8 avril 2019 - SHOWALTER Gena    Aucun commentaire

Chasseuses d’aliens – T4 : Noire passion – Gena SHOWALTER

  • Auteur : Gena SHOWALTER
  • Titre : Noire passion
  • Série : Chasseuses d’aliens
  • Traducteur : Lionel EVRARD
  • Illustration : 101dalmatians
  • Edition : J’ai lu (Crépuscule)
  • Parution : 22 mai 2013
  • Nombre de pages : 408

Quatrième de couverture

Quatre-vingts ans après la guerre qui a opposé les humains aux aliens, Bride McKells retrouve un monde méconnaissable. Autrefois pourchassée, il semblerait aujourd’hui qu’on fuie à son approche. Or s’il y a une leçon que la jeune vampire a retenue, c’est qu’il vaut mieux être redoutée que traquée. Seule, Bride erre dans les rues de New Chicago à la recherche des siens. Est-elle la dernière de son espèce ? Devyn, le roi des Targons, a la réponse à sa question. Guerrier, séducteur-né, il ne fait pas mystère de l’attirance qu’il a pour elle. Mais Bride ignore encore à quel point il peut lui être dangereux…

Mon avis

J’ai été heureuse de voir que nous retrouvions Devyn, le roi des Targons, comme personnage principal de ce quatrième tome. Nous avions fait la connaissance de ce coureur de jupons invétéré dans le tome 2. Sa confiance excessive en lui et en sa faculté à plaire aux femmes m’avait fait sourire. Je m’étais imaginé que ce n’était qu’une façade qu’il laissait voir de lui et que son histoire allait donc être très intéressante. Malheureusement, j’ai rapidement déchanté…

Premièrement, c’est dès le chapitre 2 que nous apprenons tout son passé. Donc question suspens, il faudra repasser. Et deuxièmement, ce que je pensais être une façade n’en est pas une : il croit vraiment qu’il est totalement irrésistible et que tout le monde finira par lui céder. Dans le domaine de la mégalomanie, on ne fait pas mieux. J’ai donc trouvé les premiers chapitres plutôt lourds. Mais heureusement, il gagne en modestie au fil des chapitres et il devient plus facile à supporter !

Sa dulcinée est un personnage que nous rencontrons pour la première fois : Bride, une vampire. J’ai été un peu déçue de découvrir sa nature : l’originalité de cette série était justement de se différencier des autres en ne traitant ni des vampires ni des loups-garous. Nous voilà donc retombés dans du classique. Mais ce n’est pas pour autant que c’était inintéressant car la mythologie du vampire dans ce tome est un peu différente de celles qu’on voit habituellement. J’ai beaucoup apprécié la personnalité de Bride, qui est modeste, mesurée et réfléchie.

La romance est bien amenée, comme d’habitude, et est agréable, même si elle reste assez caricaturale. L’intrigue surnaturelle est un peu moins étoffée dans ce tome : la quête de Bride sur ses origines passe devant. J’espère qu’elle reprendra avec un peu plus d’intensité dans le prochain tome.

En résumé, j’ai trouvé ce tome un peu moins bien que les deux précédents pour les raisons citées au-dessus. Il reste cependant une lecture agréable et divertissante. Je prévois de lire la suite très prochainement.

Ma note : 7,5/10.

La série Chasseuses d’aliens :

N'hésitez pas à laisser un commentaire!