28 septembre 2012 - MONING Karen Marie    Aucun commentaire

Les chroniques de MacKayla Lane – Tome 4 : Fièvre fatale – Karen Marie MONING

  • Auteur : Karen Marie MONING
  • Titre : Fièvre fatale – Tome 4
  • Série : Les chroniques de MacKayla Lane (5 tomes)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : J’ai lu
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 598

Quatrième de couverture

« À la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre, c’est-à-dire, en l’occurrence, pour ne pas tomber sous le charme fatal de celui que je me suis juré de tuer… Mais je sens que je perds la bataille, que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j’entame le combat le plus difficile de ma vie. Je ne laisserai pas tomber. Je sais que j’ai des alliés et, plus important, la mémoire de ma sœur assassinée à défendre.

Saurai-je faire face à ma vérité ? »

Mon avis

*Attention, ma chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents !*

Encore un tome de la saga Fièvre englouti en un temps record (une seule journée suffit et impossible de le lâcher avant d’être arrivé à la toute dernière page !). Cette série est beaucoup trop addictive pour ma santé, j’en ai carrément oublié de manger le midi ! A croire que la seule présence de Barrons suffit à me rassasier…

Donc vous l’aurez compris, ce quatrième tome est encore un coup de cœur et on ne s’en lasse pas ! J’ai presque eu envie de le relire encore une fois sitôt que j’ai eu terminé tellement j’en voulais encore !

Mac était dans un (très) sale pétrin à la fin du tome 3, et au début de ce tome, et bah elle y est toujours et personne ne semble accourir sur son impétueux étalon blanc pour la secourir. Je me demandais bien comment Karen Marie MONING allait pouvoir sortir notre héroïne de cette situation désespérée et je peux vous dire que j’ai adoré sa méthode !

Si j’ai tant apprécié ce tome, et même plus que le précédent, c’est surtout parce que Barrons y est beaucoup plus présent et qu’on commence à y voir un peu plus clair quand à sa véritable nature ! Bon, le mystère reste encore complet mais j’ai l’impression qu’il est déjà un peu plus accessible. Barrons va aussi un peu plus se dévoiler, notamment quant à ses sentiments envers Mac. N’allez pas imaginer des déclarations enflammées non plus, Barrons reste Barrons, mais il m’a paru un peu moins froid et distant qu’il ne l’était dans le tome 3.

V’lane était pas mal présent dans le tome 3 et j’avais commencé à bien l’apprécier. Dans ce tome, mon sentiment se confirme même si je me demande s’il n’y aurait pas une raison à toute la gentillesse qui montre envers Mac. On l’a bien vu dans cette série, chacun poursuit ses propres buts et ne fait que se servir des autres. Alors, bon ou méchant ? Toutefois, il est beaucoup moins présent dans ce tome et il joue même aux abonnés absents dans la seconde moitié du roman.

Quant à Mac, elle va énormément évoluer dans ce tome je trouve. Elle prend un grand nombre de décisions importantes, elle tourne la page sur beaucoup de choses et ces changements se ressentent sur elle aussi bien physiquement que psychologiquement. Mac joue surtout en solitaire dans ce tome et elle ne se repose plus autant sur les autres que dans les premiers tomes. Par ailleurs, fini les couleurs arcs-en-ciel, elle se surprend maintenant à aimer le noir ! Même dans ses sentiments, elle parvient à faire des choix et elle ose affirmer ses convictions et ses sentiments. Bref, Mac subit une vraie métamorphose et on sent que les épreuves qu’elle a traversées l’ont marquée à jamais. J’adore cette nouvelle Mac même si l’ancienne Mac me plaisait également.

Il y a un autre personnage qui a pris beaucoup d’importance dans ce tome : c’est Dani. Elle était présente dans les précédents, mais elle n’y jouait pas un rôle très important et l’auteure ne s’attardait pas sur elle. Dans ce tome 4, elle devient une amie et une alliée de choix pour Mac. Malgré son jeune âge, elle est très mature, même si on sent parfois quelques sentiments plus innocents revenir à la surface. Cela rend le personnage très attachant. On sent qu’elle a un passé difficile mais qu’elle fait tout pour être forte et passer à autre chose. J’adore son obsession pour V’lane et pour Barrons, ses deux héros !

Maintenant que j’ai passé au peigne fin tous les personnages principaux, parlons un peu de l’intrigue. Et bien elle est toujours aussi bonne, même dans ce monde apocalyptique. De nombreux éléments entrent en jeu pour donner un fil conducteur très dense et toujours aussi obscur bien que la fin de la série approche (et oui malheureusement…).

La fin de ce tome est tout simplement abominable. Mais Karen Marie MONING nous y a habitués depuis le temps, même si je trouve que celle-ci est particulièrement horrible et qu’elle nous laisse dans un état de frustration absolument insupportable. Je me suis imaginé beaucoup de choses pour expliquer cette fin et tous les scénarios sont plus horribles les uns que les autres ! J’ai mis deux heures à hurler ma frustration avant de pouvoir me calmer et envisager sereinement l’idée de passer à autre chose !

 

En conclusion, ce tome 4 des Chroniques de MacKayla Lane est tout simplement extraordinaire, indescriptible et bouleversant. Il nous fait passer par toutes les sensations possibles et imaginables sans nous laisser de repos. Les personnages sont toujours aussi excellents. Barrons… et bien, il est toujours aussi Barrons ! V’lane est toujours aussi énigmatique. Mac subit de profonds changements et une évolution très intéressante. Dani prend de l’importance. L’intrigue est toujours au top et le final donne toujours autant envie de s’arracher les cheveux de frustration. Si vous ne connaissez pas encore cette série (non, c’est pas possible !), précipitez-vous dessus !

Ma note : 9/10.

 

Pour consulter mes chroniques sur les tomes 1, 2 et 3, cliquez sur les images !

N'hésitez pas à laisser un commentaire!