12 juillet 2012 - MEAD Richelle    Aucun commentaire

Georgina Kincaid – Tome 5 : Succubus Shadows – Richelle MEAD

  • Auteur : Richelle MEAD
  • Titre : Succubus Shadows – Tome 5
  • Série : Georgina Kincaid (6 tomes actuellement dont 5 en français)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Bragelonne
  • Parution : VO : 2010 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 355

Quatrième de couverture

Georgina a beau avoir des superpouvoirs, l’organisation de mariages n’en fait pas partie. Surtout pas celui de son ex !

Georgina se demande quel est le pire : que Seth en épouse une autre, ou devoir faire toutes les boutiques pour trouver une robe de demoiselle d’honneur ?…

Heureusement, il y a des distractions, comme son nouveau coloc’ qui sature leur appart’ de tension sexuelle, ou ce succube tout juste débarqué à Seattle qui tente de corrompre le futur marié.

Mais le vrai danger, c’est cette force mystérieuse qui commence à envahir ses pensées et l’attire vers le côté obscur…

Mon avis

Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes 1 à 4.

J’ai une affection toute particulière pour la série Succubus car c’est elle qui m’a fait découvrir la bit-lit. Ce n’est peut-être pas ma série préférée, mais je suis à peu près certaine de passer un bon moment à chaque fois que j’en entame un tome !

Pourtant, j’ai trouvé que ce cinquième tome était un peu en dessous des autres. Il reste bon, mais le niveau a légèrement baissé. C’est difficile de faire des tomes tous aussi biens les uns que les autres alors je pardonne à Richelle MEAD ce petit écart, mais elle a intérêt à retrouver son niveau pour les tomes suivants ! (sinon, je vais me fâcher tout rouge !).

Mais avant de vous expliquer pourquoi j’ai été légèrement déçue par ce tome, je vais commencer par resituer l’histoire…

Donc notre succube Georgina n’est plus avec Seth. Ce dernier est avec Maddie, avec qui il doit même se marier ! A la fin du quatrième tome Roman (vous vous souvenez, le néphilim du tome 1) fait son apparition et devient le colocataire de Georgina. Aaaaaaaaaahhhhhh ! (jubilations de ma part car depuis le premier tome, j’adore Roman et j’ai du mal avec Seth donc j’ai beaucoup apprécié son retour). Par ailleurs, un autre succube, Simone, vient passer des vacances à Seattle (au grand déplaisir de Georgina).

J’ai beaucoup aimé retrouver tous les personnages de Succubus, que ce soit Peter et Cody qui m’amusent beaucoup avec leurs maniaqueries, Carter, toujours aussi mystérieux (je commence à croire qu’on ne saura jamais rien de plus sur lui), Jérôme, Hugh, et bien sûr tous les employés de la librairie. Seth m’a paru toujours aussi fade et transparent que d’habitude (comment ça vous trouvez que je ne suis pas très gentille ?). Et Roman est toujours aussi parfait (hhhiiiiii !), égal à lui-même, bien que je trouve qu’il a évolué depuis (en mieux forcément !).

Concernant les intrigues amoureuses, on n’a pas seulement un triangle, on a carrément un carré amoureux (je ne suis pas sûre qu’on dise comme ça, mais vous me comprenez !). Je n’en révèlerai pas plus pour vous laisser la surprise. Mais tout va évoluer rapidement avec moult retournements de situations inattendus !

Concernant l’intrigue principale du roman… et bien c’est là que ça dérape un peu. Il y a en fait deux intrigues dont une qui n’aboutit jamais. Probablement qu’on aura la réponse dans le tome suivant, mais on a l’impression que le roman est comme en partie inachevé.

Sinon, l’autre intrigue contraint l’auteure à considérablement ralentir le rythme du roman. Georgina va passer un tiers du bouquin à se rappeler des souvenirs. Certes c’est intéressant d’en savoir plus sur son passé, mais trop c’est trop. Et du coup, on ressent un manque cruel d’action et de dynamisme.

Je me permettrai une dernière remarque un peu péjorative qui concerne toute la série : qui est convaincu que Georgina et ses amis travaillent pour l’enfer ? Georgina passe le temps à essayer de faire le bien autour d’elle. Jérôme côtoie des anges. Quant à Hugh, Peter et Cody, à part se retrouver dans un bar le soir, ils ne semblent pas faire grand-chose de maléfique. Certes on aurait peut-être du mal à s’attacher à ces personnages s’ils agissaient en vrai démons, mais parfois, je ne les trouve pas très crédibles quand même (allez, un peu de piment, quoi !!).

En conclusion, ce tome est un peu en dessous des précédents en raison d’un rythme un peu lent, mais les personnages sont toujours aussi bons et les intrigues amoureuses toujours aussi compliquées !

Ma note : 7,5/10

N'hésitez pas à laisser un commentaire!