31 mars 2013 - MEAD Richelle    6 Commentaires

Cygne noir – T2 : Reine des ronces – Richelle MEAD

  • Auteur : Richelle MEAD
  • Titre : Reine des ronces – Tome 2
  • Série : Cygne noir (4 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 507

Reine des ronces

Quatrième de couverture

Eugénie est devenue reine de Terre-de-Daléa. Mais ça n’a rien d’une vie de château. Son royaume est en ruine, tout comme sa vie sentimentale… Et il y a toujours cette prophétie qui annonce que son premier né détruira l’humanité. Pour l’heure Eugénie s’inquiète. Des jeunes filles sont enlevées en Outremonde et tous s’en contrefichent y compris les hommes de sa vie. Qu’est-ce que ça cache ?

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu le tome 1*

Le premier tome ne m’avait que moyennement plu mais j’ai quand même bien fait de poursuivre cette saga puisque j’ai mieux apprécié ce deuxième tome.

À la fin du premier, Eugénie est devenue la reine de Terre-de-Daléa, un des royaumes de l’Outremonde. Au début, elle n’aime pas son nouveau statut et elle se rend dans l’Outremonde le moins possible. Mais ça va changer quand elle découvre que son royaume meurt de faim : les habitants n’étaient pas habitués au climat aride qu’elle a engendré et ont beaucoup de mal à s’y adapter. C’est à partir de là qu’Eugénie va passer un peu plus de temps en Outremonde et tenter d’aider ses habitants.

J’ai beaucoup aimé l’évolution d’Eugénie. Au début du premier tome, elle méprisait tous les noblaillons (ce sont les habitants d’Outremonde) et désormais, elle va tout faire pour leur venir en aide. Elle commence tout doucement à accepter qu’elle ait des origines noblaillonnes.

Du coup, la majorité du roman se passe en Outremonde et ça nous permet de mieux découvrir cet univers. À la fin du premier tome, je m’étais plaint du trop grand nombre de créatures aux noms impossibles à retenir, mais dans ce tome, ça c’est bien calmé. On parle vaguement d’élémentaires et c’est tout. Et ça fait du bien ! Je n’aime pas les séries où il y a tellement de créatures différentes qu’aucune ne peut être approfondie. Heureusement que Richelle MEAD a su rectifier le tir !

Le trio amoureux mis en place dans le tome précédent se poursuit. On a même presque un quatuor avec les avances que le prince Leith fait à Eugénie, mais celui-ci va rapidement être mis hors-jeu.

De même que pour le premier tome, je n’ai pas apprécié Kiyo : il est tout le temps de les bottes de Maiwenn qui attend son bébé et il ne s’intéresse que trop peu aux affaires d’Eugénie.

Par contre, j’ai adoré Dorian car il est bien plus mystérieux. On sent qu’il est très calculateur et qu’il ne fait rien au hasard. Et puis il est toujours là quand Eugénie a besoin de lui… et même quand elle n’a pas besoin de lui ! J’ai hâte de voir ce qu’il va devenir dans les prochains tomes.

Attardons-nous un peu sur l’intrigue maintenant : Eugénie découvre que des jeunes filles de son royaume de Daléa disparaissent mystérieusement. La plupart ne sont jamais retrouvées et les rares qui le sont reviennent complètement folles.

L’intrigue est assez sympathique, avec quelques rebondissements intéressants. Il est toutefois dommage que le dénouement soit si évident. Il l’était même tellement que je m’attendais à ce qu’au dernier moment on apprenne que les coupables n’étaient pas ceux qu’Eugénie soupçonnaient. Mais ça n’a malheureusement pas été le cas.

 

En conclusion, le premier tome m’avait laissé un peu sceptique sur les possibilités de cette série, mais le niveau se relève avec ce second tome. Le personnage d’Eugénie évolue beaucoup et nous montre une facette bien plus intéressante. De même, l’univers a enfin réussi à se centrer sur l’essentiel, en nous épargnant les détails inutiles. Concernant les personnages secondaires, je déplore juste que Kiyo soit toujours aussi exécrable. Enfin, l’intrigue est agréable, même si le dénouement était bien trop prévisible. Bref, c’est une série prometteuse et que j’ai hâte de poursuivre.

Ma note : 8/10.

 

Les tomes précédents :
Fille de l'orage

 

Baby Challenge Bit-lit 2013

Les 170 idéesn°118 : quelque chose de rond (la lune)

6 Commentaires

  • Il faudrait que je lise cette saga car j’aime beaucoup Richelle Mead :).

    • Moi aussi j’aime beaucoup Richelle MEAD et ses séries Succubus et Vampire Academy. Celle-ci est un petit peu moins bien mais elle reste agréable quand même !

  • contente que le roman soit mieux que le premier. Il me reste toujours à lire le 4eme tome mais j’avoue que je suis un peu anxieuse de la fin de la série. Mais je le lirais un jour!!!

    • Oulà, tu m’inquiètes un peu alors !
      Enfin, de toute façon, j’ai déjà compris que ça ne serait pas la série du siècle, alors bon…

  • moi j’aime bien bien c’est vrai que les choix de l’héroine sont toujours un peu énervant. C’est juste que tout le monde dit que la fin n’est pas vraiment une fin alors je retarde le moment lol.

    • Ah mince !
      Moi non plus je n’aime pas les fins qui ne sont pas des fins !

N'hésitez pas à laisser un commentaire!