22 février 2014 - ESTEP Jennifer    Aucun commentaire

L’exécutrice – T4 : L’Orchidée et l’Araignée – Jennifer ESTEP

  • Auteur : Jennifer ESTEP
  • Titre : L’Orchidée et l’Araignée
  • Série : L’exécutrice
  • Traducteur : Laurence MURPHY
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : J’ai Lu (Crépuscule)
  • Parution : VO : 2011 ; VF : 2012
  • Nombre de pages : 375

L'orchidée et l'araignée

Quatrième de couverture

Je me présente : Gin Blanco, dite l’Araignée. Je suis en train de patienter devant la porte d’Owen Grayson, aussi anxieuse qu’une ado avant son premier rendez-vous amoureux. Pourtant, j’ai des problèmes bien plus graves. Mab Monroe a recruté une tueuse redoutable, Elektra LaFleur, pour me faire la peau. Conclusion : l’une de nous va forcément mourir. Pire encore, Elektra doit aussi liquider ma petite sœur, Bria Coolidge. Sauf que Bria ignore qui je suis, et notre vie dépend de ce secret.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Dans ce tome, Mab Monroe, l’élémentale de feu qui tient toute la ville dans le creux de sa main, est bien décidée à éliminer l’Araignée qui menace l’empire qu’elle a construit. Elle a donc engagé LaFleur pour l’éliminer, une tueuse à gages réputée pour ses tarifs très élevés, son efficacité et son habitude de laisser une orchidée blanche sur le corps de ses victimes en guise de signature.

Encore une fois, Jennifer ESTEP nous a concocté un tome génial avec de l’action à gogo ! Les affrontements entre Gin et LaFleur ou bien entre Gin et les hommes de main de Mab Monroe se multiplient pour notre plus grand bonheur ! On ne se lasse pas !

Gin est un personnage que j’apprécie beaucoup. Elle est une ex-tueuse à gages et elle peut donc se montrer froide, cruelle et efficace quand elle tue, sans laisser une seule émotion la faire diverger de son objectif. Mais à d’autres moments, nous pouvons voir qu’en fait, elle a beaucoup de cœur : elle fait tout pour sauver une petite fille dans ce tome par exemple. Si j’aime tant ce personnage, c’est justement parce que ces deux facettes sont parfaitement dosées et ajustées pour créer un personnage fort, mais pas pour autant dénué d’humanité.

J’aime beaucoup le personnage de Finn aussi. Il reste discret, au second plan, mais Gin sait qu’elle peut toujours compter sur lui. Et j’aime bien son côté d’homme d’affaire playboy.

Quand à Owen, je l’ai trouvé un peu fade dans ce tome. Tout compte fait, je retire ce que j’avais dit après la lecture du tome 3 : Donovan Caine est celui que je préfère ! Owen est trop doux et trop toujours d’accord avec Gin et du coup, on ne retient pas grand chose de lui. Je préférais les répliques bien senties que s’envoyait Gin et Donovan !

Un dernier mot sur le style de l’auteur, que je trouve toujours aussi agréable à lire. L’écriture est simple mais précise et parsemée de touches d’humour. Je mettrai un simple bémol à propos des répétitions d’explication que l’auteur fait au cours du roman. Prenons par exemple les cicatrices de rune araignée dans les mains de Gin : Jennifer ESTEP nous explique au moins deux fois par tome d’où elles viennent, donc quand on en est au quatrième tome, ça commence à faire un peu beaucoup et ça casse un peu le rythme du roman. Franchement, si on est en train de lire le tome 4, c’est quand même parce qu’on a lu les tomes précédents avant, donc inutile de tout réexpliquer à chaque fois !

En conclusion, c’est encore un très bon tome pour cette série que j’apprécie beaucoup. Je compte commencer le tome 5 très rapidement !

Ma note : 9/10.

 

Les livres de la saga :
Le baiser de l'araignée Trahisons Venin L'orchidée et l'araignée La revanche de l'araignée

 

Challenge Fin de série

Les 170 idées Idée n°64 : un objet que l’on trouve dans la nature (une orchidée)

N'hésitez pas à laisser un commentaire!