9 janvier 2015 - BOTTERO Pierre    Aucun commentaire

Les Mondes d’Ewilan – T3 : Les tentacules du mal – Pierre BOTTERO

  • Auteur : Pierre BOTTERO
  • Titre : Les tentacules du mal
  • Série : Les mondes d’Ewilan
  • Illustration : Jean-Louis THOUARD
  • Public : Jeunesse
  • Edition : Rageot
  • Parution : 2005
  • Nombre de pages : 320

Les tentacules du mal

Quatrième de couverture

Ewilan et ses compagnons poursuivent leur périple vers Valingaï avec une triple mission : rendre Illian à sa famille, retrouver Altan et Élicia Gil’ Sayan et anéantir la méduse qui s’étend dans l’Imagination. Ils traversent avec difficulté le désert Ourou et gagnent Hurindaï, une cité qui ne tarde pas à être attaquée et détruite par les armées de Valingaï. Les Alaviriens échappent de peu à la mort et reprennent leur voyage. C’est à Valingaï, sur le sable des arènes, que le destin d’Ewilan, celui de ses amis, d’Éléa Ril’ Morienval et de la méduse, se croiseront une dernière fois dans une confrontation sans pitié. Une confrontation où la lumière sera faite sur le passé et où se jouera l’avenir du monde.

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Ce qu’il y a d’étonnant avec la saga des Mondes d’Ewilan, c’est qu’on peut la relire autant de fois qu’on veut, elle reste toujours aussi magique et captivante. Bien que je connaisse déjà l’histoire, je redécouvre à chaque fois toutes les émotions des personnages. C’est extraordinaire !

Ce qui est tout particulièrement appréciable dans ce tome, c’est le rythme. L’action commence dès les premières pages et les péripéties s’enchaînent à une vitesse très soutenue. On a à peine le temps de respirer, et encore moins l’envie de lâcher le livre !

Dans ce dernier tome de la trilogie, nous découvrons un nouveau continent, un nouveau peuple et de nouvelles coutumes. Le secret du succès de Pierre BOTTERO, c’est qu’il parvient toujours à nous apporter du nouveau. Ewilan et tous ses amis découvrent donc plusieurs cités gouvernées par des rois qui ne s’entendent pas toujours. Mais depuis que le culte d’Ahmour a pris de l’ampleur, le roi de Valingaï a décidé de faire la guerre aux autres royaumes dans l’espoir de contrôler tout le continent. Nos héros arrivent donc en plein milieu d’un conflit. Ce continent nous permet aussi de découvrir une nouvelle forme de dessin : celle d’Ilian et des Valinguites.

Ce tome m’a plu car il est tout particulièrement touchant. Des personnages qu’on suivait depuis un moment vont perdre la vie, à notre plus grand regret. Certaines relations amoureuses vont s’étoffer. Pierre Bottero réussit à nous faire voyager à travers toute une palette d’émotions différentes.

Un dernier mot poir parler de la plume de l’auteur, qui est toujours aussi fluide et poétique. C’est très agréable à lire.

En conclusion, j’ai adoré ce dernier tome, comme c’était le cas à la première lecture. Il y a de l’actyion, des sentiments, du rythme, des découvertes… Bref, ce dernier tome clot à merveille la saga des Mondes d’Ewilan. Pour ma part, je compte bien poursuivre ma relecture de l’œuvre de Pierre BOTTERO avec la trilogie consacrée à Ellana.

Ma note : 9/10.

 

La série « La Quête d’Ewilan » :
D'un monde à l'autre Les frontières de glace Lîle du destin

La série « Les Mondes d’Ewilan » :
La forêt des captifs L'oeil d'Otolep Les tentacules du mal

 

Les 170 idéesIdée n°36: la foule, du monde, un rassemblement de personnes

Challenge Haut en CouleursCouleur Multicolore

Challenge Fin de série

N'hésitez pas à laisser un commentaire!