21 septembre 2012 - NEILL Chloé    Aucun commentaire

Les Vampires de Chicago – Tome 1 : Certaines mettent les dents – Chloé NEILL

  • Auteur : Chloé NEILL
  • Titre : Certaines mettent les dents – Tome 1
  • Série : Les Vampires de Chicago (5 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2011
  • Nombre de pages : 461

Quatrième de couverture

Ils m’ont tuée. Ils m’ont soignée. Ils m’ont changée.

Les Vampires de Chicago ont décidé de révéler leur existence et ont fait de moi l’une des leurs. Certes, ma vie d’étudiante n’était pas très excitante, mais elle me convenait.

Maintenant, je dois apprendre à maîtriser mes pouvoirs naissants sans pour autant jurer fidélité à Ethan Sullivan, le Maître de mon clan. D’accord, il m’a sauvé la vie, mais c’est quand même à cause de lui si je suis allergique au soleil ! S’il croit que je vais fondre sous prétexte qu’il a des siècles d’expérience en manière de séduction…

J’ai plus urgent : un tueur a une dent contre moi.

Ça va saigner !

Mon avis

Les Vampires de Chicago, c’est une série bit-lit qui me tentait depuis un bon moment et il était largement temps que je la découvre. Et le résultat était au rendez-vous puisque j’ai trouvé ce premier tome fort sympathique !

Merit était une humaine tout ce qu’il y a de plus normale, jusqu’au jour où un vampire tente de la tuer mais ne parvienne pas jusqu’au bout de sa tâche avant d’être dérangé. Trouvée mourante par d’autres vampires (mieux intentionnés), Merit est transformée en l’un d’entre eux pour pouvoir survivre.

Quand Merit se réveille avec ses crocs tout neufs, elle n’est absolument pas heureuse de son sort et encore moins quand elle apprend que dans une semaine, elle va devoir jurer fidélité à la Maison Cadogan et à son Maître, Ethan Sullivan, qu’elle se promet de détester jusqu’à la fin de ses jours. Mais elle n’avait pas encore vu que le célèbre Ethan était beau à tomber par terre et elle va avoir du mal à tenir sa promesse…

L’univers créé par l’auteure est très intéressant : on y trouve des vampires bien sûr, mais aussi des métamorphes, des sorciers, des nymphes… Toutefois, on n’en apprend que très peu sur les autres créatures car l’intrigue est centrée sur les vampires.

Il existe trois Maisons de vampires à Chicago : les Cadogan – celle d’Ethan- les Navarre et les Grey. Dans chaque Maison, tous les membres ont été transformés par le Maître de la Maison. Chacune de ces Maisons est en perpétuelle concurrence pour savoir qui est la plus puissante, qui est la plus nombreuse, etc. Leur Maître passe d’ailleurs leur temps à signer des accords avec d’autres clans ou espèces au cas où une guerre surgirait.

L’intrigue principale tourne autour d’une série de meurtres dont Merit a bien failli faire partie. L’intrigue est intéressante, bien ficelée et on ne se doute pas une minute du coupable.

Notre pauvre Merit se retrouve donc projetée dans ce monde complexe où elle a beaucoup de mal à trouver ses marques. Il faut dire que les règles des vampires sont nombreuses et complexes. Elles tiennent d’ailleurs toutes dans le Canon, un bouquin aussi gros et aussi rébarbatif que le dictionnaire. Merit fait pas mal de bourdes à ses débuts d’ailleurs et c’est pour cela que j’aime beaucoup sa personnalité. Elle est déterminée, parfois têtue, elle doute beaucoup, mais elle est très attachante !

J’ai également bien aimé Mallory, sa meilleure amie et colocataire. Elle est obsédée par le surnaturel et elle a plein de bons conseils pour aider Merit à s’adapter à sa nouvelle condition.

Passons aux hommes maintenant ! J’ai beaucoup aimé Ethan, même s’il m’a parfois agacé avec ses bonnes manières un peu désuètes et son goût prononcé pour les vêtements chics et de luxe. Mais je lui pardonne aisément ces petits défauts car il m’a fait complètement craquer !

J’ai également bien apprécié Catcher, un sorcier, qui est toujours là pour aider Merit et qui semble être un ami loyal.

Par contre, je n’ai pas vraiment aimé Morgan, un vampire de la Maison de Navarre, car je ne sais pas vraiment que penser de lui. On ne sait pas vraiment à quel bord il appartient même s’il paraît sympathique. Moi il ne m’inspire que de la méfiance.

 

En conclusion, Certaines mettent les dents est une très bonne découverte. On y découvre l’univers des vampires, organisé en Maisons et dirigé par des Maîtres, qui est très intéressant. L’intrigue concerne une série de meurtres : elle est sympathique et prenante. Les personnages sont intéressants et ont une personnalité originale. En bref, ce premier tome laisse présager une suite très prometteuse que je vais me faire un plaisir de suivre ! Je conseille vivement ce livre à tous ceux qui veulent passer un moment sympathique !

Ma note : 8/10.

N'hésitez pas à laisser un commentaire!