L’extrait qui fait envie #58

Inspirée du Teaser Tuesdays de MizB, Lady K. de L’antre des Livres nous propose le rendez-vous L’extrait qui fait envie. Le principe est de poster un court extrait tiré de notre lecture actuelle ou d’un livre déjà lu que nous souhaitons faire découvrir.

Le sort du titan

Percy Jackson – Le sort du Titan
Rick RIORDAN

« – Et vous, waouh ! (Nico s’est tourné vers Monsieur D.) Vous êtes le mec du vin ? Géant !
Le directeur m’a quitté des yeux pour foudroyer Nico du regard.
– Le mec du vin ?
– Dionysos, c’est ça ? Oh, waouh ! J’ai votre figurine.
– Ma figurine ?
– Dans mon jeu de Mythomagic. Et une carte holographique, aussi ! Et même si vous n’avez que cinq cents points d’attaque et que tout le monde pense que vous êtes la plus nase des cartes de dieux, moi je trouve que vos pouvoirs sont trop sympas ! »

9 mars 2016 - WARD J. R.    Aucun commentaire

La confrérie de la dague noire – T7 : L’amant vengeur – J. R. WARD

  • Titre : L’amant vengeur
  • Série : La confrérie de la dague noire
  • Auteur : J. R. WARD
  • Traducteur : Éléonore KEMPLER
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adulte (pour un public averti)
  • Edition : Milady
  • Parution : 7 décembre 2012
  • Nombre de pages : 864

L'amant vengeur

 

Quatrième de couverture

Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Vhengeance vit dans l’ombre depuis toujours. Mais lorsque le vent de la rébellion se met à souffler sur la société des vampires, son intrépidité fait de lui l’homme de la situation pour assassiner Kolher, le roi. Son côté sombre meurt d’envie de profiter de l’occasion, cependant Vhengeance a d’autres problèmes, car son identité de symphathe est sur le point d’être dévoilée. C’est alors qu’il se tournera vers l’unique lumière de son univers inquiétant : une femelle vampire ignorant tout de la corruption. Ehlena. Le seul être qui pourrait le sauver de la damnation éternelle…

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents !*

Ce tome est celui que j’attendais avec le moins d’impatience. Il faut dire que le personnage masculin ne m’attirait absolument pas. Vhengeance est présent depuis le début de la série, mais on n’en savait que très peu sur lui. On nous dit qu’il boîte et son surnom – le Révérant – ma poussée à me le représenter comme un vieil homme bedonnant dont le sommet du crâne est dégarni ! Bref, rien de bien glamour et pas vraiment l’ingrédient rêvé pour une romance palpitante !

Mais comme toujours, J. R. WARD est une magicienne et nous a concocté un roman excellent malgré ce personnage peu engageant. En apprenant à le connaître, mon image de lui a complètement changée et il est devenu un personnage fascinant, que j’ai pris plaisir à suivre ! Le personnage féminin, Ehlena, m’a également plu. Douce et déterminée, elle forme un couple idéal avec Rev.

Dans ce tome, nous en apprenons plus sur les sympathes, qui malgré leur nom n’ont rien de sympathiques ! Ce mot est employé depuis le premier tome, souvent avec répugnance, mais on ne savait toujours pas avec exactitude ce qu’il recouvrait. Nous obtenons enfin de nombreuses réponses et ce nouvel univers qui s’offre à nous m’a beaucoup plu.

Comme toujours, les romances suivantes sont largement esquissées en arrière-plan. Il est beaucoup question de Vhif, John et Blay. J’ai vraiment hâte de découvrir les romances qui leur seront consacrées !

Un dernier mot pour parler des Eradiqueurs, les méchants de l’histoire. Ils deviennent de plus en plus dangereux et de plus en plus menaçants. C’est une bonne nouvelle car jusque-là, ils tenaient plutôt un rôle de figurants qu’un rôle d’acteurs ! Ça apporte plus de richesse et de suspens au roman, puisqu’une réelle alternance entre romance et intrigue se met en place. C’est très appréciable.

