14 avril 2016 - FROST Jeaniene    2 Commentaires

Chasseuse de la Nuit – T4 : Creuser sa tombe – Jeaniene FROST

  • Titre : Creuser sa tombe
  • Série : Chasseuse de la Nuit
  • Auteur : Jeaniene FROST
  • Traducteur : Frédéric GRUT
  • Illustrateur : Larry ROSTANT
  • Public : Adulte
  • Edition : Milady
  • Parution : 12 février 2011
  • Nombre de pages : 416

 

Creuser sa tombe

 

Quatrième de couverture

Cat Crawfield et Bones ont bien mérité quelques jours de vacances à Paris. Mais Cat se met à faire d’étranges cauchemars. Elle a des visions d’un vampire du nom de Gregor, un Maître plus puissant que Bones et qui semble avoir un lien avec son propre passé. Même si elle ne garde aucun souvenir de lui, Gregor la revendique comme sa femme et semble prêt à tout pour la récupérer.

Seule Cat est capable de briser le lien qui la retient à lui. Elle devra faire appel à toute sa puissance pour terrasser le plus redoutable buveur de sang qu’elle ait jamais croisé… même si elle doit pour cela sacrifier ce qui lui est le plus cher et creuser ainsi sa propre tombe.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents*

J’avais adoré les deux premiers tomes, mais le troisième m’avait déçue. Je me demandais donc ce que donnerait celui-ci. Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps, je l’ai adoré ! C’est même un coup de cœur !

L’intrigue est assez sympathique : Cat rêve d’un vampire qui lui affirme que Bones n’est pas son mari. Et malheureusement, dans le monde des vampires, les rêves ne sont pas tous aussi inoffensifs que dans le nôtre ! L’intrigue est complète et bien menée. J’ai apprécié qu’elle ne soit pas aussi tortueuse que dans le tome précédent ; elle est plus simple et bien plus facile à suivre.

J’aime toujours autant les personnages. J’aime la fougue de Cat : elle ne prend jamais le temps de réfléchir avant d’agir et saute dans les ennuis la tête la première. Si ce comportement peut être agaçant chez certaines héroïnes, chez Cat, c’est une qualité !

Bones est égal à lui-même, prêt à protéger Cat de toutes ses forces. Il va y avoir de l’eau dans le gaz entre les amoureux et toutes leurs confrontations sont tout simplement savoureuses !

Même s’il ne fait que quelques apparitions, Vlad m’a fait une très forte impression. Je le vois comme un vampire calme et empathique en apparence, mais qui cache une véritable tempête de puissance en lui. J’espère qu’il aura sa place dans les prochains tomes.

Les révélations à la fin du livre sont vraiment à couper le souffle. Je ne vous dirai rien de plus, mais attendez-vous à de l’action et à de la surprise !

En conclusion, ce tome 4 est excellent et me rassure après un tome 3 un peu faible. L’intrigue est bien construite et les personnages sont très attachants. Bref, je n’ai qu’une hâte : découvrir la suite, en commençant par les deux tomes spin-off, consacrés à Spade et Mencheres.

Ma note : 9/10.

 

 

La série « Chasseuse de la nuit » :
Au bord de la tombe Un Pied dans la Tombe Froid comme une tombe Creuser sa tombe
Réunis dans la tombe D'Outre-tombe Hors de la tombe

 

Challenge gourmand 4

11 avril 2016 - L'HOMME Erik    Aucun commentaire

A comme Association – T7 : Car nos cœurs sont hantés – Erik L’HOMME

  • Titre : Car nos cœurs sont hantés
  • Série : A comme Association
  • Auteur : Erik L’HOMME
  • Public : Adolescents
  • Edition : Gallimard Jeunesse/Rageot Editeur
  • Parution : février 2012
  • Nombre de pages : 208

 

Car nos coeurs sont hantés

 

Quatrième de couverture

PRENOM : Jasper

AGE : 15 ans

DESCRIPTION : grand, maigre, peau blafarde et yeux charbons

PROFESSION : agent stagiaire à l’Association et lycéen (à ses heures perdues)

SIGNES PARTICULIERS : pratique la magie, et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval

AIME : les jeux de mots, Donjons et Dragons et l’agent stagiaire Ombe

MISSION : sauver sa peau… et l’honneur de l’Association

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents !*

Tout comme les précédents, ce tome est excellent et ça va être très dur de vous en parler sans trop vous en dire !

