31 juillet 2014 - VAUGHN Carrie    Aucun commentaire

Kitty Norville – T2 : Kitty au Capitole – Carrie VAUGHN

  • Auteur : Carrie VAUGHN
  • Titre : Kitty au Capitole
  • Série : Kitty Norville
  • Traducteur : Paola APPELIUS
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Pygmalion Darklight
  • Parution : VO : 2006 ; VF : 2011
  • Nombre de pages: 384

Kitty au Capitole

Quatrième de couverture

« — Allô ?
— Kitty. C’est Ben.
J’ai grogné. Ben O’Farrell était mon avocat. Futé comme un renard et pas vraiment recommandable. Il avait accepté de me représenter, après tout.
— Je suis heureux de t’entendre aussi.
— N’y vois rien de personnel Ben, mais chaque fois que tu m’appelles, c’est pour m’annoncer des mauvaises nouvelles.
— Tu es citée à comparaître devant le Sénat.
Le Sénat ? Une citation à comparaître ? Comme Joseph McCarthy et la liste noire de Hollywood ? Comme dans l’affaire de l’Irangate ? Mon cerveau s’était immédiatement bloqué.
— Quoi ? »

Lorsqu’on est devenue célèbre grâce à une émission de radio — et loup-garou, accessoirement — , on préfère être entendue plutôt que vue, vous me comprenez certainement. Mais voilà, maintenant que j’ai été invitée à témoigner devant le Sénat sans aucun moyen d’y échapper, mon visage a été retransmis sur tous les écrans de télévision du pays. Comme si je n’avais pas suffisamment d’ennemis ! Parmi les nouveaux venus, la reine vampire de la ville et un député plus que religieux… Mes ennuis ne font que commencer…

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome !*

Sitôt le premier tome fini, j’ai enchaîné avec ce deuxième tome. Malheureusement, il est loin d’être à la hauteur du premier. Je me suis vraiment ennuyée et il m’a d’ailleurs fallu un mois pour le lire alors que j’avais dévoré très rapidement le premier tome.

Depuis que Kitty a dû avouer sa véritable identité de loup-garou dans son émission Les Ondes de Minuit, le monde s’interroge sur l’existence des créatures surnaturelles et sur leur dangerosité. Elle est donc conviée à participer à des auditions devant le Sénat pour témoigner de sa vie en tant que loup-garou.

L’intrigue principale sur le Sénat n’a pas vraiment su m’emballer. Kitty se contente d’assister à des auditions et l’action m’a cruellement manqué. L’auteure ne nous sert que du blabla politique. De plus, le suspens est loin d’être très développé et on subit plus qu’autre chose les auditions qui sont longues à mourir.

Au milieu du livre, Kitty résout une intrigue secondaire qui avait été développée dans le premier tome. J’ai trouvé bizarre que ça arrive au milieu. Du coup, lors de la seconde moitié du livre, le suspens retombe et on recommence à s’ennuyer avant d’arriver au dénouement final qui permet un peu plus d’action.

J’ai été très déçue de voir que Cormac joue un si petit rôle dans ce tome. Je m’étais beaucoup entichée de ce personnage dans le premier tome et je rêvais qu’il prenne une place plus importante dans l’intrigue. J’ai malheureusement dû déchanter rapidement.

Je n’ai cité que des défauts jusque-là, mais ce second tome comporte tout de même quelques bons points. J’aime beaucoup la personnalité de Kitty. Elle est réservée et discrète, elle est honnête, mais elle sait aussi se montrer courageuse et forte quand il le faut. Ces trois qualités en font un personnage auquel j’ai facilement pu m’identifier et dont il est très agréable de suivre les aventures.

Je ne peux m’empêcher de reparler de Cormac, le tueur à gages ! Malgré ses apparitions bien trop rares et bien trop courtes, je l’apprécie toujours autant. C’est un personnage difficile à comprendre et toujours mystérieux. On devine qu’il a encore beaucoup de secret à nous dévoiler.

Enfin, je finirai avec les personnages en parlant de Ben O’Farrell, l’avocat de Kitty. Il prend une place très importante dans ce tome puisqu’il seconde Kitty lors des auditions. C’est un homme droit et en qui Kitty peut avoir confiance. C’est un très bon ami pour elle. Mais je le trouve un peu trop plat et sans intérêt pour pouvoir vraiment m’attacher à lui. J’aurai aimé que sa personnalité soit plus recherchée.

Sinon, j’ai beaucoup aimé en connaître un peu plus sur les vampires, notamment par le biais d’Alette, la maîtresse des vampires de Washington, qui héberge notre héroïne lors de son séjour dans la ville. L’univers très simple du premier tome, partagé entre des loups-garous et des vampires s’élargit peu à peu puisqu’on fait la connaissance dans ce tome d’un jaguar-garou et même d’un lutin ! Bref, cet univers est sympathique et j’espère qu’il continuera à s’élargir dans les prochains tomes.

En conclusion, mon avis est assez mitigé en ce qui concerne ce deuxième tome. J’ai eu plaisir à retrouver tous les personnages, mais l’intrigue est vraiment trop lente et manque cruellement d’action. Je compte quand même poursuivre la saga, en espérant que le troisième tome sera meilleur, comme l’avait été le premier.

Ma note : 7/10.

 

La saga « Kitty Norville » :
Kitty et les ondes de minuit   Kitty au Capitole   Vacances sanglantes

 

Les 170 idées Idée 73 : quelque chose de nouveau ou un endroit que vous découvrez pour la première fois (le Capitole)

Challenge Fin de série

N'hésitez pas à laisser un commentaire!