Glitch – T2 : Résurrection – Heather ANASTASIU

  • Auteur : Heather ANASTASIU
  • Titre : Résurrection
  • Série : Glitch
  • Traduction : Cécile ARDILLY
  • Illustration : Ervin SERRANO
  • Edition : Robert Laffont (Collection R)
  • Parution : 21 mars 2013
  • Nombre de pages : 414

Quatrième de couverture

La différence est une arme.

     Zoe n’a aucune envie d’être leader de la Résistance. Elle veut juste être libre. Après s’être extirpée des griffes de la Communauté, elle espère repartir de zéro à la Fondation, cette académie pour Glitchers aux pouvoirs surhumains. Entourée de ses semblables, Zoe y apprend tant bien que mal à maîtriser son don, malgré les jalousies et les inévitables rivalités.

     Mais elle n’est pas pour autant en sécurité. Pire : Adrien, le garçon qu’elle aime, est torturé par des visions du futur toujours plus terrifiantes. Il se renferme peu à peu sur lui-même au point de ne plus oser se confier à elle…

   Zoe parviendra-t-elle à faire mentir l’avenir ? Réussira-t-elle à vaincre ses doutes et ses peurs afin de devenir l’Élue que tous attendent ? Grâce à sa télékinésie, elle est la seule à pouvoir inverser l’issue du combat inégal contre la sinistre Chancelière et son impitoyable armée.

 

Mon avis

Ce deuxième tome m’a laissé une impression un peu moins bonne que le précédent. Il se lit sans trop d’hésitations, mais j’ai eu l’impression de traîner. Je ne l’ai d’ailleurs pas lu d’une seule traite, j’ai fait une pause au milieu pour lire un autre roman. J’ai trouvé quatre raisons qui peuvent expliquer mon manque d’engouement pour ce tome.

D’abord, il y a moins d’action que dans le premier tome. Zoé est désormais à la Surface, dans la Fondation bâtie par le Réseau pour mettre à l’abri les glitchers ayant réussis à échapper à la Chancelière. Ce tome est principalement axé sur Zoé, qui tente tant bien que mal de maîtriser ses pouvoirs. De ce fait, il y a peu de sorties, peu de combats… bref peu d’actions.

Ensuite, on apprend à connaître plusieurs autres glitchers dans ce tome. Je n’ai réussi à vraiment accrocher avec aucun d’eux, il y en a trop pour ça je pense. Et puis j’ai trouvé les chamailleries entre eux longues et inintéressantes.

Ce qui m’avait beaucoup plu dans le tome précédent, c’était la romance entre Zoé et Adrien. Dans ce tome, elle est bien présente au début mais elle semble s’effriter ensuite. En effet, Adrien est happé et tourmenté par ses visions du futur et il est sans cesse occupé avec le Réseau pour tenter de les analyser, sans rien révéler à Zoé qui se sent mise à l’écart.

Enfin, quatrième chose qui m’a déçue, on n’apprend pas grand chose de nouveau sur cet univers qui m’avait tellement plu.

Malgré tout, c’est une lecture pas désagréable, j’ai apprécié la personnalité de Zoé, toujours disponible pour soutenir les autres. Elle est parfois peu sûre d’elle, mais elle sait se montrer forte quand il faut l’être. C’est un personnage très agréable à suivre.

J’ai également beaucoup apprécié les bouleversements et retournements de situation qui arrivent à la fin du roman et qui laissent présager un peu plus d’actions sur le tome suivant. J’espère que ce n’est que le calme avant la tempête et que Insurrection saura mieux répondre à mes attentes.

Ma note : 7,5/10.

