19 août 2016 - TOMA Rei    Aucun commentaire

L’arcane de l’aube – T1 – Rei TOMA

  • Titre : L’arcane de l’aube 1
  • Série : L’arcane de l’aube
  • Auteur : Rei TOMA
  • Traduction : Satoko INABA
  • Public : Adolescents
  • Edition : Kazé
  • Parution : 28 avril 2011
  • Pages : 183

L'arcane de l'aube 1

 

Quatrième de couverture

Nakaba, princesse de sang royal, est envoyée en pays ennemi accompagnée de son unique serviteur, Loki, afin d’épouser leur prince et ainsi garantir la paix entre les deux royaumes.

Rencontrant son mari pour la première fois le jour de son mariage, la jeune fille, malgré sa grande beauté, est tout de suite rejetée par son époux du fait de sa chevelure rousse, apanage des gens du peuple, alors que les rois se targuent d’une crinière d’ébène.

Dans cet environnement hostile où les intrigues de cour peuvent être fatales, l’étrange pouvoir qui sommeille en Nakaba émerge doucement…

Mon avis

Ce premier tome de L’Arcane de l’aube est mon tout premier manga, conseillé par une amie fan de ce format. Globalement, j’ai apprécié l’histoire, mais la présentation m’a parfois donné du fil à retordre !

Je commence par vous parler de l’histoire. Nakaba, princesse aux cheveux roux, alors que la famille royale présente toujours des cheveux d’ébène, est offerte en mariage à Caesar, le prince du royaume voisin et ennemi, en gage de paix. Sa chevelure rousse lui apporte le dédain de son mari et de tout le peuple.

J’ai apprécié l’intrigue, qui commence sans attendre. On s’attache très rapidement à Nakaba, une jeune femme qui a dû devenir forte pour survivre aux humiliations qui sont son quotidien. Avec Caesar, j’ai eu plus de mal ! Il manque clairement de respect à Nakaba et il ne fait pas grand chose pour nous attendrir. Pour l’instant, il passe un peu pour le méchant de l’histoire. Il est à la fois autoritaire et mollasson, on dirait qu’il ne sait pas ce qu’il veut. Au début du manga, Nakaba lui donne une claque car il lui a tiré les cheveux. Il n’a quasiment aucune réaction alors que deux pages avant, il lui disait de but en blanc qu’il pouvait la faire tuer si le désir lui en venait. Je trouve ce personnage un peu étrange et peu réaliste dans ses réactions.

Il y a un troisième personnage dont je n’ai pas encore parlé : Loki, un demi-humain au service de Nakaba. Il est loyal envers sa maîtresse et est prêt à tout pour elle. Je me suis immédiatement attachée à ce personnage.

L’univers de ce manga est fantastique, même si ce thème est encore discret dans ce tome. On trouve des personnages mi-homme mi-animal, comme Loki… mais également l’étrange pouvoir de Nakaba qui se réveille doucement.

Comme c’est le premier manga que je lis, je n’ai aucun élément de comparaison et je ne connais pas du tout l’univers des animés. Concernant la présentation graphique, j’ai été gênée quand on changeait de lieux ou de moment car le changement n’est pas aussi marqué que dans les romans par exemple. Ça m’a surprise plus d’une fois et il m’a fallu quelques secondes pour comprendre le changement.

Par ailleurs, j’ai l’impression que tout va trop vite : on ne prend pas assez de temps pour apprendre à connaître les personnages. Mais bon, je pense que c’est le format manga qui veut ça !

En conclusion, j’ai apprécié ce manga car l’histoire et les personnages (sauf Caesar !) m’ont plu. Le format manga ne m’a pas déplu, mais il me faudra un temps d’adaptation pour être à l’aise avec le sens de lecture et la mise en page !

Ma note : 8,5/10.

 

 

La série « L’arcane de l’aube » :
L'arcane de l'aube 1 L'arcane de l'aube 2 L'arcane de l'aube 3 L'arcane de l'aube 4 L'arcane de l'aube 5
L'arcane de l'aube 6 L'arcane de l'aube 7 L'arcane de l'aube 8 L'arcane de l'aube 9 L'arcane de l'aube 10
L'arcane de l'aube 11 L'arcane de l'aube 12 L'arcane de l'aube 13

 

Challenge Les 170 idées

N'hésitez pas à laisser un commentaire!