20 janvier 2016 - RIORDAN Rick    Aucun commentaire

Percy Jackson – T1 : Le voleur de foudre – Rick RIORDAN

  • Auteur : Rick RIORDAN
  • Titre : Le voleur de foudre
  • Série : Percy Jackson
  • Traducteur : Mona DE PRACONTAL
  • Illustrateur : John ROCCO
  • Public : Adolescents
  • Edition : Albin Michel Wiz
  • Parution : mai 2008
  • Nombre de pages : 432

Le voleur de foudre

 

Quatrième de couverture

Être un demi-dieu, ça peut être mortel…

Attaqué par sa prof de maths qui est en fait un monstre mythologique, injustement renvoyé de son collège et poursuivi par un minotaure enragé, Percy Jackson se retrouve en plus accusé d’avoir dérobé l’éclair de Zeus !

Pour rester en vie, s’innocenter et découvrir l’identité du dieu qui l’a engendré, il devra accomplir sa quête au prix de mille dangers.

Mon avis

Les cinq romans sont dans ma PAL depuis un bout de temps déjà et je n’avais encore jamais trouvé l’occasion de les en sortir. La lecture commune, organisée par hedyuigirl sur Livraddict, m’a enfin poussée à le faire !

J’apprécie beaucoup la mythologie, mais je n’avais encore jamais lu de romans qui y sont autant consacrés. Le voleur de foudre est le premier pour moi et j’ai énormément apprécié l’expérience. En effet, l’auteur réussit le pari d’inclure dans son roman un grand nombre de références mythologiques, mais sans jamais nous perdre. Car c’est de cela dont j’avais peur : de crouler sous les noms de dieux et de créatures sans ne plus m’y retrouver. Tout est présenté au compte-goutte et c’est tout simplement parfait !

Nous suivons donc Percy Jackson, un humain comme les autres… jusqu’à ce qu’il découvre sa véritable identité. Et une fois cela fait, il aura bien du mal à trouver du repos puisque Zeus en personne l’accuse d’avoir volé son éclair primitif. Percy s’engage donc dans des aventures très rythmées pour tenter de prouver son innocence.

J’ai apprécié le style de la narration, qui est simple (adressée à un public jeunesse principalement), mais fluide et agréable à suivre. J’ai aimé les quelques touches d’humour, notamment dans les situations assez insolites dans lesquelles se retrouvent nos héros.

Je n’en ai pas encore parlé jusque là, mais deux autres personnages tiennent une place importante dans ce roman. Il y a déjà Grover, son meilleur ami satyre. J’ai beaucoup apprécié de découvrir les particularités de sa nature ! Il m’a fait l’impression du meilleur ami un peu maladroit et froussard, toujours à la traîne, mais qui est présent quand on a besoin de lui.

Pour compléter le trio, il y a Annabeth, demi-dieu tout comme Percy. Elle apporte une touche de féminité, une touche d’intelligence, mais aussi une touche de moquerie !

Le dénouement de l’intrigue est assez intéressant car il n’est pas celui qu’on avait imaginé. J’ai apprécié le petit sursaut quand on croyait que tout était fini.

L’orientation jeunesse du roman, qui peut parfois me peser, ne m’a absolument pas indisposée. Heureusement, aucun bal de promo n’était au programme ! Et cette aventure aurait très bien pu avoir pour héros un jeune adulte. Nos trois héros sont suffisamment matures pour que les lecteurs de tous les âges puissent s’y retrouver.

En conclusion, j’ai bien aimé ma première rencontre avec Percy Jackson. L’univers mythologique est très sympathique. L’intrigue est bien construite. Bref, sans être la lecture du siècle, c’est un bon roman et c’est avec plaisir que je lirai les tomes suivants.

Ma note : 8/10.

 

Les chroniques des autres participants de la LC : La blonde framboise et Mana.

 

La série « Percy Jackson » :
Le voleur de foudre La mer des monstres Le sort du titan La bataille du labyrinthe Le dernier olympien

 

Challenge Top 50 Challenge gourmand 4

N'hésitez pas à laisser un commentaire!