Mercy Thompson – T4 : La croix d’ossements – Patricia BRIGGS

  • Auteur : Patricia BRIGGS
  • Titre : La croix d’ossements
  • Série : Mercy Thompson
  • Traducteur : Lorène LENOIR
  • Illustrateur : Daniel DOS SANTOS
  • Public : Adulte
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2009 ; VF : 2010
  • Nombre de pages : 384

La croix d'ossements

Quatrième de couverture

Marsilia, la Reine des vampires de la région, a appris que Mercy l’avait trompée en tuant l’un des membres de son clan… et elle n’acceptera que le prix du sang pour venger cette trahison. La jeune coyote-garou vient de tomber sur un os, car la sentence qui pèse sur elle en fait la cible de toutes les créatures à la botte des vampires. Heureusement que Mercy peut compter sur Stefan et sur l’Alpha si sexy qui a juré de la protéger. Mais s’ils étaient menacés par sa simple présence ? Et si, pour les épargner, Mercy n’avait plus qu’un seul choix : partir ?

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents*

Mercy Thompson est une série que j’apprécie beaucoup et qui ne faiblit jamais au fil des tomes. Ce quatrième tome ne fait pas exception à la règle.

Mercy est confrontée à bien des soucis dans ce tome (comme dans tous les autres d’ailleurs !). Marsilia, la reine des vampires, a découvert que c’était Mercy qui avait tué André et elle ne compte pas laisser impuni cet assassinat. Mais de son côté, la Meute ne compte pas laisser Mercy sans protection. L’affrontement entre les deux clans semble imminent. Mercy décide donc de s’éloigner pour quelques temps afin que les tensions se calment. Elle compte aider une ancienne amie dont la maison serait hantée par un fantôme plutôt malveillant.

Ce n’est donc pas une, mais deux intrigues que nous suivons en parallèle dans La croix d’ossements. Ces deux intrigues m’ont bien plu et sont très bien menées. Le dénouement amène un peu plus d’action et est très bien déroulé.

Parlons un peu plus personnage désormais. J’aime beaucoup Mercy, qui est un personnage très humain (même si elle n’est pas humaine !). Elle sait être forte et courageuse, comme on l’attend d’une héroïne, mais elle dévoile parfois quelques faiblesses ou quelques blessures mal cicatrisées. Elle peut être douce et bienveillante, comme elle peut être envahie par la fureur et le désir de vengeance. J’aime beaucoup sa personnalité qui en fait un personnage auquel on peut très facilement s’identifier.

Adam a également une personnalité bien à lui et très travaillée. Je le vois comme coincé dans sa fonction de dirigeant de meute et d’homme puissant. Un costume qu’il adopte tous les jours mais qu’il peut laisser de côté dans certaines occasions. Il peut alors quitté son masque de dureté et de nonchalance pour un visage tendre et attentionné. Bref, j’aime beaucoup la manière dont Patricia BRIGGS construit ses personnages.

Le troisième personnage qui a son importance dans ce tome, c’est Stefan. Il est ami avec Mercy depuis de longues années et j’ai trouvé que cette amitié (ou autre chose ?) se renforçait dans ce tome, leur relation évolue, même si on ne sait pas vraiment vers quoi. Stefan est un personnage que j’ai plutôt du mal à cerner car j’ai du mal à concevoir sa soumission à Marsilia avec les autres traits de sa personnalité, notamment son affection pour Mercy.

En conclusion, La croix d’ossements est un tome bien sympathique. La double intrigue est très intéressante et explore un domaine peu abordé depuis le début de la série : la capacité de Mercy à voir les fantômes. Je continuerai la série sans hésitation et je vous invite fortement à la découvrir si ce n’est pas encore le cas.

Ma note : 8/10.

 

La série « Mercy Thomson » :
L'appel de la lune Les liens du sang Le baiser du fer La croix d'ossements Le grimoire d'Argent
La marque du fleuve La morsure du givre

 

Les 170 idées Idée n°42 : une borne, un point de repère d’une ville (le panneau)

Challenge Fin de série

Chasse aux vampires

N'hésitez pas à laisser un commentaire!