La série Glitch :

6 avril 2019 - SHOWALTER Gena    Aucun commentaire

Chasseuses d’aliens – T3 : Mortelle étreinte – Gena SHOWALTER

  • Auteur : Gena SHOWALTER
  • Titre : Mortelle étreinte
  • Série : Chasseuses d’aliens
  • Traducteur : Lionel EVRARD
  • Illustration : Marcus RANUM
  • Edition : J’ai lu (Crépuscule)
  • Parution : 16 janvier 2013
  • Nombre de pages : 374

Quatrième de couverture

 

Née dans un laboratoire, Mishka est dotée de superpouvoirs qui font d’elle une tueuse redoutable à la merci de son maître, qui a sur elle le droit de vie ou de mort. Quand l’ordre lui est donné d’enlever Jaxon Tremain, un agent chasseur d’aliens, afin de lui soutirer des informations sur un virus ravageur, Mishka croit s’engager dans une mission de routine. Or, non seulement Jaxon fait preuve d’une résistance hallucinante, mais il éveille en elle des pulsions torrides, incontrôlables. Et aussi l’espoir insensé que, peut-être, il pourrait la sauver de l’esclavage…

 

Mon avis

Comme pour le tome précédent, j’ai beaucoup apprécié le couple principal. Nous avions pu brièvement découvrir Jaxon dans le tome 1 puisqu’il s’agit de l’un de ses partenaires à l’A.I.R. J’ai apprécié sa personnalité : il est décidé et courageux, et les épreuves qu’il va traverser en aurait ébranlé bien d’autres.

J’ai également adoré Mishka, une hybride créée en laboratoire à partir de plusieurs ADN humains et aliens pour être le soldat parfait. Elle souffre de sa condition puisqu’elle n’est rien d’autre que l’esclave de son maître, contrainte par une puce de faire tout ce qu’il lui ordonnera.

La rencontre entre les deux personnages est explosive car tous deux ont un fort caractère. La romance se met en place finement et les obstacles qu’ils auront à franchir m’ont tenue en haleine tout au long du roman.

J’ai beaucoup apprécié que ce tome face le lien entre les deux tomes précédents. J’ai retrouvé avec plaisir les couples précédents, surtout Eden et Lucius, je l’avoue !

L’intrigue surnaturelle est peut-être un peu moins recherchée que dans les tomes précédents, mais elle n’en demeure pas moins inintéressante : Jaxon et Mishka enquêtent sur les Schön, des aliens récemment arrivés sur Terre, encore inconnus de tous, et qui n’ont pas l’air d’être inoffensifs.

En résumé, ce tome m’a beaucoup plu, autant que le tome 2. J’espère que la série se maintiendra à ce niveau car je compte bien poursuivre très prochainement avec le tome suivant.

Ma note : 8/10.

La série Chasseuses d’aliens :

Participation à la Coupe des 4 Maisons – Session 8

J’ai découvert la Coupe des 4 Maisons, organisée par CelebAngel, en me promenant sur Livraddict. J’ai adoré l’idée. En tant que grande fane de Harry Potter, il ne pouvait pas en être autrement !

Le principe est de s’inscrire dans une des 4 maisons (Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard) et de rapporter des points à sa maison en lisant. La Session 8 court du 1er avril au 30 juin 2019.

Chaque livre lu fait gagné 5 ou 10 points. Il est également possible de valider des mini-challenges qui augmenteront le nombre de points. Les règles sont assez précises et longues, je ne vais pas tout lister ici. Je mets quelques exemples et je vous laisserais découvrir l’intégralité des règles directement ici si je vous ai mis l’eau à la bouche.

Quelques exemples de mini-challenges :

– Retirez de l’argent à Gringotts : lire un livre de + de 500 pages = 10 points

– Affrontez DRAGO en duel (lire 5 livres dont le nom de l’auteur ou le titre (hors déterminant) commencent par D, R, A, G, 0) = 75 points une fois les 5 lettres validées (Attention, 1 livre = 1 lettre.)

– Jouez au Quidditch : lire un livre dans lequel un des personnages pratique un sport = 10 points 

– Lisez la Gazette du Sorcier : lire un livre dont le personnage principal est journaliste, travaille dans le milieu de l’édition ou est écrivain = 10 points 

J’ai décidé de m’inscrire chez les Serpentard, nous verrons bien ce que cela donne ! Ce qui m’a également beaucoup plus dans ce challenge, c’est qu’il est peut contraignant au niveau du choix des lectures. Bien évidemment, certains livres me feront gagner plus de points que d’autres, mais avec n’importe quel livre, on peut avancer dans le challenge.

