23 août 2013 - IONE Larissa    2 Commentaires

Demonica – T1 : Plaisir déchaîné – Larissa IONE

  • Auteur : Larissa IONE
  • Titre : Plaisir déchaîné
  • Série : Demonica
  • Genre : Romance paranormale
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2008 ; VF : 2012
  • Nombre de pages : 462

Plaisir déchaîné

Quatrième de couverture

Il est un endroit où l’extase peut vous coûter la vie.

Tayla Mancuso est tueuse de démons. Mais sa vie bascule le jour où elle se réveille, grièvement blessée, dans un hôpital peu commun. Eidolon, le chirurgien qui lui sauve la vie est un incube et, malgré la haine qu’elle voue à son espèce, la jeune femme ne peut résister à ses charmes…

Tayla est alors confrontée à un terrible dilemme : trahir les siens ou l’homme qui la fait se consumer de désir ?

Mais la séduisante tueuse n’est pas la seule à être en émoi. Et la fascination d’Eidolon pour cette ennemie jurée pourrait bien coûter la vie au démon.

D’autant qu’il ne devrait pas perdre son temps avec une humaine : la folie va l’emporter s’il ne trouve pas une compagne démoniaque au plus vite. Eidolon pourrait-il oser l’impensable et s’offrir corps et âme à la tueuse ?

Mon avis

J’avais beaucoup entendu parler de cette série et j’avais hâte de la découvrir pour m’en faire mon propre avis. En effet, j’avais lu autant de critiques positives que de critiques négatives ! Et pour finir, la mienne penchera plutôt vers le négatif, malheureusement…

Tayla est une tueuse Aegis : elle traque et tue des démons. Mais un jour, après une confrontation avec un démon qui n’a pas vraiment tournée en sa faveur, elle se réveille au beau milieu d’un hôpital empli de démons ! Et le pire, c’est qu’Eidolon, médecin démoniaque et directeur de l’établissement, est loin de la laisser indifférente !

Bon, je ne vais pas tourner autour du pot trop longtemps et je vais vous dire tout de suite ce qui m’a déplu : trop de sexe et trop de vulgarité ! La plupart des personnages ne pensent qu’à s’envoyer en l’air quels que soit le moment, le lieu et les circonstances ! D’ailleurs, Eidolon ne connaît Tayla que depuis quelques heures (et nous en sommes seulement au chapitre 2) mais ils ont déjà commencé à faire des galipettes ! Bref, c’est franchement lassant !

Je vous parlais aussi de la vulgarité : les personnages ne peuvent pas sortir une phrase sans la ponctuer de gros mots. Bref, vous imaginez ce que sa donne : ils ne font que parler sexe et quand ce n’est pas le cas, ils jurent… ça donne de super dialogues vachement constructifs ! Et malheureusement, on retrouve ce style d’écriture un peu trop cru dans les descriptions des scènes érotiques. Personnellement, le côté romantique et un peu fleur bleue m’a manqué !

Maintenant que j’ai dit ce que je pensais, tâchons d’aborder autre chose, à savoir l’intrigue. De nombreux démons sont tués et leur organes prélevés afin d’être revendus sur les marchés noirs. Bien évidemment, Eidolon est persuadé que les responsables sont ses pires ennemis, les Aegis. Mais bien sûr, notre Tayla est loin d’être de cet avis. Cette intrigue est très intéressante et son dénouement a de quoi nous surprendre. Malheureusement, je regrette qu’elle soit aussi insignifiante en comparaison à la relation Eidolon/Tayla qui prend toute la place.

Parlons un peu des personnages à présent et je commencerai par Tayla. À vrai dire, je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à elle. La cause : elle ne sait pas ce qu’elle veut. Bien qu’elle couche avec un démon et qu’elle découvre que certaines races de démons sont parfaitement pacifiques et végétariennes, elle continue à nous seriner que les démons, ce sont des méchants qui ne méritent que la mort. Bref, elle est butée comme pas possible et j’avais juste envie de lui mettre des claques pour la forcer à ouvrir un peu les yeux !

Parlons à présent d’Eidolon, qui est loin de faire remonter le niveau. Très concrètement, il ne pense qu’au sexe, il ne parle que de sexe et il ne vit que pour le sexe. Normal c’est un incube, vous me répondrez ! Mais ça en fait un personnage exaspérant et parfaitement inintéressant.

Ce cher Eidolon a deux frères, Shade et Wraith, qui apparaissent de nombreuses fois dans ce roman et qui auront l’honneur d’être chacun leur tour le héros principal des prochains tomes. Personnellement, je les ai trouvés trois fois pire qu’Eidolon qui était déjà vraiment très bas dans mon estime. Tout ça pour vous dire que lire la suite de la série ne me tente pas vraiment…

Bon, mon appréciation globale est plutôt négative, mais j’ai tout de même mis la note de 7 sur 10 parce que j’ai trouvé l’univers très intéressant. L’auteur a créé de nombreuses espèces de démons que nous apprenons à découvrir au fil des pages. J’ai trouvé cet aspect très original.

 

En conclusion, ce premier tome de la série Demonica est très loin de m’avoir convaincue et je ne pense pas que je lirait un jour la suite. Les personnages ne m’ont pas touchée. L’intrigue était intéressante mais trop insignifiante par rapport au ramassis de vulgarités et de sexe qui constitue les 90% de ce roman. Finalement, il n’y aura eu que l’univers, très original et plein de possibilités, qui m’aura convaincu d’arriver juste qu’au bout de ce premier tome.

Ma note : 7/10.

 

Les livres de la série :
– Tome 1 : Plaisir déchaîné
– Tome 2 : Désir déchaîné
– Tome 3 : Passion déchaînée
– Tome 4 : Extase révélée
– Tome 5 : Péché absolu

 

Je t'aime moi non plus

ABC Imaginaire 2013

2 Commentaires

  • AH mince, c’est dommage qu’il ne t’ai pas autant plus que ça…Si il y a trop de vulgarité et de sexe, je ne le lirai pas…

    • Moi aussi je suis un peu déçue parce que l’histoire aurait pu être vraiment mieux sans les scènes de sexe à répétition.

N'hésitez pas à laisser un commentaire!