus : une nouvelle inédite mettant en scène Zadiste et Bella. Ce récit est considéré par J.R. Ward comme le tome 6.5 de la série, à lire absolument entre le tome 6, L’Amant consacré, et le tome 7, L’Amant vengeur !

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes 1 à 6 !*

Après avoir dévoré les tomes 5 et 6 de la confrérie de la dague noire, j’ai enchaîné avec le guide. Je confirme qu’il faut absolument le lire une fois les six premiers tomes lus, sinon, vous risquez d’en savoir un peu trop sur les tomes précédents.

Le guide débute par une nouvelle, appelée « Mon père » sur Bella, Zadiste et leur fille Nalla. J’ai beaucoup apprécié de retrouver ce couple qui m’avait tant plus quand j’ai lu le tome qui leur était consacré. La nouvelle est courte, mais très poignante.

Ensuite, l’auteur nous propose de découvrir comment s’est déroulée l’écriture de la série. Nous découvrons notamment qu’elle avait signé au départ pour trois livres uniquement, et que le tome consacré à Butch devait être inclus dans celui de Zadiste ! Bref, j’ai trouvé très agréable de connaître les déboires et les imprévus qui ont émaillé l’écriture de la série. L’auteur nous raconte également comment est née l’histoire de la confrérie : c’est ainsi que j’ai pu apprendre qu’elle n’aurait rien inventé, et que ce seraient les frères eux-mêmes qui l’auraient sollicitée pour écrire leur histoire ! J’ai beaucoup aimé ce point de vue qu’elle adopte pour nous faire découvrir son écriture !

Le chapitre suivant regroupe les conseils que nous donne J. R. WARD si l’on souhaite écrire et publier un livre. Cette partie était peut-être un poil moins intéressante car les frères étaient moins présents. Mais la description de la manière dont l’auteure écrit était intéressante.

Nous découvrons ensuite des scènes supprimées et les meilleures répliques de chaque tome. Je me suis régalée !

L’auteur nous parle ensuite du forum qui est consacré aux frères. Je ne connaissais pas l’existence de ce forum, et c’est bien dommage qu’il soit en anglais car les quelques extraits traduits pour nous dans le guide ont de quoi nous mettre l’eau à la bouche !

La fin du guide est consacrée à plusieurs interviews : une interview de J. R. WARD par les fans, une autre de J. R. menée par les frères en personne (très surprenante d’ailleurs, mais un peu creuse selon moi) et enfin une interview de Torhment et Wellsie menée par J. R.

En conclusion, ce guide est vraiment sympathique : il nous permet de découvrir l’envers du décor de la confrérie de la dague noire. Certains passages étaient un peu ennuyants, comme les conseils aux écrivains, mais d’autres parties du guide étaient vraiment extra, donc je conseille très vivement ce guide aux fervents lecteurs de la saga !

Ma note : 8,5/10.

 

La saga « La confrérie de la dague noire » :
L'amant ténébreux L'amant éternel L'amant furieux L'amant révélé L'amant délivré L'amant consacré Le guide de la confrérie de la dague noire L'amant vengeur L'amant réincarné L'amant déchaîné L'amant ressuscité L'amant désiré

 

Chasse aux vampires gourmand 2

 Top 50 Challenge Fin de série

Mystery World

29 juin 2015 - WARD J. R.    Aucun commentaire

La confrérie de la dague noire – T6 : L’amant consacré – J. R. WARD

  • Auteur : J. R. WARD
  • Titre : L’amant consacré
  • Série : La confrérie de la dague noire
  • Traducteur : Éléonore KEMPLER
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte (pour un public averti)
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2008, VF : 2011
  • Nombre de pages : 672

L'amant consacré

Quatrième de couverture

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des Eradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Loyal à ses frères, Fhurie s’est sacrifié pour leur bien. En tant que Primâle des Élues, il doit engendrer les héritiers qui garantiront la survie de son espèce. L’Élue Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps. Elle veut son cœur pour elle seule. Mais Fhurie ne s’est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Or, quand la guerre atteint de nouveaux sommets dans l’horreur, Fhurie doit choisir entre le devoir et l’amour…

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

J’ai tellement apprécié le tome précédent que je n’ai pas pu résister, je me suis immédiatement jetée sur la suite.

Fhurie n’est pas l’un de mes frères préférés et j’ai trouvé son histoire d’amour un peu moins élaborée que celles des autres frères. Du coup, j’ai trouvé ce tome un chouia moins bon que les précédents.