Anita Blake – T4 : Lunatic Café – Laurell K. HAMILTON

  • Auteur : Laurell K. HAMILTON
  • Titre : Lunatic Café
  • Série : Anita Blake, tueuse de vampires
  • Traduction : Isabelle TROIN
  • Illustration : Anne-Claire PAYET
  • Edition : Milady (Bit-lit)
  • Parution : 3 avril 2009
  • Nombre de pages : 442

Quatrième de couverture

On dirait que je le fais exprès. Je suis tombée amoureuse du chef de meute local. Non, pas un louveteau. Un loup-garou, bien sûr! Pourtant, il y a des tas de filles dans ma tranche d’âge qui n’arrivent pas à se dégotter un petit ami. Et c’était mon cas avant Richard. Certes, Jean-Claude, mon vampire préféré, ne demandait pas mieux, mais son côté possessif a tendance à me démotiver. Même si c’était un homme ordinaire, j’aurais déjà du mal à imaginer une vie de couple avec lui. Côté sexe, ça oui: no problemo, je vois très bien, mais sortir… Aller au restaurant, au spectacle, fréquenter ses amis. Franchement non! On a beau être dans une histoire d’horreur, il y a des limites!

Mon avis

Après les lamies et les vampires, place aux loups-garous dans ce quatrième tome. J’apprécie que l’auteur nous emmène dans des directions différentes à chaque tome, mais parfois je suis un peu déçue de ne pas retrouver certains personnages ou certaines particularités de l’univers vues précédemment. Dans ce tome, c’est la réanimation qui m’a manquée. Mais l’univers des loups-garous (et autres garous d’ailleurs), m’a plu même si je dois dire que leurs habitudes sont vraiment morbides… Et moi qui croyais qu’il n’y avait que les vampires qui appréciaient le sang !

L’intrigue surnaturelle porte sur des disparitions de lycanthropes. Elle est intéressante comme d’habitude et j’apprécie de voir qu’à la fin, tout est relié pour nous apporter le dénouement.

Dans ce tome, l’intrigue amoureuse prend quand même le dessus sur l’enquête. J’ai apprécié Richard, son petit ami : mon coup de cœur au tome précédent se confirme bien ! Jean-Claude me laisse un peu sceptique depuis le début de la série, je suis donc contente de trouver un personnage masculin qui me plaît plus que lui. Anita m’a parfois énervée avec toutes ses interrogations à propos de ses sentiments. Certes je comprends qu’elle puisse hésiter entre ses deux hommes (qui n’en sont d’ailleurs pas ni l’un ni l’autre !) mais de là à remplir des dizaines de pages…

Bref, malgré tout, le charme a parfaitement opéré et j’apprécie de plus en plus la saga. Le texte est de plus en plus travaillé par rapport au premier tome et les intrigues toujours aussi complexes et bien menées.

Ma note : 8,5/10.

La série Anita Blake :

Participation au Challenge des 52 semaines

Le principe

J’ai découvert le Challenge des 52 semaines, organisé par Gribouille Lechat, sur Livraddict. Le principe est de lire des livres SFFF dont le titre ou la couverture sont en rapport avec une liste d’idées prédéfinies. Le challenge est illimité.

Ce challenge est finalement très similaire au challenge des 170 idées auquel je participe déjà. J’adore l’idée de trouver des thèmes sur les livres, malheureusement, j’ai déjà beaucoup avancé dans le challenge des 170 idées, et celles qui me restent sont les plus difficiles. Vous connaissez beaucoup de livres avec une éponge sur la couverture ou dans le titre ? Du coup, ce nouveau challenge va me permettre de renouveler un peu le stock d’idées à trouver. Et je pense que l’orientation SFFF des thèmes me permettra de les valider plus facilement.