En conclusion, ce tome était en apparence un peu moins engageant que les autres car le personnage principal ne m’attirait pas. Mais heureusement, l’auteure sait nous emporter dans son monde et nous le faire apprécier quoi qu’il arrive ! C’est donc avec autant de plaisir que les autres tomes que j’ai dévoré celui-ci. J’ai apprécié que l’intrigue amoureuse ne prenne pas toute la place et nous laisse découvrir les sympathes, sur qui nous nous posions de nombreuses questions. De même, l’intrigue sur les Eradiqueurs se complexifie pour mon plus grand bonheur ! Bref, c’est l’une de mes séries favorites et je ne vais pas l’abandonner de sitôt !

Ma note : 9/10.

 

La saga « La confrérie de la dague noire » :
L'amant ténébreux L'amant éternel L'amant furieux L'amant révélé L'amant délivré
L'amant consacré Le guide de la confrérie de la dague noire L'amant vengeur L'amant réincarné L'amant déchaîné
L'amant ressuscité L'amant désiré L'amant souverain

 

Challenge Chasse aux vampires Challenge Fin de série

Challenge Top 50

7 mars 2016 - BOURDON Chloé    Aucun commentaire

L’eau noire – Chloé BOURDON

  • Titre : L’eau noire
  • Auteur : Chloé BOURDON
  • Illustration : Alexandra V. BACH
  • Public : Adulte
  • Edition : Editions du Petit Caveau
  • Parution : 1 octobre 2015
  • Nombre de pages : 136

L'eau noire

 

Quatrième de couverture

Fin des années 60, pendant la guerre du Vietnam, Dawn Otterio rencontre la mort dans l’eau noire d’un marécage.

Abreuvé du sacrifice de ses frères d’armes, un étrange esprit lui rend la vie, en échange d’un pacte cruel. Dorénavant, son existence ne sera plus que celle d’un possédé, en quête de sang, semant la mort derrière lui.

Jusqu’au jour où son chemin croise celui de Raphaël, un rockeur fascinant…

Entre Dawn, Raphaël et l’esprit vampire, les destins vont se croiser, tout autant que leurs désirs…

Mon avis

La couverture magnifique et le résumé m’ont immédiatement attirée. Je connaissais déjà l’auteure grâce à son précédent roman À l’ombre des falaises qui m’avait énormément plu.

Nous sommes plongés dans une histoire sombre et séductrice, découvrant Dawn, un homme possédé par un esprit vampire qui le maintient en vie mais lui impose sa volonté. J’ai trouvé ce duo fascinant. Leurs désirs sont différents mais partageant le même corps, Dawn doit souvent céder aux envies de la voix dans sa tête. Ce rapport de force entre eux est très intéressant à suivre.

Dawn et son esprit vampire rencontrent Raphaël, un chanteur que tous deux trouvent fascinant, mais pas pour les mêmes raisons… L’histoire amoureuse qui se développe entre eux m’a beaucoup plu.

La narration n’est pas chronologique : Dawn est âgé lorsqu’il nous fait le récit de sa vie. Nous découvrons son histoire par des bribes de souvenirs qui ne sont pas forcément dans l’ordre. La narration est cependant très bien maîtrisée car malgré ces incessants retours en arrière, on suit sans peine l’histoire. Ils nous permettent aussi de ne pas tout découvrir d’un seul coup, nous tenant en haleine par la même occasion.

L’atmosphère du roman est très sombre, dans un genre gothique. L’esprit vampire est loin des vampires de Twilight : il est cruel et quand il a besoin de se nourrir, il n’épargne pas ses victimes. Dawn n’a pas eu une vie facile avant de croiser son vampire. Le récit de son adolescence est triste et poignant. Deux autres personnages jouent un rôle de premier plan dans le roman : Claire et Laurent, les autres membres du groupe de rock dont fait partie Raphaël. La vie dissolue et triste de Claire m’a émue. Laurent est le seul à ne pas m’avoir touchée, mais rien ne nous laisse nous attacher à lui.

La fin du roman est assez surprenante. Ni bonne ni mauvaise, elle colle parfaitement à l’atmosphère du roman et est la meilleure qu’on aurait pu imaginer. Je ne m’y attendais pas mais elle m’a comblée.