À la fin du tome 5, Fhurie avait pris la place de son frère Viszs en tant que Primâle. C’est donc à lui que revient la tâche d’assurer la descendance des vampires. Mais le guerrier, qui est resté chaste pendant plus de 200 ans, est loin d’être à l’aise avec cette mission. Surtout quand il se rend compte que la première compagne qu’on lui a choisie est loin d’être consentante.

Leur histoire d’amour met un temps fou à démarrer : il faut attendre les trois quarts du bouquin avant qu’on ait une véritable confrontation entre les deux personnages. C’est dommage !

Toutefois, l’auteure a beaucoup développé les personnages secondaires, notamment John, Vhif et Blay, dont les histoires d’amour sont très largement esquissées. J’ai également beaucoup apprécié d’en apprendre un peu plus sur les sympathes auprès de Vhengeance et Xhex. Et pour une fois, les Eradiqueurs deviennent un peu plus virulents et un peu plus menaçants. Certaines découvertes m’ont surprise et j’ai hâte de lire les tomes suivants pour en apprendre plus.

En conclusion, ce tome m’a un peu moins plu que les autres car le couple central m’a peu intéressée. Par contre, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir les histoires secondaires à propos des autres personnages. La lecture du tome suivant (le guide), ainsi que celle du tome 7, est déjà achevée et je ne compte pas m’arrêter de sitôt avec cette saga.

Ma note : 8,5/10.

 

La saga « La confrérie de la dague noire » :
L'amant ténébreuxL'amant éternelL'amant furieuxL'amant révéléL'amant délivréL'amant consacréLe guide de la confrérie de la dague noireL'amant vengeurL'amant réincarnéL'amant déchaînéL'amant ressuscitéL'amant désiré

 

Chasse aux vampires   gourmand 2   Challenge Fin de série

27 juin 2015 - WARD J. R.    Aucun commentaire

La confrérie de la dague noire – T5 : L’amant délivré – J. R. WARD

  • Auteur : J. R. WARD
  • Titre : L’amant délivré
  • Série : La confrérie de la dague noire
  • Traducteur : Laurence MURPHY
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte (pour un public averti)
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007, VF : 2011
  • Nombre de pages : 672

L'amant délivré

Quatrième de couverture

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des Eradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Impitoyable et brillant, Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments. La lutte contre les Eradiqueurs est sa seule passion… jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin incompatible avec celui de la jeune humaine…

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Ce cinquième tome est consacré à Viszs, l’un de mes frères préférés. J’attendais donc ce tome avec impatience.

Jusqu’à présent, Viszs ressentait une attirance pour son colocataire Butch. Mais un troisième personnage va entrer en scène : Jane, une chirurgienne qui va le soigner alors qu’il a reçu une balle. Nous avons donc un triangle amoureux qui s’installe dès le début du roman.

J’ai trouvé ce tome particulièrement intéressant car on en découvre plus sur la vierge scribe et sur les élues, qui jusque là étaient fréquemment mentionnées, mais qui restaient très mystérieuses à nos yeux.

L’autre point fort de ce tome, c’est le passé de Viszs, qui est saisissant et que l’auteure nous dévoile petit à petit. On comprend mieux pourquoi V. est ce qu’il est aujourd’hui.

Mon avis est assez court, mais comme j’ai beaucoup de retard dans l’écriture de mes chroniques et que j’ai lu de nombreux autres livres depuis, je ne me souviens plus en détails de ce que j’avais ressenti à la lecture de ce tome. En tout cas, il m’a beaucoup plu, comme tout ceux de la série ! La confrérie de la dague noire est vraiment l’une de mes sagas fétiches !

Ma note : 9/10.

 

La saga « La confrérie de la dague noire » :
L'amant ténébreuxL'amant éternelL'amant furieuxL'amant révéléL'amant délivréL'amant consacréLe guide de la confrérie de la dague noireL'amant vengeurL'amant réincarnéL'amant déchaînéL'amant ressuscitéL'amant désiré

 

Chasse aux vampires   gourmand 2   Challenge Fin de série

3 avril 2014 - WARD J. R.    Aucun commentaire

La confrérie de la dague noire – T4 : L’amant révélé – J. R. WARD

  • Auteur : J. R. WARD
  • Titre : L’amant révélé
  • Série : La confrérie de la dague noire
  • Traducteur : Elisabeth LUC
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Genre : Romance paranormale
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 524

L'amant révélé

Quatrième de couverture

Bagarreur de nature, ex-flic à la criminelle, Butch O’Neal n’a pas eu la vie facile. Il est également le seul être humain admis dans le cercle fermé de la Confrérie de la dague noire. En se sacrifiant pour sauver un vampire civil de la mort, Butch devient la proie de la force la plus sombre de cette guerre. Laissé pour mort, il est retrouvé par miracle, et la Confrérie fait appel à Marissa, l’amour de sa vie pour le ramener.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

La confrérie de la dague noire est une série que j’apprécie beaucoup. Avant même de commencer un tome, je sais déjà qu’il va me plaire ! C’est donc ainsi que je me suis lancée dans le quatrième tome dont les personnages principaux sont Butch et Marissa.