La liste des thèmes

  • 1.    Un vaisseau spatial
  • 2.    Une planète ou Lune ou Satellite
  • 3.    Une ville de nuit dont on ne voit que les lumières : Le fil de l’aube
  • 4.    Un sabre laser
  • 5.    Un bidule technologique futuriste quelconque
  • 6.    Des lunettes de soleil
  • 7.    Une ville futuriste
  • 8.    L’espace
  • 9.    Un ou des robots
  • 10.    Une ville en ruine
  • 11.    Un ou des aliens : Sanglante extase
  • 12.    Un ou des soleils
  • 13.    Des bottes
  • 14.    Une épée
  • 15.    Un cheval
  • 16.    Un château
  • 17.    Des montagnes
  • 18.    Une bougie
  • 19.    Une boîte (type coffre en bois, malle, etc.)
  • 20.    Une forêt
  • 21.    Une ville médiévale
  • 22.    Un loup (ou loup-garou)
  • 23.    Des crocs (mais pas un loup ^^) : Noire passion
  • 24.    Un poignard
  • 25.    Un talisman
  • 26.    Du feu ou des flammes
  • 27.    Une ombre
  • 28.    Des dinosaures
  • 29.    Une guerre
  • 30.    Un dragon
  • 31.    Un globe lumineux (type boule de cristal, pas un soleil ou un astre)
  • 32.    Des tatouages
  • 33.    Une boule de feu
  • 34.    Une arbalète
  • 35.    Un arc
  • 36.    Une tempête
  • 37.    Une cape ou caban
  • 38.    Des chaînes : L’esclave
  • 39.    Des câbles électriques
  • 40.    Un regard méchant/agressif/noir
  • 41.    Un combat
  • 42.    Un voyage dans le temps
  • 43.    Un(e) héros(ïne) dont les initiales sont les mêmes que les vôtres
  • 44.    Des symboles (type cercles entrelacés ou autres) : Obscure tentation
  • 45.    Des gouttes ou de la pluie
  • 46.    Une planète abîmée ou en morceaux
  • 47.    Une mer ou grande étendu d’eau
  • 48.    Un miroir
  • 49.    Un pont : Après minuit
  • 50.    Une horloge/montre, etc.
  • 51.    Un paysage ravagé
  • 52.    Une sorcière ou un sorcier   
  • 53.    Des fils barbelés (pas de grille ou de grillage)
  • 54.    Des cavaliers
  • 55.    Une statue
  • 56.    Une barque (ou une barge, mais pas un bateau)
  • 57.    Une vallée
  • 58.    Un pistolet
  • 59.    Une fleur maléfique/dangereuse
  • 60.    Un monstre
  • 61.    Un cimetière
  • 62.    Des ailes
  • 63.    Une tombe
  • 64.    Des fées
  • 65.    Du brouillard
  • 66.    Un masque
  • 67.    Une crevasse/abyme/abysses
  • 68.    Un personnage sous la pluie
  • 69.    Un personnage blessé
  • 70.    Une course poursuite dans l’espace
  • 71.    Une femme nue
  • 72.    Un homme nu
  • 73.    Une couronne : Le roi
  • 74.    Un guerrier : Le guerrier
  • 75.    Un dôme
  • 76.    Un bateau dans l’espace
  • 77.    Un bateau sur l’eau
  • 78.    Un bouclier
  • 79.    Un dieu
  • 80.    Un livre
  • 81.    Un cyborg (ou homme moitié machine, moitié humain)
  • 82.    Un vortex
  • 83.    Une ou des tour(s)
  • 84.    Un fantôme
  • 85.    Un assassin
  • 86.    Une croix
  • 87.    Du sang
  • 88.    Une ville suspendue
  • 89.    Une matrice (tableaux/pluie de nombres comme ici: clic )
  • 90.    Des empreintes de pas (homme ou animal)
  • 91.    Une planète, lune ou satellite qui explose
  • 92.    Une armure
  • 93.    Des zombies
  • 94.    Des hélicoptères
  • 95.    Une tornade ou un cyclone
  • 96.    Un personnage de dos
  • 97.    Un clochard
  • 98.    Une main tendue
  • 99.    Un pont écroulé
  • 100.    Un personnage en combinaison/casque
  • 101.    Une bible (ou livre religieux sacré)
  • 102.    Une cascade
  • 103.    Un mur immense (mais vraiment immense, hein)
  • 104.    Une vue au-dessus des nuages
  • 105.    Un tunnel
  • 106.    Une carte (géographique)
  • 107.    Des étoiles
  • 108.    Une montgolfière ou un dirigeable
  • 109.    Des griffes (ou une marque de griffes)
  • 110.    Un marais/un marécage
  • 111.    Un roi/une reine
  • 112.    La mort
  • 113.    Un (ou des) nuage(s)
  • 114.    Un étendard
  • 115.    Un squelette
  • 116.    Un étang ou un lac : La ronde des corbeaux
  • 117.    Une pyramide
  • 118.    Un ninja
  • 119.    De la musique (ou un instrument ou une note de musique)
  • 120.    Un labyrinthe
  • 121.    Une clé
  • 122.    Une araignée
  • 123.    Un chat noir
  • 124.    De la fumée
  • 125.    Un foulard
  • 126.    Une pleine lune
  • 127.    Une arène
  • 128.    Un œil
  • 129.    Un parchemin
  • 130.    Une cicatrice
  • 131.    Un ange
  • 132.    Une lance
  • 133.    Un escalier
  • 134.    Un chapeau de sorcière
  • 135.    Des menottes ou attaches
  • 136.    Une trace de morsure
  • 137.    Une falaise
  • 138.    Un palais
  • 139.    Des ronces
  • 140.    Une grotte
  • 141.    Un nain
  • 142.    Un bâton magique
  • 143.    Une fusée
  • 144.    Des cailloux ou des rochers
  • 145.    Un ours
  • 146.    Une boussole
  • 147.    Un voleur
  • 148.    Un animal qui n’existe pas sur Terre (genre une bête d’une autre
  • planète)
  • 149.    Une arme futuriste
  • 150.    Un ou des personnages qui fuient
  • 151.    Une sirène
  • 152.    Un elfe
  • 153.    Un animal sauvage (un animal réel)
  • 154.    Un ruban
  • 155.    Une robe
  • 156.    Une route qui serpente
  • 157.     Un enfant
  • 158.     Un manoir de type gothique ou victorien
  • 159.     Un grimoire de magie
  • 160.     Une lanterne ou un réverbère (à l’ancienne)