En conclusion, j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman : court mais poignant, sombre et efficace. Les personnages sont très travaillés et intéressants. La narration est parfaitement exécutée, le style est exquis. Bref, je n’ai trouvé aucun défaut à ce roman. C’est une perle rare ! Je vais suivre de très près l’auteure car ses deux romans m’ont littéralement comblée.

Ma note : 9/10.

 

Challenge gourmand 4 Challenge Top 50

Bilan de lecture de février 2016

Bilan du mois

Tous les premiers du mois, retrouvez le bilan de lecture du mois écoulé. Ce rendez-vous a été initié par La Mordue et Liliebook. Le rassemblement des liens se fait chez Pomme’book.

 

Mes lectures du mois de février

Comme pour janvier, j’ai fait pas mal de lectures ce mois-ci : pas moins de cinq livres lus !

Clio Kelly et l'éveil de la gardienne À cheval sur janvier et février, j’ai lu « Clio Kelly et l’éveil de la gardienne » d’Angélique FERREIRA (5,5/10). Ayant déjà lu deux ouvrages de cette auteure et les ayant bien appréciés, j’ai été assez surprise de ne pas aimer celui-là. En effet, je l’ai trouvé trop « fouillis » : l’univers contient de trop nombreux éléments, parfois disparates ; l’écriture n’est pas pleinement maîtrisée ; l’intrigue s’emmêle, on peine à savoir où on va… Dommage.

 

La mer des monstresEnsuite, j’ai lu, dans le cadre d’une lecture commune organisée par Hedyuigirl sur Livraddict, « La mer des monstres », deuxième tome de la série Percy Jackson de Rick RIORDAN (8/10). Comme le premier, j’ai trouvé cette lecture très sympathique. C’est agréable de découvrir comment l’auteur intègre la mythologie à notre monde actuel et les personnages principaux sont très sympas. L’intrigue est bien construite et très bien menée. Je prévois de lire le suivant le mois prochain.

 

IndéciseEnsuite, j’ai lu « Indécise », le deuxième tome de la trilogie Trylle d’Amanda HOCKING (8,5/10), dans le cadre d’une lecture commune organisée par Vinushka sur Livraddict. Je l’ai nettement préféré au premier tome, dans lequel l’atmosphère était trop jeunesse et l’héroïne trop immature. Dans celui-ci, l’intrigue devient bien plus intéressante et plus complexe, l’héroïne devient enfin responsable et est prête à assumer son rôle de princesse. Et le carré amoureux est juste super ! La lecture du tome suivant est prévue pour avril.

 

L'eau noire

J’ai lu « L’eau noire » de Chloé BOURDON (9/10) en une seule journée et je l’ai adoré. Le genre gothique est un peu différent de ce que je lis habituellement mais j’ai beaucoup apprécié. L’auteure nous plonge dans une rencontre entre Dawn, habité par un esprit vampire assoiffé, et Raphaël, un adolescent rockeur à la vie dissolue. L’histoire évolue entre amour, tristesse, faim et désespoir. Le tout est sombre mais poignant. C’est à coup sûr une auteure que je vais suivre de très près.

 

Burned

Dernier livre pour ce mois de février, « Burned », le tome 2 des Chroniques de Dani Mega O’Malley de Karen Marie MONING. Malgré le titre de la saga, ce tome n’est pas consacré à Dani, mais à Mac ! Au début, j’en ai été un peu déçue, mais au final, ça fait du bien de la retrouver, et de côtoyer de nouveau Barons ! Comme toujours, l’intrigue est géniale, les personnages sont très charismatiques et le roman est un pur régal !

 

En résumé, 5 livres lus en janvier. Ça me fait un total de 1 430 pages, soit une moyenne de 49 pages par jour.

 

Petit récapitulatif de mes challenges en cours

  • Le challenge des 170 idées : 96/170 —> +1
  • Challenge gourmand session 4 : 6 points —> +2
  • Challenge Fin de série : 1 saga entamée, 2 sagas poursuivis et 1 saga mise à jour
  • Le Top 50 : 32/50 —> +1
  • Challenge Finis ce que tu as commencé : 1 série mise à jour

 

Ma lecture du moment

Le coeur de la Terre

 

Mes prochaines lectures

Le sort du titan Rivage mortel En enfer avec toi Car nos coeurs sont hantés

 

Bonnes lectures à tous pour ce mois de mars !

