13 septembre 2014 - BOTTERO Pierre    Aucun commentaire

Les Mondes d’Ewilan – T2 : L’œil d’Otolep – Pierre BOTTERO

  • Auteur : Pierre BOTTERO
  • Titre : L’œil d’Otolep
  • Série : Les mondes d’Ewilan
  • Illustration : Jean-Louis THOUARD
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Rageot
  • Parution : 2005
  • Nombre de pages : 320

L'oeil d'Otolep

Quatrième de couverture

De retour à Gwendalavir, Ewilan découvre qu’une méduse aux tentacules mortels tente d’envahir l’Imagination. Alors qu’un mal sourd infecte son organisme, elle se joint à l’expédition qui part vers Valingaï afin de ramener Illian, un jeune garçon aux pouvoirs incroyables, dans sa famille. Après avoir combattu de terribles ennemis, la troupe parvient aux confins de l’Empire devant l’œil d’Otolep. Ce lac mythique aux eaux mystérieuses délivrera-t-il Ewilan du parasite mortel qui la détruit peu à peu ?

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Après le précédent tome qui était un peu différent des autres, nous retrouvons dans celui-ci un schéma des plus classiques : Ewilan, Salim et toute la troupe sont de nouveau réunis pour une nouvelle mission et un nouveau voyage ! Et malgré ce schéma classique, on ne s’ennuie jamais avec Pierre BOTTERO, car même si les ingrédients sont les mêmes, il parvient toujours à nous mitonner un résultat bien différent des précédents et toujours aussi agréable à découvrir !

Les parents d’Ewilan sont partis sur le nouveau continent afin de tenter d’établir des liens amicaux avec ses habitants, mais ils n’ont pas donné de nouvelles depuis plusieurs semaines. Ewilan souhaite donc les rejoindre et en profiter pour ramener le jeune garçon Illian, que nous avons découvert dans le tome précédent, auprès de son peuple.

C’est avec beaucoup de plaisir que je retrouve notre habituelle petite troupe de voyageurs dans chacun des tomes. Ils ont tous une personnalité très différente mais ils sont tous très attachants. Nous avons comme à chaque fois quelques nouveaux que je me fais un plaisir de connaître. Et de l’autre côté, nous avons quelques anciens qui ne sont pas présents pour ce voyage-ci, ce qui est bien dommage !

Les ennemis d’Ewilan sont toujours plus nombreux, tout particulièrement dans ce tome. Notre pauvre héroïne ne sait plus où donner de la tête ! Entre la trahison de ceux qu’elle croyait ses amis et l’énorme méduse qui a investi les spires et empêche de dessiner, nos héros auront pas mal de fil à retordre. Et bien sûr, Éléa Ril’Morienval n’est jamais très loin et est toujours prête à leur mettre des bâtons dans les roues.

L’univers s’étoffe toujours de tome en tome. On aurait pu croire qu’une fois arrivé au cinquième tome dans le même univers, il n’y ait plus rien à découvrir, et pourtant, ce n’est pas le cas. J’ai beaucoup aimé découvrir ce nouveau continent dont on a appris l’existence dans le tome précédent. Et j’ai aussi beaucoup apprécié d’en connaître un peu plus sur le monde des Marchombres et sur le passé d’Ellana.

En conclusion, on se laisse emporter dans ce roman sans même s’en rendre compte et, arrivé à la dernière page, on regrette qu’il n’y en ait pas plus ! Pierre BOTTERO nous a encore concocté un roman des plus émouvants et des plus captivants. Le troisième tome est déjà lu et je compte poursuivre ma relecture du chef d’œuvre de Pierre BOTTERO avec la trilogie consacrée à Ellana dès que j’aurai avancé dans mes challenges. Et oui, la fin de l’année approche et je suis encore loin d’avoir terminé certains !

Ma note : 9/10.

 

La série « La Quête d’Ewilan » :
D'un monde à l'autre Les frontières de glace Lîle du destin

La série « Les Mondes d’Ewilan » :
La forêt des captifs L'oeil d'Otolep Les tentacules du mal

 

Les 170 idéesIdée n°72 : quelque chose représentant un sport (l’équitation)

Challenge Fin de série

N'hésitez pas à laisser un commentaire!