J’en suis donc à 9/160 !

Bilan de lecture de mars 2019

Mes lectures du mois de mai

Tout d’abord, j’ai lu « Lune bleue », le tome 8 de la saga Anita Blake de Laurell K. HAMILTON. J’ai aimé le rapprochement avec Richard, qui reste un de mes personnages préférés. Jean-Claude commençait un peu à me pomper l’air, c’est bien qu’il soit moins présent ! Je déplore cependant que chaque action soit détournée en jeu de séduction. Il faudrait qu’Anita calme ses hormones. J’ai entendu dire que la suite serait pire, j’ai peur…

Ensuite, j’ai lu « Eden en enfer », le tome 2 de la série Chasseuses d’aliens de Gena SHOWALTER. Je l’ai préféré au premier tome. Le couple Eden/Lucius m’a plus séduite et la romance était mieux conduite que dans le premier tome. L’intrigue est toujours aussi intéressante et porte sur un esclavagiste qui séquestre des humaines pour les revendre à des aliens. Eden ferait tout pour sauver ces humaines. La série devient prometteuse !

J’ai enchaîné avec le tome 3 « Mortelle étreinte », toujours de la série Chasseuses d’aliens de Gena SHOWALTER. De nouveau un couple qui m’a plu. L’intrigue est un peu moins recherchée que sur les tomes précédents, mais ça ne m’a pas gênée car l’intrigue amoureuse a pris le dessus et était très bien menée. J’ai particulièrement aimé qu’on retrouve les héros des tomes précédents et qu’on fasse le lien entre les tomes.

