12 août 2012 - HAWKINS Rachel    2 Commentaires

Hex Hall – Tome 2 : Le maléfice – Rachel HAWKINS

  • Auteur : Rachel HAWKINS
  • Titre : Le maléfice – Tome 2
  • Série : Hex Hall (3 tomes actuellement, dont 2 en français)
  • Genre : Young-Adulte
  • Edition : Wiz Albin Michel
  • Parution : VO et VF : 2011
  • Nombre de pages : 325

Quatrième de couverture

Bienvenue à l’abbaye Thorne, résidence de la dernière chance pour démons rebelles.

Quand on apprend qu’on est une sorcière et que les vampires et autres loups-garous n’ont rien d’un mythe, il vaut mieux avoir l’esprit ouvert, comme Sophie. Mais quand on découvre que, bien plus qu’une sorcière, on est un démon au pouvoir phénoménal, convoité par une secte diabolique, c’est la catastrophe. Sans oublier que le garçon de vos rêves a failli vous tuer. Mais c’est un détail. Un tout petit détail. (N’est-ce pas Sophie ?)

Mon avis

Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu le tome 1 !

Autant le premier tome m’avait un peu lassée car il n’avait rien d’original, autant ce second tome m’a bien plus plu ! Fini l’école Hex Hall, Sophie Mercer passe ses vacances en Angleterre avec son père dans l’abbaye Thorne : plus de cours, plus de professeurs aigris et plus de crêpages de chignon ridicules, on passe enfin aux choses sérieuses ! (Les histoires d’écoles commencent sérieusement à m’énerver…). L’intrigue est donc beaucoup plus intéressante et beaucoup plus complexe.

La plume de Rachel HAWKINS est fluide et agréable : pas trop de descriptions, pas trop de dialogues, un juste milieu qui est des plus appréciables.

Au niveau des personnages, ce roman est plutôt riche et beaucoup ont un rôle à jouer. On a tout d’abord Sophie qui a beaucoup de craintes et d’interrogations dans ce tome. Cela rend le personnage très intéressant, plus que dans le premier tome avec ses histoires de lycéenne insignifiantes.

Jenna, sa meilleure amie, et Cal (je vous laisse découvrir son lien à Sophie que vous ne devinerez jamais tellement c’est sordide) font également partie du voyage. Jenna est assez effacée et ne fait pas grand-chose dans ce tome. Par contre Cal, qui était juste mentionné dans le premier, prend de l’importance. J’ai bien apprécié ce personnage.

Le père de Sophie ne m’a pas tellement plu : c’est un homme borné et calculateur entouré de collaborateurs bornés et calculateurs.

Archer va bien évidemment faire son apparition dans ce tome-ci mais il va avoir un rival et ça ne lui plaît pas trop. (Il ne manquait plus que le triangle amoureux pour compléter la liste des stéréotypes de cette saga).

Apparaissent également Nick et Daisy, deux démons dont on ne sait pas grand-chose et qui excitent grandement la curiosité de Sophie (et la nôtre au passage).

Dans ma chronique sur le premier tome, je parlais de la ressemblance avec Harry Potter, et cela se poursuit dans ce tome : on a les Itinerarius, en gros de la poudre de cheminette dont on a changé le nom.

Un dernier mot sur la fin du roman, qui s’achève sur un magnifique cliffhanger ! (Comment bouleverser toute l’histoire avec seulement une phrase !)

En conclusion, ce second tome est meilleur que le premier avec une intrigue plus complexe et subtile, des personnages plus approfondis, un peu moins de stéréotypes et avec une fin qui ne peut nous laisser de marbre.

Ma note : 8/10.

Pour lire ma chronique sur le tome 1, cliquez sur l’image !

2 Commentaires

  • Je trouve que le premier est plus attirant, le tome 2 tourne autour du pot, et ce n’est pas difficile de laisser le livre pour en prendre un autre! Espérons que le tome 3 est mieux!

    • C’est vrai que moi aussi j’ai eu un petit peu de mal avec cette saga. L’histoire est pas trop mal, mais on peut facilement trouver mieux !

N'hésitez pas à laisser un commentaire!