22 avril 2013 - MEAD Richelle    8 Commentaires

Georgina Kincaid – T1 : Succubus Blues – Richelle MEAD

  • Auteur : Richelle MEAD
  • Titre : Succubus Blues – Tome 1
  • Série : Georgina Kincaid (6 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007 ; VF : 2009
  • Nombre de pages : 512

Succubus blues

Quatrième de couverture

Georgina Kincaid est succube à Seattle. A priori un choix de carrière plutôt sympa : la jeunesse éternelle, l’apparence de son choix, une garde-robe top-niveau et des hommes prêts à tout pour un simple effleurement. Pourtant, sa vie n’est pas si glamour : pas moyen de décrocher un rancard potable sans mettre en péril l’âme de l’heureux élu. Heureusement, elle est libraire, et son travail la passionne! Livres à l’œil, moka blanc à volonté… et la possibilité d’approcher le beau Seth Mortensen, un écrivain irrésistible qu’elle rêve – mais s’interdit – de mettre dans son lit. Mais les fantasmes devront attendre. Quelqu’un s’est mis en tête de jouer les justiciers dans la communauté des anges et démons. Bien malgré elle, Georgina est propulsée au cœur de la tourmente. Et pour une fois, ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue ne lui seront d’aucun secours.

Mon avis

Richelle MEAD est une auteure que j’apprécie beaucoup et j’ai déjà lu les cinq premiers tomes de sa série Georgina Kincaid. Mais depuis quelques temps, j’ai eu envie de relire les premiers tomes de la saga.

Si j’aime beaucoup cette série, c’est principalement pour son univers qui est riche, intéressant et plutôt original par rapport aux autres bouquins du genre. Georgina est un succube (oui, c’est masculin !) et elle est employée par l’enfer. Quand elle couche avec un mortel (car c’est son boulot), elle aspire une partie de sa vie et noircit l’âme de sa victime.

Les succubes ne sont pas les seuls à travailler pour l’enfer, il y a aussi des vampires et des démons. Tout ce beau monde est chapeauté par l’archidémon Jérôme. J’ai particulièrement aimé de personnage : il est pas mal grincheux, pas toujours évident à cerner, mais c’est justement ça qui le rend attachant !

Et face à l’enfer, nous avons bien sûr les anges. Ils sont assez peu développés dans le livre, nous connaissons juste Carter, un ange qui a l’habitude de traîner avec Jérôme. Un peu bizarre comme association mais on s’y fait vite !

Revenons à notre Georgina… Quand elle n’est pas en mission pour l’enfer, Georgina est libraire. Et à vrai dire, elle préférerait n’être que libraire. En effet, sa condition de succube lui pèse beaucoup : elle culpabilise beaucoup pour les hommes qu’elle corrompt et cela a aussi pour conséquence qu’elle ne pourra jamais avoir une relation amoureuse normale avec un mortel.

Georgina est un personnage très intéressant et très attachant. Elle est parfois un peu exaspérante mais je l’ai quand même adorée. J’ai beaucoup aimé également les petites incursions que l’on fait dans son passé. Ça nous permet de mieux la comprendre.

Concernant l’intrigue, je l’ai trouvé très intéressante, même pour une relecture ! La communauté surnaturelle de Seattle a affaire à plusieurs meurtres d’immortels… et Georgina est désignée comme coupable potentielle car elle avait menacé l’une des victimes juste avant sa mort. Au fur et à mesure de l’enquête, l’auteur arrive à nous faire suspecter à peu près tout le monde et ça, c’est plutôt bien réussi ! On reste vraiment dans le flou jusqu’à la fin, sans rien voir venir ! L’intrigue est bien ficelée et très agréable à suivre.

À côté de ça, nous suivons aussi les déboires amoureux de Georgina. En effet son cœur balance entre Seth Mortensen, un timide écrivain à succès, et Roman, un mystérieux inconnu au charme renversant !

Personnellement, j’ai détesté Seth et je sais que je l’ai aussi détesté dans tous les tomes qui suivent ! Il est fade et inintéressant. Je me demande toujours ce que Georgina lui trouve !

Par contre, j’ai absolument adoré Roman. Il a toutes les qualités. Pour moi, le choix aurait été bien plus vite fait !

Je terminerais cette critique par un dernier point – négatif malheureusement, mais il en fallait bien un ! J’ai trouvé que de dénouement était un peu trop rapide. Paf, ils trouvent le coupable ! Bim bam boum, trois lignes plus tard c’est fini, on passe à l’épilogue !

 

En conclusion, Georgina Kincaid est une série que j’aime beaucoup et la relecture du premier tome m’a fait vraiment plaisir. Les personnages sont attachants, mis à part Seth que je ne peux pas m’encadrer. L’univers est original et très bien développé. Et l’intrigue est palpitante. Dommage que le dénouement soit un tout petit peu trop rapide. Si vous ne connaissez pas encore cette série, je ne peux que vous la conseiller car elle est vraiment très agréable à lire !

Ma note : 8,5/10.

 

ABC Imaginaire 2013

Les 170 idées n°91 : quelque chose avec des ailes

8 Commentaires

  • J’ai lu le premier tome en janvier..et je n’ai toujours pas poursuivi la saga, je ne sais pas mais il y a quelque chose qui bloque…Dois-je continuer la saga?? toi qui l’a lu entièrement ^^

    • Personnellement, j’aime beaucoup cette saga. Ce n’est pas un coup de cœur, mais c’est un très bonne saga. Donc je te conseillerai plutôt de continuer, au moins le tome 2 pour voir ce que ça donne !

  • Ah cette série… j’aime beaucoup mais à force l’héroine m’énerve, il faut que je lise le 5!!!

    • Moi elle ne me lasse pas, tellement pas que je relis toute la série !

  • J’ai presque la saga entièrement dans ma PAL, mais je ne l’ai toujours pas commencé =) J’espère en avoir l’occasion bientôt !

    • N’hésite pas, moi j’aime beaucoup !

  • Je l’ai dans ma PAL 🙂

    • N’hésite pas alors ! Certains tomes sont moins bien que d’autres mais dans l’ensemble, c’est une très bonne série !

N'hésitez pas à laisser un commentaire!