Ce que j’ai le plus apprécié, c’est l’intrigue, qui s’épaissit très nettement. Erik L’HOMME nous donne quelques réponses quand même, mais pour chaque réponse donnée, on a trois nouvelles inconnues ! Bref, que du bonheur, et la fin de ce tome en devient frustrante ! J’ai vraiment hâte d’entamer le huitième et dernier tome ! Certaines révélations étaient assez attendues – j’avais deviné à l’avance – mais d’autres m’ont littéralement scotchée ! Chapeau bas à l’auteur !

J’ai également apprécié l’importance que prennent certains personnages. Il y a tout d’abord Nina, un autre agent stagiaire, qui devient un personnage central dans ce tome. J’apprécie sa personnalité : timide et d’apparence faible et innocente, mais forte quand c’est nécessaire.

Le personnage qui se révèle le plus est Mademoiselle Rose. Elle faisait un peu partie du décor jusque là, mais elle obtient désormais un rôle principal. J’ai beaucoup aimé les nouvelles facettes que sa personnalité, qui m’étaient insoupçonnées jusque là !

Comme toujours, j’ai aimé l’humour de Jasper. J’ai l’impression de toujours dire les mêmes choses d’un tome sur l’autre, mais c’est que la série ne perd pas une seule miette de sa qualité au fil des tomes ! Le personnage de Jasper et sa personnalité est l’un des points fort du roman. C’est très agréable de suivre ses réflexions parfois saugrenues !

Si je devais citer quelque chose qui m’a moins plu dans ce tome, je dirai certains chapitres intermédiaires qui nous donnent des informations sur l’univers mais sans réellement faire avancer l’intrigue. La lecture est tellement addictive que c’est frustrant de devoir se coltiner un tel chapitre. J’avoue que j’ai lu en diagonale ceux consacrés aux grimoires d’Otchi, qui ne m’ont pas vraiment passionnée.

En conclusion, c’est un très bon tome que nous avons là. Les révélations s’enchaînent, certaines sont réellement fracassantes, mais l’intrigue reste encore très épaisse et on attend avec impatience la suite ! Bref, si vous ne connaissez pas encore cette saga, je vous la recommande de toute urgence !

Ma note : 8,5/10.

 

La série « A comme Association » :
La pâle lumière des ténèbres Les limites obscures de la magie L'étoffe fragile du monde Le subtil parfum du soufre
Là où les mots n'existent pas Ce qui dort dans la nuit Car nos coeurs sont hantés Le regard brûlant des étoiles

 

Challenge gourmand 4 Challenge Fin de série

10 avril 2016 - In my Mailbox    Aucun commentaire

In my mailbox #10 – 10/04/16

In my MailboxIn my Mailbox est un rendez-vous dans lequel je vous présente mes acquisitions livresques de la semaine (achats, emprunts ou services presse) ! Ce rendez-vous a été repris par Lire ou mourir sur une idée de Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie.

 

Quatre livres ont rejoint ma PAL ces deux dernières semaines.

J’ai été contactée par Southeast Jones, qui m’a proposé de découvrir son recueil de nouvelles Il sera une fois… publié aux éditions Sema. Il m’a également proposé L’homme de demain, la dernière anthologie des Artistes Fous Associés.

Il sera une fois... L'homme de demain

Ensuite, j’ai trouvé dans une foire au livres Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas JONASSON.

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Enfin, j’ai emprunté à la médiathèque le livre audio du tome 4 de la série Autre-Monde de Maxime CHATTAM.

Entropia

1 avril 2016 - Bilan de lecture du mois    Commentaires fermés sur Bilan de lecture de mars 2016

Bilan de lecture de mars 2016

Bilan du mois

Nous sommes le premier du mois, voici mon bilan de lecture de mars 2016. Ce rendez-vous a été initié par La Mordue et Liliebook. Le rassemblement des liens se fait chez Pomme’book.

