9 août 2012 - ADRIAN Lara    2 Commentaires

Minuit – Tome 1 : Le baiser de minuit – Lara ADRIAN

  • Auteur : Lara ADRIAN
  • Titre : Le baiser de minuit – Tome 1
  • Série : Minuit (10 tomes actuellement dont 7 en français)
  • Genre : Romance paranormale
  • Edition : Milady
  • Parution : VO : 2007, VF : 2011
  • Nombre de pages : 499

Quatrième de couverture

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.

Lucan Thorne est leur redoutable chef. Il a juré de protéger les siens, mais aussi l’humanité de la menace qui plane sur eux. Une mortelle n’a pas sa place dans cette vie de combat… jusqu’à ce que Lucan rencontre Gabrielle Maxwell, photographe de renom. Témoins d’un crime atroce, la jeune fille est la cible des Renégats. Pour la sauver, Lucan n’a d’autre choix que de l’entraîner dans les profondeurs où il règne. Gabrielle est soudain confrontée à un destin extraordinaire où se mêlent danger, séduction et les plaisirs les plus sombres.

Mon avis

Gabrielle Maxwell est une jeune photographe prometteuse (même si elle ne photographie que des vieux bâtiments tagués et en ruine). Un soir, à la sortie d’une boîte de nuit, elle voit cinq hommes en attaquer un sixième et boire son sang à sa gorge. Elle ne comprend pas ce qu’elle a vu (à croire qu’elle n’a jamais lu Twilight celle-là), mais elle a pu prendre des photos de l’agression qu’elle présente au commissariat le plus proche. Pourtant, les gendarmes semblent ne rien voir sur les photos et refusent de la croire…

Lucan Thorne est un vampire, chef des guerriers de la Lignée. Il emploie sont temps à chasser les Renégats : des vampires qui ont succombé à la Soif sanguinaire. Il vient d’assister à l’attaque de cinq Renégats sur un humain et il s’est étonné qu’une jeune femme ait semblé les voir : normalement, les humains ne voient pas les vampires. Il compte la retrouver pour en savoir plus et pour obtenir ses photos afin d’identifier le cinquième Renégat qui a pris la fuite avant qu’il ne puisse l’occire (la version officieuse c’est qu’il regardait trop Gabrielle et que le Renégat en a profité pour prendre la poudre d’escampette !).

Un vampire qui tombe amoureux d’une humaine, l’intrigue du roman n’a rien de révolutionnaire mais ça se laisse lire doucement. L’auteure a réussi à innover dans d’autres domaines, notamment pour l’origine des vampires (dont je vous laisse le plaisir de les découvrir par vous-mêmes).

Sinon, l’histoire d’amour entre Lucan et Gabrielle est ponctuée par quelques traques de Renégats, parfois qui finissent bien, parfois qui finissent mal (sinon, ce n’est pas drôle !). Au milieu du roman, on a un bon retournement de situation, je l’avais vu arrivé mais il est quand même bien trouvé.

Concernant les personnages, Gabrielle m’a bien plu : c’est une femme fragile mais qui sait se montrer forte et qui a une âme d’artiste. Elle a un passé douloureux et compliqué : sa mère a été jugée inapte à s’occuper d’elle et elle a été enfermée dans un hôpital psychiatrique.

Quand à Lucan, il est le parfait stéréotype du vampire : il est vieux de quelques siècles, voire plus, il est beau et sexy, il a un passé douloureux, il est riche et il possède de nombreuses belles voitures. Il vit dans la solitude depuis des lustres et il va mettre 400 pages avant de reconnaître qu’il est amoureux. Bref, rien de bien original, mais moi j’aime toujours ce mélange !

Nous faisons la connaissance des autres guerriers de la Lignée, qui seront les héros des prochains tomes. Tegan est celui qui m’a particulièrement intriguée : il est très réservé et il semble en vouloir à Lucan.

En conclusion, une bonne petite romance paranormale comme on les aime, beaucoup de classiques, mais des innovations intéressantes sur l’origine des vampires et l’univers créé par l’auteure. Cette série a du potentiel et j’ai hâte de voir ce que cela donne dans les tomes suivants.

Ma note : 8/10.

Pour lire un extrait, c’est ici !

Et voici le trailer :

Cet article rentre dans le cadre de l’Alpha Challenge !

2 Commentaires

  • Je dois t’avouer que c’est pas vraiment mon genre de littérature mais ton avis donne tout de même envie d’essayer. Bon peut être pas tout de suite mais … on verra bien 😉

    • On ne peut malheureusement pas aimé tous les genres et je te comprends très bien ! Ma bête noire à moi, ce sont les policiers. J’en ai lu quelques-uns dans ma vie et je n’en garde pas forcément de bons souvenirs…

N'hésitez pas à laisser un commentaire!