L’action commence fort dans ce tome car dès les premiers chapitres, Butch se trouve dans une situation des plus délicates et frôle la mort. L’intrigue à propos des Eradiqueurs, les méchants de l’histoire, était fade dans les deux premiers tome, mais pour le tome 3 et celui-ci, elle était bien plus riche et plus intéressante. Je regrette simplement la longueur des passages où l’on nous parle de l’Omega (le grand grand méchant), M. X. et autres lettres qui représentent des Eradiqueurs. Ces passages nous permettent de mieux comprendre et connaître les Eradiqueurs, mais ils sont vraiment ennuyants. J’avoue que j’ai lu certains en diagonale pour retourner plus rapidement auprès des guerriers de la confrérie !

Parlons un peu de Marissa et de Butch désormais, car ce sont tout de même les principaux intéressés de ce tome ! J’ai trouvé que leur relation était un peu trop rapide : tout se passe trop bien et après les cent premières pages, l’affaire était réglée. Certes leur histoire avait été très largement esquissée dans les tomes précédents, mais j’aurais préféré que l’auteure prenne un peu plus son temps. Et ça aurait peut-être écourté la liste d’excuses bidons qu’ils se donnent ensuite pour justifier qu’ils ne peuvent pas être ensemble !

Encore une fois dans ce tome, je trouve un peu lassante et exaspérante la jalousie des frères dès que leur compagne se trouve à moins d’un mètre d’un autre mâle. Heureusement, l’auteure ne s’appesantit pas trop souvent là-dessus et m’a épargnée plusieurs soupirs désabusés !

J’ai beaucoup aimé Butch. Il s’est toujours senti seul et n’a jamais réellement eu d’amis ou de famille. Et même à la confrérie où il est considéré comme un frère, il sent quand même sa différence : il est le seul humain parmi les vampires. J’ai trouvé son histoire personnelle émouvante et très intéressante.

Marissa aussi m’a beaucoup plu. Sa situation est difficile au milieu de la glymera puisqu’elle a été rejetée par Kolher. Mais elle est courageuse et forte et elle sait tenir tête face aux commérages. Ces qualités m’ont plu et en ont fait un personnage très intéressant.

Ce tome est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur Viszs qui sera le personnage principal du prochain tome. Il m’a beaucoup plu et intriguée et j’ai hâte de voir ce qui lui arrivera dans le tome 5 !

En conclusion, encore un très bon tome pour cette saga, qui fait définitivement partie de mes séries fétiches ! Je suis pressée de découvrir la suite !

Ma note : 9/10.

 

La saga « La confrérie de la dague noire » :
L'amant ténébreux L'amant éternel L'amant furieux L'amant révélé L'amant délivré L'amant consacré Le guide de la confrérie de la dague noire L'amant vengeur L'amant réincarné L'amant déchaîné L'amant ressuscité

 

Baby Challenge 2014

Les 170 idées Idée n°81 : quelque chose qui vous rend heureux (un couple amoureux !)

Challenge Fin de série

12 août 2013 - WARD J. R.    Aucun commentaire

La confrérie de la dague noire – T3 : L’amant furieux – J. R. WARD

  • Auteur : J. R. WARD
  • Titre : L’amant furieux
  • Série : La confrérie de la dague noire
  • Genre : Romance paranormale
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2006 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 570

L'amant furieux

Quatrième de couverture

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Zadiste, ancien esclave de sang, est le plus effrayant des membres de la Confrérie. Réputé pour sa fureur intarissable, ce sauvage est craint des humains et des vampires. La terreur est sa seule compagne et la souffrance sa seule passion… jusqu’à ce qu’il tire une ravissante femelle des griffes des éradiqueurs. Tout pourrait changer, mais le guerrier est rattrapé par son passé et se sent glisser lentement vers la folie. Animé par un désir de vengeance, il fera tout pour protéger Bella de ses bourreaux et surtout… de lui-même.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Les deux premiers tomes de la série m’ayant bien plu, c’est tout naturellement que j’ai continué la série avec ce troisième tome qui s’est révélé encore meilleur que les précédents ! Je lui ai même attribué un coup de cœur !

