Quatre filles et un jean – T4 : Le dernier été – Ann BRASHARES

  • Auteur : Ann BRASHARES
  • Titre : Le dernier été
  • Série : Quatre filles et un jean
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Gallimard Jeunesse
  • Parution : VO : 2007 ; VF : 2007
  • Nombre de pages : 401

Le dernier été

Quatrième de couverture

Après leur première année loin de chez elles, à l’université, Carmen, Tibby, Bridget et Lena ont chacune des projets différents pour l’été.

CARMEN participe à un festival de théâtre. Persuadée de n’être bonne qu’à s’occuper des décors, elle est la première surprise lorsqu’elle se fait repérer pour ses talents d’actrice. Mais Julia, sa nouvelle amie, semble tout à coup bien distante…

TIBBY reste au campus de New York pour suivre un séminaire d’écriture de scénarios et file le parfait amour avec Brian jusqu’à ce que… tout se complique.

BRIDGET part en Turquie sur un chantier de fouilles archéologiques. Elle tombe sous le charme de Peter, trente ans, marié, père de famille…

LENA suit un atelier de dessin en compagnie d’un élève particulièrement doué et plutôt beau garçon, Léo, qui pourrait bien lui faire oublier Kostos…

Ce dernier volet laisse les quatre filles au seuil de leur vie d’adulte. C’est l’heure des grandes questions et, parfois, des grandes déceptions. Mais une chose est sûre : avec ou sans le jean, leur amitié restera éternellement dans le bleu.

Mon avis

*Attention, cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents*

J’avais un peu mis en pause ma relecture de cette série (pas parce que ça ne me plaisait pas mais parce que je n’aime pas enchaîner trop vite les tomes d’une série). Heureusement, une lecture commune organisée par Harmonie m’a persuadée de m’y remettre !

Le premier tome avait été un coup de cœur alors que les deux suivants m’avaient un peu moins plu, même s’ils restaient excellents. Et c’est dans ce quatrième tome que j’ai enfin retrouvé ce qui m’avait tant plu dans le premier ! À cela deux raisons principales : quatre intrigues très intéressantes et des personnages au summum de leur forme !

Je commencerai par vous parler de Carmen car c’est depuis le premier tome l’un de mes personnages préférés ! Durant cet été, elle décide d’accompagner son amie Julia à un festival de théâtre où cette dernière pense décrocher un rôle important. Carmen, quant à elle, sait qu’elle n’a pas vraiment de talent et elle y participe plutôt pour la soutenir et pour peut-être trouver une place parmi l’équipe technique qui s’occupe des décors.

Si j’aime autant Carmen, c’est parce que c’est un personnage très fragile qui arrive toujours à m’émouvoir. Elle manque de confiance en elle, à cause de son surpoids, mais aussi parce qu’elle se croit dépourvue de talents. Pourtant, des talents, elle en a plein et j’ai beaucoup aimé son évolution au cours de ce roman et la manière dont elle découvre enfin sa vraie valeur.

Le deuxième personnage que j’ai beaucoup aimé dans ce tome, c’est Lena. Elle est toujours obnubilée par son cher et tendre Kostos, qu’elle ne parviendra jamais à oublier pense-t-elle. Mais durant l’été, elle participe à un stage d’été de dessin de nu où elle fait la connaisse de Léo, un élève très talentueux.

Si j’aime Lena, c’est parce que je trouve qu’elle me ressemble un peu : elle est timide, très émotive, elle n’ose pas vraiment aborder les gens… Mais pourtant, à certains moments, elle déborde de courage. J’ai apprécié la voir se débattre entre son amour pour Kostos, qui semble impérissable, et les sentiments naissants qu’elle a pour Léo.

Tibby aussi m’a énormément plu (en fait, les quatre m’ont plu !). Elle file toujours le parfait amour avec Brian et suit pendant l’été un stage d’écriture de scénario. Mais malheureusement, son bonheur ne va pas tarder à se fendiller et les choses avec Brian deviennent bien plus compliquées…

Tibby aussi est une jeune fille très réservée et fragile mais dans un registre entièrement différent de Carmen et Lena. D’ailleurs, je trouve que l’auteure a vraiment bien choisi ses personnages car ils sont tous différents mais tous plaisants. Tibby est très malheureuse dans ce tome et sa peine a vraiment réussi à m’émouvoir.