 

Mes lectures du mois de mars 2016

Je conserve un bon rythme ce mois-ci puisque j’ai lu cinq romans et une nouvelle.

Mystère

À cheval sur les mois de février et de mars, j’ai lu un roman de Claire MINNE-BEAUVOIR (8/10), qui n’a encore ni titre définitif, ni couverture, ni date de sortie. Le personnage principal est l’un de ceux qu’on retrouve dans son premier roman Le Hameau des Roches. J’ai trouvé ce roman très sympathique et agréable à lire, comme l’a été le Hameau des Roches. Aucune chronique n’est sur le blog pour l’instant, je la réserve pour le moment de sa sortie.

Le coeur de la Terre

Toujours à cheval sur les deux mois, j’ai lu, ou plutôt écouté, « Le cœur de la Terre », troisième tome de la saga Autre-Monde de Maxime CHATTAM (8/10), dans le cadre d’un lecture commune organisée par Nini672. C’était mon premier livre audio et j’ai beaucoup apprécié l’expérience, même si ce fut déroutant au départ. Concernant l’histoire, j’ai un peu mieux apprécié ce tome que le précédent, même si je n’y ai pas retrouvé la magie du premier.

Le sort du titan

Ensuite, j’ai lu « Le sort du Titan », troisième tome des aventures de Percy Jackson par Rick RIORDAN (8/10), toujours dans le cadre de la lecture commune organisée par Hedyuigirl. Le gros point positif avec cette série, c’est que tous les tomes sont très agréables à lire et le niveau ne chute pas lorsqu’on avance dans la série. L’intrigue est toujours aussi sympathique et bien construite. L’univers s’étoffe dans chaque tome. J’espère que le quatrième tome sera de la même trempe.

Car nos coeurs sont hantés

J’ai lu « Car nos cœurs sont hantés », le septième tome de la série A comme Association, coécrite par Erik L’HOMME et Pierre BOTTERO (8,5/10). Si au début de la série, le fil conducteur qui nous amenait vers l’intrigue principale de la série était assez discret, dans ce tome-ci, l’intrigue devient bien plus consistante et plus rythmée. Quelques ficelles nous sont dévoilées, mais il me tarde d’avoir le dénouement dans le huitième tome ! Cette série me plaît énormément.

La rédemption du BersekerEnsuite, j’ai lu « La rédemption du Berseker », tome 2 des Highlanders de Karen Marie MONING (8/10). C’est une romance paranormale dans laquelle le fantastique reste assez discret, peut-être trop même pour faire partie du genre. C’était la même chose dans le tome précédent. La romance est sympathique mais pas exceptionnelle. Bref, j’ai passé un agréable moment de détente, mais sans plus. Je continuerai probablement la série, mais probablement pas dans l’immédiat.

En enfer avec toi

Pour le dernier livre lu ce mois-ci, il s’agit d’une nouvelle « En enfer avec toi », de Suzanne ROY (9/10). J’ai été totalement charmée par cette romance, courte mais intense, un récit initiatique plein de délicatesse et de sensualité. C’est un texte que je recommande très fortement à tous les amateurs du genre !

 

En résumé, 6 livres lus en mars. Ça me fait un total de 1 797 pages, soit une moyenne de 58 pages par jour.

 

Petit récapitulatif de mes challenges en cours

  • Le challenge des 170 idées : 98/170 —> +2
  • Challenge gourmand session 4 : 11 points —> +5
  • Challenge Fin de série : 4 sagas poursuivies
  • Le Top 50 : 32/50
  • Challenge Finis ce que tu as commencé : 1/5 séries mises à jour et 0/5 séries terminées —> +1

 

Mes lectures du moment

Il sera une fois... Rivage mortel Que ta volonté soit faite

 

Mes prochaines lectures

Creuser sa tombe Royale
Entropia L'envol

 

Bonnes lectures à tous pour ce mois d’avril !

