16 juin 2013 - MEAD Richelle    Aucun commentaire

Georgina Kincaid – T3 : Succubus Dreams – Richelle MEAD

  • Auteur : Richelle MEAD
  • Titre : Succubus Dreams
  • Série : Georgina Kincaid
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2008 ; VF : 2009
  • Nombre de pages : 480

Succubus dreams

Quatrième de couverture

Rien ne va plus pour Georgina, même sa liaison avec le célèbre Seth Mortensen ! Déjà, pas de sexe entre eux : Georgina étant un succube, elle pourrait tuer son amant par mégarde. Ça calme les ardeurs les plus motivées! En plus, même se voir devient difficile : Seth est obsédé par son dernier roman, et Georgina doit jouer les mentors pour une nouvelle recrue vraiment pas douée. Et enfin, il y a Dante, cet interprète de rêves bien enjôleur que Georgina est obligée de consulter, car une entité malveillante s’en prend à elle durant son sommeil. Du coup notre succube fait face à un double défi : reprendre le contrôle de sa vie amoureuse, et lutter contre un terrible ennemi. Si elle venait à échouer, le monde des mortels pourrait bien ne plus jamais connaître le sommeil !

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents*

Je commencerai par un petit mot sur la couverture que je trouve très jolie. Milady a eu raison de changer la couverture de ce tome par rapport à celle de Bragelonne car je ne l’appréciais pas du tout !

Succubus est une saga que d’apprécie beaucoup et que je suis en train de relire. Le tome précédent m’avait un peu déçue car l’intrigue était peu recherchée et assez plate. Mais dans ce tome-ci, je n’ai aucun reproche à lui faire de ce côté-là ! Richelle MEAD nous ravit par une intrigue riche et bien ficelée !

À chaque fois que Georgina recharge ses batteries en aspirant la force vitale d’un homme, le lendemain, elle a déjà tout perdu. Mais ce n’est pas tout : pendant la nuit, elle fait des rêves pour le moins étranges. Quand elle tente d’en parler autour d’elle, personne ne prend au sérieux ses soucis.

Mais ses problèmes nocturnes ne sont pas les seuls malheureusement. Un nouveau succube a été recruté par l’enfer et c’est Georgina qui va devoir lui expliquer les ficelles du métier. Or Tawny est loin d’être convaincante en tant que succube et Georgina sent qu’elle va avoir du pain sur la planche !

Donc comme je le disais précédemment, super intrigue, avec des obstacles et des rebondissements à gogo ! Bref, j’adore ! Par contre, je ne suis pas autant enthousiaste en ce qui concerne l’intrigue amoureuse. Je commence sérieusement à me lasser de la relation Georgina-Seth. Ça tourne en rond et on n’a rien de nouveau par rapport au tome précédent. Bref, j’ai hâte que ça évolue un peu et que quelque chose vienne perturber leur idylle maudite.

Parlons un peu des personnages à présent, car il y a quelques nouveaux ! Le personnage de Tawny ne m’a pas tellement plu : elle est tellement gourde que c’est difficile d’éprouver autre chose que de l’exaspération face à elle. Du coup, je comprends tout à fait Georgina, qui n’arrive pas plus que moi à la supporter !

Un autre personnage qui prend de l’importance dans ce tome : c’est Maddie, nouvelle employée de la librairie, qui devient la meilleure amie de Georgina. Elle par contre, je l’ai beaucoup appréciée : elle est douce, réservée et parfaitement adorable !

Autre nouveau personnage : Dante, un médium pas très fréquentable. Il paraît exécrable au premier abord, mais il est quand même intéressant. Et puis il faut dire que j’adore ce genre de personnage, assez ambigu, situé entre le camp des gentils et le camp des méchants et dont on ne sait jamais vers lequel il va finalement pencher.

Bon je vous ai présenté les nouveaux personnages, je ne m’attarderai pas sur ceux qui apparaissaient déjà dans les tomes précédents car j’ai déjà eu l’occasion de vous en dire un mot. Je rajouterai seulement que Carter m’intéresse de plus en plus et je me demande s’il n’aura pas un rôle un peu plus particulier à jouer dans les tomes suivants.

J’apprécie beaucoup l’univers de cette saga. Il a son originalité, il est assez riche mais sans devenir trop complexe… bref, il est tout simplement très intéressant et très agréable, même si je trouve qu’il évolue peu d’un tome à l’autre. L’auteur nous en a présenté toutes les règles dans le premier tome, nous laissant à peine quelques bribes pour les tomes suivants. C’est un peu dommage.

Un dernier mot sur la fin du livre. Richelle MEAD ne nous avait pas habitués à ce genre de fin, mais je vous le dis : vous risquez de vous arracher les cheveux ou bien de fondre en larmes ou encore de démolir tout votre salon une fois les dernières pages tournées !

 

En conclusion, Georgina Kincaid reste une série que j’adore, surtout avec ce troisième tome qui a réussi à dépasser l’écueil dans lequel était tombé le deuxième. Nous avons une intrigue riche, palpitante et très intéressante. Les personnages, que ce soit ceux déjà connus ou les nouveaux, sont sympathiques et attrayants. Le seul petit défaut que je mentionnerai est la relation Seth-Georgina que je trouve assez lassante. Mais ça ne m’empêchera pas de continuer ma relecture de la saga et ça ne m’empêchera pas de vous la conseiller vivement si vous ne connaissez pas encore !

Ma note : 8,5/10.

 

Les livres de la série :
– Tome 1 : Succubus Blues
– Tome 2 : Succubus Nights
– Tome 3 : Succubus Dreams
– Tome 4 : Succubus Heat
– Tome 5 : Succubus Shadows
– Tome 6 : Succubus Revealed

 

Les 170 idées n°22 : une pièce d’un vêtement

N'hésitez pas à laisser un commentaire!