13 février 2016 - FERREIRA Angélique    Aucun commentaire

Légende – T1 : Clio Kelly et l’éveil de la gardienne – Angélique FERREIRA

  • Titre : Clio Kelly et l’éveil de la gardienne
  • Auteur : Angélique FERREIRA
  • Série : Légende
  • Illustrateur : Anne Claire PAYET
  • Public : Adulte
  • Edition : Editions du petit caveau
  • Parution : octobre 2010
  • Nombre de pages : 170

 

Clio Kelly et l'éveil de la gardienne

 

Quatrième de couverture

Clio Kelly, 22 ans, est journaliste au journal de l’Opéra. Alors que la vie à Paris est d’un calme olympien, une série de meurtre dévaste le Gévaudan. Ceux-ci sont la réplique exacte des crimes commis entre 1764 à 1767 dans la région.

Tandis que la jeune femme est envoyée sur place pour enquêter en compagnie de son partenaire, Morgan Chevalier, les meurtres deviennent de plus en plus sanglants et terribles.

Une fantastique course contre la montre se met en place pour découvrir et arrêter l’homme ou la créature qui se dissimule derrière ces atrocités.

Mon avis

Ayant déjà lu deux romans, que j’avais bien appréciés, d’Angélique FERREIRA, c’est sans crainte que j’ai choisi Clio Kelly dans le catalogue des Editions du Petit caveau lors de l’opération « All you can read ». Je les remercie d’ailleurs vivement pour cet échange de services qui m’a permis de belles découvertes.

Malheureusement, Clio Kelly n’a pas été à la hauteur de mes espérances. L’impression générale que me donne ce roman, c’est celle d’un immense fouillis. Tout d’abord, ce roman est assez court puisqu’il ne fait que 170 pages. Mais les intrigues et les péripéties sont bien trop nombreuses pour un si petit roman. Plusieurs intrigues secondaires se mêlent à l’intrigue principale et on peine à comprendre quel est réellement le fil conducteur de ce roman. Par ailleurs, de nombreux flash-back de vies antérieures émaillent le récit. S’ils nous permettent de mieux comprendre la situation actuelle, ils nous embrouillent aussi et s’ajoutent à la masse déjà énorme d’informations qui nous sont données.

Les thèmes abordés sont nombreux, presque trop. Nous avons la bête du Gévaudan, de la mythologie grecque ET de la mythologie romaine, on devine la présence d’archanges… L’univers de l’auteur pourrait être intéressant mais comporte bien trop d’éléments disparates pour être intégré en toute sérénité. On nous plonge dès les premières pages dans cet univers assez complexe et on peine à en comprendre toutes les facettes en si peu de pages.

L’écriture est somme toute assez agréable, mais là encore, j’y vois quelques défauts de narration. Par exemple, vers la fin du roman, on nous dit que Clio va prendre sa douche : elle se déshabille donc et après quelques lignes où elle développe quelques pensée, Clio est en train de se sécher ! Mais elle ne s’est pourtant pas lavée ! Ce sont bien sûr des détails insignifiants, mais je les ai trouvés sans vraiment les chercher et ils témoignent d’un manque de maîtrise de la narration.

Ce roman a été publié en 2010, soit quelques années avant Femmes obscures et Secret de lune, de la même auteure. Ce roman est donc vraisemblablement l’un de ses premiers, ce qui expliquerait l’impression de fouillis et les défauts de narration que je n’ai pas retrouvés dans les autres.

En conclusion, Clio Kelly est un roman qui aurait pu avoir du potentiel. Mais en raison d’une intrigue trop brouillonne, de thèmes trop disparates et d’une écriture pas complètement maîtrisée, j’ai peu apprécié la lecture de ce roman. Pour ceux qui ne connaissent pas l’auteure et qui souhaiteraient la découvrir, je pense que ce roman n’est pas celui qui vous permettra de juger pleinement du talent d’Angélique FERREIRA et je vous orienterai plutôt sur Croissant de lune ou Femmes obscures qui sont bien mieux maîtrisés. Le tome 2 de cette série n’a pas encore pointé le bout de son nez, mais je ne suis pas sûre de le lire un jour.

Ma note : 5,5/10.

N'hésitez pas à laisser un commentaire!