29 février 2016 - HOCKING Amanda    2 Commentaires

Trylle – T2 : Indécise – Amanda HOCKING

  • Titre : Indécise
  • Série : Trylle
  • Auteur : Amanda HOCKING
  • Traducteur : Nenad SAVIC
  • Illustrateur : Anne-Claire PAYET
  • Public : Adolescent
  • Edition : Castelmore
  • Parution : 20 août 2014
  • Nombre de pages : 320

Indécise

 

Quatrième de couverture

Seriez-vous prêt à sacrifier le grand amour pour sauver vos amis ?

Depuis que Wendy a appris avoir été échangée à la naissance, rien ne va plus. Plus elle en découvre sur sa famille et son entourage, plus Wendy prend conscience qu’elle partage beaucoup de points communs avec ses prétendus ennemis… et ces derniers sont prêts à toutes les ruses pour l’attirer dans leur camp.

La guerre entre Trylles et Vittras est sur le point d’éclater. Le seul espoir pour la jeune fille de sauver les siens est de maîtriser ses pouvoirs et d’épouser un membre de la famille royale. Déchirée entre amour et devoir, Wendy doit décider seule de son sort… et du destin de ceux qu’elle aime.

Mon avis

*Attention, cette chronique contient des spoilers sur le 1er tome de la série !*

C’est en participant à la lecture commune de Vinushka sur Livraddict que j’ai lu Indécise, le tome 2 de la série Trylle d’Amanda HOCKING.

Le premier tome ne m’avait pas vraiment emballée. J’ai souffert du manque d’informations sur l’univers et j’ai trouvé l’ambiance du roman un peu trop jeunesse. Pour mon plus grand plaisir, ces deux défauts ont disparu dans le deuxième tome. Du coup, j’ai bien plus apprécié ma lecture !

Certes ce tome comporte encore quelques défauts, en particulier le manque de maturité de Wendy et ses décisions précipitées et irréfléchies. Mais elle va très largement évoluer dans ce roman, en acceptant le rôle de princesse héritière qui lui revient. Elle gagne en maturité au fil des pages et la supporter devient de plus en plus facile. Je l’ai même appréciée à la fin !

Le premier gros point positif de ce roman, c’est l’intrigue, qui s’enrichit et qui gagne en complexité. La présentation de l’univers des Trylles, qui prenait toute la place dans le premier roman, est terminée et l’auteure nous plonge enfin dans des intrigues politiques et des jeux de pouvoir que j’ai trouvés bien plus captivants. Cela permet plus de suspens et plus de profondeur pour l’intrigue. La grande nouveauté, c’est aussi les Vittras qui prennent une place bien plus importante dans ce tome. J’ai apprécié comprendre enfin ces gens dont on ne savait que très peu auparavant.

Le second gros point positif de ce roman est le « carré » amoureux. Si certains triangles amoureux peuvent me lasser, que penser d’un carré amoureux ! Pourtant, j’ai été complètement happée par les sentiments amoureux de Wendy et des hommes qui gravitent autour d’elle. J’avais beaucoup apprécié Finn dans le roman précédent, c’était même mon favori. Ici, il est vraiment redescendu dans mon estime. Déjà, il est peu présent, et ensuite, il passe son temps à repousser Wendy sous prétexte que leur amour est impossible. Il ne cherche pas à se battre pour qu’ils puissent être ensemble. Du coup, il me fallait un nouveau chouchou, et ce fut Loki, un Vittra, qui m’a immédiatement séduite. Il est intéressant car on ne sait pas vraiment dans quel camp il joue et on se demande s’il ne va pas retourner sa chemise avant la fin du tome. Je l’ai adoré et j’ai hâte de le retrouver dans le prochain tome. Je ne dirai rien sur le quatrième personnage de ce carré amoureux car il arrive tard dans l’équation et je ne veux pas vous en dévoiler trop.

