14 juin 2013 - MEAD Richelle    Aucun commentaire

Georgina Kincaid – T2 : Succubus Nights – Richelle MEAD

  • Auteur : Richelle MEAD
  • Titre : Succubus Nights
  • Série : Georgina Kincaid
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2008 ; VF : 2009
  • Nombre de pages : 495

Succubus nights

Quatrième de couverture

L’amour, ça fait mal. Et nul ne le sait mieux que Georgina Kincaid, à qui il suffirait d’embrasser son petit ami pour le vider de sa force vitale. Car Georgina est un succube, un démon qui tire son pouvoir du plaisir des hommes. C’est vrai qu’il y a des compensations plutôt sympas : elle peut changer de corps à volonté et elle est immortelle. Mais ne pas pouvoir roucouler avec le seul homme qui l’accepte comme elle est, c’est trop injuste ! Dans la librairie où elle travaille, c’est aussi un peu chaotique. Son collègue Doug a un comportement pour le moins étrange et Georgina soupçonne quelque chose de bien plus démoniaque qu’une overdose d’expressos. Et voilà que son meilleur ami immortel, un incube irrésistible, l’appelle sur une mission de séduction plus que délicate. Une fois encore, Georgina va devoir remuer le ciel et l’enfer, et vite !

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome de la série !*

Je suis en ce moment en pleine relecture de la série Georgina Kincaid, je poursuis donc avec ce deuxième tome qui est selon moi le moins bon de la série (mais je n’ai encore jamais lu le tome 6, donc je n’ai pas encore d’avis sur celui-ci !). Mais avant de vous expliquer plus en détail mon opinion, je vais commencer par vous parler un peu de l’histoire.

Depuis que Georgina a appris la véritable identité de Roman et que celui-ci s’est enfuit, elle entretient une relation amoureuse avec Seth Mortensen, le célèbre écrivain. Mais leur relation est loin d’être simple puisque Georgina risque à tout moment de lui aspirer sa force vitale s’ils se rapprochent un peu trop.

Très personnellement, je n’aime absolument pas Seth. Il est fade, effacé et finalement très peu intéressant. J’aurais de loin préféré que Georgina choisisse Roman car je l’avais tout simplement adoré dans le premier tome. Du coup, j’ai un peu de mal à m’intéresser à leur relation. Et tout le blabla autour du fait qu’ils ne peuvent pas se toucher me gonfle superbement !

Sinon, un nouveau personnage fait son entrée : il s’agit de Bastien, un incube (un homme succube en gros) qui est ami avec Georgina depuis quelques siècles (oui, les succubes ont une longue vie !). Il doit mener une mission à Seattle : corrompre Dana Dailey, la présidente du CPVF, une association qui lutte pour la vertu et contre l’homosexualité, l’infidélité et tout ce qui sortirait des bonnes mœurs !

Je n’ai pas franchement apprécié ce nouveau personnage, en fait il m’est un peu indifférent et n’a pas vraiment retenu mon attention. Il est la plupart du temps agaçant quand il vient demander de l’aide à Georgina et qu’il lui reproche ensuite des choses.

Un autre personnage est mis à l’honneur dans ce roman : il s’agit de Doug, un collègue de la librairie, que nous avions déjà rencontré dans le tome précédent. Il a un comportement pour le moins étrange : parfois il est complètement désinhibé et insolent avec les clients, parfois il semble terriblement abattu.

Donc au niveau de l’intrigue, on en a deux principales dans ce roman : d’un côté Bastien et ses difficultés à corrompre Dana Dailey et de l’autre les problèmes de comportement de Doug. Mais aucune des deux ne concerne directement Georgina, ce qui fait qu’on a du mal à entrer dedans. Du coup, il y a très peu d’actions.

De même, du côté de l’intrigue amoureuse, on a quelques remous avec Seth mais rien de très très palpitant donc en s’ennuie sur une bonne partie du roman et les intrigues ne sont pas aussi riches et aussi développées que celles du premier tome et c’est bien dommage. Donc ce second tome n’est pas à la hauteur du premier.

Mais malgré tout ce que j’ai pu dire de négatif, j’ai quand même beaucoup apprécié de retrouver Georgina et ses amis donc cette lecture n’était pas aussi désagréable que ça. J’ai particulièrement aimé retrouver toute la bande : les vampires Peter et Cody, le démon Hugh, l’archidémon Jerome et l’ange Carter. Ils sont tous très attachants et amusants.

De même, j’aime beaucoup le personnage de Georgina. Elle a des préoccupations qui sont celles de n’importe qui malgré son appartenance à l’enfer et on la comprend très facilement. Elle est attachante et pas agaçante comme d’autres héroïnes peuvent l’être. Elle est tout simplement authentique et c’est ça qui fait que je l’apprécie.

 

En conclusion, ce deuxième tome est loin d’être aussi bon que le premier et ce pour plusieurs raisons. L’intrigue principale ne concerne pas directement Georgina donc on a l’impression qu’elle ne nous concerne pas vraiment non plus. Et les personnages de Seth et Bastien, qui ont une place importante dans ce roman, ne me plaisent pas des masses. Mais j’ai apprécié de retrouver Georgina et ses amis, donc le bilan est finalement loin d’être si négatif !

Ma note : 8/10.

 

Les livres de la série :
– Tome 1 : Succubus Blues
– Tome 2 : Succubus Nights
– Tome 3 : Succubus Dreams
– Tome 4 : Succubus Heat
– Tome 5 : Succubus Shadows
– Tome 6 : Succubus Revealed

 

Les 170 idées n°27 : un livre

N'hésitez pas à laisser un commentaire!