20 avril 2016 - FITZPATRICK Becca    Aucun commentaire

Les anges déchus – Tome 1 : Hush, hush – Becca FITZPATRICK

  • Titre : Hush, hush
  • Série : Les anges déchus
  • Auteur : Becca FITZPATRICK
  • Traducteur : Marie CAMBOLIEU
  • Illustrateur : James PORTO
  • Public : Adolescents
  • Edition : Le Masque (Msk)
  • Parution : 14 avril 2010
  • Nombre de pages : 352

 

Hush, hush

 

Quatrième de couverture

« Tu appartiens à la race biblique des Néphilim. Ton véritable père était un ange, chassé du Paradis. Tu es à demi mortel… et à demi ange déchu.

Dans un recoin de son esprit, Chauncey perçut la voix de son précepteur, récitant des passages de la Bible. Il avait parlé d’un peuple perverti, né des anges bannis des cieux et des mortelles. Une race violente et puissante. »

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ?

Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d’un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

Mon avis

Il s’agit d’une relecture, j’avais déjà lu ce roman il y a cinq ans, avant que je ne tienne le blog. Peu après, j’ai lu le tome 2. Et bien que j’aie adoré ces deux tomes, je n’avais jamais poursuivi la série. Je me suis donc décidée à le faire cette année, sans me priver de relire les deux premiers tomes !

J’ai été autant happée par le livre qu’à ma première lecture. Je ne me souvenait pas de grand chose, alors j’ai adoré tout redécouvrir. On a deux fils conducteurs principaux, qui s’entremêlent d’ailleurs : d’abord la romance entre Nora et Patch, qui a ravi mon côté fleur bleue, et une intrigue orientée plutôt suspens puisque Nora est espionnée et suivie par un mystérieux homme aux lunettes de ski. La narration est donc bien équilibrée, avec des moments plus calmes et des moments d’action.

Nora est une héroïne agréable à suivre, assez courageuse et pas trop naïve, très humaine en quelque sorte. Elle sait avoir peur quand elle assiste à des événements qu’elle ne comprend pas, mais elle a quand même du cran. Son personnage présente un bon équilibre entre qualités et défauts je trouve. Par ailleurs, j’ai beaucoup apprécié les touches d’humour qu’apporte sa meilleure amie Vee.

Patch est le bad boy ténébreux par excellence : vêtu de noirs, habitué des bars malfamés, un passé trouble, une propension certaine à la provocation et à la bagarre… tout est là pour faire monter la température et faire chavirer nos petits cœurs ! La moindre de ses répliques n’est que pur délice, tout particulièrement quand elles sont adressées à Nora !

L’univers fantastique reprend des éléments assez classiques, mais se démarque par de petites touches plus originales. C’est presque dommage que la couverture nous révèle si vite la vérité. Du coup, les petits indices discrets laissés par l’auteur pour nous faire conduire à cette réalité apparaissent comme le nez au milieu de la figure ! Mais bon, la couverture est tellement magnifique, on n’aurait pas pu s’en passer !

En conclusion, Hush, hush est un roman à découvrir de toute urgence. Malgré un début assez classique, qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler Twilight (un nouveau qui devient son binôme de biologie, c’est du jamais vu !), la fin s’en démarque agréablement. J’ai aimé l’univers, j’ai aimé les personnages (surtout Patch en fait !) et j’ai aimé l’intrigue. J’enchaîne de suite avec le tome 2 !

Ma note : 9/10.

 

La série « Les anges déchus » :
Hush, hush Crescendo Silence Finale

 

Challenge Top 50

N'hésitez pas à laisser un commentaire!