Qui dit troisième tome, dit troisième membre de la Confrérie ! Et cette fois-ci, nous suivons Zadiste ! À vrai dire, dans les tomes précédents, il ne m’avait pas vraiment intéressé : il paraissait bizarre à souhait et dangereux (pas dangereux dans le sens ténébreux et attirant, mais dangereux dans le sens où t’essaie même pas de l’approcher tellement il te fiche la trouille). Bref, j’avais un peu d’appréhension à son égard, mais finalement, quand j’ai appris à mieux le connaître je l’ai adoré !

Son histoire d’amour avec Bella avait déjà été bien initiée dans le tome précédent et l’histoire reprend à un mois et demi après la fin du tome précédent. Bella est toujours aux mains des Eradiqueurs (les grands méchants pour ceux qui ne connaissent pas !) et Zadiste est à sa recherche.

J’ai adoré le couple qu’ils forment tous les deux. Ils sont très différents l’un de l’autre mais ils vont parfaitement bien ensemble. Comme je le disais tout à l’heure, j’ai beaucoup aimé Zadiste. Sous son apparence de barbare balafré et sans cœur, on lui découvre des émotions et un passé des plus intéressants qui nous aide à mieux le comprendre. Bref, j’ai été agréablement surprise de mieux le connaître et de mettre au placard les préjugés que j’avais sur lui !

Quant à Bella, je l’ai aussi énormément appréciée ! Elle a vécu des horreurs aux mains des Eradiqueurs, mais elle a su rester forte. Elle est courageuse, elle sait garder la tête froide et elle sait être persévérante quand elle est en face de cette tête de mule de Zadiste qui n’avouerait pour rien au monde qu’il ressent quelque chose pour elle ! Bref, j’ai trouvé que c’était le couple le plus réussi depuis le début de la série !

Et en plus d’une histoire d’amour très réussie, l’auteur a réussi à inclure une vraie intrigue en arrière-plan ! Et ça, ça m’a fait plaisir parce que sinon, les romances deviendraient un peu trop lassantes à mon goût !

Dans les tomes précédents, on avait vaguement quelques attaques d’Eradiqueurs, mais rien de bien méchant. Vous connaissez Chipeur dans Dora l’Exploratrice ? Vous savez l’espèce de renard qui apparaît de temps en temps et dont on se fout complètement car il ne fait pas peur et il perd à chaque fois ? Et bein dans les tomes précédents, les Eradiqueurs me faisaient un peu penser à lui. Mais dans ce tome-ci, ils sont au top de leur forme et j’ai adoré ! On s’intéresse surtout à O, qui est le kidnappeur de Bella. Il a une vraie personnalité de maniaque obsessionnel et de tueur psychopathe. Bref, il fait vraiment froid dans le dos et j’ai apprécié que l’auteure l’ait autant approfondi!

Un dernier mot sur la fin du roman qui nous laisse bien des surprises ! Beaucoup de choses se passent en parallèle de la romance dans ce tome et j’ai hâte de voir comment tout ça va évoluer. L’auteur nous laisse entrevoir des couples en devenir et des trahisons en perspective qui donnent envie de se jeter sur la suite !

 

En conclusion, j’ai adoré ce troisième tome ! Les deux premiers étaient très bien, mais pour celui-ci, c’est un coup de cœur ! Le couple formé par Zadiste est Bella est parfaitement atypique mais très intéressant. L’intrigue est pour une fois bien présente et attrayante. Bref, ce tome est vraiment une réussite et j’ai hâte de me lancer dans la suite de la série ! Si vous ne connaissez pas encore, je ne peux que vous la conseiller !

Ma note : 9/10.

 

Les livres de la saga :
– Tome 1 : L’amant ténébreux
– Tome 2 : L’amant éternel
– Tome 3 : L’amant furieux
– Tome 4 : L’amant révélé
– Tome 5 : L’amant délivré
– Tome 6 : L’amant consacré
– Tome 6,5 : Le guide de la confrérie de la dague noire
– Tome 7 : L’amant vengeur
– Tome 8 : L’amant réincarné
– Tome 9 : L’amant déchaîné
– Tome 10 : L’amant ressuscité

 

Je t'aime moi non plus

Baby Challenge Bit-lit 2013

ABC Imaginaire 2013

Les 170 idées n°54 : une bouche en mouvement

Pages :12»