En conclusion, j’ai trouvé ce second tome bien meilleur que le précédent. L’atmosphère globale est moins jeunesse. L’héroïne devient plus mâture. L’intrigue s’enrichit et se complexifie. Et les prétendants se bousculent dans le cœur de Wendy. Bref, j’ai énormément apprécié cette lecture. Le tome suivant est prévu en avril, toujours dans le cadre d’une lecture commune organisée par Vinushka.

Ma note : 8,5/10.

 

La série « Trylle » :
Échangée Indécise Royale

 

Challenge Fin de série

22 février 2016 - RIORDAN Rick    Aucun commentaire

Percy Jackson – T2 : La mer des monstres – Rick RIORDAN

  • Titre : La mer des monstres
  • Série : Percy Jackson
  • Auteur : Rick RIORDAN
  • Traducteur : Mona DE PRACONTAL
  • Illustrateur : John ROCCO
  • Public : Adolescents
  • Edition : Albin Michel Wiz
  • Parution : avril 2008
  • Nombre de pages : 320

La mer des monstres

 

Quatrième de couverture

Il y a un an, Percy Jackson découvrait que les personnages de la mythologie grecque existaient, et qu’il était le fils de Poséidon. Mais la Colonie des Sang-Mêlé ne peut plus garantir la sécurité des enfants demi-dieux : ses défenses faiblissent car l’arbre de Thalia a été empoisonné. Le remède : la Toison d’or, que détient le cyclope Polyphème. Afin d’atteindre l’île de Polyphème, Percy et ses amis vont devoir naviguer sur la Mer des Monstres, qui porte bien son nom. La seconde quête de Percy commence…

Mon avis

Pour poursuivre la lecture commune organisée par hedyuigirl sur Livraddict, j’ai lu le tome 2 des aventures de Percy Jackson.

Ce second tome est parfaitement dans la lignée du premier : on y retrouve les mêmes ingrédients et les mêmes qualités.

Cette fois-ci, point de vol de foudre, mais un empoisonnement de l’arbre de Thalia, qui assure une barrière magique autour de la colonie des Sang-Mêlé. Nos jeunes héros doivent donc à tout prix trouver un remède pour garantir la sécurité de la colonie. Mais ce n’est pas tout, Grover, comme tous ces prédécesseurs satyres, a disparu en cherchant le dieu Pan…

Ces deux intrigues, qui vont s’emmêler étroitement, m’ont plu. Percy et ses amis vont devoir surmonter de nombreuses épreuves pour parvenir à leurs fins et plusieurs ennemis vont s’interposer. J’apprécie que l’histoire soit très rythmée et que les épreuves soient si diversifiées. L’auteur nous plonge page après page dans de nouveaux thèmes de la mythologie grecque.

Un nouveau personnage, qui tient une place importante dans ce roman, fait son apparition : Tyson. On s’attache immédiatement à cette grande brute au cœur rendre et il trouve parfaitement sa place dans les aventures de Percy.

Un autre personnage prend de l’importance : Clarisse, fille d’Arès et ennemie de Percy dans le premier tome. J’ai apprécié son rôle dans ce roman et j’ai apprécié qu’on apprenne à mieux la connaître.

En conclusion, j’ai trouvé ce second tome très agréable, et d’une qualité égale au premier. L’histoire ne me transporte pas comme d’autres peuvent le faire, mais elle m’a fait passer un bon moment, bien agréable. Evidemment, je continue la série. Je vais essayer de tenir le rythme d’un tome par mois. Le troisième devrait donc être lu courant mars.

Ma note : 8/10.

 

Les chroniques des autres participants de la LC : La blonde framboiseMana et Chocolatlivres.