Je finirais par Bridget qui m’a un peu moins séduite que les autres car les aventures qu’elle vit étaient, je trouve, légèrement moins intéressantes que celles des autres. Bridget vit toujours le parfait amour avec Eric, mais ils passent leur été à plusieurs centaines de kilomètres l’un de l’autre. Et vous connaissez Bridget, quand elle rencontre un homme charmant, même s’il est bien plus âgé qu’elle, qu’il est marié et qu’il a deux enfants, elle a toujours des difficultés à se contrôler…

Si j’ai moins apprécié cette intrigue, c’est aussi parce que j’ai trouvé qu’elle ressemblait énormément à celle du premier tome, où elle faisait la connaissance d’Eric. J’ai eu l’impression que Bridget n’a pas vraiment évolué et qu’elle reproduit toujours les mêmes erreurs. Mais sinon, j’ai aimé comme toujours le caractère tout feu tout flamme de Bridget. Elle semble infatigable !

Sinon, je l’avais déjà dit pour les tomes précédents, mais je le redis ! J’aime beaucoup l’alternance des points de vue que l’auteure utilise. Ça permet de maintenir un certain suspens entre deux paragraphes consacrés à une même fille et ça permet de mieux les comprendre chacune. J’ai beaucoup aimé aussi les lettres et mails qu’elles s’envoient. Toutefois, j’ai trouvé qu’il y en avait moins que dans les tomes précédents. Je ne sais pas si c’est véridique ou si c’est juste une impression…

Le style d’Ann BRASHARES est tout simplement parfait puisqu’elle parvient à nous faire rire et pleurer en même temps que ses personnages. L’écriture est fluide et agréable.

 

Je crois qu’il est temps de conclure : j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman et je n’ai quasiment rien à lui reprocher car tout y était excellent ! Les quatre amies sont toujours aussi attachantes et leurs aventures (et mésaventures surtout) toujours aussi passionnantes et émouvantes. Bref, si vous ne connaissez pas encore cette série, je ne peux que vous la conseiller très très vivement ! Pour ma part, il me tarde de lire le cinquième et dernier tome, que je n’ai encore jamais lu, et qui était l’objectif de ma relecture des quatre premiers !

Ma note : 9/10.

 

Les livres de la série :
Tome 1
– Tome 2 : Le deuxième été
– Tome 3 : Le troisième été
– Tome 4 : Le dernier été
– Tome 5 : Pour toujours

 

Mercie à Harmonie pour l’organisation de cette lecture commune sur Livraddict !

Les avis des autres participants : Stellabloggeuse et Harmonie.

4 Commentaires

  • Une saga qui se dévore ! Une fois commencé on ne peut plus s’arrêter et ça a été pareil avec tous les tomes !
    Merci d’avoir participé et j’espère te voir à la LC du tome 5 🙂

    • Pas de souci, je m’inscrirai à la LC du tome 5 si je peux.
      Il faut juste que le livre soit disponible à la médiathèque pour la date prévue :S (donc je m’inscrirai un peu au dernier moment pour être sûre d’avoir le livre !)

  • Personnellement j’ai un peu moins aimé ce tome, même si je l’ai dévoré, ma préférence va plutôt au 3e tome. Comme toi j’ai une préférence pour Carmen qui est toujours à fleur de peau et qui m’émeut, je pense que c’est celle dans laquelle je me reconnais le plus. J’admire Lena car elle a beaucoup mûri. Bee et Tibby m’agacent un peu à ruminer leurs vieux démons, mais elles avancent aussi. J’ai hâte de les découvrir adultes !

    • C’est vrai que Bee et Tibby sont parfois un peu agaçante. En tout cas, moi aussi j’ai hâte de voir ce qu’elle seront devenues une fois adultes !

N'hésitez pas à laisser un commentaire!