31 mars 2016 - CHATTAM Maxime    2 Commentaires

Autre-Monde – T3 : Le cœur de la Terre – Maxime CHATTAM

  • Titre : Le cœur de la Terre
  • Série : Autre-Monde
  • Auteur : Maxime CHATTAM
  • Lecteurs : Véronique GROUX DE MIÉRI et Hervé LAVIGNE
  • Illustrateur : A. DE CROUZET
  • Public : Adolescents
  • Edition : Audible FR
  • Parution : 16 juillet 2013
  • Temps de lecture : 11 h 48 min

 

Le coeur de la Terre

 

Quatrième de couverture

Ils n’ont plus le choix : il faut se battre ou mourir. De la survie d’Eden dépend celle des enfants, de leur union, l’avenir de cette étrange planète. Pour l’Alliance des trois, l’épreuve ultime, la fin d’une longue quête, naissance ou mort de l’espoir.

Oubliez tout ce que vous savez,
Autre-Monde vous attend…

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Avant de parler véritablement du roman, je voudrais vous donner mes impressions sur le livre audio car c’est ma première expérience de ce genre et je dois dire que je compte renouveler l’expérience !

J’ai trouvé deux points positifs. Le premier, c’est que le format permet de faire autre chose pendant l’écoute du livre. Si comme moi, vous avez un emploi du temps chargé et que vous peinez à trouver des moments tranquilles pour lire, rien de mieux que le livre audio ! J’ai écouté le livre pendant les moments de vaisselle et les moments de ménage. Les tâches ménagères en deviennent plus faciles ! Je vous juge, j’avais presque hâte d’aller faire ma vaisselle !

Deuxième point très positif : il y a une ambiance sonore en plus des voix des deux narrateurs. La musique s’accorde avec ce qu’il se passe dans le roman et j’ai trouvé que ça aidait à se projeter dans l’histoire. Par exemple, quand les personnages sont dans la forêt, on entend des bruissements d’arbre et des hurlements de loup, c’est super sympathique !

Il fallait bien trouver quelques défauts tout de même : il m’a fallu un petit temps d’adaptation avant de pouvoir apprécier cette manière de « lire ». Au début, le fait de ne pas pouvoir relire la phrase comme on le souhaitait m’a un peu dérangée, mais au final, ça passe bien. Le texte est lu assez lentement et on a le temps de tout comprendre.

Ce que j’ai le moins apprécié, c’est qu’il n’y a que deux narrateurs, une femme et un homme, chacun s’occupant des paroles des personnages de son sexe. Du coup, les voix des personnages se ressemblent assez, donc il n’est pas toujours évident de savoir qui est qui. Les deux lecteurs font quand même varier leur voix selon les personnages, mais ce n’est franchement pas très agréable car les voix qu’ils prennent ne sont pas vraiment réalistes. On a l’impression que ce sont des campagnards avec un bel accent bien de chez eux ou des demeurés qui parlent !

Malgré ce point négatif, qui va beaucoup évoluer d’un livre audio à un autre je pense, j’ai énormément apprécié ce mode de lecture et je compte bien tenter d’autres livres lus, au moins la suite de la série Autre-Monde !

Mais revenons-en maintenant au contenu du roman. Ce troisième tome débute juste après le précédent. Matt et Ambre parviennent jusqu’à Eden, la plus grande colonie de Pans, pour les avertir des projets de guerre de Malronce.

J’ai trouvé ce tome encore plus sombre que les précédents. Si le premier était assez gentillet, le second était plus cruel avec l’esclavage d’enfants. Dans celui-ci, avec la guerre, l’atmosphère s’assombrit encore plus. Plusieurs personnages meurent ou retournent leur veste. Si le public visé était nettement adolescent au début du cycle, ce dernier tome ne s’adresse visiblement pas aux plus jeunes lecteurs. Pour la lectrice adulte que je suis, j’ai trouvé étrange l’enchaînement de scènes plus graves (les derniers chapitres sur la guerre) et de scènes qui restent très jeunesses (l’identité du Raupéroden et de Malronce, que j’ai trouvée franchement ridicule). Mais bon, ça ne m’a pas empêchée d’apprécier le roman.