 

La série « Percy Jackson » :
Le voleur de foudre La mer des monstres Le sort du titan La bataille du labyrinthe Le dernier olympien

 

Challenge Fin de série Challenge Les 170 idées Challenge gourmand 4

19 février 2016 - AUSTEN Jane    Aucun commentaire

Orgueil et préjugés – Jane AUSTEN

  • Titre : Orgueil et préjugés
  • Auteur : Jane AUSTEN
  • Traducteur : Valentine LECONTE et Charlotte PRESSOIR
  • Public : Tout public
  • Edition : ültim
  • Parution : 17 Septembre 2014
  • Nombre de pages : 411

Orgueil et Préjugés

 

Quatrième de couverture

En Angleterre, dans la société provinciale guindée, fière de ses privilèges et de son rang social, Mrs. Bennett, mère de cinq filles, veut à tout prix les marier… Elle n’hésite pas à faire la cour à son nouveau voisin, Mr. Bingley, jeune homme riche qu’elle aurait aimé donner comme époux à sa fille aînée Jane. S’ébauche une idylle entre Jane et Mr. Bingley, qui pourrait bien aboutir à un mariage. Elisabeth, sœur cadette de Jane, se réjouit de cet amour naissant. Mais c’est sans compter le dédain et la méfiance de l’ami intime de Bingley, Mr. Darcy qui, n’appréciant pas les manières de Mrs. Bennett et de ses filles, empêche Bingley de se prononcer. Elisabeth de tempérament fort et franc, consciente de la valeur et du mérite de son milieu, affronte Mr. Darcy…

Mon avis

J’entends parler de d’Orgueil et préjugés depuis un bon bout de temps. Les réécritures et les romans s’en inspirant pullulent. J’avais donc très envie de découvrir cette romance dont tout le monde parle et ainsi parfaire ma culture littéraire.

Le roman nous plonge dans l’atmosphère du XIXème siècle. L’édition ayant conservé un langage désuet dans la traduction, il est très facile de s’immerger dans cette époque où les apparences et les convenances font loi. Mrs Bennet a cinq filles à marier et désespère trouver un époux pour chacune d’entre elles.

La narration se fait du point de vue d’Elizabeth, la seconde des filles. J’ai apprécié ce personnage. Elizabeth est forte, intelligente et sûre d’elle. Elle vit pour ses idées et non pour respecter des convenances. J’ai apprécié sa liberté de pensée, qui la rapproche des femmes de notre siècle.

De nombreux personnages secondaires gravitent autour d’elle. Jane AUSTEN les décrit de manière particulièrement pessimiste et moqueuse : la mère d’Elizabeth, prête à n’importe quel excès pour marier ses filles ; ses jeunes sœurs Kitty et Lydia, frivoles au possible ; son cousin Mr Collins, ridicule et un peu benêt… Tous sont finalement préoccupés par leurs apparences, par les commérages sur les autres, par les convenances, par l’argent et le statut social… Si cette critique de la société bourgeoise a réussi à de nombreuses reprises à me faire sourire, elle a pour conséquence de rendre tous ces personnages secondaires peu appréciables et il n’est pas évident de progresser dans un livre où l’on peine à apprécier les personnages secondaires.

J’ai trouvé l’histoire assez longue à démarrer. Au début du roman, ce sont surtout les intrigues secondaires qui sont mises en avant : la romance naissance entre Jane et Mr Bingley ; l’arrivée du cousin, Mr Collins ; les aventures frivoles de Lydia… L’intrigue principale met du temps à arriver et je me suis parfois ennuyée sur la première moitié du roman.

Mon intérêt pour Orgueil et préjugés est finalement arrivé dans le dernier tiers du roman, lorsqu’Elizabeth se rend compte qu’elle avait mal jugé Mr Darcy. Les pages se sont alors tournées avec bien plus de facilité et j’ai bien plus apprécié ma lecture. Profitons-en pour parler de ce si célèbre Mr Darcy. Après avoir tant entendu parler de lui, je m’attendais à un personnage bien plus charismatique. Il m’a au final paru assez fade. Ses apparitions ne m’ont fait ni chaud ni froid. C’est bien dommage !

En conclusion, mon avis est assez partagé. Si j’ai apprécié l’atmosphère, la satire des personnages et la forte personnalité de l’héroïne, j’ai trouvé le début du roman un peu trop ennuyeux et l’intrigue principale met bien trop de temps pour démarrer. C’est un roman qui a des qualités indéniables, mais je n’ai pas ressenti en lisant l’engouement fébrile que ressentent d’autres.

Ma note : 8/10.

 

Challenge Top 50

Pages :«12345678...69»