13 juin 2013 - BOTTERO Pierre    Aucun commentaire

La Quête d’Ewilan – T2 : Les frontières de glace – Pierre BOTTERO

  • Auteur : Pierre BOTTERO
  • Titre : Les frontières de glace – Tome 2
  • Série : La Quête d’Ewilan
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Rageot
  • Parution : 2003
  • Nombre de pages : 275

Les frontières de glace

Quatrième de couverture

En Gwendalavir, Ewilan et Salim partent avec leurs compagnons aux abords des Frontières de Glace pour libérer les Sentinelles garantes de la paix. Ils repoussent en chemin les attaques de guerriers cochons, d’ogres et de mercenaires du Chaos, résolus avec les Ts’liches à tuer Ewilan, mais se découvrent un peuple allié : les Faëls.

Salim se lie d’amitié avec une marchombre aux pouvoirs fascinants, tandis qu’Ewilan assoit son autorité et affermit son Don. Mais pour prétendre délivrer les Sentinelles, elle devra d’abord percer le secret du Dragon.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome de la série !*

C’est toujours un plaisir de se lancer dans un roman de Pierre BOTTERO car on sait d’avance qu’on ne va pas être déçu, et même qu’on va adorer ! Et ce deuxième tome (qui est une relecture) n’échappe pas à cette règle ! Au moment de tourner la dernière page, vous vous sentirez à coup sûr émerveillés et repus (quoiqu’on en veuille toujours plus !).

Ewilan et Salim sont de retour en Gwendalavir, sans Akiro puisque celui-ci ne se révèle pas aussi puissant qu’on l’avait dit. Ewilan a donc pris la décision que se serait elle qui libérera les Figés. Bien sûr, elle n’y va pas seule, mais avec sa bande d’amis que nous avions déjà découverte dans le premier tome !

L’un des points forts de ce roman, c’est justement les personnages qui sont tous très différents, qui ont chacun leur personnalité, mais qui sont tous terriblement attachants.

Nous avons Edwin, le chef du groupe : il est à la fois intraitable quand il s’agit de la sécurité d’Ewilan et de leur quête, mais aussi un fidèle ami pour Ewilan et les autres. Nous avons Duom, le vieil analyste, aussi sage qu’il est grognon ! Nous avons le chevalier Bjorn, courageux et vaillant, mais toujours prêt quand il faut faire de blagues ou jouer un mauvais tour ! Nous avons Maniel, un soldat assez réservé mais sympathique. Nous avons Elana, la marchombre, combattante hors pair mais très attachante.

Nous avons aussi bien sûr Salim et Ewilan. Alors que cette dernière est très posée et paraît bien plus âgée par la sagesse de ses paroles qu’elle ne l’est, Salim est un peu le pitre du groupe et il est parfois un peu naïf. Et malgré leurs personnalités très différentes, ils forment un couple très intéressant !

Deux nouveaux personnages se joignent au groupe lors de ce roman. Nous avons d’abord Artis, un rêveur. J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à lui au départ. Il est assez distant et reste en marge du groupe au départ. Il faut dire que ce n’est pas de son plein gré qu’il a entrepris cette aventure mais sur les ordres de son responsable. Mais rapidement, il va réussir à se tailler une place dans le groupe. Le second nouveau est Chiam Vite, un Faël. Je l’ai tout de suite beaucoup apprécié car il a beaucoup d’idées toutes faites sur à peu près tout ! Il est souvent un peu moqueur mais bien sympathique !

Une différence avec le premier tome est que celui-ci est beaucoup plus riche en actions, et ce n’est pas pour me déplaire ! On enchaîne les combats, les rencontres malheureuses, les épreuves… Bref, nos héros n’ont aucun répit et nous non plus !

Je ferais un seul petit reproche à ce roman : malgré tous les dangers qu’ils affrontent, les personnages s’en sortent toujours trop bien et ils ont un peu trop de chance à mon goût. Ça manque de réalisme et de crédibilité ! Mais en même temps, si un seul des personnages avait été tué, j’en aurais beaucoup voulu à l’auteur ! Donc je me plains, mais en fait, je n’ai aucune raison de me plaindre car si l’inverse c’était produit, je me serais encore plus plaint ! (j’espère que je ne vous ai pas perdu en route car j’avoue que ma phrase est un peu bizarre !)

Un petit mot sur la fin du roman que j’ai trouvé très réussie. L’intrigue de ce tome est achevée (des fois ça fait du bien que ça se finisse un peu entre deux tomes !), mais on a encore des éléments en suspens pour poursuivre la série. La fin est aussi très émouvante.

Et mon dernier mot portera sur la plume de Pierre BOTTERO qui est toujours aussi poétique et agréable, tout en gardant une simplicité accessible à tous. Bref, ça plaît aux plus grands comme aux plus petits !

 

En conclusion, ce deuxième tome est un coup de cœur, comme l’a été le premier et comme le sont quasiment tous les livres de Pierre BOTTERO ! Les personnages sont diversifiés et très attachants. L’intrigue est bien menée et très riche en actions et en rebondissements. L’écriture est tout simplement parfaite. Bref, j’ai plus grand-chose à dire car tout est bien dans ce roman ! Donc si vous ne connaissez pas encore cet auteur ou cette série, mais ALLEZ-Y !!!!!

Ma note : 9/10.

 

Les livres de la saga :
– Tome 1 : D’un monde à l’autre
– Tome 2 : Les frontières de glace
– Tome 3 : L’île du destin
Cette série se poursuit avec une autre trilogie appelée Les Mondes d’Ewilan.

 

ABC Imaginaire 2013

Les 170 idées n°29 : quelque chose d’architectural (l’arche)

N'hésitez pas à laisser un commentaire!