J’ai parfois été gênée par la facilité avec laquelle les personnages se sortent de certaines situations. Parfois, les événements se goupillent un peu trop bien pour qu’on y croie vraiment. À d’autres moments, la survie de tel ou tel personnage est un peu trop abracadabrante. Je comprends bien qu’on ne peut pas faire mourir tout le monde, mais il ne faut pas mettre ses personnages dans des situations si désespérées alors ! Et puis franchement, que Matt meurt alors qu’il reste trois autres romans, qui va tomber dans le panneau ? Bien sûr qu’il va s’en sortir !

L’univers me plaît énormément. J’aime beaucoup l’idée d’une nature qui se révolte contre ceux qui la détruisent. Découvrir toutes ses particularités et toutes les créatures qui l’habitent me plaît beaucoup. L’auteur a d’ailleurs une imagination débordante pour avoir inventé tout ça !

En conclusion, j’ai apprécié ce troisième tome, qui clôt le premier cycle, plus que le précédent. Bien que certains dénouements soient un peu trop faciles et trop rapides, j’ai apprécié l’intrigue, les personnages et l’univers. Je compte poursuivre la lecture commune de nini672 pour les trois prochains tomes de la série. J’en profite pour la remercier d’avoir organisé cette lecture commune, qui m’a donnée l’occasion de poursuivre cette série que j’avais mise de côté depuis trop longtemps.

Vous pouvez retrouver les avis des autres participants juste ici : Gilsayan.

Ma note : 8/10.

 

La série « Autre-Monde » :
L'alliance des trois Malronce Le coeur de la Terre
Entropia Oz Neverland

 

Challenge Les 170 idées Challenge Fin de série

30 mars 2016 - ROY Suzanne    Aucun commentaire

En enfer avec toi – Suzanne ROY

  • Titre : En enfer avec toi
  • Auteur : Suzanne ROY
  • Illustrateur : Claudia LOPEZ
  • Public : Adolescents/Adultes
  • Edition : Laska
  • Parution : juin 2013
  • Nombre de pages : 51

 

En enfer avec toi

 

Quatrième de couverture

Rachel aurait dû mourir. Pourtant elle s’est réveillée, et elle se sent en bien meilleure forme que durant ces derniers mois à l’hôpital. Ce lieu inconnu où elle se trouve, est-ce l’enfer ou le paradis ? Et l’homme qui l’y accueille, est-il son ange gardien ou un monstre ?

Lucas sait qu’il n’avait pas le droit de prendre cette décision pour elle. Ce qu’il lui a rendu n’est pas vraiment la vie, mais une existence vouée à la nuit et surtout, au sang d’autres humains. Certains appelleraient cela un enfer…

Mon avis

Ce sont le titre et la couverture de cette nouvelle qui m’ont immédiatement plu. Le synopsis très accrocheur et le prix très raisonnable (0,99€) ne m’ont pas fait hésiter bien longtemps avant de l’acheter !

Il s’agit d’une courte nouvelle – une cinquantaine de pages – qui a pour personnage principal et narrateur Rachel, une jeune femme morte d’une leucémie foudroyante et qui se réveille auprès d’un inconnu, Lucas.

La première moitié de la nouvelle est principalement consacrée à ses doutes et à l’acceptation de sa nouvelle condition. Une mort définitive n’est-elle pas préférable à cette seconde vie qui peut s’apparenter à un enfer ? La description de ses émotions, de ses doutes et de ses peurs est très bien maîtrisée et on suit avec plaisir Rachel dans son acception de soi.

La seconde moitié de la nouvelle laisse place à la romance, une romance délicate qui prend son temps pour éclore et pour s’épanouir. Alors que la littérature érotique bat son plein, j’ai apprécié de découvrir cette romance à la fois poignante mais qui reste tout en délicatesse et surtout sans langage cru ou vulgaire.

Malgré un format assez court, on a le temps d’apprendre à connaître les personnages, à les accepter et à les apprécier. Beaucoup de nouvelles sont soit trop courtes et on a l’impression que l’intrigue n’est que survolée, soit trop longues et on s’enlise dans une intrigue simplette qui pourrait prendre moitié moins de pages. La taille de cette nouvelle est parfaitement adaptée au récit. Bref, cette nouvelle m’a énormément plu !