Enfin, j’ai lu le dernier tome de la trilogie Glitch de Heather ANASTASIU : « Insurrection ». Le tome 2 m’avait laissée un peu déçue, j’ai donc eu du mal à attaquer ce dernier tome. Mais finalement, il s’est laissé lire sans problème. L’action commence dès le premier chapitre et ne s’arrête pas avant le final, qui est très bien mené. Rien ne se passe comme Zoé le souhaitait, j’adore ! Une très bonne série que je recommande !

En résumé, 4 livres lus en mars, pour un total de 1770 pages, soit une moyenne de 57 pages par jour.

Petit récapitulatif de mes challenges en cours

  • Le challenge des 170 idées : 103/170   —> pas de progression
  • Challenge Fin de série : 2 séries poursuivies et 1 série terminée

Mes lectures du moment

Mes prochaines lectures

Bonnes lectures à tous pour ce mois d’avril !

31 mars 2019 - SHOWALTER Gena    Aucun commentaire

Chasseuses d’aliens – T2 : Eden en enfer – Gena SHOWALTER

  • Auteur : Gena SHOWALTER
  • Titre : Eden en enfer
  • Série : Chasseuses d’aliens
  • Traducteur : Nellie D’ARVOR
  • Edition : J’ai lu (Crépuscule)
  • Parution : 5 décembre 2012
  • Nombre de pages : 320

Quatrième de couverture

Eden Black, de la race des Raka, n’a besoin de personne pour sauver le monde. Certes, sa dernière mission, de la plus haute importance, a été un fiasco. Non seulement elle n’a pas réussi à éliminer cette racaille d’EenLi, un esclavagiste sans scrupule, mais elle n’a surtout pas su localiser les portails qu’utilisent les aliens pour envahir la planète. D’autant qu’elle a failli y laisser sa peau. Enfin de là à ce que son patron lui colle Lucius Adaire comme coéquipier… Il a beau ressembler à un Titan, elle déteste cet humain arrogant, prétentieux et terriblement séduisant.

Mon avis

Le premier tome m’avait plu, mais sans plus. Celui-ci, en revanche, je l’ai largement préféré, principalement en raison de la romance, qui est menée avec plus de finesse. En effet, ce n’est pas le coup de foudre au premier regard, au contraire ! Eden commence par détester Lucius, le coéquipier qui lui a été imposé alors qu’elle est parfaitement capable de se débrouiller seule. Les sentiments des personnages et leur évolution au cours du roman m’ont semblé plus forts et plus travaillés que dans le tome précédent.

L’univers est toujours aussi plaisant, nous découvrons de nouvelles races d’aliens, avec des pouvoirs différents. L’histoire se passe dans le futur, j’ai beaucoup aimé découvrir les différences d’avec notre monde : les voitures à conduite autonome, les douches sèches – l’eau étant devenue une denrée trop rare pour la gaspiller, les armes… Mais ces références au futur restent en nombre restreint, j’aurai aimé que ce domaine soit plus développé.

J’ai été surprise de ne trouver aucun lien entre ce tome et celui d’avant. Certes, c’est le même monde et on nous parle toujours de l’A.I.R., mais Eden et Lucius ne semblent pas connaître Mia et Kyrin, les héros du tome 1. On pourrait lire le 2 avant le 1, ça ne nous empêcherait pas pour autant de suivre. Je suis peut-être trop habituée aux sagas du type Minuit ou La confrérie de la dague noire où l’on connaît déjà les personnages des tomes suivants, mais j’ai été un peu déçue.

L’intrigue qui évolue en parallèle de la romance est intéressante et bien menée : Eden est sur la piste d’un alien qui enlève et séquestre des femmes humaines avant de les vendre comme esclaves. Certaines révélations étaient malheureusement très prévisibles, mais ça n’a pas pour autant gâcher mon plaisir.

J’ai préféré ce deuxième tome au premier, je poursuis donc la saga en espérant que la suite reste au niveau de celui-ci.

Ma note : 8/10.

La série Chasseuses d’aliens :

Pages :«1234567...71»