En conclusion, Suzanne ROY nous offre une nouvelle courte mais très agréable à lire. L’écriture y est maîtrisée et les personnages sont attachants. L’univers fantastique est classique mais très bien traité. Bref, j’ai passé un très agréable moment de lecture !

Ma note : 9/10.

 

Challenge gourmand 4

Les chroniques de Dani Mega O’Malley – T2 : Burned – Karen Marie MONING

  • Titre : Burned
  • Série : Les chroniques de Dani Mega O’Malley
  • Auteur : Karen Marie MONING
  • Traducteur : Cécile DESTHUILLIERS
  • Illustrateur : Alexandra V BACH
  • Public : Adulte
  • Edition : J’ai lu
  • Parution : 13 janvier 2016
  • Nombre de pages : 544

Burned

 

Quatrième de couverture

« Ce soir, j’ai peut-être vaincu l’un des pires Unseelies de tous les temps, mais le silence et la désolation qui règnent dans ce qui était autrefois le cœur de Temple Bar me donnent le cafard. Je veux retrouver mon Dublin. Je veux que cette foutue glace disparaisse.

Alors que je viens de faire halte, maussade, l’extrémité d’un objet dur et pointu se pose soudain dans mon dos.

– Lâche ton épée, Dani, dit Mac derrière moi. »

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu Iced et la saga des chroniques de MacKayla Lane dans son intégralité !*

Je suis une très grande fan des la série des chroniques de MacKayla Lane et ayant adoré Iced, le première tome de la série consacrée à Dani, je n’ai pas résisté à l’envie d’acheter Burned dès sa sortie en librairie.

J’ai d’abord été rassurée par la taille du bouquin (qui peut facilement passer pour un dictionnaire !) en me disant que des heures de lecture m’attendaient. Puis ça a été la douche froide quand j’ai compris que Dani (malgré le titre) n’était pas l’héroïne de ce roman… mais Mac. Certes, j’ai adoré Mac pendant les cinq tomes de la saga initiale, mais j’avais l’impression qu’on avait déjà fait le tour de son personnage et de sa relation avec Barrons. J’avais peur de tomber sur un « rab » de MacKayla un peu refroidi ! Heureusement, le tableau ne s’est pas révélé si noir que ça et j’ai rapidement apprécié de la retrouver, mais l’absence de Dani m’a vraiment pesé car ce sont ces aventures à elle que j’attendais !

Comme les romans précédents, Burned est très riche en événement et en actions. Plusieurs intrigues s’entrecroisent : la disparition de Dani, la captivité de Christian, les conséquences du passage du Roi du givre blanc, l’arrivée en ville d’une princesse et d’une certaine Jada… Bref, beaucoup de fils conducteurs nous sont présentés et on peine au début à comprendre quelle est l’intrigue principale. L’alternance des narrateurs renforce d’ailleurs cette idée de fouillis. Il faut attendre une bonne moitié du roman pour avoir quelque chose de plus construit.

Vous l’aurez donc compris, ce tome m’a déçue car j’en attendais autre chose. Mais il reste quand même un bouquin excellent ! J’ai énormément apprécié de découvrir plus d’informations sur les neufs, et tout particulièrement sur Ryodan. J’ai apprécié de retrouver ce Dublin post-apocalyptique où les dangers pullulent. Enfin, j’ai apprécié de retrouver les échanges acérés entre Mac et Barrons.

En conclusion, ce tome est différent de ce que j’attendais puisque Dani en est absente. Il m’a fallu plusieurs chapitres pour dépasser ma déception et apprécier à sa juste valeur ce roman, qui va constituer un tournant pour cette seconde série. J’attends avec impatience le troisième tome, qui est déjà sortie en version originale. Et j’espère que Dani y sera plus présente !

Ma note : 8,5/10.

 

 

La saga « Les chroniques de MacKayla Lane » :
Fièvre noire Fièvre rouge Fièvre faë Fièvre fatale Fièvre d'ombres

La saga « Les chroniques de Dani Mega O’Malley » :
Iced Burned

 

Challenge Finis ce que tu as commencé

Pages :«1234567...69»